Bonjour ! Aujourd’hui, je te donne 10 conseils super pratiques pour améliorer ta compréhension orale en français 👌
👉 Tu trouveras le pack Mes Meilleures Interviews ICI !
👉 Retrouve la transcription, les liens pour trouver du matériel et le podcast à télécharger sous la vidéo !
👉 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook pour être au courant des nouvelles vidéos, des YouTube Live, des offres, des concours, des évènements… 😊

👉 Liens vers mes vidéos pour trouver du matériel : Séries françaises, chansons françaises, films, documentaires, radio.

Améliore ta Compréhension Orale en Français
Plan de la vidéo

1) Prends du plaisir
2) Écoute des choses qui t’intéressent
3) Écoute en fonction de ton niveau/objectif
4) Écoute de tout !
5) Utilise bien les sous-titres ou la transcription
6) Organise-toi !
7) Écoute dans de bonnes conditions
8) Sois régulier
9) Ne te décourage pas
10) Essaie de pratiquer aussi l’expression

 

Si tu ne veux plus faire d’erreurs en français et parler français rapidement, je te conseille MES COURS COMPLETS DE FRANÇAIS ! Ils sont extrêmement efficaces ! :-)

Tu as aussi mon cours gratuit pour commencer bien sûr :

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

 

Améliore ta Compréhension Orale en Français
Transcription de la vidéo

Bonjour ! Aujourd’hui, nous allons voir 10 conseils pour t’améliorer dans ta compréhension orale, c’est parti ! Alors avant de commencer, je voulais juste dire qu’il existe sur “Français avec Pierre” un cours qui est justement focalisé sur la compréhension orale. Alors il s’agit du cours : “Mes meilleures interviews” et dans ce cours, j’ai interviewé en fait plein de Français et de Françaises qui nous parlent de sujets très intéressants, de leurs passions ou de sujets qui ont à voir avec la France. Ça peut être la Corse, la cuisine, le système éducatif français, une grand-mère qui nous parle de la Seconde Guerre mondiale… Alors justement, comme aujourd’hui je donne des conseils sur la compréhension orale, eh bien je trouvais que c’était l’occasion de lancer une offre sur ce pack. Donc voilà, pendant un certain temps, il sera en offre ! Je vous laisse tous les détails sous la vidéo et ça apparaitra certainement à la fin de la vidéo, sur la vidéo.
Alors conseil numéro 1, c’est : prendre du plaisir ! Alors ça, c’est vraiment la base de tout mon système. Donc je pense que pour apprendre correctement, eh bien il faut toujours que ce soit agréable. Alors juste une anecdote, un jour, je regardais une vidéo pour des conseils en anglais, parce que j’essaie de m’améliorer en anglais, et un professeur qui est bien, il dit plein de choses intéressantes mais un jour, il conseillait pour s’améliorer dans la compréhension de prendre un film en anglais et de regarder ou d’écouter que les trois premières minutes 10, 15 ou 20 fois ! Alors souvent, cette personne, je ne vais pas la nommer ici mais souvent, elle donne de bons conseils mais là, je n’étais pas d’accord parce que même si théoriquement c’était intéressant ce qu’il disait, le problème à mon avis, ce qu’il a oublié, c’est que quand on écoute dix fois les trois premières minutes, c’est tellement ennuyeux qu’on abandonne ! Et si on abandonne, eh bien ça ne sert à rien le reste puisqu’on ne va rien apprendre.
Alors conseil numéro 2 : écoute des choses qui t’intéressent. Alors évidemment, c’est très lié au conseil numéro 1, d’accord ? C’est assez normal puisque ce conseil numéro 1, j’ai dit que c’était vraiment le fondement de toute ma méthode, donc tout est lié à ça. Donc des choses qui t’intéressent. Tout le monde est différent, tout le monde a des sujets qui le passionnent plus que d’autres et donc, il faut réussir à trouver les choses qui vont t’intéresser pour justement prendre du plaisir. Alors j’ai fait des vidéos avec des conseils de films, des conseils de documentaires, des conseils pour écouter la radio, des conseils pour écouter des vidéos sur YouTube… Donc je vais laisser des liens vers ces vidéos que j’ai faites, d’accord ? Et ça pourra déjà t’orienter pour faire ton choix. et pour trouver du matériel, notamment sur internet ou à la radio, pour pouvoir faire ton choix. Mais après, ce sera à toi un petit peu de chercher. Sur internet, il y a énormément de matériel, donc essaie de trouver des choses qui t’intéressent ! Alors évidemment, quand tu auras un niveau plus élevé, tu auras plus de choix, ça c’est sûr, mais c’est d’une certaine manière un petit peu la récompense.
Alors troisième conseil : écoute des choses en fonction de ton niveau et en fonction de ton objectif. Donc, en fonction de ton niveau, moi je pense que c’est bien d’écouter quand tu comprends 90% à peu près. Parce que si tu écoutes quelque chose de trop difficile, c’est toujours le même problème, c’est que ça va devenir ennuyeux, trop difficile, et tu risques d’abandonner parce que tu ne prendras pas du plaisir. En même temps, si tu ne comprends pas tous les mots dans la vidéo ou dans ton podcast, dans ce que tu vas écouter, eh bien c’est bien parce que ces quelques mots que tu ne connais pas, tu vas les apprendre et ça va enrichir ton vocabulaire. En plus, s’il s’agit de quelques mots seulement, tu risques de même les deviner avec le contexte. Alors tu dois aussi écouter des choses en fonction de ton objectif, par exemple, si tu veux passer un examen comme le DELF, le DALF ou le TCF, eh bien dans ces examens, il y a plutôt des émissions de radio d’un certain style, donc je te conseille d’écouter plutôt ce type d’émissions de radio.
Alors conseil numéro 4 : écoute des choses variées, des choses différentes. Bon évidemment, si tu as un niveau très bas, c’est normal que tu aies moins de choix mais après, essaie d’écouter des choses différentes. Pourquoi ? Parce qu’en fait, on s’habitue beaucoup ! Si tu as l’habitude de regarder une série en français par exemple, au bout d’un moment, tu vas t’habituer et ça va être facile, et si tu passes à une autre série tu vas voir, même si c’est pas forcément en théorie plus difficile, mais tu vas voir que tu vas avoir du mal au début. Les acteurs vont utiliser un vocabulaire différent, un accent différent etc. Écoute aussi des choses un petit peu différentes, n’écoute pas que des exposés parce qu’un exposé, comme ce que je fais actuellement, c’est pas comme deux personnes qui parlent entre elles, d’accord ? Donc du coup, c’est un peu différent. Donc si tu peux, essaie de varier.
Alors conseil numéro 5 : utilise bien les sous-titres et la transcription. Alors ça, il y a beaucoup de personnes qui me demandent : “Pierre, je dois regarder avec les sous-titres, sans les sous-titres ?” Moi ce que je te conseille, c’est : déjà, si tu peux avoir les sous-titres dans tout ce que tu vas regarder ou écouter, c’est beaucoup mieux. Sous-titres ou transcription. Donc une première fois, c’est d’écouter sans les sous-titres. Même peut-être une deuxième fois, même peut-être une troisième fois. Et après, il va certainement te manquer quelques mots de vocabulaire et il y a des choses que tu n’as pas tout compris à 100% et du coup, quand tu va le regarder avec les sous-titres après, eh bien ces mots qui te manquent, tu vas voir qu’est ce que c’était. Si tu ne les comprends toujours pas, eh bien tu cherches dans un dictionnaire, un dictionnaire sur internet, ça peut être même Google Translate, et tu vas chercher ces quelques mots. Donc c’est pour ça qu’il faut que ce soit adapté à ton niveau. Si il y a trop de mots qui te manquent, déjà quand tu vas écouter, ça ne va pas être agréable, mais après si tu as trop de mots à chercher, ben tout simplement, tu ne vas pas le faire parce que c’est trop embêtant, c’est trop ennuyeux.
Alors sixième conseil et c’est très lié à tout ce que je viens de dire avant, c’est un petit peu on va dire la logique, c’est que tu dois préparer ton matériel en amont. Tu dois faire du travail avant d’écouter des choses. Je te conseille de prendre un certain temps de préparation, de préparer ton matériel. Donc si tu as bien compris ce que j’ai dit avant, tu dois essayer de trouver des documents qui soient adaptés à ton niveau, où il y a si possible la transcription etc. Donc tout cela, ça va te demander un petit peu un travail de recherche. Tu peux chercher sur internet, il y a énormément de matériel ! Donc il va falloir petit à petit que tu cherches. Alors je te conseille encore une fois de regarder les vidéos dans lesquelles je conseille des documentaires, des exposés, des films, des émissions… Je te laisse les liens, ça peut être un premier pas mais après, tu vas devoir chercher toi aussi des sujets qui t’intéressent en fonction de ton niveau etc. Ensuite, une fois que tu auras trouvé ce matériel, il va falloir certainement que tu le télécharges sur ton ordinateur et que tu le fasses passer aussi sur ton téléphone portable certainement ou un autre baladeur audio, bref ! Pour qu’il soit prêt et que tu puisses dès que tu as un moment, pouvoir l’écouter n’importe où, n’importe quand.
Alors justement, conseil numéro 7, c’est : écoute au bon moment et dans de bonnes conditions. Alors ça veut dire quoi ? Eh bien ça a l’air idiot mais c’est très important ! Je te conseille par exemple, en général on n’a pas beaucoup de temps, et donc je te conseille d’essayer de trouver les moments que tu as un petit peu, des moments creux dans ta journée ou par exemple des moments où tu dois marcher dans la rue ou bien les moments où tu es dans les transports en commun par exemple. Donc dans ces moments-là, tu peux à ce moment-là écouter ce que tu as préparé, les documents que tu as préparés. Alors fais quand même attention, si par exemple c’est en voiture, si tu es sur l’autoroute et qu’il n’y a personne, c’est très bien. Mais si tu es dans les embouteillages, le problème c’est que déjà, c’est dangereux ! Mais ensuite, c’est que tu ne vas pas être concentré. Donc il vaut mieux écouter en étant un minimum concentré, d’accord ? Parce que sinon finalement, si tu fais autre chose, tu ne vas rien écouter et ça ne va servir à rien. Donc fais attention à ça !
Alors huitième conseil, et c’est très lié au septième conseil : sois régulier ! Donc c’est pour ça que je te conseille de trouver un moment dans la journée en fait, quand tu marches ou quand tu es dans l’autobus par exemple ou dans le métro, parce ce que ce sont souvent aussi des moments qui font partie de la routine journalière. C’est-à-dire que ce sont des choses qui se répètent tout le temps et du coup, tu ne vas pas te poser la question : “Aujourd’hui, je n’ai pas écouté mon français, il faut absolument que je le fasse !”, tu ne vas pas être stressé, ça va être quelque chose qui va se faire automatiquement. Tu sais qu’à 5 heures, quand tu rentres à la maison, tu rentres en marchant dans la rue, et tu sais que c’est ce moment-là où à chaque fois, tu écoutes ce que tu as préparé en français. Et ça, c’est beaucoup plus facile si tu as une routine parce que tu n’auras pas à réfléchir à : “Quand est-ce que je l’écoute ?”, “Là, je n’ai pas le temps !”, “Aujourd’hui, je suis trop stressé !”. Donc il faut vraiment que ce soit à un moment qui soit répétitif, qui se répète le long de la semaine. Donc c’est vraiment important parce que c’est important d’être régulier. Peu importe si tu pars quinze jours en vacances et tu laisses de côté un petit peu le français, ne stresse pas ! Ce n’est pas très grave, c’est bien de temps en temps de faire des pauses, mais quand tu le travailles, il vaut mieux quand même le faire de manière régulière, quitte à faire des pauses de temps en temps.
Alors neuvième conseil, c’est tout simple, c’est : ne te décourage pas, parce que ça prend du temps, d’accord ? Ça ne vient pas comme ça : “J’ai écouté pendant trois heures du français, ça y est, je comprends tout !” Non ! C’est un peu long, voilà, il n’y a pas besoin de se mentir ! Ce n’est pas pour te démotiver, tout au contraire ! Si tu trouves : “Je prends du temps, je stagne !” et tout ça, non. C’est normal, surtout si tu as déjà… Les enfants vont plus vite, ok. Mais si tu as déjà un certain âge, que tu es adulte, eh bien voilà, ça prend du temps l’apprentissage d’une langue, surtout de tout comprendre, c’est un peu long mais ne te décourage pas, c’est normal !
Et conseil numéro dix, si tu peux : essaie de lier la compréhension à la pratique de l’expression. Donc il y a des gens qui ne font que écouter, écouter, écouter, et qui ne parlent jamais. Au moment de parler, ils sont bloqués, ils n’y arrivent pas. C’est normal ! On l’a expliqué dans d’autres vidéos, c’est comme pour faire du vélo ! Tu as beau étudier la théorie, si tu ne te mets pas un moment à pédaler, tu ne vas pas pouvoir faire du vélo ! Donc c’est très bon d’écouter, mais si tu veux progresser aussi dans ton expression, ce serait bien de consacrer un petit moment dans ta semaine aussi où tu fasses un petit peu d’expression. Tu peux tout à fait résumer par exemple pour toi, même tout seul, ce que tu as écouté, faire un petit résumé ou même le faire à l’écrit. Donc voilà, ça c’est l’idéal ! Si tu ne peux pas, c’est pas grave mais si tu peux, c’est bien de combiner un petit peu tout ça.
Eh bien voilà, j’espère que ces dix conseils vous seront très utiles ! J’espère avoir répondu à plein de questions, parce que c’est vous qui me posez ces questions souvent dans les commentaires ou quand vous m’envoyez des emails, donc je pense que cette vidéo va être très utile. N’oubliez pas qu’il y a une offre sur le pack : “Mes meilleures interviews”. Je vous laisse tous les détails sur la vidéo ou dans la description et puis n’oubliez pas de mettre un pouce vers le haut si vous avez aimé la vidéo et surtout, de vous abonner à la chaine bien sûr ! On se retrouve dans une prochaine vidéo, au revoir !

Si tu as aimé ces conseils pour améliorer ta compréhension orale, je te recommande cet article : Améliore ta Prononciation en Français