Connais-tu ces verbes familiers en français? Le langage familier est très utilisé par les Français, alors si tu veux comprendre les Français natifs quand ils parlent, ou comprendre les films, les séries françaises, il est indispensable de connaître aussi le vocabulaire du langage familier. Dans cette vidéo, on a fait une liste de 20 verbes familiers ou argotiques les plus courants. Apprends-les et tu comprendras mieux les conversations quotidiennes des Français!

👉 Sous la vidéo, retrouve la fiche récapitulative et un exercice interactif!

 

20 Verbes Familiers en Français

1. Râler = Se plaindre

Le verbe “râler” fait davantage partie du langage courant.
– Oh là là ! J’y crois pas, il fait encore mauvais, c’est pas possible!
– T’arrêtes un peu de râler?

2. Paumer = Perdre

“Paumer” est un verbe typique du langage familier: J’ai encore paumé mes clés!
On parle également d’un “paumé” pour désigner une personne qui est un peu perdue dans la vie, inadaptée à la réalité.

3. Planquer = Cacher

Ah, j’ai retrouvé mes clés, tu les avais planquées dans le tiroir, c’est toi!
– Non, moi? Pas du tout!
On peut aussi utiliser le participe passé du verbe pour créer le nom “un planqué”, qui désigne une personne à l’abri des problèmes. Par exemple, pendant la guerre, on disait qu’il y avait des “planqués” qui n’allaient pas au front.

4. Péter = Casser

Mince, j’ai fait tomber mon téléphone! J’espère que je ne l’ai pas pété!
Souvent, les expressions familières utilisent des mots familiers: Péter un câble, péter les plombs…

5. Bouquiner = Lire

J’adore bouquiner, le soir avant de dormir! (Un bouquin = un livre.)

6. Bouffer = manger

Il s’agit d’un mot qu’on utilise énormément: T’as déjà bouffé ton sandwich!? Mais tu vas trop vite!
On retrouve d’ailleurs des noms comme la “bouffe” ou la “malbouffe” (= nourriture “poubelle”).

7. Kiffer = Aimer

Depuis une vingtaine d’années, c’est un mot très à la mode employé par les jeunes comme les moins jeunes: Oh, je kiffe trop cette chanson!
On peut dire également “je te kiffe” au lieu de “je t’aime”.

8. Bosser/Taffer = Travailler

Le verbe “bosser” (qui vient du terme anglais “boss” = le chef) est très commun et employé régulièrement.
– Tu bosses jusqu’à quelle heure ce soir?
– Je dois taffer jusqu’à 9 heures minimum!
Le verbe “taffer” vient probablement du mot “taf” qui signifie “le travail”.

9. Mater = Regarder

Il n’arrête pas de mater des films sur internet! Vraiment, il n’a rien à faire de sa journée.

10. Se marrer/Se bidonner/Rigoler = Rire

– Oh, hier à la soirée, qu’est-ce qu’on s’est marrés!
– Oh oui, on s’est bidonnés, franchement, ça fait du bien de rigoler comme ça!
Comme le verbe “râler”, le verbe “rigoler” fait davantage partie du langage normal. Le verbe “se marrer”, lui, peut aussi signifier “passer un bon moment”.

11. Glander = Traîner

“Glander” signifie “traîner” ou “ne rien faire”: Hier, j’ai glandé toute la journée, j’étais crevé, j’ai rien fait!

12. Chialer = Pleurer

Arrête de chialer comme ça, elle reviendra ta copine, t’inquiète pas!
L’expression “pleurer/chialer comme une madeleine” signifie “pleurer abondamment”.

13. Se cailler = Avoir froid

Non mais on se caille ici, t’as pas mis le chauffage?

14. Se planter/Se gourer = Se tromper

– Mince, je me suis planté! J’ai écrit “intéressé” avec deux “r”.
– Ah, tu te goures toujours avec ce mot!

15. Piger = Comprendre

Tu peux expliquer à nouveau là? J’ai rien pigé!

16. Piquer = Voler/Prendre

“Piquer” a le même sens que “voler” (comme un voleur) ou “prendre sans demander la permission”.
J’y crois pas! Tu m’as encore piqué mon stylo!

17. Se barrer/Se casser/S’arracher/Se tirer = Partir

– Bon, c’est nul ici, moi, je me tire!
– Oui, moi aussi, allez, on se casse!

18. Puer = Sentir mauvais

Attention ! On ne dit pas “sentir mal/bien” mais “sentir mauvais/bon”: Oh, ce lait est fichu, il pue, c’est horrible!
On peut aussi l’utiliser dans un sens figuré: Oh, cette affaire est louche, ça pue, je n’aime pas ça.

19. Picoler = Boire de l’alcool

Hier, on a picolé comme des trous à la soirée de Mathieu! Ce matin, j’ai la gueule de bois!

20. Frimer/Crâner = Être suffisant/Arrogant

Il en existe beaucoup d’autres comme “faire le malin”, “faire le beau”, “se la jouer/raconter/péter”.
– Non mais tu l’as vu celui-là, non mais attends, comment il frime, il se la joue, il se la pète!
– Oh oui, il fait trop le beau.
– Oui, il fait le malin parce qu’il a réussi tous ses examens!
– Quel idiot!

20 Verbes Familiers en Français
L’EXERCICE

Choisis le verbe conjugué qui convient parmi les propositions.

Et si tu veux progresser en français, nous avons plusieurs outils:

Inscris-toi au COURS GRATUIT! ( Choisis ton niveau )

🤝 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook!
🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud!
🛒 Dans notre boutique tu trouveras tous nos cours complets qui répondent à tous les besoins.
👨‍🎓👩‍🎓 CONNAIS-TU L’ACADÉMIE FRANÇAIS AVEC PIERRE? Les membres de l’académie font des “Skype” / “Zoom” entre eux presque tous les jours! Les meilleurs, qui ont un niveau de professeur, encouragent et aident les autres! C’est un cercle vertueux!
Tu peux aussi intégrer un groupe Whatsapp/Telegram, recevoir plein d’informations sur du matériel pour le français, poser tes questions à un professeur de français, participer à mes cours en direct (1 fois /semaine), créer des rencontres dans ta ville pour parler. Nous te mettons aussi en contact avec les meilleurs professeurs particuliers (que j’ai personnellement sélectionnés) pour des cours via Skype/Zoom si tu en as besoin.

 

20 Verbes Familiers en Français
Transcription de la vidéo

 

– Bonjour, comment allez-vous ? Alors, toujours motivé pour continuer à apprendre le français dans cette nouvelle année scolaire ? On espère que oui.
– Bien sûr, toujours motivé, c’est le plus important. Aujourd’hui, nous allons voir, encore une fois, du vocabulaire du langage familier. C’est indispensable pour comprendre les Français quand ils parlent, ils l’utilisent tout le temps. On l’entend dans les films, on l’entend dans la rue.
– Dans les séries.
– Dans les séries.
– Les chansons.
– Partout. Donc aujourd’hui, nous allons nous centrer sur des verbes. On va voir 20 verbes du langage familier, un peu argot, familier / argot, d’accord ? Donc n’oublie pas de t’abonner si ce n’est pas encore fait. Et puis, on commence.

– Donc on commence par le premier verbe, je pense que vous l’avez entendu, il est assez facile, c’est le verbe « râler ». Alors, râler, ça veut dire se plaindre.
– Alors, voyons tout de suite un exemple. Par exemple je pourrais dire : oh là là ! J’y crois pas, il fait encore mauvais, c’est pas possible !
– T’arrêtes un peu de râler ?
– Voilà, donc là c’est limite langage familier, même langage normal. Il faut savoir que de râler, on peut dire que c’est un petit peu comme le sport national préféré des Français.
– Ça, c’est sûr.
– C’est vrai que les Français ont une caractéristique : ils râlent beaucoup. Ne vous inquiétez pas, c’est normal.

– Et on passe au deuxième verbe, c’est le verbe « paumer ». Alors, paumer, ça veut dire perdre, perdre quelque chose.
– Alors un exemple : j’ai encore paumé mes clés ! Donc là, oui, c’est vraiment du langage familier typique. Et il faut savoir qu’on peut dire aussi « un paumé », en parlant d’une personne. C’est comme un peu un « loser » en anglais.
– Quelqu’un qui est un peu perdu dans la vie.

– Et passons au troisième verbe, c’est le verbe « planquer ». Alors, planquer, ça veut dire cacher quelque chose.
– Alors, un exemple : ah, j’ai retrouvé mes clés, tu les avais planquées dans le tiroir, c’est toi !
– Non, moi ? Pas du tout !
– Donc ici aussi on peut utiliser en fait le participe passé du verbe pour créer « un planqué », c’est-à-dire une personne planquée, cachée. Ça veut dire comme une personne un petit peu comme pistonnée, qui est à l’abri des problèmes en fait. Par exemple pendant la guerre, on disait qu’il y avait des « planqués » qui n’allaient pas au front.

– Quatrième verbe, c’est le verbe « péter ». Alors, péter, ça veut dire casser quelque chose.
– Alors un exemple : mince ! J’ai fait tomber mon téléphone, j’espère que je ne l’ai pas pété ! Voilà, bon, je suis sûr que certains d’entre vous le savent, ça peut aussi avoir un sens plus à voir avec des problèmes digestifs, vous voyez ce que je veux dire.
– Il y a aussi l’expression « péter les plombs ».
– Oui, après, il y a les expressions évidemment, parce que souvent les expressions familières, en fait elles utilisent des mots familiers. Donc péter les plombs, péter un câble, etc.

– Et on passe au suivant, c’est le verbe « bouquiner ». Alors, bouquiner, ça veut dire lire.
– Un exemple : j’adore bouquiner le soir avant de dormir.
– Moi, j’ai connu ce verbe avec ta sœur, elle le dit tous les soirs : « Je vais aller bouquiner ».
– Elle adore lire. Et donc, on utilise beaucoup le mot « un bouquin », mais ça, on l’a déjà vu dans la vidéo des mots familiers qui concernait les noms.

– Sixième verbe, c’est le verbe « bouffer », très courant aussi. Alors, bouffer, ça veut dire manger.
– Un exemple : t’as déjà bouffé ton sandwich ? Mais tu vas trop vite ! Oui, c’est vraiment un mot qu’on utilise énormément. Il y a aussi les noms comme « la bouffe » et aussi « la malbouffe », pour dire c’est de la nourriture poubelle.

– Septième verbe, ça, ça fait très jeune, c’est « kiffer ». Alors, kiffer, ça veut dire aimer.
– Alors, voyons tout de suite un exemple : oh, je kiffe trop cette chanson ! Oui, c’est vraiment vraiment très à la mode depuis une vingtaine d’années à peu près, c’est très utilisé par les jeunes et aussi un peu les moins jeunes.
– Et on peut dire « je te kiffe », au lieu de « je t’aime » ?
– Oui oui.

– Huitième verbe, très très commun aussi, c’est le verbe « bosser ». Et moins commun, « taffer ».
– Ouais, taffer aussi.
– Oui, alors, ça veut dire travailler.
– Alors, voyons tout de suite un exemple.
– Tu bosses jusqu’à quelle heure ce soir ?
– Je dois taffer jusqu’à 9h minimum. Alors, « bosser », je pense que ça vient du mot « boss », parce qu’on utilise beaucoup le boss pour le chef, de l’anglais. Et puis « taffer », ça vient… Souvent on utilise « le taf » pour le travail aussi.

– Verbe suivant, c’est le verbe « mater ». Alors, mater, ça veut dire regarder.
– Un exemple : il n’arrête pas de mater des films sur internet ! Vraiment il n’a rien à faire de sa journée.

– Dixième verbe, là on a mis trois verbes parce qu’ils veulent dire à peu près la même chose, c’est : « se marrer », « se bidonner » ou « rigoler ». Donc ces trois verbes signifient rire. Par exemple : oh, hier à la soirée, qu’est-ce qu’on s’est marrés !
– Oh oui, on s’est bidonnés, franchement, ça fait du bien de rigoler comme ça ! Bon, on peut dire que rigoler, c’est limite du langage familier, c’est presque du langage normal je dirais. D’ailleurs, comme le premier « râler », « rigoler », bon, on a hésité.
– Et « se marrer », ça veut dire s’amuser aussi, plus que rire.
– Ouais, ça peut vouloir dire aussi s’amuser, ça peut être « rire » : ha ha ha ! Mais c’est aussi s’amuser, passer un bon moment.

– Onzième verbe, c’est vraiment du langage familier, c’est : « glander », quelque chose que j’adore faire. Alors, glander, ça veut dire : ne rien faire.
– Ou « traîner », on dit. Alors, un exemple : hier, j’ai glandé toute la journée, j’étais crevé, j’ai rien fait !

– Verbe numéro 12, il est familier aussi, c’est « chialer ». Alors, chialer, ça veut dire pleurer.
– Alors, un exemple, on pourrait dire par exemple : arrête de chialer comme ça, elle reviendra ta copine, ne t’inquiète pas ! Ouais, on dit souvent d’ailleurs, une expression, c’est : pleurer comme une madeleine. Et on peut dire aussi : chialer comme une madeleine.

– Treizième verbe, très familier aussi, c’est le verbe « se cailler ». Alors, se cailler, ça veut dire avoir froid.
– Oui, alors voyons un exemple : non, mais on se caille ici, t’as pas mis le chauffage ?

– Alors, verbe suivant, c’est « se planter ». Ou on peut aussi dire « se gourer », ça veut un peu dire la même chose. Et les deux veulent dire se tromper. Voyons un exemple : mince, je me suis plantée ! J’ai écrit “intéressé” avec deux “r”.
– Ah, tu te goures toujours avec ce mot !
– Toujours.

– Et on passe au quinzième verbe, c’est le verbe « piger », assez familier aussi. Alors, piger, ça veut dire comprendre.
– Alors, un exemple : tu peux expliquer à nouveau là ? J’ai rien pigé !

– Et il ne faut pas le confondre avec notre seizième verbe, qui est le verbe « piquer ». Alors, piquer, ça veut dire voler.
– Oui, voler ; pas voler dans les airs comme un avion, voler comme un voleur. Ça peut avoir aussi le sens de prendre sans demander la permission. Par exemple : j’y crois pas ! Tu m’as encore piqué mon stylo !

– Et on passe au verbe numéro 17, c’est « se barrer », on peut aussi dire « se casser ».
– « S’arracher » et « se tirer ».
– Ah, voilà. Alors, tous ces verbes veulent dire la même chose, c’est partir.
– Et voyons un exemple : bon, c’est nul ici, moi je me tire !
– Ouais, moi aussi, allez, on se casse !

– Dix-huitième verbe, c’est le verbe « puer ». Il est familier celui-là ? Oui ? Pas mal familier. Alors, puer, ça veut dire sentir mauvais.
– Oui, à propos, faites attention, ne dites pas « sentir mal » ou « sentir bien » ; on dit « sentir mauvais » ou « sentir bon ». Un exemple : oh, ce lait est fichu, il pue, c’est horrible ! Mais on l’utilise aussi souvent dans un sens figuré, par exemple : oh, cette affaire est louche, ça pue, je n’aime pas ça. Ça veut dire que ce n’est pas bon, ça ne va pas.

– Et on passe au dix-neuvième verbe, c’est le verbe « picoler ». Alors, picoler, ça veut dire boire de l’alcool.
– Oui oui, donc ça doit être vraiment de l’alcool. Par exemple : hier, on a picolé comme des trous à la soirée de Mathieu ! Ce matin, j’ai la gueule de bois ! Alors, la gueule de bois, c’est une expression qu’on a traitée sur Instagram.

– Et vingtième et dernier verbe, c’est le verbe « frimer ». On peut aussi dire « crâner ».
– Oui, mais en fait il y a plein d’expressions. On peut aussi dire « faire le malin », « faire le beau », « se la jouer » et même « se la péter ».
– Alors, tous ces verbes ou expressions signifient la même chose. Ça veut dire être suffisant, arrogant, se prendre pour le meilleur, s’exposer.
– Allez, on va voir un exemple : non, mais tu l’as vu celui-là ? Non, mais attends, mais comment il frime, il se la joue, il se la pète !
– Ah oui, il fait trop le beau.
– Oui, il fait le malin parce qu’il a réussi tous ses examens.
– Quel idiot !

– Donc voilà, on a fait une sélection de 20 verbes très communs du langage familier. Je pense que ça va vous servir, vous les entendrez souvent.
– Très très utilisés, ils sont tous, tous, très très utilisés. Bon, et vous, vous pouvez frimer parce que vous parlez vraiment, vraiment bien français ! Donc vous pouvez vous la péter et faire les beaux. Tous les liens sont sous la vidéo pour faire l’exercice, la fiche récapitulative, etc. Et on se retrouve, bien évidemment,
– Dimanche prochain.
– Si vous le voulez bien. Si vous le voulez bien, dimanche prochain.
– Au revoir !

Pour compléter cette vidéo, je te conseille de regarder celle-ci: 30 mots d’argot français