Bonjour les amis ! Quand on parle une langue étrangère, il arrive que l’on traduise mal une expression et le résultat peut être très amusant ! Bon, le mieux c’est que vous regardiez la vidéo ou que vous écoutiez le podcast…

Un exercice et la transcription se trouvent sous la vidéo et le podcast à télécharger se trouve à la fin de cet article ;-)

Et n’hésitez pas à nous suivre sur la page Facebook ; j’y poste une petite astuce de FLE tous les jours !
Merci aussi pour votre soutien indispensable :  les “like” ou pouces vers le haut, partages, commentaires et abonnements sur la chaine YouTube  :-)

Exercice : complète la transcription

Bonjour ! Comment ça va ? Bienvenue sur Français avec Pierre pour une nouvelle vidéo podcast. Tu as le podcast téléchargeable sur le blog, je te le rappelle. Bien. Aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’une petite histoire, deux petites histoires, deux petites ……………… en fait, qui sont arrivées à ma femme en fait, parce que, peut-être que tu sais déjà que ma femme parle parfaitement français mais au début, quand elle a commencé à vivre en France, parce qu’elle a vécu de nombreuses années en France, elle, …………………… quelques anecdotes comme il arrive souvent aux étrangers qui vont dans un autre pays. Donc je …………….. te raconter deux de ces anecdotes. Et ça à avoir évidemment avec la langue française, puisque tu vas voir que, des fois, des expressions, on pense que des expressions sont communes d’un pays à l’autre et il faut faire des fois attention, parce que, il peut arriver, ce genre de situation. Donc la première, …………………………, c’est quand elle était à Paris, elle était allée acheter une, une glace, elle voulait manger une glace, alors …………………. chez le glacier. Alors, c’est-à-dire pas au supermarché hein, mais vraiment le vrai glacier avec toutes ses glaces devant lui et puis on choisit, et donc quand elle est arrivée, évidemment, le monsieur lui a dit : “………………. ?” Et alors, elle n’a pas compris et en fait elle a répondu, alors je ne sais plus quel parfum elle mettait à l’époque, je ne sais pas, on va dire Givenchy ou Chanel, enfin pas Chanel mais bon, elle a répondu le nom d’un parfum, donc elle était un petit peu rouge, …………………………………. parce qu’elle ne comprenait pas très bien la, la question, et puis elle a répondu, bon on va dire : “Chanel numéro cinq”. Et évidemment, le garçon, le garçon l’a regardée :  “Comment ? Non, non ! Quel parfum ?”. Et donc finalement elle a compris qu’en fait le garçon lui demandait quel, quel parfum de glace, voilà. Donc, en français, on utilise le mot “parfum”, évidemment pour le parfum qu’on se met sur soi, que ce soit Chanel ou un autre parfum, mais on utilise aussi le mot “parfum” pour dire, par exemple, quel parfum pour les glaces. Alors parfum chocolat ? Parfum ………… ? Parfum ………. ? Pour tout ça, on utilise aussi le mot “parfum”. Alors, ça peut paraitre un petit peu étonnant, mais c’est comme ça. Alors, il y a un mot qui serait, en fait, plus, plus correct, ce serait d’utiliser le mot “saveur”. Alors, on utilise le mot “saveur” aussi, hein, on l’utilise mais c’est vrai qu’on l’utilise moins, et on l’utilise d’une manière un petit peu plus subtile, quand il s’agit dans la cuisine, ou dans : “Quelle saveur a ce plat ?”,  “les saveurs exotiques”, par exemple on va l’utiliser plus dans la cuisine, d’une manière un petit peu plus technique peut-être, et puis pour parler, voilà, comme “des saveurs exotiques”, “des saveurs ancestrales”, dans ce genre d’expressions. Mais en général, quand on parle ………….., en tout cas quand il y a plusieurs ……… comme dans les glaces par exemple alors, on utilise davantage le mot “parfum”. Donc voilà. Alors, je t’ai dit que j’allais te raconter deux histoires, donc ça c’est la première et puis il y en a une deuxième. En fait, toujours ma femme. Donc, la première, je t’ai raconté la première, je ne connaissais pas encore à l’époque ma femme mais elle m’a raconté ça. Mais dans la deuxième, par contre, j’étais avec elle. Donc on était, on était allés au restaurant avec des amis, et puis le serveur était, était assez sympa, donc on a sympathisé, on a commencé à parler avec lui, je crois que c’était un restaurant vietnamien, donc le …………… était, avait des origines vietnamiennes, donc on parlait un peu de ça, toi d’où tu es ? Ah moi mon père est vietnamien, et toi ? Et puis il a regardé ma femme et comme en fait ma femme est moitié espagnole, moitié japonaise, il lui, il savait pas trop d’où elle pouvait être, alors il lui a dit : “mais toi, tu, tu es ………, non ?” Alors voilà, donc le mot “typé”, on l’utilise en français pour dire qu’on est, ça veut dire qu’on est typé d’un autre pays, d’une autre culture, d’un autre … Voilà, on utilise ce mot actuellement pour éviter de dire, tu es étranger ou tu n’es pas français, parce que c’est de plus en plus tabou de dire ça, parce que bon, en fait, les gens, les gens en France, souvent ils ont la nationalité française, même s’ils n’ont pas, même s’ils viennent d’autres pays, et qu’ils sont arrivés en France, comme il obtiennent la nationalité française, ………………………………………………, toi, tu n’es pas français donc. Pour éviter ça, on dit : “toi, tu es typé”, voilà. Donc il lui a dit poliment : “Et toi, tu es typée…”. Donc ma femme en fait, elle n’a pas compris, et elle a cru que ………………………, il lui disait : “¡Qué tipazo!”. Alors, les Espagnols qui m’écoutent ils vont comprendre tout de suite, mais “¡Qué tipazo!” en espagnol, ça veut dire, wow, qu’est-ce que, quel corps tu as ! Qu’est-ce que tu es bien foutue, qu’est-ce que tu es, voilà, “¡Qué  cuerpo!”, “Quel corps !” “Que tu es belle !”… “Tu es bien foutue”, on dit en français. Donc évidemment, tout à coup, ma femme s’est mise toute rouge, toute rouge, parce qu’en plus elle est assez timide dans ce genre de situation, et donc, je ne comprenais pas, enfin nos amis, on ne comprenait pas ce qui lui était arrivé, et puis après, elle m’a expliqué, et donc je lui ai dit, non mais tu n’as pas compris ce qu’il a dit, il a dit tu est typée, ça veut dire que tu n’as pas l’air française, tu es … Et donc après, on a compris, …………………………….. Donc voilà le genre d’anecdote qui peut arriver, bon je vais t’en raconter une rapide, dernière, cette fois-ci c’est pas à  ma femme, mais c’est à…, c’est un ami qui, argentin, et puis il avait une femme française et donc la première fois qu’il a vu les parents de sa, de sa femme, pour être, pour être gentil, pour être bien élevé, pour faire plaisir, il a dit : “Ah mais votre femme, votre femme est, c’est la poubelle, c’et la poubelle !”. Pour dire “c’est la plus belle”. Le problème c’est que “poubelle” en français, poubelle, c’est là où on met les déchets, là où on met les …………….. La poubelle, donc les parents évidemment ont compris qu’il disait, “votre fille c’est la poubelle”, au lieu de “la plus belle”, d’accord ? Bon voilà, trois petites anecdotes, donc retiens qu’en français on utilise le mot “parfum” pour les glaces aussi, et même si le mot “saveur” existe, c’est le parfum, mais la saveur, qui est féminin. On, donc ça c’était… ensuite, on utilise le mot “typé”. Toi, tu es typée. Donc, tu es d’où ? Pour dire que quelqu’un a l’air d’avoir des ………. d’origine étrangère. Et puis, finalement, voilà, attention à la prononciation, donc on dit : “Tu es la plus belle !”. Et pas “la poubelle” !! Ok ? Voilà. Alors, ce que j’aimerais bien, je vais, je vais mettre cette vidéo comme un post sur Facebook, puis elle sera aussi sur YouTube et puis il y aura aussi le podcast sur le blog. Donc, ce qui serait sympa, c’est que tu commentes et tu me, dans les commentaires sur Facebook par exemple, tu me mettes des anecdotes que tu connais toi aussi, ou …………………………, peut-être, quand tu es allé en France, ou même dans un autre pays, hein, ça peut être, c’est pas forcément entre le français et l’espagnol, ou le français et l’anglais, ça peut même être entre d’autres langues, donc voilà. Si vous avez des anecdotes comme ça, ce serait sympa si vous les mettiez dans les commentaires sous le post que je vais mettre sur Facebook par exemple. D’accord ? Voilà, donc pour aujourd’hui, ce petit podcast vidéo. Merci ! N’oubliez pas de me suivre sur Facebook, n’oubliez pas, voilà, de commenter, et puis de parler de Français avec Pierre autour de vous. Au revoir !

Transcription (et correction de l’exercice)

Bonjour ! Comment ça va ? Bienvenue sur Français avec Pierre pour une nouvelle vidéo podcast. Tu as le podcast téléchargeable sur le blog, je te le rappelle. Bien. Aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’une petite histoire, deux petites histoires, deux petites anecdotes en fait, qui sont arrivées à ma femme en fait, parce que, peut-être que tu sais déjà que ma femme parle parfaitement français mais au début, quand elle a commencé à vivre en France, parce qu’elle a vécu de nombreuses années en France, elle, il lui est arrivé quelques anecdotes comme il arrive souvent aux étrangers qui vont dans un autre pays. Donc je voudrais te raconter deux de ces anecdotes. Et ça à avoir évidemment avec la langue française, puisque tu vas voir que, des fois, des expressions, on pense que des expressions sont communes d’un pays à l’autre et il faut faire des fois attention, parce que, il peut arriver, ce genre de situation. Donc la première, c’est assez marrant, c’est quand elle était à Paris, elle était allée acheter une, une glace, elle voulait manger une glace, alors elle était allée chez le glacier. Alors, c’est-à-dire pas au supermarché hein, mais vraiment le vrai glacier avec toutes ses glaces devant lui et puis on choisit, et donc quand elle est arrivée, évidemment, le monsieur lui a dit : “Quel parfum ?” Et alors, elle n’a pas compris et en fait elle a répondu, alors je ne sais plus quel parfum elle mettait à l’époque, je ne sais pas, on va dire Givenchy ou Chanel, enfin pas Chanel mais bon, elle a répondu le nom d’un parfum, donc elle était un petit peu rouge, elle avait un peu honte parce qu’elle ne comprenait pas très bien la, la question, et puis elle a répondu, bon on va dire : “Chanel numéro cinq”. Et évidemment, le garçon, le garçon l’a regardée :  “Comment ? Non, non ! Quel parfum ?”. Et donc finalement elle a compris qu’en fait le garçon lui demandait quel, quel parfum de glace, voilà. Donc, en français, on utilise le mot “parfum”, évidemment pour le parfum qu’on se met sur soi, que ce soit Chanel ou un autre parfum, mais on utilise aussi le mot “parfum” pour dire, par exemple, quel parfum pour les glaces. Alors parfum chocolat ? Parfum menthe ? Parfum vanille ? Pour tout ça, on utilise aussi le mot “parfum”. Alors, ça peut paraitre un petit peu étonnant, mais c’est comme ça. Alors, il y a un mot qui serait, en fait, plus, plus correct, ce serait d’utiliser le mot “saveur”. Alors, on utilise le mot “saveur” aussi, hein, on l’utilise mais c’est vrai qu’on l’utilise moins, et on l’utilise d’une manière un petit peu plus subtile, quand il s’agit dans la cuisine, ou dans : “Quelle saveur a ce plat ?”,  “les saveurs exotiques”, par exemple on va l’utiliser plus dans la cuisine, d’une manière un petit peu plus technique peut-être, et puis pour parler, voilà, comme “des saveurs exotiques”, “des saveurs ancestrales”, dans ce genre d’expressions. Mais en général, quand on parle du goût, en tout cas quand il y a plusieurs choix comme dans les glaces par exemple alors, on utilise davantage le mot “parfum”. Donc voilà. Alors, je t’ai dit que j’allais te raconter deux histoires, donc ça c’est la première et puis il y en a une deuxième. En fait, toujours ma femme. Donc, la première, je t’ai raconté la première, je ne connaissais pas encore à l’époque ma femme mais elle m’a raconté ça. Mais dans la deuxième, par contre, j’étais avec elle. Donc on était, on était allés au restaurant avec des amis, et puis le serveur était, était assez sympa, donc on a sympathisé, on a commencé à parler avec lui, je crois que c’était un restaurant vietnamien, donc le serveur était, avait des origines vietnamiennes, donc on parlait un peu de ça, toi d’où tu es ? Ah moi mon père est vietnamien, et toi ? Et puis il a regardé ma femme et comme en fait ma femme est moitié espagnole, moitié japonaise, il lui, il savait pas trop d’où elle pouvait être, alors il lui a dit : “mais toi, tu, tu es typée, non ?” Alors voilà, donc le mot “typé”, on l’utilise en français pour dire qu’on est, ça veut dire qu’on est typé d’un autre pays, d’une autre culture, d’un autre … Voilà, on utilise ce mot actuellement pour éviter de dire, tu es étranger ou tu n’es pas français, parce que c’est de plus en plus tabou de dire ça, parce que bon, en fait, les gens, les gens en France, souvent ils ont la nationalité française, même s’ils n’ont pas, même s’ils viennent d’autres pays, et qu’ils sont arrivés en France, comme il obtiennent la nationalité française, ils n’aiment pas qu’on leur dise, toi, tu n’es pas français donc. Pour éviter ça, on dit : “toi, tu es typé”, voilà. Donc il lui a dit poliment : “Et toi, tu es typée…”. Donc ma femme en fait, elle n’a pas compris, et elle a cru que tout d’un coup, il lui disait : “¡Qué tipazo!”. Alors, les Espagnols qui m’écoutent ils vont comprendre tout de suite, mais “¡Qué tipazo!” en espagnol, ça veut dire, wow, qu’est-ce que, quel corps tu as ! Qu’est-ce que tu es bien foutue, qu’est-ce que tu es, voilà, “¡Qué  cuerpo!”, “Quel corps !” “Que tu es belle !”… “Tu es bien foutue”, on dit en français. Donc évidemment, tout à coup, ma femme s’est mise toute rouge, toute rouge, parce qu’en plus elle est assez timide dans ce genre de situation, et donc, je ne comprenais pas, enfin nos amis, on ne comprenait pas ce qui lui était arrivé, et puis après, elle m’a expliqué, et donc je lui ai dit, non mais tu n’as pas compris ce qu’il a dit, il a dit tu est typée, ça veut dire que tu n’as pas l’air française, tu es … Et donc après, on a compris, on a beaucoup rigolé. Donc voilà le genre d’anecdote qui peut arriver, bon je vais t’en raconter une rapide, dernière, cette fois-ci c’est pas à  ma femme, mais c’est à…, c’est un ami qui, argentin, et puis il avait une femme française et donc la première fois qu’il a vu les parents de sa, de sa femme, pour être, pour être gentil, pour être bien élevé, pour faire plaisir, il a dit : “Ah mais votre femme, votre femme est, c’est la poubelle, c’et la poubelle !”. Pour dire “c’est la plus belle”. Le problème c’est que “poubelle” en français, poubelle, c’est là où on met les déchets, là où on met les ordures. La poubelle, donc les parents évidemment ont compris qu’il disait, “votre fille c’est la poubelle”, au lieu de “la plus belle”, d’accord ? Bon voilà, trois petites anecdotes, donc retiens qu’en français on utilise le mot “parfum” pour les glaces aussi, et même si le mot “saveur” existe, c’est le parfum, mais la saveur, qui est féminin. On, donc ça c’était… ensuite, on utilise le mot “typé”. Toi, tu es typée. Donc, tu es d’où ? Pour dire que quelqu’un a l’air d’avoir des traits d’origine étrangère. Et puis, finalement, voilà, attention à la prononciation, donc on dit : “Tu es la plus belle !”. Et pas “la poubelle” !! Ok ? Voilà. Alors, ce que j’aimerais bien, je vais, je vais mettre cette vidéo comme un post sur Facebook, puis elle sera aussi sur YouTube et puis il y aura aussi le podcast sur le blog. Donc, ce qui serait sympa, c’est que tu commentes et tu me, dans les commentaires sur Facebook par exemple, tu me mettes des anecdotes que tu connais toi aussi, ou qui te sont arrivées, peut-être, quand tu es allé en France, ou même dans un autre pays, hein, ça peut être, c’est pas forcément entre le français et l’espagnol, ou le français et l’anglais, ça peut même être entre d’autres langues, donc voilà. Si vous avez des anecdotes comme ça, ce serait sympa si vous les mettiez dans les commentaires sous le post que je vais mettre sur Facebook par exemple. D’accord ? Voilà, donc pour aujourd’hui, ce petit podcast vidéo. Merci ! N’oubliez pas de me suivre sur Facebook, n’oubliez pas, voilà, de commenter, et puis de parler de Français avec Pierre autour de vous. Au revoir !

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

Tu seras peut-être intéressé aussi par MON TEST DE NIVEAU ou L’ACADÉMIE pour parler avec d’autres personnes en français ;-)