Voici 7 astuces qui te permettront de parler comme un vrai Français ou d’avoir l’air un peu plus français   
👌 Avec comme toujours : une vidéo, la transcription, une fiche récapitulative, un exercice et le podcast à télécharger à la fin de l’article !
👉 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !
🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud !

7 Astuces pour Parler comme un Français
(Fiche Récapitulative)

1) Uhm, uhm…

Voici ce que font souvent les Français quand ils écoutent une personne. L’astuce c’est que si tu ne comprends pas très bien et que tu ne veux pas le dire, si tu fais cela, l’autre personne pensera que tu comprends :-)

2) D’autres “E” qui tombent

Ça, c’est très important ! Il y a très souvent des E qu’on ne prononcent pas quand on parle un peu vite :
Je te le dis ! –> J’te l’dis !
Je ne veux pas que tu regardes ce cheval ! –> Je n’veux pas qu’tu r(e)gardes ce ch(e)val !
Etc.

3) Il s’agit de / S’agit de

Souvent, on n’entend pas le “il” : S’agit d’être attentif !

4) Il y a / Y’a

En effet “il y a” se transforme très souvent en “y’a” lorsque les Français parlent naturellement : Il y a des invités –> Y’a des invités.

5) Voilà

Certaines personnes utilisent “voilà” sans arrêt :
Bon, donc, voilà, c’est comme si tu faisais ça, voilà, mais bon, en fait, voilà...  :-)

6) C’est trop bien !

Souvent les jeunes utilisent “trop” au lieu de “très”, “beaucoup” ou “super” : C’est trop bien !!!!!!

7) Grave !

En France, tu entendras aussi certainement l’expression “grave” à la place de “super”, “beaucoup”, “très” ou pour confirmer un fait :

C’est grave bien ici !

Il est grave nul ce film !

– Tu as vu ce type, il a l’air idiot !
– Grave !!

 

Exercice

Aujourd’hui, je te propose juste un petit jeu : essaie d’écrire un dialogue avec les 7 astuces que nous venons de voir puis joue la scène à voix haute :-)

Je te rappelle que nous pouvons prendre en charge ton apprentissage du français ! Jette un coup d’œil sur MES COURS COMPLETS DE FRANÇAIS ! Et si tu veux, on en parle ensemble pour savoir quel cours serait le plus efficace pour toi. Contacte-moi : [email protected]

Tu as aussi mon cours gratuit pour commencer bien sûr :

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

 

7 Astuces pour Parler comme un Français
(Transcription de la vidéo)

– Bonjour !
– Bonjour les super étudiants de français !
– Alors il y a un an, on avait fait une vidéo sur des astuces pour parler comme un vrai Français comme… Lui ! Et vous avez beaucoup aimé, donc on va faire une deuxième partie.
– Allez, n’oubliez pas de vous abonner, de cliquer sur la petite cloche, et on commence sur les chapeaux de roues !
– Sur les quoi ?
– Sur les chapeaux de roues ! “Commencer sur les chapeaux de roues”, c’est une expression ! On l’a mise sur Instagram, tu n’as qu’à aller voir sur Instagram !

– Alors première astuce pour faire comme les Français, eh bien tout simplement, tu fais : “Uhm, uhm…”
– Tu fais quoi là Pierre au juste ? Tu imites une vache ou quoi ? Bon ben la vidéo est finie, hein ? Vous nous retrouvez sur le blog, comme toujours !
– Mais non ! C’est parce que les Français, c’est typique, quand tu leur parles, quand ils t’écoutent normalement, il font comme ça, voilà, ils font : “Uhm, uhm”.
– Ah oui ! C’est comme quand je t’ai expliqué, au Japon, si tu comprends rien, tu dis tout le temps : “So desu ka”.
– Exactement, et ça marche très bien ! “So desu ka, so desu ka !” Bon ben en français, vous dites : “Uhm, uhm…” et c’est parfait !

– Un deuxième point, c’est d’autres “E” qui tombent. Dans la première vidéo, on avait vu que (pour) certains mots, on faisait tomber les “E” et ça faisait beaucoup plus français, et il y en a d’autres !
– Oui, oui. Donc dans la première vidéo, on a donné juste un exemple, c’était avec “je”. Par exemple, au lieu de dire : “Je veux”, on disait : “J’veux”.
– Ah oui ! C’est tous ces petits mots : je, te, me, non ? Qui finissent en “E”.
– Exactement ! Oui, ça peut être à l’intérieur de mots un peu long où il y a un “E” sans accent, mais surtout, surtout, retenez qu’avec tous ces petits : je, de, le, ce, que, tout ça ! Eh bien… Bon, voyons un exemple. Par exemple, au lieu de dire : “Je te le donne”, les Français, quand ils parlent naturellement, et ça fait beaucoup plus français si vous dites : “Je t’le donne”, “je t’le donne”, tu vois ?
– “Je t’le donne”.
– Oui. Ou alors, par exemple : “Tu le donnes”, “Tu l’donnes”. Tu vois là, le “le”, ça fait : “Tu l'”, “Tu l'”, “Tu l’donnes”.
– Oui, en plus ça c’est important parce que souvent, ça vous gêne dans la compréhension orale parce que les Français ne prononcent pas tous ces “E” bien marqués, du coup…
– Oui, souvent ça vous trouble au début quand quelqu’un parle un peu plus naturellement ou un peu plus rapidement, vous ne comprenez pas mais en fait, c’est à cause de ça. Alors pas que ça, mais il y a beaucoup de ça, donc c’est vraiment important d’au moins s’en rendre compte, d’accord ? “Il faut qu’tu l’fasses !” D’ailleurs, il y a une vidéo où je donne d’autres exemples, je crois qu’elle s’appelle : “Vie Réelle VS École de Langue”.

– Troisième point, alors dans la première vidéo, on avait vu que certains mots comme “ne”, dans la négation, disparaissaient.
– Oui, ou “il” de “il faut”, ça on l’avait signalé dans la première vidéo. Au lieu de dire : “Il faut que”, on dit directement : “Faut que”, par exemple.
– Oui, donc il y en a un autre, c’est : “Il s’agit de” qui devient : “S’agit de”.
– Oui. Alors bon, pareil, c’est peut-être un petit peu familier quand on parle un peu rapidement comme ça, mais au lieu de dire : “Il s’agit de cela”, on dit directement : “S’agit de” ou alors avec un verbe : “Il s’agit de ne pas se tromper”, on va dire : “S’agit de ne pas se tromper”.
– Et on enlève le “il” ?
– On enlève le “il” parce qu’en fait, devant “s’agit”, il y a toujours “il” donc en fait, au bout d’un moment, ça ne sert plus à rien !
– Ce n’est plus la peine de le dire !
– Voilà, mais c’est un peu familier.
– Allez, un exemple avec les deux astuces ensemble.
– Oui, alors si on fait tomber les “E” et qu’on ne met pas le “il”, ça va faire au lieu de : “Il s’agit de ne pas se tromper” et si on enlève le “ne” de la négation, ça va faire : “S’agit d’pas s’tromper”

– Ah oui ! Quatrième point, c’est : “Il y a” qui se transforme en : “Y’a”, non ?
– Oui, directement. Alors ça, c’est vraiment très courant que ce soit un langage familier ou non. “Il y a”, c’est long à dire donc on dit directement comme ça, quand on va vite, ça fait : “Y’a”.
– “Y’a quoi à manger ?”
– “Y’a quoi à manger ?” Ou alors, je ne sais pas : “Y’a trois élèves dans la classe”, “Y’a un super cours de français gratuit sur Français avec Pierre !”
– C’est vrai !
– Si tu ne l’as toujours pas fait, profites-en, le lien est sous la vidéo !

– Cinquième point, c’est le préféré de Pierre, c’est : “Voilà”.
– Non, ce n’est pas du tout mon préféré, ça m’énerve ! Il y a des gens, des Français, qui n’arrêtent pas de dire “voilà” dans toutes leurs phrases.
– Même plusieurs fois dans la phrase, non ?
– Oui. Bon, dans la première vidéo, on avait parlé de : “quoi”. C’est vrai qu’il y a des gens qui, à la fin de toutes leurs phrases, disent : “quoi”, “quoi”, “quoi”, et il y en a d’autres qui disent : “voilà”. Alors c’est vrai que ça m’énerve en plus parce que ça sert à rien mais…
– C’est comme un tic, non ?
– C’est comme un tic. Alors si tu veux avoir l’air français, tu peux le faire mais enfin bon… Je ne conseille pas vraiment. C’est plutôt pour comprendre ce que ça veut dire plutôt que de l’imiter, hein ?
– Alors tu peux nous donner un exemple pour qu’on voit ?
– “Oui, vous n’êtes pas obligés de l’utiliser, voilà, mais bon… Si vous l’utilisez, voilà ! Vous allez avoir l’air un peu plus français, voilà !” Il y a des gens, c’est tout le temps, quoi. C’est horrible !
– Mais ça veut quand même dire quelque chose ou pas ?
– C’est un peu comme “quoi”, quoi. Ça veut dire : “en résumé, “grosso modo”…
– …”c’est ainsi que”.
– C’est ça, voilà.
– C’est ça, voilà.

– Bon on va terminer avec deux expressions très utilisées dans un langage un peu familier, un peu de jeune, ce sont des expressions “grave” utilisées ! Bon alors, il s’agit de…
– …”grave” et “trop”.
– Et “trop”.
– Donc sixième point : “C’est trop top !”, “C’est trop bien !”.
– Oui, donc en fait voilà, souvent les jeunes, mais enfin bon c’est très courant en ce moment, depuis même très longtemps et je pense que ça va continuer, c’est-à-dire qu’au lieu de dire : “C’est très bien !”, ils disent : “C’est trop bien !”. Alors normalement : “trop”, c’est que c’est plus qu’assez, mais ils l’utilisent comme si c’était “très”.
– Pour marquer que c’est encore mieux, non ? Mais d’ailleurs on en a parlé de ça je crois dans une autre vidéo, d’avant ?
– Non…
– Mais si ! T’étais trop chou dans cet extrait, tu ne te souviens pas ?
– Non, non, non…
– Mais si !
– Non, ça ne me dit rien du tout !
– Mais si !
– Non, non, non !
– Bon bref ! C’est très utilisé à la place de “très”, “énormément”, ou même “beaucoup”.

– Oui. Et finalement, le septième point, c’est : “grave”.
– Oui, “grave”.
– Alors par exemple : “J’ai grave aimé cette vidéo ! Je la kiffe !”
– Oui, alors “kiffer”, on en parlera dans une autre vidéo parce que c’est aussi un mot qui est très utilisé.
– Ça veut dire : “aimer”.
– Oui, ça veut dire : “aimer”. Alors “grave” en fait, c’est un petit peu comme “trop” quoi, dans un langage familier, ça sert à dire : “énormément”, “beaucoup”, “très”.
– Oui.
– Donc je ne sais pas, par exemple : “Elle est grave bien cette vidéo !”
– Ou : “Ce film est grave ennuyeux !”
– Oui, “grave” ennuyeux à la place de “super” ennuyeux ou “très” ennuyeux. Mais on peut aussi l’utiliser pour dire que quelqu’un ou quelque chose est vraiment bizarre, extraordinaire, spécial, d’accord ?
– T’as un exemple, Pierre ?
– Oui : “Regarde ce type, il est complètement bourré ! Il fait n’importe quoi !”
– “Oh là là ! Il est grave ce mec !”
– Oui, donc “ce mec”, c’est pour dire…
– …”ce gars”, “cet homme”.
– “Cet homme”, quoi. “Ce garçon”, “ce mec”, c’est très utilisé !
– Mais aussi, ça s’emploie comme pour… Quand tu dis ton approbation sur quelque chose.
– Ah oui, comme par exemple si je te dis : “Il est horrible ce type !”
– “Grave !”, pour dire : “Ouais !”.
– “Grave !”, “Ouais grave !”, “Totalement”, quoi. “Il est horrible ce film !”, “Ouais, grave ! C’est horrible !”.

– Bon, je crois qu’on a fini la vidéo, non ?
– Grave !
– Grave ! Bon, si vous êtes trop sympas, vous pouvez mettre des pouces vers le haut si vous avez aimé la vidéo et puis comme toujours, abonnez-vous à la chaine, retrouvez-nous sur les réseaux sociaux : Instagram, Facebook etc.
– Et sur le blog, il y aura tout, comme toujours ! Quoi ? Le prof Pierre vous laisse la transcription…
– …le podcast, l’exercice !
– Voilà, pour que vous travailliez bien, bien votre français !
– Et n’oubliez pas le cours gratuit évidemment ! Si vous n’en avez pas encore profité, profitez-en ! Allez, on se retrouve dans une prochaine vidéo ! C’est super grave bien de vous avoir comme élèves !
– À la prochaine !

– Mais ça veut quand même dire… Attends ! Attends, 1, 2, 3. Mais ça veut dire quoi !? 1, 2, 3. Mais ça veut dire quoi !?
– Ça veut dire quoi ? Allez 1, 2, 3 réplique 21, deuxième. Ça veut dire quoi ?

Si tu as aimé cette vidéo sur les expressions indispensables à connaitre en français, je te conseille aussi de regarder celle-ci : 10 Astuces pour Parler comme un Français