Voici 10 mots français courants que beaucoup d’étudiants ont du mal à prononcer ! On va donc expliquer comment faire pour les prononcer correctement. 👌
👌 Avec comme toujours : une vidéo, la transcription, une fiche récapitulative, un exercice et le podcast à télécharger à la fin de l’article !
👉 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !
🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud !

Liste des 10 Mots que tu Prononces Mal en Français (3)

1) HEUREUX [ɶrø]
2) HORREUR [ɔrɶr]
3) RUE [ry]
4) RUSE [ryz]
5) FEUILLE [fɶj]
6) ACCUEIL [akɶj]
7) BON APPÉTIT [bɔnapeti]
8) CRIER [krije]
9) J’AI BU [ʒe by]
10) J’AI VU [ʒe vy]

Exercice

Voici le petit exercice que je te conseille de faire pour cette vidéo : entraine-toi à prononcer ces mots puis enregistre-toi et écoute-toi :-)

Si tu ne veux plus faire d’erreurs en français et parler français rapidement, je te conseille MES COURS COMPLETS DE FRANÇAIS ! Ils sont extrêmement efficaces ! :-)

Tu as aussi mon cours gratuit pour commencer bien sûr :

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

 

10 Mots que tu Prononces Mal en Français (3)
Transcription de la vidéo

– Aujourd’hui, on va voir 10 mots que tu prononces mal à tous les coups ! Ne t’inquiète pas, moi aussi j’ai eu du mal à les prononcer bien, mais on a le prof !

– Bonjour tout le monde !
– Bonjour ! Comment ça va ? Donc avant de commencer la vidéo, comme toujours, n’oubliez pas de vous abonner à la chaine, cliquer sur la petite cloche, nous suivre dans les réseaux sociaux, et puis je voulais vous signaler que maintenant, on est sur “iTunes”, mais ça on l’était déjà, mais on est maintenant sur “SoundCloud” si ça vous intéresse.
– “SoundCloud”.
– Bon, mon accent anglais n’est pas parfait… Et “Spotify” ! Ça, ça va. C’est plus facile à prononcer pour moi.

– Donc on commence par des mots avec le “R” français et vos voyelles bizarres là ! Donc premier mot : “HEUREUX” [ɶrø]. Je l’ai bien dit ?
– “HEUREUX”. Oui, tu l’as très bien dit ! Donc en fait j’ai pensé à ce mot parce que je regarde souvent les vidéos de “DamonAndJo” et je vous conseille leur chaine, elle est très sympa, ils sont très sympas !
– Ah oui, ils sont sympas, oui !
– On espère qu’on va pouvoir faire un jour une vidéo ensemble, et ils parlent français mais ils sont américain et brésilien donc ils ont certaines difficultés, notamment ce mot. Donc, comment bien prononcer ce mot ?
– Donc le “R”, on a déjà fait une vidéo, on a dit que c’est au fond de la gorge, comme quand on fait des gargarismes.
– Ça se passe ici. T’es un peu enrhumée toi, non ?
– Oui mais ça tombe bien parce que le français est très nasal alors du coup, je vais tout prononcer bien !
– Ok ! Donc effectivement, alors c’est un peu ici… Bon, ce n’est pas exactement comme des gargarismes, ce n’est pas aussi fort. Sauf Édith Piaf, elle chante la vie en rose ! Mais c’est vrai que ça se passe ici, d’accord ? Donc : “HEUREUX” [ɶrø]. Alors ensuite, le problème c’est les “E”, “EU”… Donc en fait théoriquement pour ce mot, le premier “EU” [ɶ] est ouvert, et l’autre [ø] moins ouvert, donc normalement, c’est : “HEUREUX” [ɶrø]. Mais bon… Les Français souvent, ils disent : “HEUREUX”, comme ça, donc on ne va pas trop compliquer les choses. Ce “EU” [ø], pour le faire, pensez au “É” [e] parce que le “É” [e], c’est un son qu’il y a dans toutes les langues, mais vous mettez la bouche plus ronde, comme quand vous faites un “OU” [u], vous voyez ? Donc vous faites un “É” [e] mais “EU” [ø]. Alors normalement le premier, il est un peu plus ouvert ! Ça devrait faire “EU” [ɶ], mais peu importe. Donc : “HEUREUX” [ɶrø], “HEUREUX” [ɶrø], ok ?
– “HEUREUX”.

Et on continue avec les “R” et les horreurs ! C’est le mot : “HORREUR” [ɔrɶr].
– Oui. Alors souvent, ils disent comme ça : “C’est une horreur !”, les Français, ils aiment bien ! “C’est une horreur !”
– “Quelle horreur !”
– Bon alors “HORREUR”, cette fois-ci il y a le “O” [ɔ]. Ce “O” [ɔ], il est ouvert. Bon il y a un “O” [o] fermé et un “O” [ɔ] ouvert en français mais ce n’est pas très grave si vous ne voyez pas très, très bien bien la différence mais normalement c’est comme un “O” [o], bon ça généralement, ce son il est dans toutes les langues je crois, mais vous l’ouvrez un peu plus. Bon peu importe si vous le faites un peu fermé. Le “R”, on en a parlé !
– Oui !
– Et cette fois-ci là, le “EU” [ɶ] , bon je vous ai dit de faire un “É” [e] avec la bouche un peu ronde mais…
– …C’est le même ?
– Non mais cette fois-ci, il faudrait qu’il soit un peu ouvert quand même. C’est : “HORREUR” [ɔrør].
– “HORREUR”. Et en plus, il faut faire un [r] à la fin.
– Oui, alors il y a un petit “R” à la fin qui est un peu comme “BONJOUR”, c’est-à-dire que c’est toujours ici et il est vraiment très léger, hein ? C’est : “HORREUR” [ɔrør].
– “HORREUR”.
– Mais, ça n’a l’air de rien mais ça fait toute la différence parce que regarde, si tu dis : “HORREU”.
– Et on peut pas dire : “HORREURE” ?
– “HORREURE”, non, non, non ! C’est juste : “HORREUR”.
– “HORREUR”.
– “C’est une horreur !”

– Et on continue, troisième mot du Pierre sadique, le prof ! C’est des “R” avec le “U”. Donc ça fait : “LA RUE” [ry].
– “LA RUE”. Donc c’est là où passent les voitures, d’accord ? Où sont les piétons aussi.
– Et pas : “LA ROUE” [ru].
– Et pas : “LA ROUE” de la voiture ! “LA ROUE”, c’est ce qui tourne, d’accord ? Donc voyons voir. Le “U” [y]…
– “U” !
– Le “U” [y], vous faites comme quand vous voulez faire un “OU” [u], parce que le “OU” [u] normalement il est dans toutes langues, et en même temps, vous essayez de faire un “I” [i], d’accord ? Donc vous êtes avec la bouche ronde comme ça, vous faites “OU” [u], mais en même temps sans bouger les lèvres là, vous faites un “I” [i], donc ça fait : “U” [y].
– C’est vrai que ça marche ! Donc : “LA RUE” [ry].
– “LA RUE”. Alors évidemment le “R” on en a déjà parlé, et faites attention, le “E” final évidemment ne se prononce pas. Donc vous avez : “LA RUE” [ry].

– Et dernier mot de la catégorie sadique de Pierre, c’est : “UNE RUSE” [ryz].
– Oui, alors “UNE RUSE”, c’est quand on est intelligent mais ça a quelque chose d’un petit peu mauvais, et alors on a une idée un petit peu comme…
– …rusé.
– “Rusé”. Donc on dit que c’est le renard qui est rusé, il a des plans pour…
– …un peu malicieux derrière ! Donc c’est comme : “LA RUE”, sauf qu’à la fin, on a le “S” [z]… Le “S”…
– Moi, j’appelle ça : l’abeille ! C’est le “S sonore”.
– Le “S Sonore”.
– Oui, parce qu’il fait “Bzzz”.
– Donc : “UNE RUSE”, à ne pas confondre avec : “UN RUSSE” [rys].
– Oui, alors “UNE RUSE”, la ruse du renard, c’est un “S” sonore. Donc c’est celui où on laisse passer plus l’air, ça vibre plus. Moi je dis que c’est le : “Bzzz” de l’abeille, d’accord ? Donc : “RUSE”, une ruse.
– “RUSE”.
– Et : “RUSSE”, on a un “S” sourd parce qu’il y a deux “S” en fait, et donc du coup, ça nous fait : “UN RUSSE” [rys].
– Quelqu’un de la Russie.
– Voilà. Donc là en fait c’est comme le “S” sonore, mais on ferme plus tout et l’air a plus de mal à passer. C’est le serpent. Donc maintenant, vous devez répéter cette horrible phrase qui est : “Cette horrible ruse le rendra malheureux”.
– “Dans la rue ! Quelle horreur !”

Alors maintenant, on passe à une autre catégorie de mots avec des voyelles horribles ! C’est les “EUILLE”, “E”, “U”, “I”.
– Oui enfin ce n’est pas forcément que des voyelles, c’est le son [ɶj], c’est un peu comme : “UN ŒIL”, d’accord ? Donc on le voit par exemple dans le mot : “UNE FEUILLE” [fɶj].
– “FEUILLE”.
– Alors attention, “UNE FEUILLE”, c’est intéressant, ça sert à deux choses principalement, c’est les feuilles des arbres qui tombent en automne…
– …et le papier, une feuille de papier.
– Oui, et le papier je ne sais pas A4 par exemple, ou alors les feuilles pour rouler des cigarettes aussi.
– Donc, après le “F” qui est facile, on fait…
– Alors : “EUILL”[ɶj]. Le premier son, c’est “EU” [ɶ], donc c’est un peu comme le “EU” [ø] de “MALHEUREUX”, plus ouvert, d’accord ? Vous essayez de faire… Vous partez de là. Et après, le son un peu comme : “YO-YO”. [j], ces deux “L”, là. Donc en fait, ça fait : “FEUILLE” [fɶj], ok ? On ne prononce pas le “E” final. “UNE FEUILLE”, ok ?

– Alors dans la même catégorie, le sixième mot est très, très dur à prononcer pour plein de gens ! C’est : “ACCUEIL” [akɶj].
– Oui, l’accueil d’un hôtel par exemple, la réception. Ou on fait un bon accueil aux invités. Alors là, c’est intéressant parce qu’on voit que le “U” a changé de place.
– Oui, c’est ça qui est troublant ! On voit “U”, “E” et “I”, et tu te dis : “ACCUEIL” ?
– Oui ! Alors ça, c’est à cause en fait, c’est plus un problème d’orthographe parce que si jamais il y avait le “E” après le “C”, ça ferait : “UN ACCEUIL” en fait. Et du coup, dans ce cas-là avec le “C”, on met le “U” avant, ok ? Mais le son, c’est pareil ! C’est pareil qu’avant pour : “FEUILLE”, c’est le même problème ! Donc on fait : “ACC” [ak], et après, “EUILLE [ɶj]”, d’accord ? Donc : “ACCUEIL” [akɶj].
– “L’ACCUEIL”, “C’est très accueillant !”
– “Vous pouvez les accueillir !”
– “Dans une maison accueillante !”
– Oui !

– On passe à une autre catégorie, c’est les consonnes finales. C’est horrible ! En français, on ne sait jamais si on les prononce, si on ne les prononce pas !
– Mais non !
– Mais si ! Allez, on commence avec le premier mot, c’est : “BON APPÉTITE” !
– Non : “BON APPÉTIT” [bɔnapeti] !
– “BON APPÉTIT”.
– Donc ça, c’est vraiment le truc typique, souvent quand on imite les étrangers nous les français, parce qu’on est très méchant, on dit : “Bon appétite, bon appétite !”, souvent les Allemands, parce que dans les films et tout ça, c’est le typique cliché. Donc : “BON APPÉTIT”, sans prononcer le “T” final ! “BON APPÉTIT” [bɔnapeti].
– Mais il me semble que tu avais une super astuce pour se souvenir quand est-ce qu’on prononce le “T” final ou pas.
– Une astuce diabolique ! Oui, ou les consonnes finales. Alors en fait normalement, mais c’est très général, il y a plein d’exceptions, n’allez pas me dire dans les commentaires : “Pierre, tu dis n’importe quoi !” Je le sais, il y a des exceptions mais…
– Il y a des exceptions diaboliques !
– Oui, mais il y en a toujours en français, c’est le charme du français !
– “LuCiFeR”, pensez à ce mot diabolique. Donc ce sont toutes les consonnes qui se prononcent à la fin des mots en français normalement, et les autres ne se prononcent pas.
– Oui, si ça se finit en “L”, “C”, “F” et “R” de “LuCiFeR”, ça se prononce.
– Voilà, exactement ! Donc je ne sais pas, par exemple on va dire : “un sac”, on va prononcer le “C” final par exemple.

– Huitième mot, c’est : “crier” [krije].
– ♫Et j’ai crié, crié !♫
– ♫Aline !♫ Oui mais là, ça se finit en “R” et tu viens de dire que “LuCiFeR”, le “R” final se prononce ?
– Et là, il ne se prononce pas. Exactement ! Mais sauf, si jamais le “R” fait partie de ce qu’on appelle : un digramme. Enfin bref, une combinaison de deux lettres qui forment un seul son. Donc évidemment là, le “ER” final, il appartient à un digramme donc on le prononce jamais quand il est avec ce “E” : “PARLER”, “MANGER”, tous ces verbes, on le prononce pas, d’accord ?
– D’accord ! Donc “R” final, ça se prononce, sauf dans “ER” ?
– Oui, voilà.
– Bon, c’est quoi le problème avec le mot “CRIER” ?
– Eh ben c’est un problème, je ne sais pas pourquoi mais quand il y a un “I” avant le “ER”, eh bien tous mes élèves, à chaque fois, prononcent le “R”.
– Ah ! “CRIÈRE”, comme “UNE PRIÈRE”.
– “UN OUVRIÈRE”, “UN MARRONNIÈRE”, mais s’il n’y a pas de “I”, il n’y a pas de problèmes ! Ils disent : “PARLER”, “MANGER”, tout va bien ! Mais quand il y a un “I”, tout à coup je ne sais pas pourquoi, mais ils vont prononcer le “R”.
– D’accord !
– Donc non !

– Et on s’approche de la fin avec une dernière catégorie de mots, avec le “U” [y] et des problèmes de différencier le “B” [b] et le “V” [v].
– Oui, les problèmes de “U”. Bon alors ce “U”, ça posera toujours des problèmes ! Donc à peu près pour tout le monde ! Donc bon on en a déjà parlé, donc le mot suivant, c’est : “J’AI BU” [ʒe by], d’accord ?
– “BU”, de boire.
– D’accord ? Donc c’est le verbe “BOIRE”, et le participe passé, c’est : “BU” [by]
– Donc ce n’est pas : “BOUE” [bu]. La boue, c’est la terre là avec de l’eau.
– De la terre mélangée avec de l’eau, c’est de la boue ou alors “LE BOUT” de la rue par exemple, “B”, “O”, “U”, “T”.
– Ah, ça se finit en “T” qui ne se prononce pas !
– Ok, donc il faut bien dire : “J’AI BU” [by] et pas “BOU” [bu], ok ? Alors ce “B”, il existe dans les autres langues. Normalement au début on a la bouche fermée comme ça, on créé un peu une pression et ça fait : “BU”, d’accord ? Bon alors attention le “U”, l’astuce comme je vous ai dit tout à l’heure, vous faites comme un “OU” [u], et en même temps un “I”, d’accord ? “BU” [by] !
– Eh, mais j’ai une exception diabolique, c’est le mot : “BUT” ! Au football. Ça se finit en “T” et ça se prononce !
– Oui, ça se finit en “T” et on prononce le “T”… Eh ben oui ! Je vous ai dit qu’il y a des exceptions comme ça. Souvent, ce sont des mots très courts qui font des exceptions comme ça.

– Et finalement, le dixième mot encore avec les problèmes du “B” et “V” et le “U”, c’est : “J’AI VU” [ʒe vy].
– Oui ! Alors là, c’est le verbe “VOIR”.
– “Je t’ai vu !”
– “Je t’ai vu dans le but mais j’ai bu !”, bon bref ! Donc faites attention, le “B”, le “B” de : “UN BUT”, ça va être… Au début, on a la bouche fermée : [b] et ça explose un petit peu, c’est : “BUT” [byt], d’accord ? Alors que le “V”, on commence un petit peu comme le “F”, un petit peu avec les dents d’en bas qui touchent.
– Ça vibre un peu, non ?
– Oui, ça vibre un peu. Pourquoi ? Parce qu’on peut laisser passer un petit peu l’air, donc ça fait : “VU” [vy], et après c’est comme si on ouvrait un peu. On fait un petit peu comme ça. Alors on y va, on va voir la différence entre les deux, vous êtes prêts ? “J’AI BU” [ʒe by] , “BU”, et : “J’AI VU” [ʒe vy], “J’AI VU”, d’accord ? Et donc vous pouvez essayer de faire la phrase : “J’ai vu un Russe dans la rue et j’ai bu avec lui”.

– Et vous, quels sont les mots que vous avez du mal à prononcer en français ? Mettez-les-nous dans les commentaires et on pourrait faire une autre vidéo avec !
– Bien sûr, on attend vos commentaires de manière impatiente ! Bon allez, c’est la fin de la vidéo ! Donc évidemment, vous retrouvez tout ça dans le blog, je laisse le lien sous la vidéo. N’oubliez pas que vous avez aussi un cours de prononciation très complet que j’ai fait avec plein d’astuces et tout ça ! C’est le pack : “PRONONCIATION FACILE”. Je vous laisse le lien aussi et je vous laisse le lien aussi du cours gratuit si vous n’en avez pas encore profité, profitez-en ! On se retrouve dans une prochaine vidéo !
– Voilà, à dimanche prochain !
– “C’est votre but, c’est d’apprendre le français…
– Passez une superbe semaine, on se revoit dimanche !
– …Avec les Russes, quelle horreur !”
– Au revoir !

Si tu as aimé cette vidéo sur les mots que tu prononces mal en français, je te conseille aussi de regarder celle-ci : 10 Mots que tu Prononces Mal en Français (2)