Sous la vidéo, retrouve l’exercice de compréhension orale et la transcription !

Voici l’exercice de compréhension orale :

Rq. Si ce n’est pas dit dans l’audio, il faut considérer que c’est faux !

1) Le 1er avril est un jour férié en France.

□ Vrai  □ Faux

2) Le 1er avril, les Français s’amusent à faire des blagues.

□ Vrai  □ Faux

3) Le 1er avril, les Français mangent du poisson.

□ Vrai  □ Faux

4) Un poisson d’avril est une blague.

□ Vrai  □ Faux

5) La blague typique c’est de donner du poison à quelqu’un.

□ Vrai  □ Faux

6) Le 1er avril, on accroche des poissons dans le dos des personnes.

□ Vrai  □ Faux

7) Les journaux n’ont pas le droit de faire des blagues pour raison de sécurité.

□ Vrai  □ Faux

8) Les hommes politiques n’ont pas le droit de mentir le 1er avril du coup,  ils ne travaillent pas !

□ Vrai  □ Faux

Correction

1) Le 1er avril est un jour férié en France.

□ Faux

2) Le 1er avril, les Français s’amusent à faire des blagues.

□ Vrai

3) Le 1er avril, les Français mangent du poisson.

□ Faux

4) Un poisson d’avril est une blague.

□ Vrai

5) La blague typique c’est de donner du poison à quelqu’un.

□ Faux (Attention : tu dois faire la différence entre “poison” et “poisson” !!)

6) Le 1er avril, on accroche des poissons dans le dos des personnes.

□ Vrai

7) Les journaux n’ont pas le droit de faire des blagues pour raison de sécurité.

□ Faux

8) Les hommes politiques n’ont pas le droit de mentir le 1er avril du coup,  ils ne travaillent pas !

□ Faux

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

Bonjour et bienvenue sur Français avec Pierre, une nouvelle fois. Donc aujourd’hui, comme je vous l’ai dit, comme je l’ai annoncé sur Facebook, je voulais faire un petit podcast, pas très long, juste pour vous parler de ce qu’il se passe le 1er avril en France. Donc le 1er avril, en France, depuis très longtemps… En fait, je ne sais plus depuis quand ça date, il faudrait que je me renseigne. Mais en tout cas moi depuis que je suis petit, c’est comme ça, ça c’est sûr. Eh bien le 1er avril, c’est le jour où les gens font des blagues. OK ? Alors, des blagues, bah c’est faire des trucs drôles. Bon. Alors, euh le truc classique, c’est de faire croire à quelqu’un quelque chose. Par exemple, je sais pas, vous pouvez lui dire « ah, tu sais, il paraît que demain tu vas avoir… ». Je sais pas moi, « tu vas partir en voyage ». Et puis il dit « oui parce que tu as gagné un prix et tu vas pouvoir partir en voyage ». Alors « ah bon ? Ah, super ! » ; « non, poisson d’avril ! ». Bon, voilà, je ne sais pas si c’est une blague très drôle, mais voilà, on fait croire des choses aux gens. Ou alors, on peut même… je sais pas, faire peur aux gens, se déguiser, sortir tout à coup d’un endroit… Voilà, bon, on peut faire tout type de blague. Et en fait aussi ce qu’il se passe, c’est que dans les… dans les médias, c’est-à-dire à la radio, dans les journaux ou à la télévision même, eh bah souvent aussi ils font des blagues. Alors par exemple, moi je me souviens dans le journal… le Sud Ouest, qui est un journal qui est un quotidien en fait qui sort tous les jours pour la région du Sud-Ouest en France, qui s’appelle donc le Sud Ouest. Je me souviens, une fois, quand j’étais petit, ils avaient fait une blague et en première page du Sud Ouest ils avaient dit « ça y est, le tunnel sous La Manche est construit ». Donc en fait, c’est le tunnel qui aujourd’hui existe en fait, mais à l’époque c’était un tunnel qui n’existait pas et donc qui était censé relier le Royaume-Uni et la France en passant sous La Manche, sous la mer si vous voulez. Et donc à l’époque c’était encore un projet dont on parlait vaguement, ils disaient « ça y est, le tunnel est bien… ». Je ne sais plus s’ils avaient dit que le tunnel était fini, non, ou ils avaient dû annoncer que les travaux avaient déjà bien commencé. Enfin bref, voilà, et ce n’était pas vrai évidemment. Bon, donc les médias ils ne font pas des blagues non plus… tout le monde s’imagine bien que c’est une blague hein, parce que ça c’était invraisemblable. Euh… mais voilà, ils jouent le jeu on va dire. « Jouer le jeu » ça veut dire participer à ça et puis voilà. Alors, une dernière chose que je voulais vous dire aussi, c’est que… en fait, la blague typique du 1er avril, c’est d’accrocher un poisson… en général, un poisson qu’on découpe dans du papier, les enfants par exemple ils le font souvent. Ou dans du carton et puis on met un bout de scotch et alors on le colle derrière le dos d’une personne, sans que cette personne s’en rende compte bien évidemment. Et donc la personne ne le sait pas et elle a un poisson, un poisson d’avril on dit, collé derrière le dos, enfin dans le dos. Donc voilà. Donc les blagues qu’on fait, on les appelle des poissons d’avril en général. Hein, donc par exemple on fait une blague à quelqu’un, après on lui dit « poisson d’avril » et alors ça veut dire que ce n’était pas vrai. Et puis ces poissons qu’on colle aussi derrière le dos des gens, on appelle ça aussi des poissons d’avril. Voilà, donc c’est ce qu’il se passe en France. Je ne sais pas si la tradition a tendance à se perdre ou pas, mais je crois que c’est encore quelque chose qui continue actuellement et j’espère que ça continuera parce que c’est assez sympathique ; dans des périodes de crise comme on est, dans laquelle on est actuellement, bah c’est sympa qu’il y ait un peu de fantaisie à mon avis. Voilà donc pour ce petit podcast et… bah écoute, je sais pas, peut-être que… donc là on est encore… en fait on n’est pas encore le 1er avril, hein aujourd’hui je suis en train de l’enregistrer on est encore le 31 mars, on est le soir, dans une heure, deux heures à peu près on sera le 1er avril, donc bah j’espère que tu feras plein de blagues toi aussi, même si t’es pas en France. Voilà pour ce podcast, merci de l’avoir écouté, au revoir.