La prononciation de PLUS pose un véritable problème aux étudiants de FLE. À la fin de cette vidéo, vous n’aurez PLUS jamais de problèmes avec ce mot ;-)

Prononciation de PLUS – Fiche récapitulative

Si le S ne se prononce pas, je l’ai marqué en bleu.
Si le S se prononce comme un S sourd ( [S] ), je l’ai marqué en rouge.
Si le S se prononce comme un S sonore ( [Z] ), je l’ai marqué en vert.

1) Si PLUS est un adverbe de comparaison (supériorité)

a. Si on compare un adjectif : on ne prononce pas le S
Ce tableau est plus beau que celui-ci.
b. Si on compare un adverbe : on ne prononce pas le S
Suzanne étudie plus rarement que mon frère.
c. Si on compare un nom : on prononce le S
Tu as plus de chance que moi !
d. Si on compare un verbe: on prononce le S
Tu regardes plus la télé que ton frère !

Remarques :

. Si PLUS (adv. de comp.)  est en fin de phrase : on prononce toujours le S
J’en veux plus !
J’adore ce plat, il y en a plus ?

. Diverses expressions :
De plus, ….
En plus, ….
Rien de plus, merci !
Tout au plus 200 euros.
Sans plus !

2) Quand PLUS est un nom / substantif : on prononce le S

Cette robe te donne un plus vraiment important !
Trois plus quatre font sept.

3) Si PLUS est un adverbe de négation : on ne prononce pas le S

Je ne veux plus de pain.
Tu n’en veux plus ?
T’en veux plus ? (= tu n’en veux plus ?)

4) Avec la liaison on prononce le S comme un S sonore : [Z]

Le mot PLUS est un mot qui fait la liaison (si évidemment le mot qui suit commence par une voyelle ou H). Ce n’est pas totalement obligatoire mais c’est le plus courant.

Nous sommes de plus en plus nombreux !
Plus on est de fous, plus on rit !
Julie est plus en forme que Paul.
C’est plus ou moins ça !
Je ne veux plus en faire.

Remarque :

Si PLUS  est un substantif, on ne fait généralement pas la liaison :
Cette coiffure te donne un plus indéniable !
Deux plus huit, ça fait dix,

 

Prononciation de PLUS – Exercice

Choisis l’option correcte par rapport à la prononciation de PLUS dans la phrase.

1) C’est plus ou moins ça !
a. S ne se prononce pas
b. S se prononce [S]
c. S se prononce [Z]

2) Je ne veux plus te voir imbécile !
a. S ne se prononce pas
b. S se prononce [S]
c. S se prononce [Z]

3) Philippe mange plus que Rémi.
a. S ne se prononce pas
b. S se prononce [S]
c. S se prononce [Z]

4) 10 plus 10, ça fait 20 n’est-ce pas ?
a. S ne se prononce pas
b. S se prononce [S]
c. S se prononce [Z]

5) Elle travaille plus efficacement que son patron.
a. S ne se prononce pas
b. S se prononce [S]
c. S se prononce [Z]

6) C’est le plus grand des deux.
a. S ne se prononce pas
b. S se prononce [S]
c. S se prononce [Z]

7) En plus, tu ne lui as rien donné pour son anniversaire !
a. S ne se prononce pas
b. S se prononce [S]
c. S se prononce [Z]

8) J’ai plus de chance que toi !
a. S ne se prononce pas
b. S se prononce [S]
c. S se prononce [Z]

9) Marc est plus petit que son cousin Paul.
a. S ne se prononce pas
b. S se prononce [S]
c. S se prononce [Z]

10) Il ne va plus à l’école.
a. S ne se prononce pas
b. S se prononce [S]
c. S se prononce [Z]

11) Ceci vous donne un plus très important !
a. S ne se prononce pas
b. S se prononce [S]
c. S se prononce [Z]

 

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

 

Correction

1) C’est plus ou moins ça !
c. S se prononce [Z]

2) Je ne veux plus te voir imbécile !
a. S ne se prononce pas

3) Philippe mange plus que Rémi.
b. S se prononce [S]

4) 10 plus 10, ça fait 20 n’est-ce pas ?
b. S se prononce [S]

5) Elle travaille plus efficacement que son patron.
c. S se prononce [Z]

6) C’est le plus grand des deux.
a. S ne se prononce pas

7) En plus, tu ne lui as rien donné pour son anniversaire !
b. S se prononce [S]

8) J’ai plus de chance que toi !
b. S se prononce [S]

9) Marc est plus petit que son cousin Paul.
a. S ne se prononce pas

10) Il ne va plus à l’école.
a. S ne se prononce pas (si on ne fait pas la liaison)
c. S se prononce [Z] (si on fait la liaison)

11) Ceci vous donne un plus très important !
b. S se prononce [S]

 

Prononciation de PLUS – Transcription

– C’est vrai qu’elle est bien cette série !
– Ah ! tu vois je te l’avais dit.
– Ah ouais c’est vrai. T’en veux plus ?
– Si, si, j’en veux pourquoi ?
– Ben oui c’est ça, tu en veux plus ?
– Oui, j’en veux plus !
– Oh là là là…l !
Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Donc aujourd’hui nous allons traiter le mot “plus”. Et nous allons principalement voir sa prononciation qui pose pas mal de problèmes.
– Ah oui parce que vous êtes un peu tordus, hein, avec ce mot, on comprend “plus”, “plus” … on sait plus à la fin.
Ok bon, donc je vous assure qu’à la fin de cette vidéo, vous n’aurez plus de problèmes avec ce mot.
– Bon ben, d’abord déjà pour commencer, c’est quoi ce mot plus ? Qu’est-ce que … ça sert à quoi ? Qu’est-ce qu’il veut dire ?
– Bon le mot plus, on peut le séparer, en, on va dire, trois … trois parties. La première, ben, c’est un adverbe de supériorité pour marquer la comparaison, le supérieur.
– Ah oui, par exemple, quand on dit, “il a plus de chocolats que toi”.
– Voilà. Il a plus de chocolats que toi. Bon ensuite sa deuxième, une deuxième fonction très importante c’est encore un adverbe mais là, il va marquer la négation.
Donc, par exemple …
– Je ne veux plus de chocolats.
– Voilà. Je ne veux plus de chocolats.
– Oui
– D’accord. Bon finalement il y a une dernière … il a un dernier rôle mais qui est minime. Des fois, ça peut être un substantif, c’est-à-dire un nom. Alors c’est par exemple quand on dit, “Ah oui tu as fait un nouveau design sur ton site internet, et vraiment ça donne un plus très important.” Ou alors le signe plus de l’addition.
– Ah oui, trois plus quatre égale sept.
– Oui, dans les mathématiques. Donc voilà.
– Bon ok, mais alors quand est-ce qu’on prononce le S et quand est-ce qu’on ne le prononce pas ?
– Ok. Donc voyons d’abord quand est-ce qu’on prononce le S. Alors, on va prononcer le S quand plus à ce rôle, donc, de comparaison, de supériorité. Donc par exemple, si on compare un nom.
Par exemple, bien, tu as plus de chocolats ou de chips que moi.
– Ok
– D’accord ? Donc là on va prononcer le S. Ensuite, on va prononcer le S aussi si on compare un verbe.
– Donc …
– Marc étudie plus que Jean.
– Voilà !
– Par exemple.
– Par exemple. Bon de toute manière quand il marque cette supériorité, à chaque fois qu’il est en fin de phrase, il faut prononcer le S.
Par exemple quand on va dire, j’en veux
– plus
– Plus ! Donc la ça veut dire que j’en veux davantage en fait. D’accord ?
– Ok.
– Bon.
– Et aussi dans plein de petites expressions, non ?
– Oui alors, dans toutes les expressions où il y a aussi ce rôle d’adverbe. Donc par exemple, “en plus”
– Oui. De plus
– De plus
– Oui
– Donc là on va prononcer le S, et on prononce aussi le S quand le mot plus est un substantif. Donc par exemple …
– De me rencontrer ça a été un grand plus dans ta vie.
– Voila. De te rencontrer, mon amour, ça a été un grand plus dans ma vie. Bon, et puis trois plus quatre égale sept, par exemple.
Ok et maintenant quand est-ce qu’on ne prononce pas le S alors ?
Alors maintenant quand est-ce qu’on ne prononce pas le S. Bon.
Alors, quand plus est un adverbe, là, qui marque la supériorité, il y a deux cas dans lesquels on ne va pas prononcer le S.
Alors c’est … quand on fait une comparaison par rapport à un adverbe et par rapport à un adjectif.
Donc, par exemple un adjectif …
– Marc est plus grand que Paul.
– Ben oui tout simplement. Et un adverbe, ben par exemple …
– Toi, tu étudies plus rarement que moi.
– Voilà. Par exemple. Toi, tu étudies plus rarement que moi. Alors, après, quand plus est utilisé pour la négation, à ce moment-là, on ne prononce jamais le S. Et c’est vraiment, là, très important de ne pas le prononcer.
– Bon, et alors finalement qu’est-ce qu’il se passe avec la liaison, parce que j’ai l’impression que là ce n’est pas plus, c’est pas plus …
– Oui alors, avec la liaison ça complique un petit peu les choses parce que, effectivement, le mot plus, c’est un mot qui fait la liaison.
Alors ça veut dire quoi ? ça veut dire que si le mot suivant dans la phrase commence par une voyelle ou un H, eh bien, généralement, ce n’est pas tout à fait obligatoire, mais normalement on fait la liaison.
Donc par exemple, dans le proverbe, plus on est de fous, plus on rit.
– Ah mais là tu as fait un son … tu as fait un peu ZZ.
– Oui.
– Plus on …
– Donc le S sonore, avec la liaison, c’est un S qui fait ZZ, comme une abeille …
– Ok ça c’est le S sonore.
– ça c’est le S sonore que l’on fait toujours avec la liaison.
– Et le S sourd ?
– Donc on va contracter la langue un peu plus …
– Oui.
– … pour la resserrer un peu sur le palais et on va empêcher l’air de passer. Donc on passe du S sonore ZZ, l’abeille, au serpent, moi j’aime bien dire aux élèves, qui fait SS.
– Bon ça avait l’air bien compliqué expliqué comme ça, mais c’est un SS.
– C’est un SS, voilà donc on a ZZ, SS, ZZ, SS.
– Ok. Donc liaison, ZZ.
– Oui
– Et pas de liaison, SS.
– Donc par exemple, on pourrait dire aussi, tu es plus en forme que moi.
– Ok.
– De toute manière, vous retrouverez tout ça avec une fiche récapitulative dans le blog, d’accord, dans l’article qui correspond à cette vidéo.
Vous aurez aussi un exercice, vous aurez aussi le podcast et la transcription de cette vidéo en plus.
– Et en plus, vous pouvez liker la vidéo, vous pouvez nous suivre sur Facebook, vous abonner à la chaine, cela fera un plus dans votre vie.

À plus !

– Bon, alors, finalement t’en veux plus ou t’en veux plus ?
– J’en veux plusssss !
– Tiens !
– Merci ! Mais y’en a plus, tu as tout mangé !