Tu connais ces expressions françaises courantes ? On a choisi 10 expressions idiomatiques très sympas en français que tu pourras apprendre et utiliser pour enrichir ton vocabulaire et améliorer ton expression orale en français ! Tu auras sûrement l’occasion d’entendre ces expressions et maintenant tu les comprendras !

🖐Sous la vidéo, vous retrouverez la fiche récapitulative et surtout un exercice interactif : vous pouvez le faire directement sur votre ordinateur, tablette ou téléphone ! Bonne chance !

 

10 expressions françaises courantes et sympas !
Fiche Récapitulative

 

1. Avoir un coup de foudre

expressions françaises courantes“Avoir un coup de foudre” (pour quelqu’un) est une expression française courante qui signifie “tomber amoureux tout à coup de quelqu’un”.

Par exemple :
Jean est tombé immédiatement amoureux de Julie !
Il a eu un coup de foudre !

Cette expression ne s’utilise pas toujours pour les personnes :
J’ai eu un coup de foudre pour ce livre, il est génial !

 

2. Se jeter dans la gueule du loup

expressions françaises courantes

Cette expression signifie “s’exposer à un danger, à un piège, à quelque chose de mauvais, de manière imprudente” !

Exemples :
Son patron n’attendait qu’un prétexte pour le renvoyer et en arrivant en retard, Didier s’est jeté dans la gueule du loup. Du coup, il s’est fait renvoyer !

Ils n’attendent qu’une chose c’est que l’on parle des salaires à la réunion ! Surtout n’en parle pas, sinon c’est comme se jeter dans la gueule du loup !

 

3. C’est pas la mer à boire !

expressions françaises courantes

On utilise cette expression pour dire que quelque chose n’est pas si difficile en la comparant au fait de boire toute la mer.

On dira par exemple :
Arrête de râler et fais tes devoirs, ce n’est pas la mer à boire !

La plupart du temps, on entend ” c’est pas la mer à boire” car le NE de la négation est souvent omis à l’oral ou dans un langage familier, voire courant !

 

4. Envoyer quelqu’un sur les roses

expressions françaises courantes

Cette expression courante signifie qu’on se débarrasse d’une personne gênante, qu’on la repousse rudement de manière à ce qu’elle parte. On envoie la personne “se faire voir ailleurs”.  On l’envoie sur les roses en espérant  qu’elle se pique avec les épines.

On dira par exemple :
Hier, j’ai demandé une augmentation mais la directrice m’a envoyé sur les roses ! Pas de chance !

 

5. Se noyer dans un verre d’eau

expressions françaises courantes

Cette expression signifie qu’on se laisse complètement dépasser par de simples petites difficultés.  Comme si on exagérait les problèmes !

– Je stresse, c’est horrible, j’ai trop de travail avec ce gros dossier !
 – Enfin, tu exagères, ce n’est pas la mer à boire ! Tu te noies dans un verre d’eau !

 

6. Avoir un coup de barre

expressions françaises courantes

Avoir un coup de barre signifie avoir un gros coup de fatigue soudain. On utilise cette expression française courante  souvent après un bon repas copieux par exemple, ou après avoir beaucoup travaillé.

On peut par exemple dire :
Ah ! J’ai un coup de barre, je vais m’allonger un moment !

Remarque. Une barre c’est comme un bâton !

 

7. Poireauter

expressions françaises courantes

“Poireauter” veut dire qu’on attend longtemps, trop longtemps.  Cette expression vient du légume “POIREAU” qui pousse tout droit, et donne une impression d’être bien enraciné. Ainsi, l’expression donne l’image de quelqu’un qui attend longtemps sans bouger comme s’il allait prendre racine.

On dira par exemple :
Hier, j’ai attendu Sandrine qui est encore arrivée en retard ! J’ai poireauté pendant 30 min. devant le café !

 

8. Pistonner quelqu’un/Être pistonné/Avoir du piston

expressions françaises courantes

Il s’agite d’une expression française courante dans le monde du travail ou dans les conversations concernant le travail. Elle signifie qu’on obtient l’appui d’une personne influente pour obtenir un meilleur poste de travail !
En effet, le PISTON, est une pièce qu’on retrouve dans le moteur des voitures (ça monte et ça descend) et donne l’image de quelqu’un qui est propulsé par une force.

Par exemple :
Il est devenu directeur de cette entreprise, alors que ça ne fait que 2 ans qu’il travaille dans la boîte ! C’est un gros pistonné !
Ou bien : Il a été pistonné par le directeur ! / Il a du piston, c’est sûr !

 

9. Avoir un cœur d’artichaut

expressions françaises courantes

Encore une expression en rapport avec l’amour ! Avoir un cœur d’artichaut signifie qu’on tombe amoureux ou amoureuse très facilement !

Par exemple :
– Tu as vu, Charlotte a un nouveau petit copain. Et elle est folle amoureuse de lui !
– Oh celle-là alors, c’est un vrai cœur d’artichaut !

Cet expression vient de la façon de manger l’artichaut, c’est-à-dire en détachant les nombreuses feuilles qui entourent le cœur ou la partie centrale de l’artichaut. Comme dans chaque feuille il y a un peu de cœur qu’on peut manger, le cœur d’artichaut donne un peu de son cœur dans chaque feuille, et comme il a beaucoup de feuilles on fait l’analogie avec un cœur qui donne facilement son amour !

 

10. Sécher les cours

expressions françaises courantes

Une expression courante parmi les étudiants ! Elle signifie “ne pas aller en cours quand on a cours” !

Par exemple :
Hier, Nicolas avait un cours de physique. Eh bien, tu sais quoi, il a séché le cours et il est allé à la plage !

On dit aussi : faire l’école buissonnière !

 

10 Expressions françaises courantes et sympas !
L’exercice

 

Choisis l’expression la plus adaptée pour chaque cas.

 

Et si tu veux progresser en français, nous avons plusieurs outils :

🤝 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !
🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud !
🛒 Dans notre boutique tu trouveras tous nos cours complets qui répondent à tous les besoins.
👨‍🎓👩‍🎓 Avec l’achat de n’importe quel cours, tu pourras aussi avoir un accès à l’académie, C’est une super communauté dans laquelle d’autres élèves et des professeurs t’aident ! Tu peux aussi parler par Skype ou intégrer un groupe Whatsapp, participer au cours en live que je fais chaque semaine, recevoir plein d’outils pour le français, poser tes questions… ;-)
👉 Notre nouveau cours gratuit pour débutants !
👉 Notre cours gratuit (niv interm. / avancé) !

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

10 Expressions françaises courantes et sympas !
Transcription de la vidéo

 

– Bonjour !
– Bonjour les super étudiants ! Alors, j’espère que vous êtes motivés aujourd’hui. Je n’ai pas bien entendu. Ah, d’accord ! Bon, alors ça va, on peut commencer.
– Aujourd’hui, nous allons voir 10 expressions en français très sympas. Alors, si tu n’es pas abonné à la chaîne, eh bien, clique sur le bouton rouge sous la vidéo, tu verras que tu vas progresser en français. Alors, avant de commencer, on voudrait féliciter toutes les femmes, car aujourd’hui c’est la journée internationale des femmes. Alors, il y a encore beaucoup de choses à faire hein, mais on va y arriver.
– D’ailleurs, j’ai fait une vidéo à ce sujet il y a quelque temps. Donc, je vous conseille de regarder la vidéo. Je vous laisse évidemment le lien.

1. Avoir un coup de foudre

– Et on commence tout de suite avec une expression qui a à voir avec l’amour, toujours l’amour.
– Bien sûr.
– Alors, regardez cette expression.
– Alors, est-ce que vous connaissez cette expression ? « Avoir un coup de foudre ». Ça peut être un coup de foudre pour quelqu’un. Alors, oui, c’est effectivement quand vous tombez amoureux ou amoureuse de quelqu’un d’une manière, on va dire, subite.
– Subite !
– Oui, tout d’un coup, ah ! C’est le coup de foudre.
– Voyons un exemple.
– Oui, alors on pourra dire par exemple : Jean est tombé immédiatement amoureux de Julie. Il a eu un coup de foudre.
– Mais on peut l’utiliser aussi pour autre chose que des personnes ?
– Oui oui, on peut l’utiliser de manière figurée. On l’utilise souvent par exemple : Ah ! J’ai adoré ce livre, j’ai eu un coup de foudre.

2. Se jeter dans la gueule du loup

– Oui. C’est un éclair, la foudre. On passe à la deuxième expression, c’est : « Se jeter dans la gueule du loup. »
– Alors, connaissez-vous le sens de cette expression ?
– Bah, on s’imagine bien. Je crois, ça veut dire s’exposer à un danger ou…
– Oui, bien sûr, s’exposer à un danger, être dans une situation dangereuse, mais de manière imprudente quoi.
– Ah !
– C’est vraiment le faire alors qu’on n’est pas obligé. Et puis voilà, on dit : tu te jettes dans la gueule du loup, tu te jettes dans le danger quoi.
– Pierre, un exemple ?
– Oui, alors, par exemple, je ne sais pas : le patron de Didier n’attendait qu’une chose, qu’un prétexte pour le renvoyer. Et Didier est arrivé en retard. On peut dire qu’il s’est vraiment jeté dans la gueule du loup, et du coup, son parton l’a renvoyé.

3. C’est pas la mer à boire !

– Troisième expression : « C’est pas la mer à boire. »
– Ouais, il y avait une chanson des Négresses Vertes : ce n’est pas la mer à boire pour tous ceux qu’aiment pas ça… ! Ta-ta-ta-ta… ta-ta-ta-ta-ta-dam ! Voilà. Donc on voit que le jeune homme avale toute la mer. Alors, est-ce que vous connaissez le sens de cette expression ? À votre avis, qu’est-ce que ça signifie ?
– Eh bien, ça veut dire que quelque chose n’est pas si difficile à faire.
– Eh oui, ce n’est pas aussi difficile qu’avaler toute la mer, boire toute la mer. Donc un exemple, ce serait par exemple, à un enfant, on lui dirait : « Arrête de râler, et fais tes devoirs. Ce n’est quand même pas la mer à boire ! »
– Mais Pierre, dans l’expression, on doit dire : « c’est pas la mer à boire » ou « ce n’est pas la mer à boire » ?
– Bah normalement, il faudrait mettre « ce n’est pas la mer », mais bon, tu sais que le premier terme de la négation, très souvent, dans un langage…
– Oui.
– Normal de la vie de tous les jours, quand on parle surtout, on ne le met pas. Du coup, on dit directement « C’est pas la mer à boire ».

4. Envoyer quelqu’un sur les roses

– Et on continue, quatrième expression : envoyer quelqu’un sur les roses.
– Alors, regardez l’image. Ah voilà, le pauvre garçon. Qu’est-ce qui lui arrive ? À votre avis, qu’est-ce que ça signifie ?
– Eh bien, celle-là, ça veut dire quoi, Pierre ?
– Alors, ça signifie, eh bien, qu’on ne veut rien savoir d’une personne, qu’on le repousse, qu’on lui dit d’aller… on dit aussi d’aller se faire voir ailleurs, d’aller se balader quoi. Ça veut dire qu’on… voilà, va-t’en…
– Allez, va-t’en sur les roses.
– Alors, est-ce que t’as un exemple, Noemi ?
– Bien sûr ! Alors : Hier, j’ai demandé une augmentation, mais la directrice m’a envoyée sur les roses. Pas de chance.
– Eh oui.

5. Se noyer dans un verre d’eau

– Cinquième expression : « Se noyer dans un verre d’eau. »
– Alors, regardez ce pauvre jeune homme qui se noie dans ce verre d’eau. Alors, à votre avis, qu’est-ce que ça signifie ? Je pense que vous l’aurez deviné.
– Eh bien, cela signifie qu’on se laisse complètement dépasser par des tout petits problèmes, des petites difficultés, qu’on exagère les problèmes.
– Eh oui, ça arrive souvent. On stresse et voilà. Alors, voyons tout de suite un exemple. Par exemple, Noemi, on est au travail, encore une fois, et je te dis : Oh, je suis stressé, c’est horrible. Tu as vu tout le travail ? Je dois tout réviser, le dossier 167-3BA et 437 !
– Mais enfin, ce n’est pas la mer à boire ! Tu te noies dans un verre d’eau !
– Mais quand même hein.

6. Avoir un coup de barre

– Sixième expression, c’est : « Avoir un coup de barre. » Boum !
– Oui. Alors, à votre avis, qu’est-ce que ça signifie ? Ça arrive souvent par exemple après un bon repas. On a souvent un coup de barre, donc ?
– Eh oui, ça signifie que vous avez tout d’un coup un gros coup de fatigue qui arrive subitement.
– Oui, donc en effet, si vous avez un gros coup de fatigue, vous pouvez dire comme ça : Ouh ! Pff, j’ai un coup de barre, je vais m’allonger un moment.
– Oui, et une barre, c’est comme un gros bâton ?
– Oui oui. Une barre c’est… souvent on dit : une barre de fer ou une barre à mine…

7. Poireauter

– Septième expression, c’est plutôt un verbe, c’est le verbe : « Poireauter. »
– Ah oui, j’adore cette expression, enfin, ce verbe. Donc, ça vient du poireau. Le poireau, c’est un légume. Le légume que vous voyez à l’écran. Alors, qu’est-ce que ça signifie ?
– Cela signifie qu’on attend longtemps, très très très longtemps.
– Oui, et en général une personne.
– Oui, je ne vois pas trop le rapport avec un poireau, mais…
– On va l’expliquer après. Mais avant, je vais donner un exemple, donc, je ne sais pas, par exemple : Ah, hier, j’ai attendu Sandrine pendant une demi-heure, elle est arrivée une demi-heure en   retard et j’ai poireauté devant le café pendant une demi-heure.
– Alors, ça vient d’où ? Quel rapport avec le poireau ?
– En fait, le poireau c’est un légume donc qui est dans la terre, qui doit être bien enraciné dans la terre. Et donc, en fait c’est une image que… quand t’attends tellement longtemps comme ça sans bouger…
– Ah, tu t’enracines comme un poireau ?
– … mais tu finis par avoir comme des racines dans la terre comme un poireau.

8. Pistonner quelqu’un/Être pistonné/Avoir du piston

– Ah ! Huitième expression, c’est : « Avoir du piston, pistonner quelqu’un, être pistonné… »
–J’adore cette expression aussi. Alors, à votre avis, à votre avis, qu’est-ce que ça signifie ?
– Alors, le piston, c’est ce qu’il y a dans les moteurs des voitures, qui monte et qui descend, non ?
– Oui, c’est ça, c’est ce qui monte et qui descend. On peut aussi trouver, je ne sais pas, par exemple dans une seringue, tu vois, quand tu pousses, que tu pousses là. Donc en fait, ça veut dire, comme on le voit sur l’image, ça veut dire que la personne est propulsée vers… vers le haut grâce au piston. Et en fait, ça signifie, eh bien, obtenir l’appui, l’aide d’une personne influente pour obtenir un meilleur poste, en général, dans le monde du travail.
– Eh oui, c’est une pratique assez courante dans le monde du travail.
– Oui, dans le monde entier, malheureusement. C’est la vie.
– Alors, voyons un exemple, Pierre.
– Oui, bon bah, on va dire par exemple : Ça ne fait que deux ans que Jacques est dans la boîte. La boîte, c’est une entreprise. Et il est déjà directeur des ressources humaines. Pff, c’est un gros pistonné. Il a été pistonné par un ami, j’en suis sûr.
– Vraiment !

9. Avoir un cœur d’artichaut

– Neuvième expression, elle est un peu bizarre, c’est : « Avoir un cœur d’artichaut. »
– Ah, encore l’amour, toujours l’amour ! Alors, à votre avis, qu’est-ce que ça signifie ?
– Eh bien, on l’utilise quand quelqu’un tombe très facilement amoureux ou amoureuse. Alors, c’est étonnant, quel rapport avec l’artichaut ?
– Alors, le rapport avec l’artichaut, en fait, c’est qu’un artichaut donc ça a un cœur et autour, ça a plein de feuilles. Et en fait, c’est l’image que… c’est comme si le cœur distribuait toutes les feuilles à droite à gauche, comme si c’était l’amour qu’on distribuait et chaque feuille c’est comme si on tombait amoureux.
– Oui, c’est très clair !
– Eh oui ! Alors, voyons tout de suite un exemple : Ah, tu as vu ? Charlotte a encore un nouveau copain, elle est super amoureuse à nouveau.
– Ah, celle-là c’est un vrai cœur d’artichaut.

10. Sécher les cours

Et on arrive à la dixième et dernière expression, c’est : sécher les cours.
– Oh là là ! Alors, ça, il ne faut surtout pas le faire hein ! Donc là, sur le dessin, il sèche littéralement avec un sèche-cheveux ses cours, mais qu’est-ce que cela signifie ?
– Eh bien, en fait, cela signifie qu’on ne va pas en cours quand on a cours.
– Voilà, on sèche les cours. On dit aussi : « Faire l’école buissonnière. » Voilà, c’est une expression un peu bizarre. Et on va voir un exemple ?
– Oui. Hier, Nicolas avait un cours de physique, eh bah, tu sais quoi ? Il a séché le cours et il est allé à la plage tranquille !
– Ah, là là, ce Nicolas alors !
– Vraiment !

– Alors, les super étudiants, n’oubliez pas qu’apprendre le français ce n’est pas la mer à boire. Et si vous ne voulez pas poireauter à attendre nos nouvelles vidéos, eh bien, abonnez-vous à la chaîne et vous pouvez aussi retrouver plein d’expressions sur notre page Instagram.
– Et ne séchez pas les cours. Je vous rappelle que maintenant vous avez un exercice interactif sur le blog pour voir si vous avez bien retenu les expressions. Et vous avez aussi deux cours gratuits. Tous les liens sous la vidéo.
– Dans la description ou ils vont apparaître sur la vidéo.
– Au revoir !
– Au revoir ! On se retrouve dimanche prochain dans une nouvelle vidéo !
– Et force aux femmes !
– Oh là là, j’ai un coup de barre maintenant, dire qu’il faut que je prépare tout ça pour le montage !
– Arrête, tu te noies dans un verre d’eau, ce n’est rien à faire !
– C’est ça, envoie-moi sur les roses ! Bon, allez.