Les expressions de politesse en français sont très importantes ! Aujourd’hui, nous allons voir comment demander quelque chose poliment, saluer correctement, le tutoiement et le vouvoiement, serrer la main ou faire la bise… Pour ne pas se retrouver dans une situation embarrassante 🙄

👉 Le podcast se trouve, comme toujours, à la fin de l’article et la transcription est sous la vidéo, après la fiche et l’exercice !

Expressions de politesse en français
Fiche Récapitulative

1) N’oubliez pas de commencer par “Bonjour !”

Lorsque vous entrez dans un magasin, ou pour demander un renseignement, il est important de commencer par dire BONJOUR !

Exemple.
Bonjour, je cherche un cadeau pour l’anniversaire de mon frère.
Bonjour ! Oui, bien sûr. Vous avez déjà une idée ?


2) Vouvoiement / Tutoiement

La question du vouvoiement ou du tutoiement est assez subtile.

En général, on vouvoie les personnes que l’on ne connait pas sauf s’il s’agit d’un enfant par exemple.
Dans le cas de deux grands adolescents qui se parlent pour la première fois dans la rue par exemple pour se demander l’heure ou son chemin, cela dépend, c’est un cas limite, entre le vouvoiement et le tutoiement.

Mais en cas de doute, c’est toujours mieux de vouvoyer son interlocuteur quand on ne connait pas une personne !

Exemple.
– Excusez-moi, vous savez si ce restaurant est ouvert ?
– Oui bien sûr, il ne ferme qu’à 23 heures.
– Merci !

Mais la tendance aujourd’hui est davantage au tutoiement ! Notamment avec internet ou dans le monde de la nuit.

Mais lorsque c’est informel ou en en famille par exemple, on ne se vouvoie pas.
Sauf dans certains cas très rares, les membres d’une même famille peuvent se vouvoyer !

Exemple.
Pourriez-vous me passer le sel je vous prie Marie-Florence ?
– Mais bien-sûr Charles-Édouard !


3) Expressions de politesse pour faire une demande

3.1. Au début :

– Excusez-moi…
– Pardon…
– S’il vous plait…

3.2. La demande en soi :

On utilise le conditionnel pour être poli, surtout avec les verbes “pouvoir” et “vouloir”.

Exemple.
Pourriez-vous me renseigner s’il vous plait ?
Je voudrais un pain au chocolat s’il vous plait.

Dans un langage très formel, on utilise l’interrogation avec l’inversion.

Exemple.
Pourrais-je avoir une réduction s’il vous plait ?

Mais ce n’est pas obligatoire ! Le ton et le contexte sont importants aussi, on peut être poli sans être formel.

Exemple.
Tu peux / pourrais me passer le sel s’il te plait ?

Et n’oubliez pas que le verbe “pouvoir” se transforme avec l’inversion, à la première personne du singulier !

Exemple.
– Bonjour !
– Bonjour monsieur, que puis-je pour vous ?

3.3. À la fin de la demande :

À la fin d’une demande, on doit dire “s’il vous plait” si on vouvoie ou “s’il te plait” si on tutoie !

Exemple.
– Je voudrais la salade niçoise s’il vous plait.


4) Remercier

Remercier est aussi important que le BONJOUR du début, il faut dire MERCI !
Et ensuite on répond : Il n’y a pas de quoi / Je vous en prie / Avec plaisir…

Exemple.
– Voilà vos frites monsieur !
Merci.
Avec plaisir !

À la fin, on se quitte en disant : Au revoir / À bientôt / Passez une bonne journée…
Et on peut répondre : Vous de même / Également / Vous aussi…


5) Et pour demander pardon ?

Voici le lien d’une ancienne vidéo qui parle de ce sujet !
-> S’EXCUSER EN FRANÇAIS

6) Faut-il embrasser ou serrer la main ?

Dans un cadre très formel comme au travail, tout le monde se serre la main, même les filles !
Mais en général, les hommes et les femmes s’embrassent, et les femmes entre elles aussi. Les hommes entre eux se serrent la main.

Cependant, il arrive aussi que les hommes s’embrassent, dans la famille par exemple ou entre bons amis !

 

Expressions de politesse en français : L’exercice 😉

Consigne de l’exercice : Répondez aux questions suivantes.

1. Quand on ne connait pas une personne, il vaut mieux la vouvoyer ou la tutoyer ?
2. Dans un cadre très formel comme au travail, comment se dit-on bonjour ?
3. Qu’est-ce qui est aussi important que dire “bonjour” au début ?
4. Quel temps/mode verbal  est souvent utilisé pour la politesse ?
5. Que faut-il utiliser à la fin d’une demande ?

La correction

1. Il vaut mieux la vouvoyer.
2. On se serre la main (homme-homme, femme-homme, femme-femme).
3. C’est de dire merci, ne pas oublier de remercier.
4. Le conditionnel.
5. S’il vous plait / S’il te plait.

 

Et si tu veux progresser en français, nous avons plusieurs outils :

🤝 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !
🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud !
🛒 Dans notre boutique tu trouveras tous nos cours complets qui répondent à tous les besoins.
👨‍🎓👩‍🎓 Avec l’achat de n’importe quel cours, tu pourras aussi avoir un accès à l’académie, C’est une super communauté dans laquelle d’autres élèves et des professeurs t’aident ! Tu peux aussi parler par Skype ou intégrer un groupe Whatsapp, participer au cours en live que je fais chaque semaine, recevoir plein d’outils pour le français, poser tes questions… ;-)
👉 Notre nouveau cours gratuit pour débutants !
👉 Notre cours gratuit (niv interm. / avancé) !

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

 

Expressions de politesse en français
Transcription de la vidéo

– Bonjour !
– Bonjour les super étudiants ! Alors est-ce que vous êtes déjà allés en France ? Parce que si vous êtes déjà allés en France, vous avez dû remarquer que les règles de politesse, c’est vraiment très important !
– Oui, en plus les règles de politesse ne sont pas toujours les mêmes suivant les pays, alors c’est très important de savoir comment être poli en France.
– Alors aujourd’hui, nous allons voir des formules de politesse en français. Nous allons voir aussi quand est-ce qu’il faut utiliser “vous”, quand est-ce qu’il faut utiliser “tu”, nous allons voir qu’on peut aussi utiliser le conditionnel quand on est bien élevé ! On peut aussi utiliser l’inversion, etc.
– Abonne-toi à notre chaine si ce n’est pas encore fait, pour améliorer ton français, il n’y a rien de plus efficace ! On commence !

– Alors première chose, dites toujours, toujours “bonjour” !
– Ah oui, non mais alors ça, si vous entrez, surtout dans le cas d’un magasin, vous rentrez dans un magasin et vous demandez quelque chose au commerçant, il faut absolument commencer par “bonjour”, sinon, ça va donner quelque chose d’à peu près comme ça.
– Excusez-moi, je cherche un livre. C’est pour offrir à un ami.
– Bonjour !
– Euh… Oui, oui, bonjour, et je disais donc que…
– Donc commencez toujours par dire “bonjour” et ça se passera beaucoup mieux !
– Bonjour ! Voilà, je cherche un livre à offrir à un ami.
– Bonjour, oui, bien sûr ! Alors votre ami, qu’est-ce qu’il aime lire, quels sont ses goûts ?
– Eh bien voilà…
– Donc en France, c’est important de commencer par dire “bonjour”. Moi, ça m’est arrivé aussi, une fois j’étais dans la gare, j’étais pressée, j’allais rater mon train et du coup, j’ai vu un monsieur avec son uniforme et je lui ai dit : C’est celui-là le train pour Paris ? Et il m’a dit “Bonjour Madame…” et j’ai dit : Oui, bonjour, mais est-ce que c’est celui-là mon train ?
– Et tu as raté ton train ! Parce que tu n’as pas dit “bonjour”, voilà !

– Deuxièmement, on va voir quand est-ce qu’on peut tutoyer quelqu’un ou quand est-ce qu’on doit “vouvoyer” quelqu’un.
– Oui. Alors là, c’est très subtile, on va voir que la frontière n’est pas forcément fixe, pas très étanche. En tout cas en général, quand on ne connait pas une personne adulte, on la vouvoie, d’accord ?
– Oui, et en cas de doute, je pense qu’en France, il vaut mieux vouvoyer que tutoyer.
– Oui, oui.
– Vous avez l’heure s’il vous plait ?
– Oui bien sûr, il est 05h30.
– Merci !
– De rien.
– Bon mais si par exemple c’est un enfant ou un adolescent de 12 ans, là, on ne va pas le vouvoyer ?
– Bon alors un enfant, quand un adulte parle à un enfant, non. Mais après, l’âge limite, en fait ça dépend de la situation, par exemple quand il a 15 ans, 16 ans, si jamais il rentre dans un magasin plus formel, je ne sais pas… Une banque, même s’il a 15 ans, on va le vouvoyer, oui.
– D’accord.
– Ou alors un professeur avec ses élèves, alors là ça dépend, mais souvent oui, à partir de 12 ans, le professeur souvent vouvoie ses élèves.
– Mais en famille quand même, on ne se vouvoie pas ?
– Mais non ! En famille, non, on ne se vouvoie pas.
– Entre amis proches…
– Non. Entre amis, quand c’est informel, dans la famille, évidemment qu’on ne se vouvoie pas. Quoique ! Il arrive des fois, mais c’est très rare, mais il y a des gens très snobs, très… Qui même dans la famille peuvent se vouvoyer entre enfants/parents ou entre parents.
– Pourriez-vous me passer le sel je vous prie, Marie-Florence ?
– Mais bien sûr Charles-Édouard, tenez.
– Trop aimable !
– Bon, il faut finalement signaler qu’aujourd’hui quand même avec internet, la tendance va de plus en plus au tutoiement, on a tendance à être un peu plus “relaxe” et un peu plus tutoyer. Surtout que sur internet, on ne voit pas forcément la personne, donc voilà.
– On ne sait pas si elle est…
– …âgée ou pas, etc. Et puis bon, dans certains milieux comme les gens un petit peu dans la mode, les gens qui sortent la nuit plus, oui, c’est un monde un peu plus cool, fashion…

– Maintenant, on va voir les expressions de politesse qu’on doit utiliser pour demander quelque chose.
– Bien, alors on va les séparer avec le début, la demande en soi, et la fin. Alors au début, quand on va demander quelque chose, eh bien on peut dire : Excusez-moi ! Ou : Excuse-moi hein ! Si on tutoie, enfin en général on vouvoie : Excusez-moi ! On peut dire : Pardon ! S’il vous plait !
– Ou : S’il te plait. Oui. Par exemple à la terrasse d’un café, pour appeler le serveur on va dire : Excusez-moi !
– Oui, oui, par exemple.
– Maintenant, voyons la demande en soi. Alors on va utiliser le conditionnel pour être poli, surtout avec les verbes : pouvoir et vouloir. Par exemple, on va dire : Pourriez-vous m’expliquer comment on peut aller à la gare s’il vous plait ? Ou : Je voudrais une chocolatine s’il vous plait.
– Oui, ou un “pain au chocolat”, non ?
– Euh… Oui, on ne va pas rentrer dans ces débats maintenant, Pierre !
– Bon, dans tous les cas, dire directement en français : Je veux, c’est quelque chose d’assez brusque, qu’on évite, et ce n’est pas très bien élevé !
– Alors dans un langage très formel ou très poli, on va utiliser l’interrogation avec l’inversion. Par exemple : Pourrais-je avoir une réduction s’il vous plait ?
– Bon, l’inversion dans l’interrogation, et d’ailleurs aussi le conditionnel, c’est quand même formel et on n’est pas toujours obligé quand on est poli d’utiliser le conditionnel ou l’inversion. Par exemple, je peux très bien dire : Vous pouvez me donner ce café s’il vous plait ? Et c’est tout à fait correct et pourtant, j’ai utilisé ni l’inversion, ni le conditionnel. Et si on tutoie, c’est même plus logique de dire : Tu peux me passer le sel s’il te plait ?
– Mais attention parce qu’avec le verbe pouvoir, il se passe un truc bizarre et on dit : Puis-je.
– Oui. Alors c’est quand on l’utilise au présent de l’indicatif à la première personne du singulier, quand on fait l’inversion, le “je peux”, le “peux”, se transforme en “puis”, P-U-I-S. Donc on dit : Puis-je avoir le sel s’il vous plait, par exemple.
– Oui, je m’en souviens. Puis-je parler avec Charlotte s’il vous plait, madame ?
– Tu fréquentais du grand monde, je vois, à Paris ! Bon allez, on voit un dernier exemple ?
– Bien sûr !
– Bonjour madame !
– Bonjour monsieur, que puis-je pour vous ?
– Eh bien est-ce que vous avez encore des billets de train pour Madrid s’il vous plait ?
– Oui, bien sûr monsieur !
Et finalement, à la fin d’une demande, on utilise évidemment : s’il vous plait, ou : s’il te plait.
– Oui, bon ça c’est évident, je crois qu’on l’a déjà vu dans les autres exemples juste avant, donc …s’il vous plait, …s’il te plait, etc.
– Quatrième point très important de politesse en français, c’est : remercier. Alors c’est un peu comme dire “bonjour” au début, il faut toujours dire “merci” !
– Ah oui, alors ça c’est très, très important ! Et puis après, on peut répondre : De rien ! C’est le plus commun, ou : Avec plaisir ! Je vous en prie ! Il n’y a pas de quoi !
– Voilà vos frites monsieur !
– Oh, merci !
– Avec plaisir !
– Alors vraiment pour le remerciement, je trouve qu’en France, c’est exagéré ! On dit “merci” tout le temps ! Même en famille, avec des amis proches, c’est tout le temps ! Tu peux me passer le sel ? Merci ! Merci !
– Non mais c’est gentil, ce n’est peut-être pas forcément formel mais c’est gentil de dire “Merci ! Merci !”, c’est normal.
– Je trouve qu’on le dit beaucoup ! Je trouve qu’en France aussi, à la fin, on se souhaite quelque chose. Par exemple, tu vas dire : Bonne journée ! Bonne soirée !
– Oui, oui, souvent dans les magasins ou quand on se quitte…
– Oui, ou même quand on se quitte ou quelqu’un que tu viens de connaitre : Bonne continuation !
– Oui, oui. Bonne chance ! Oui, alors si on vous dit : Bonne journée ! Passez une bonne journée ! Vous pouvez répondre : Vous aussi, merci ! Ou : Vous de même, on dit aussi des fois : La même chose pour vous ! Ou tout simplement : Merci, au revoir !
– Cinquième point, c’est comment dire “pardon” en français.
– Et ça, on a une vidéo rien que pour ça ! Vous pouvez aller la voir. On vous laisse le lien.
– Sous la vidéo, sur la vidéo, vous la trouverez.
– Et on va finir cette vidéo par le sixième point, est-ce qu’on s’embrasse quand on rencontre quelqu’un ou on se serre la main ?
– Oui, ça c’est très important et ça crée souvent des malentendus ! Donc quand c’est très, très formel, vraiment, souvent dans le cadre du travail, très formel, eh bien tout le monde se serre la main. Même entre femmes et même un homme et une femme.
– D’accord.
– D’accord ? Mais là vraiment formel, hein ?! Sinon en général, en France, un homme et une femme, quand ils se connaissent…, même la première fois, on présente des amis, eh bien ils s’embrassent.
– Mais même des femmes entre elles ? Et les hommes entre eux ?
– Les femmes entre elles s’embrassent et les hommes entre eux, non. Les hommes entre eux se serrent la main, d’accord ? On dit : serrer la main.
– Mais moi, je t’ai vu t’embrasser avec…
– Alors effectivement, sauf si ce sont de très bons copains, très proches, ou alors très souvent, c’est vrai aussi dans la famille, il arrive qu’on s’embrasse. Pas toujours, ça dépend des familles mais c’est vrai que souvent, même entre hommes, si c’est ton oncle, évidemment ton père, ton frère, même entre hommes, on s’embrasse.
– Mais on va faire une bise, deux bises ? Ça c’est toujours la question en France.
– Bon alors là, on ne va pas rentrer là-dedans, on fera peut-être une vidéo si vous voulez sur le sujet parce qu’il y a des régions en France où on embrasse deux fois sur les deux joues, d’autres trois fois, d’autres quatre fois, bon ! Le plus commun, c’est deux fois.
– En tout cas, parfois ça peut créer des situations embarrassantes !
– Bonjour monsieur !
– Bonjour madame ! Excusez-moi…
– Allez, on s’embrasse, ce n’est pas grave !
– On s’embrasse, d’accord !
– En tout cas le sourire, je crois que c’est le plus important ! C’est universel, tout le monde comprend, pour être aimable, souriez beaucoup et tout ira bien !
– Ça, c’est tout à fait vrai ! C’est le plus important.
– Allez un dernier exemple pour finir, eh bien mes chers étudiants, auriez-vous l’amabilité de bien vouloir vous abonner à la chaine s’il vous plait ?
– Tu n’en fais pas un peu trop là, Pierre ?
– Non, pourquoi ?
– Non, pour rien…
– Allez, on se retrouve dans la prochaine vidéo, au revoir !
– Au revoir !

Pour compléter cette vidéo, je te conseille de regarder celle-ci : SE DISPUTER / SE RÉCONCILIER EN FRANÇAIS