Confusions Entre Plusieurs Langues – Anecdotes Marrantes

Bonjour les amis ! Quand on parle une langue étrangère, il arrive que l’on traduise mal une expression et le résultat peut être très amusant ! Bon, le mieux c’est que vous regardiez la vidéo ou que vous écoutiez le podcast…

Un exercice et la transcription se trouvent sous la vidéo et le podcast à télécharger se trouve à la fin de cet article ;-)

Et n’hésitez pas à nous suivre sur la page Facebook ; j’y poste une petite astuce de FLE tous les jours !
Merci aussi pour votre soutien indispensable :  les “like” ou pouces vers le haut, partages, commentaires et abonnements sur la chaine YouTube  :-)

Exercice : complète la transcription

Bonjour ! Comment ça va ? Bienvenue sur Français avec Pierre pour une nouvelle vidéo podcast. Tu as le podcast téléchargeable sur le blog, je te le rappelle. Bien. Aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’une petite histoire, deux petites histoires, deux petites ……………… en fait, qui sont arrivées à ma femme en fait, parce que, peut-être que tu sais déjà que ma femme parle parfaitement français mais au début, quand elle a commencé à vivre en France, parce qu’elle a vécu de nombreuses années en France, elle, …………………… quelques anecdotes comme il arrive souvent aux étrangers qui vont dans un autre pays. Donc je …………….. te raconter deux de ces anecdotes. Et ça à avoir évidemment avec la langue française, puisque tu vas voir que, des fois, des expressions, on pense que des expressions sont communes d’un pays à l’autre et il faut faire des fois attention, parce que, il peut arriver, ce genre de situation. Donc la première, …………………………, c’est quand elle était à Paris, elle était allée acheter une, une glace, elle voulait manger une glace, alors …………………. chez le glacier. Alors, c’est-à-dire pas au supermarché hein, mais vraiment le vrai glacier avec toutes ses glaces devant lui et puis on choisit, et donc quand elle est arrivée, évidemment, le monsieur lui a dit : “………………. ?” Et alors, elle n’a pas compris et en fait elle a répondu, alors je ne sais plus quel parfum elle mettait à l’époque, je ne sais pas, on va dire Givenchy ou Chanel, enfin pas Chanel mais bon, elle a répondu le nom d’un parfum, donc elle était un petit peu rouge, …………………………………. parce qu’elle ne comprenait pas très bien la, la question, et puis elle a répondu, bon on va dire : “Chanel numéro cinq”. Et évidemment, le garçon, le garçon l’a regardée :  “Comment ? Non, non ! Quel parfum ?”. Et donc finalement elle a compris qu’en fait le garçon lui demandait quel, quel parfum de glace, voilà. Donc, en français, on utilise le mot “parfum”, évidemment pour le parfum qu’on se met sur soi, que ce soit Chanel ou un autre parfum, mais on utilise aussi le mot “parfum” pour dire, par exemple, quel parfum pour les glaces. Alors parfum chocolat ? Parfum ………… ? Parfum ………. ? Pour tout ça, on utilise aussi le mot “parfum”. Alors, ça peut paraitre un petit peu étonnant, mais c’est comme ça. Alors, il y a un mot qui serait, en fait, plus, plus correct, ce serait d’utiliser le mot “saveur”. Alors, on utilise le mot “saveur” aussi, hein, on l’utilise mais c’est vrai qu’on l’utilise moins, et on l’utilise d’une manière un petit peu plus subtile, quand il s’agit dans la cuisine, ou dans : “Quelle saveur a ce plat ?”,  “les saveurs exotiques”, par exemple on va l’utiliser plus dans la cuisine, d’une manière un petit peu plus technique peut-être, et puis pour parler, voilà, comme “des saveurs exotiques”, “des saveurs ancestrales”, dans ce genre d’expressions. Mais en général, quand on parle ………….., en tout cas quand il y a plusieurs ……… comme dans les glaces par exemple alors, on utilise davantage le mot “parfum”. Donc voilà. Alors, je t’ai dit que j’allais te raconter deux histoires, donc ça c’est la première et puis il y en a une deuxième. En fait, toujours ma femme. Donc, la première, je t’ai raconté la première, je ne connaissais pas encore à l’époque ma femme mais elle m’a raconté ça. Mais dans la deuxième, par contre, j’étais avec elle. Donc on était, on était allés au restaurant avec des amis, et puis le serveur était, était assez sympa, donc on a sympathisé, on a commencé à parler avec lui, je crois que c’était un restaurant vietnamien, donc le …………… était, avait des origines vietnamiennes, donc on parlait un peu de ça, toi d’où tu es ? Ah moi mon père est vietnamien, et toi ? Et puis il a regardé ma femme et comme en fait ma femme est moitié espagnole, moitié japonaise, il lui, il savait pas trop d’où elle pouvait être, alors il lui a dit : “mais toi, tu, tu es ………, non ?” Alors voilà, donc le mot “typé”, on l’utilise en français pour dire qu’on est, ça veut dire qu’on est typé d’un autre pays, d’une autre culture, d’un autre … Voilà, on utilise ce mot actuellement pour éviter de dire, tu es étranger ou tu n’es pas français, parce que c’est de plus en plus tabou de dire ça, parce que bon, en fait, les gens, les gens en France, souvent ils ont la nationalité française, même s’ils n’ont pas, même s’ils viennent d’autres pays, et qu’ils sont arrivés en France, comme il obtiennent la nationalité française, ………………………………………………, toi, tu n’es pas français donc. Pour éviter ça, on dit : “toi, tu es typé”, voilà. Donc il lui a dit poliment : “Et toi, tu es typée…”. Donc ma femme en fait, elle n’a pas compris, et elle a cru que ………………………, il lui disait : “¡Qué tipazo!”. Alors, les Espagnols qui m’écoutent ils vont comprendre tout de suite, mais “¡Qué tipazo!” en espagnol, ça veut dire, wow, qu’est-ce que, quel corps tu as ! Qu’est-ce que tu es bien foutue, qu’est-ce que tu es, voilà, “¡Qué  cuerpo!”, “Quel corps !” “Que tu es belle !”… “Tu es bien foutue”, on dit en français. Donc évidemment, tout à coup, ma femme s’est mise toute rouge, toute rouge, parce qu’en plus elle est assez timide dans ce genre de situation, et donc, je ne comprenais pas, enfin nos amis, on ne comprenait pas ce qui lui était arrivé, et puis après, elle m’a expliqué, et donc je lui ai dit, non mais tu n’as pas compris ce qu’il a dit, il a dit tu est typée, ça veut dire que tu n’as pas l’air française, tu es … Et donc après, on a compris, …………………………….. Donc voilà le genre d’anecdote qui peut arriver, bon je vais t’en raconter une rapide, dernière, cette fois-ci c’est pas à  ma femme, mais c’est à…, c’est un ami qui, argentin, et puis il avait une femme française et donc la première fois qu’il a vu les parents de sa, de sa femme, pour être, pour être gentil, pour être bien élevé, pour faire plaisir, il a dit : “Ah mais votre femme, votre femme est, c’est la poubelle, c’et la poubelle !”. Pour dire “c’est la plus belle”. Le problème c’est que “poubelle” en français, poubelle, c’est là où on met les déchets, là où on met les …………….. La poubelle, donc les parents évidemment ont compris qu’il disait, “votre fille c’est la poubelle”, au lieu de “la plus belle”, d’accord ? Bon voilà, trois petites anecdotes, donc retiens qu’en français on utilise le mot “parfum” pour les glaces aussi, et même si le mot “saveur” existe, c’est le parfum, mais la saveur, qui est féminin. On, donc ça c’était… ensuite, on utilise le mot “typé”. Toi, tu es typée. Donc, tu es d’où ? Pour dire que quelqu’un a l’air d’avoir des ………. d’origine étrangère. Et puis, finalement, voilà, attention à la prononciation, donc on dit : “Tu es la plus belle !”. Et pas “la poubelle” !! Ok ? Voilà. Alors, ce que j’aimerais bien, je vais, je vais mettre cette vidéo comme un post sur Facebook, puis elle sera aussi sur YouTube et puis il y aura aussi le podcast sur le blog. Donc, ce qui serait sympa, c’est que tu commentes et tu me, dans les commentaires sur Facebook par exemple, tu me mettes des anecdotes que tu connais toi aussi, ou …………………………, peut-être, quand tu es allé en France, ou même dans un autre pays, hein, ça peut être, c’est pas forcément entre le français et l’espagnol, ou le français et l’anglais, ça peut même être entre d’autres langues, donc voilà. Si vous avez des anecdotes comme ça, ce serait sympa si vous les mettiez dans les commentaires sous le post que je vais mettre sur Facebook par exemple. D’accord ? Voilà, donc pour aujourd’hui, ce petit podcast vidéo. Merci ! N’oubliez pas de me suivre sur Facebook, n’oubliez pas, voilà, de commenter, et puis de parler de Français avec Pierre autour de vous. Au revoir !

Transcription (et correction de l’exercice)

Bonjour ! Comment ça va ? Bienvenue sur Français avec Pierre pour une nouvelle vidéo podcast. Tu as le podcast téléchargeable sur le blog, je te le rappelle. Bien. Aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’une petite histoire, deux petites histoires, deux petites anecdotes en fait, qui sont arrivées à ma femme en fait, parce que, peut-être que tu sais déjà que ma femme parle parfaitement français mais au début, quand elle a commencé à vivre en France, parce qu’elle a vécu de nombreuses années en France, elle, il lui est arrivé quelques anecdotes comme il arrive souvent aux étrangers qui vont dans un autre pays. Donc je voudrais te raconter deux de ces anecdotes. Et ça à avoir évidemment avec la langue française, puisque tu vas voir que, des fois, des expressions, on pense que des expressions sont communes d’un pays à l’autre et il faut faire des fois attention, parce que, il peut arriver, ce genre de situation. Donc la première, c’est assez marrant, c’est quand elle était à Paris, elle était allée acheter une, une glace, elle voulait manger une glace, alors elle était allée chez le glacier. Alors, c’est-à-dire pas au supermarché hein, mais vraiment le vrai glacier avec toutes ses glaces devant lui et puis on choisit, et donc quand elle est arrivée, évidemment, le monsieur lui a dit : “Quel parfum ?” Et alors, elle n’a pas compris et en fait elle a répondu, alors je ne sais plus quel parfum elle mettait à l’époque, je ne sais pas, on va dire Givenchy ou Chanel, enfin pas Chanel mais bon, elle a répondu le nom d’un parfum, donc elle était un petit peu rouge, elle avait un peu honte parce qu’elle ne comprenait pas très bien la, la question, et puis elle a répondu, bon on va dire : “Chanel numéro cinq”. Et évidemment, le garçon, le garçon l’a regardée :  “Comment ? Non, non ! Quel parfum ?”. Et donc finalement elle a compris qu’en fait le garçon lui demandait quel, quel parfum de glace, voilà. Donc, en français, on utilise le mot “parfum”, évidemment pour le parfum qu’on se met sur soi, que ce soit Chanel ou un autre parfum, mais on utilise aussi le mot “parfum” pour dire, par exemple, quel parfum pour les glaces. Alors parfum chocolat ? Parfum menthe ? Parfum vanille ? Pour tout ça, on utilise aussi le mot “parfum”. Alors, ça peut paraitre un petit peu étonnant, mais c’est comme ça. Alors, il y a un mot qui serait, en fait, plus, plus correct, ce serait d’utiliser le mot “saveur”. Alors, on utilise le mot “saveur” aussi, hein, on l’utilise mais c’est vrai qu’on l’utilise moins, et on l’utilise d’une manière un petit peu plus subtile, quand il s’agit dans la cuisine, ou dans : “Quelle saveur a ce plat ?”,  “les saveurs exotiques”, par exemple on va l’utiliser plus dans la cuisine, d’une manière un petit peu plus technique peut-être, et puis pour parler, voilà, comme “des saveurs exotiques”, “des saveurs ancestrales”, dans ce genre d’expressions. Mais en général, quand on parle du goût, en tout cas quand il y a plusieurs choix comme dans les glaces par exemple alors, on utilise davantage le mot “parfum”. Donc voilà. Alors, je t’ai dit que j’allais te raconter deux histoires, donc ça c’est la première et puis il y en a une deuxième. En fait, toujours ma femme. Donc, la première, je t’ai raconté la première, je ne connaissais pas encore à l’époque ma femme mais elle m’a raconté ça. Mais dans la deuxième, par contre, j’étais avec elle. Donc on était, on était allés au restaurant avec des amis, et puis le serveur était, était assez sympa, donc on a sympathisé, on a commencé à parler avec lui, je crois que c’était un restaurant vietnamien, donc le serveur était, avait des origines vietnamiennes, donc on parlait un peu de ça, toi d’où tu es ? Ah moi mon père est vietnamien, et toi ? Et puis il a regardé ma femme et comme en fait ma femme est moitié espagnole, moitié japonaise, il lui, il savait pas trop d’où elle pouvait être, alors il lui a dit : “mais toi, tu, tu es typée, non ?” Alors voilà, donc le mot “typé”, on l’utilise en français pour dire qu’on est, ça veut dire qu’on est typé d’un autre pays, d’une autre culture, d’un autre … Voilà, on utilise ce mot actuellement pour éviter de dire, tu es étranger ou tu n’es pas français, parce que c’est de plus en plus tabou de dire ça, parce que bon, en fait, les gens, les gens en France, souvent ils ont la nationalité française, même s’ils n’ont pas, même s’ils viennent d’autres pays, et qu’ils sont arrivés en France, comme il obtiennent la nationalité française, ils n’aiment pas qu’on leur dise, toi, tu n’es pas français donc. Pour éviter ça, on dit : “toi, tu es typé”, voilà. Donc il lui a dit poliment : “Et toi, tu es typée…”. Donc ma femme en fait, elle n’a pas compris, et elle a cru que tout d’un coup, il lui disait : “¡Qué tipazo!”. Alors, les Espagnols qui m’écoutent ils vont comprendre tout de suite, mais “¡Qué tipazo!” en espagnol, ça veut dire, wow, qu’est-ce que, quel corps tu as ! Qu’est-ce que tu es bien foutue, qu’est-ce que tu es, voilà, “¡Qué  cuerpo!”, “Quel corps !” “Que tu es belle !”… “Tu es bien foutue”, on dit en français. Donc évidemment, tout à coup, ma femme s’est mise toute rouge, toute rouge, parce qu’en plus elle est assez timide dans ce genre de situation, et donc, je ne comprenais pas, enfin nos amis, on ne comprenait pas ce qui lui était arrivé, et puis après, elle m’a expliqué, et donc je lui ai dit, non mais tu n’as pas compris ce qu’il a dit, il a dit tu est typée, ça veut dire que tu n’as pas l’air française, tu es … Et donc après, on a compris, on a beaucoup rigolé. Donc voilà le genre d’anecdote qui peut arriver, bon je vais t’en raconter une rapide, dernière, cette fois-ci c’est pas à  ma femme, mais c’est à…, c’est un ami qui, argentin, et puis il avait une femme française et donc la première fois qu’il a vu les parents de sa, de sa femme, pour être, pour être gentil, pour être bien élevé, pour faire plaisir, il a dit : “Ah mais votre femme, votre femme est, c’est la poubelle, c’et la poubelle !”. Pour dire “c’est la plus belle”. Le problème c’est que “poubelle” en français, poubelle, c’est là où on met les déchets, là où on met les ordures. La poubelle, donc les parents évidemment ont compris qu’il disait, “votre fille c’est la poubelle”, au lieu de “la plus belle”, d’accord ? Bon voilà, trois petites anecdotes, donc retiens qu’en français on utilise le mot “parfum” pour les glaces aussi, et même si le mot “saveur” existe, c’est le parfum, mais la saveur, qui est féminin. On, donc ça c’était… ensuite, on utilise le mot “typé”. Toi, tu es typée. Donc, tu es d’où ? Pour dire que quelqu’un a l’air d’avoir des traits d’origine étrangère. Et puis, finalement, voilà, attention à la prononciation, donc on dit : “Tu es la plus belle !”. Et pas “la poubelle” !! Ok ? Voilà. Alors, ce que j’aimerais bien, je vais, je vais mettre cette vidéo comme un post sur Facebook, puis elle sera aussi sur YouTube et puis il y aura aussi le podcast sur le blog. Donc, ce qui serait sympa, c’est que tu commentes et tu me, dans les commentaires sur Facebook par exemple, tu me mettes des anecdotes que tu connais toi aussi, ou qui te sont arrivées, peut-être, quand tu es allé en France, ou même dans un autre pays, hein, ça peut être, c’est pas forcément entre le français et l’espagnol, ou le français et l’anglais, ça peut même être entre d’autres langues, donc voilà. Si vous avez des anecdotes comme ça, ce serait sympa si vous les mettiez dans les commentaires sous le post que je vais mettre sur Facebook par exemple. D’accord ? Voilà, donc pour aujourd’hui, ce petit podcast vidéo. Merci ! N’oubliez pas de me suivre sur Facebook, n’oubliez pas, voilà, de commenter, et puis de parler de Français avec Pierre autour de vous. Au revoir !


Profite de nos cours de français totalement gratuits:

Tu seras peut-être intéressé aussi par MON TEST DE NIVEAU ou L’ACADÉMIE pour parler avec d’autres personnes en français ;-)

40 réflexions sur “Confusions Entre Plusieurs Langues – Anecdotes Marrantes”

  1. Merci Mr Pierre votre méthode et bonne vraiment. Je suis toujours attaché jusqu’à ce que je serai comme mon professeur . merci bien

  2. Bonjour, je suis espagnole, il y a longtemps je suis allée à un camp de vacances à Arcachon. Je sais que tu connais bien cet endroit. C’est merveilleux. Un jour, je me suis lavé les cheveux et, comme je n’avais pas de sécheur, j’en ai demandé un à mes camarades. Mais, au lieu de demander un sécheur, j’ai demandé un sécateur. Toutes le filles ont commencé à rire. Comme ta femme, je me suis mise rouge. Finalement, elles m’ont expliqué la confusion, et j’ai pu me sécher les cheveux.
    Merci pour tes cours.

  3. Mon ex-beau-frère qui est américain a des “sorties” qui me font rire : on était partis en location au ski et il était embêté, il dit “zut ! j’ai oublié mon drapeau !” ?? en fait il parlait de son drap !.. et pour parler de ma soeur qui avait fait un jour du parapente il racontait qu’elle s’était lancée avec son parapluie !! ;-) Merci pour vos vidéos formidables. Vous m’inspirez dans mon projet de formateur FLE. J’ai trouvé votre site via un mooc que j’ai fait par CAVILAM Alliance Française. Ici à Tours je vois des profs de FLE faisant visiter les Halles à leurs élèves et nommer les viandes etc.. Faire sa place, n’est pas évident mais gardons en tête le plaisir d’enseigner. Bonne continuation et longue vie à votre site !

  4. Hilton Lebarbenchon

    J’avais commencé à apprendre le français et j’ai invité un Français qui faisait un échange au Brésil à déjeuner chez moi. Il a fini de manger la première fois et je lui ai dit:
    _ “Vous pouvez répéter”.
    _répéter quoi?
    _Répéter, répéter le repas.
    _Le repas? Quel mot?
    _Mot? Non, je veux dire que vous pouvez manger plus.
    _Ah, bien! J’ai compris maintenant, mais en français on parle: recommencer ou manger à nouveau. Le verbe répéter est utilisé pour répéter des mots, par exemple.

    Toutes mes excuses pour l’écriture. Fait avec l’aide de google translator

  5. Lorraine Sekera

    On était à Paris pendant quelques mois pour étudier à l’étranger (je suis Américaine) et ma copine voulait acheter un carnet de tickets dans le Métro. Par contre, elle disait “canard”! Ça toujours me fait rire!

  6. Lorena Meunier

    Parfois j’ai des difficultés à distinguer la prononciation de “désert” et “dessert” mais ça marche mieux avec le Pack de prononciation de Pierre. J’en suis sûre que je ferais beaucoup d’erreurs amusants si je vivrais en France.

  7. LUIS FELIPE HERNANDEZ

    PIERRE JE NE VOUS ECRIVEZ PAS TRES SOUVENT PARCE QUE JE NE SAIS PAS COMME BIEN AJOUTER LES ACENTS A MON ORDINATEUR,MAIS CE QUE JE VOUDRAIS VOUS DIRE C’EST MILLE FOIS MERCI POUR VOTRE ENSEIGNEMENT.JE SUIS UN PROF. DOMINICAIN QUI AIME LE FRANCAIS COMME UN FOU,POUR MOI VOUS ETES UN DES PROFESSEUR DE FLE LE PLUS CLAIR EN EXPLICANT TOUT.IL N’Y A PAS DE L’ARGENT POUR VOUS PAYER C’EST PAS SOUFFI SERA DIEUX QUI VA VOUS DONNER LE PAIEMENT,SON ELEVE.

  8. franchement tu m’as vraiment aider d’apprendre la prononciation de quelqu’un qui parle devant moi et n’oublier pas que tu es plus beaux maître de français

    1. Merci Mr Pierre votre méthode et bonne vraiment. Je suis toujours attaché jusqu’à ce que je serai comme mon professeur . merci bien

  9. David Sanon

    Bonjour Pierre,je vais te raconter une histoire vraie
    C’etait la rentrée de classes, à cet epoque la mon fils avait trois ans il etait en ere Annee kindergaten.Un jour je voulais
    lui apprendre quelque chose,ce que j’aimais bien faire ;il avait un livre titré:Je connais mes animaux pour faire plaisir
    je lui disais;viens je lui demandais :quelle est cette bête!tout d’un coup il me disait”papa c’est pas une bête.C’est etonnant alors je me suis dit peut être il a perdu sa tête j ai pas compris grand chose ,alors je me suis retourné je lui disait si c ‘est une bête ,c ‘est quoi ça donc il m’a dit poliment {{c’est l’ image d’un chien }}et donc aprés j ai compris ,on a beaucoup rigolé c’est moi qui ai besoin de contacter un professeur comme pierre. merci

  10. C’était dans l’aéroport à Paris où j’étais venue de remplir une formulaire. Une fonctionnaire m’a demandée si j’étais prête à partir et quand j’ai répondu “oui, je suis finie” elle a éclaté de rire. J’ai compris sur le coup qu’en français il faut dire “j’ai fini” pour exprimer ça.

  11. marina helena

    J’ai visité la grande -mère de mon amie et j’ai le dit: Bonjour momie!Elle a 86 ans mais j’ai voulu dire mamie!!!

  12. Renata Autore

    Bonjour! Très marrant !
    En français ” poisson ” et” poison ” , ça c’est bien différente !!!!! Au restaurant si on commande ” le poison “…… …????
    En italien pour dire le beurre on dit ” il burro ” mais si on va dans un restaurant espagnol et on commande ” un po di burro ” va arriver dans l’assiette ” un âne ” ( “burro ” en espagnol) .
    Merci beaucoup , la vidéo est très rigolo!!!!!

  13. Il y en a des petites histoires concernant la langue française pour les anglais. Je vais essayer d’en récapituler.
    J’en ai marre n’égale pas Johnny Marr. Celui-ci est du groupe anglais « the Smiths » (des années 80)
    La guerre n’égale pas la gare.

    Au contraire, si on pronounce « happiness » (= bonheur) en accent français ,
    les Anglais entendent « a penis » ( = un pénis)

    Source: http://news.bbc.co.uk/1/hi/programmes/from_our_own_correspondent/8096988.stm

  14. Romar Vallory

    Salut Pierre!
    Je voudrais vous parler sur la prononce de la phrase ” quand elle a commencé à vivre en France”, car ici, vous avec diz
    quand elle ( separé) et vous n´avez pas dit quan-t-elle car j´attendais la liason entre quand=t-elle.

    Merci pour me répondre Pierre!

    Romar

    1. Oui, tu as raison mais à l’oral, on cherche ses mots et on ne fait pas toujours correctement les liaisons car, des fois, on hésite sur le mot suivant. Ce n’est pas grave à l’oral, c’est normal :-)

  15. Je suis en France depuis de 5 mois.je fais d’aide soigante mais je comprend pas beaucoup len français un jour ma collègue elle m’a domande si j’ai vu le tram pour prende le service et moi j’ai répondu non j’ai pris le bus elle rie beau coup e apre elle m’a splequer la déférence. En a regoler.

  16. Mon expérience est un peu grossière. Quand j’étudiais un français au Chili, un élève a manqué aux classes et a sonné pour communiquer qu’il s’est éveillé avec une forte douleur dans le cou. Mais il a dit une douleur dans le cul.

  17. Je ne vous écris pas très bien, je suis désolé pour mes erreurs. Ma première histoire quand j’étais arrivé en France et dit à un ami allemand, quand elle est venue au Brésil, je le monter. Elle a répondu que “ce n’était pas un cheval”, et se mit à rire beaucoup. Ce que je voulais dire que je leur montrerais le Brésil. La deuxième histoire était quand je voulais dire à un ami, un autre ami avait les pieds puants, et en portugais on dit “Chulé” et est la forme polie, c´est “Mal= mauvaise odor=odeur nos pés=pieds”, então, je l’ai dit “elle a des maux de dos”.Et tout le monde dit: pauvre, doit aller chez le médecin”. Et je l’ai dit,” ne vont pas chez le médecin, il suffit de se laver”. Personne ne comprenait rien, et je devais faire des gestes serrant la main, en fermant le nez et pointant vers le pied. Troisième histoire: quand je coupe les cheveux, j’ai demandé de couper mon cheval. J’ai beaucoup d’histoires drôles, tout se terminant par un grand embarras et le rire, mais jamais cessé d’essayer de parler.

  18. Edna Ribeiro

    Mon mari est français et je suis brésilienne, la première fois que je suis rentré en France et quand nous étions dans un hôtel à paris, de coup il m`a demandé si tout va bien et si la chambre me plaisait… et à ce moment là je ne connaissais pas le mot rideau et pour lui répondre je lui ai dit: ça va très bien, sauf “la serviette de fenêtre” que ne me plait pas! Mon Dieu, il n’ arrêtait pas de sourire et il raconte cette histoire jusque à aujourd’hui et encore on rit beaucoup!

  19. Ma femme est allemande. Elle a appris le français après cette anecdote.
    Je présente ma future femme à mon oncle et ma tante.
    Comme beaucoup d’Allemands, elle est grande et mesure bien 30 cm de plus que ma tante.
    Pour lui faire un compliment, ma tante me demande de traduire : “tu es grande”. En allemand : “Du bist gross”.
    Panique à bord ! Ma tante et mon oncle me reprenne vivement : “Non, pas grosse, grande !”.
    J’ai dû leur expliquer que le mot est un faux-ami et que “grosse” est traduit par “dick” en allemand… et j’ai dû expliquer à ma femme la confusion des mots.
    Rires et sourires de part et d’autre, un peu gênés quand même

      1. Cette anectode est un peu délicate, mais c’est exactement ce qui s’est passé…
        Une très chère amie française, à l’occasion de la fête pour ses fiançailles (en Italie) avec son futur mari italien, a vuolu aider sa future belle-mère pendant la réception. D’un air très gentil, elle passait parmi les invités (que des italiens) avec un plateau plein de figues et, en souriant, demandait à tout le monde: ça vous va une belle figue fraîche?
        A l’époque elle ne connaissait pas notre langue et donc elle ne comprenait pas pourquoi les gens semblaient un peu embarrassés …
        Vous pouvez bien imaginer comment elle a dû se sentir quand on lui a expliqué ;-)

        Marcella

        1. j’ai oublié la chose la plus importante:
          ‘ça vous va une belle figue fraîche?’ elle essaiait de le dire en italien, avec une traduction très ambigue

          1. Oui, j’ai bien compris ce que doit signifier “figue” en italien ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour haut de page