MISTRAL GAGNANT (Renaud) Explications - Français avec Pierre

MISTRAL GAGNANT (Renaud) Explications

Bonjour !!

Aujourd’hui, je vous propose d’expliquer une chanson ! C’est une activité que je fais souvent en classe avec mes élèves et, si la chanson est bien choisie, ça permet d’apprendre plein de choses : du vocabulaire, des astuces de prononciation, de la grammaire… et c’est aussi une véritable fenêtre ouverte sur la culture française.

Je vous propose la chanson “Mistral Gagnant” de Renaud.

J’ai choisi cette chanson parce qu’elle est belle, parce qu’elle permet d’apprendre plein de vocabulaire intéressant, parce qu’elle est très représentative de la France des dernières années et aussi parce que j’ai eu l’occasion de voir, sur Internet, qu’elle est, en général, très mal comprise par les étrangers.

J’ai mis la vidéo en MP3 si vous voulez l’écouter comme un podcast mais c’est plus adapté pour la vidéo. Je vous conseille donc de regarder, avant,  au moins une fois la vidéo pour comprendre les explications.

Finalement, c’est une vidéo qui m’a demandé davantage de travail que d’autres moins sophistiquées (comme les simples podcasts par ex.) alors j’espère vraiment qu’elle vous plaira.

Voici la transcription :

Bonjour et bienvenue sur Français avec Pierre. Alors aujourd’hui, je te propose d’analyser une chanson. Donc, c’est une activité que je fais assez régulièrement en cours avec mes élèves de niveau un petit peu avancé quand même. Et aujourd’hui, je me suis dit « bah tiens, bah je vais faire une vidéo où on va parler d’une chanson » et puis on va… bon, pas l’analyser, mais l’expliquer on va dire plutôt. Alors voilà, il s’agit de la chanson Mistral Gagnant, de Renaud. C’est une chanson qui date de 1985. Alors oui, ce n’est pas une chanson de hier, OK ? Mais c’est une chanson qui reste quand même très actuelle parce que c’est une chanson qui a eu énormément de succès. Donc, c’est une chanson que tous les Français… bon, de ma génération bien sûr, mais même un peu plus jeunes, connaissent. Donc… malgré tout, elle reste actuelle. Et puis surtout, Renaud, c’est une figure tellement emblématique de la chanson française des 30 ou 40 dernières années, 30 dernières années – et encore aujourd’hui hein, il est tout à fait actuel – que malgré tout, c’est une chanson qui reste quand même actuelle. Alors, Renaud, je vais en dire quelques mots. Donc, il a commencé en fait à être connu à peu près au début des années 70. C’est un chanteur qui s’est beaucoup engagé dans des thèmes sociaux. Bon, c’est un chanteur auteur-compositeur, OK ? On dit ça comme ça pour les gens qui écrivent les paroles de leurs chansons et puis qui composent leurs chansons. Donc, ce sont des textes souvent sociaux, qui touchent des problèmes sociaux, qui touchent la politique. Donc, c’est très bien, en écoutant Renaud, tu vas apprendre beaucoup sur la France, les Français et les problèmes sociaux en France. Voilà, et puis bon, bah c’est… comme je le disais, c’est une figure emblématique vraiment de la chanson française, il est extrêmement connu. Euh… et… bon, il y a eu une phase où il… il est un peu alcoolique, donc il a eu un moment où on n’entendait plus parler de lui. Et puis il y a quelques années, il est revenu sur la scène et il a eu à nouveau beaucoup de succès. Donc, j’ai mis… ça c’est l’image de l’album Mistral Gagnant qu’il a fait. Donc ici, je te mets une photo de lui quand il était jeune, je préfère… mettre les photos de lui quand il était jeune, mais voilà, aujourd’hui, il est plutôt comme ça, donc il a à peu près 60 ans aujourd’hui, d’accord ? Mais il a commencé, il avait 25 ans hein, très très jeune. Alors, la chanson Mistral Gagnant, pourquoi ? Bah c’est une chanson déjà très connue de lui, très emblématique. Et puis… c’est une chanson qui parle de la nostalgie : la nostalgie de l’enfance, de l’enfance perdue. Et c’est un thème très cher aux Français, qui caractérise à mon avis pas mal les Français, on aime bien parler de l’enfance, on aime bien parler de nos souvenirs, on aime bien la nostalgie souvent. Et… pour nous, bon, je généralise hein, mais souvent pour les Français c’est pas… même si c’est triste, ça ne veut pas dire que c’est forcément mauvais. Et on aime bien se rappeler de nos vieux souvenirs, même boire un petit peu d’alcool là-dessus et pleurer sur nos vieux souvenirs, entre copains par exemple ou dans la famille. Donc, là Renaud va écrire une chanson dans laquelle il va nous parler de l’enfance, de son enfance où il mangeait des bonbons. Alors, c’est quoi les bonbons ? Donc, je t’ai mis une image ici, c’est plus facile d’expliquer comme ça. Donc les bonbons, c’est tout ce qui ce que mangent les enfants. Donc nous, on regroupe dans le mot « bonbon », je sais que dans d’autres langues il y a différents mots pour les espèces de bonbons. Mais pour nous, « les bonbons », donc ça peut être comme l’image que je t’ai mise là, mais aussi tout à fait ce genre de bonbons-là, la deuxième image que je t’ai mise, d’accord ? Donc en fait, ce qu’il se passe c’est que il va passer une après-midi – ou un après-midi, on peut dire « une » ou « un » pour après-midi – avec sa fille, qui est petite, et puis il va lui parler de lui, il va lui parler de quand il était petit, qu’il mangeait des bonbons. Et en fait, toute la chanson elle est très bien écrite parce qu’elle tourne autour du thème des bonbons. Euh… donc voilà, donc on a tout un champ lexical avec les bonbons. Et donc c’est intéressant, tu vas voir, il y a plein de mots intéressants. Mais en plus évidemment des bonbons, il y a plein de mots intéressants qui sont des mots assez familiers, mais très utilisés, donc ce n’est pas non plus des mots d’argot qui peuvent être intéressants, mais que tu ne vas pas entendre on va dire dans la bouche de tout le monde. Alors que là, il y a des mots familiers que tu dois connaître qui sont importants et puis je vais te parler de plein de choses importantes aussi, tu vas voir. Donc, c’est vraiment… ça va être intéressant au niveau du français et puis c’est aussi une jolie chanson. Donc voilà, on fait d’une pierre deux coups comme on dit en français. Alors… sinon… une dernière chose, une dernière anecdote. Cette chanson, Renaud ne pensait pas l’enregistrer en fait. Et puis, il a téléphoné à sa femme pour lui dire « tiens, écoute, j’ai fait une chanson, mais je ne sais pas si je vais l’enregistrer, elle est un peu trop intime ». Et sa femme lui a dit « si tu ne l’enregistres pas, je te quitte ». Donc… donc voilà, c’est la petite anecdote. OK. Donc ce qu’on va faire, c’est que… je vais te mettre la chanson, on va l’écouter, OK ? Et… je vais te mettre les paroles une fois, comme ça, en mettant la chanson. Et puis après, ce que l’on fera c’est que je vais l’expliquer. OK ? Donc, pour l’instant, je te la mets, tu l’écoutes. Si t’as pas envie de l’écouter… enfin je te conseille de l’écouter quand même. Si t’as pas envie de l’écouter, tu passes, et après tu auras les explications, d’accord ? Donc moi je vais disparaître pendant un moment, je te laisse écouter la chanson avec les paroles et on se revoit après.

Donc voilà, je vais maintenant expliquer la chanson. Donc, on est là dans le premier paragraphe. Et… en fait, il y a trois parties qui se… il y a un peu un couplet, une espèce de refrain, donc il y a trois fois ça. Donc là on est dans la première partie. Alors, donc tu vois que j’ai mis des mots en couleurs parce que c’est sur ces mots que je vais insister. Bon, donc il commence « À m’asseoir sur un banc cinq minutes avec toi », donc c’est avec sa fille. Donc ce « à m’asseoir », bon ça c’est… il aurait pu dire « s’asseoir sur un banc », hein, d’accord, c’est une expression, une façon de dire, ce n’est pas très important. Donc : Et regarder les gens tant qu’y en a. Alors, ce « tant qu’y en a », la première chose que je vais expliquer… Donc c’est écrit comme ça dans la chanson parce que c’est une façon de traduire comment parle le chanteur. Bon. Mais en fait, c’est parce que nous les Français quand on parle, souvent on dit vite les mots, on les dit rapidement. Et en fait ce « tant qu’il y en a », on le prononce comme ça « tant qu’y en a », et en fait il veut dire : « tant qu’il y en a ». D’accord ? Voilà. C’est pour ça que peut-être que tu ne le comprends pas très bien, ça veut dire « tant qu’il y en a ». Et « tant qu’il y en a » ça veut dire : je les regarde quand il y en a encore, quand il n’y en aura plus, je ne les regarderai plus. D’accord ? Je peux les regarder tant qu’il y en a. D’accord ? Bon : Te parler du bon temps qu’est mort. Alors « qu’est mort », je voudrais dire un mot, puisque en fait « qu’est mort » c’est « qui est mort », OK ? Puisque « qui » c’est le pronom relatif qui remplace un sujet. Normalement, le pronom relatif « qui », on ne peut pas faire l’élision, on ne peut pas mettre une apostrophe à la place de la lettre « i ». Mais quand on parle dans le langage parlé, très très souvent on met l’apostrophe à la place du « i », c’est comme « tu es », on ne peut pas normalement faire l’apostrophe, mais dans le langage parlé on dit très souvent « t’es », « t’es sympa » au lieu de « tu es sympa ». Bon, mais là c’est pareil avec « qui ». D’accord ? Donc : Te parler du bon temps qu’est mort ou qui r’viendra. Alors, pourquoi « r’viendra » ici, il y a une apostrophe ? Donc en fait, il y a une apostrophe pour marquer le fait que le « e » tombe. Tu sais que la lettre « e » dans les mots, quand elle se prononce E, quand elle n’a pas d’accent, on peut… quand on va vite, au lieu de dire « reviendra » par exemple, quand on va vite on dit « r’viendra », OK ? Un cheval, on peut dire « ch’val », OK ? Quand on peut, par exemple un mot comme « grenier » ou « grenouille », on ne peut pas dire « gr’nouille ». Mais si l’on peut, si on peut, on va dire « r’viendra ». Donc, dans les chansons, pour traduire ça, ils mettent une apostrophe à la place de la lettre E, d’accord ? Donc ça c’est « reviendra » du verbe revenir, que tu connais normalement. Donc : En serrant dans ma main tes p’tits doigts. Et là il fait pareil, avec « petit » il met « p’tit » parce que il dit « p’tit doigts », d’accord ? Ensuite, « pis » : Pis donner à bouffer à des gens idiots. Alors « pis » en fait c’est « puis », d’accord ? Dans un langage familier. « Bouffer » c’est manger, dans un langage familier mais c’est très utilisé. D’ailleurs, la mauvaise nourriture, par exemple de la restauration rapide ou des plats à emporter c’est « la malbouffe », d’accord ? Donc, la bouffe, si la nourriture « est bouffée » c’est manger, OK ? À des pigeons idiots, leur filer des coups d’pieds pour de faux. Donc « leur filer » ça veut dire « leur donner », là je ne l’ai pas marqué spécifiquement, mais « filer » c’est donner. Et entendre ton rire qui lézarde les murs. Alors, « lézarder », donc là je t’ai mis une image. Lézarder, en fait c’est créer une lézarde dans un mur. Une lézarde, c’est une fente ou une fissure, d’accord ? Quand le mur est fissuré. D’accord ? Donc là c’est un peu… c’est une métaphore : entendre ton rire qui lézarde les murs. C’est métaphorique, ça veut dire que ton rire casse mes propres murs. Et « qui sait surtout guérir mes blessures », d’accord ? Donc, les blessures, c’est quand vous avez mal quelque part. Et guérir, c’est quand vous vous soignez. Alors ensuite : te raconter un peu comment j’étais mino. Alors, « un mino » c’est un gamin, c’est pareil, c’est un enfant. D’accord ? Donc, mino, ce n’est pas très utilisé, mais le mot gamin par exemple est très utilisé, qui vient de l’italien si je ne me trompe pas. Alors ensuite, il dit « les bonsbecs fabuleux qu’on piquait chez l’marchand ». Alors, les bonsbecs, c’est les bonbons. Les bonbons, donc… bonsbecs c’est un mot d’enfant, les enfants ils utilisent « bonbecs » au lieu de « bonbons », d’accord ? Alors : les bonsbecs fabuleux qu’on piquait… alors piquer c’est un mot familier mais très important, ça veut dire voler, d’accord ? Dérober, voler. Pas voler de voler, mais voler… d’accord ? Alors : chez l’marchand, là tu vois aussi que « l’marchand » il a mis une apostrophe pour dire que… ça veut dire qu’il ne dit pas « chez le marchand », mais sinon « chez l’marchand », OK ? Donc vraiment, c’est très important ça, que tu comprennes bien ça, parce qu’en plus c’est comme ça que parlent les français en général. Souvent les « le », « de », « me », tous ces mots, souvent on ne prononce pas le « e » et on dit « l’marchand », d’accord ? Par exemple. Alors, il va commencer à énumérer des types de bonbons, donc les car-en-sac, c’est des bonbons qui existent encore, qu’on mange, il y en a France, donc voilà, c’est Haribo qui les fait, Haribo c’est une marque allemande de bonbons. Donc, ce sont des petits bonbons dans un sachet comme ça qui sont à la réglisse en fait, d’accord ? Voilà, j’ai préféré mettre une photo… c’était plus facile à expliquer. Donc : les bonsbecs fabuleux qu’on piquait chez l’marchand. Car-en-sac… alors les Minto, c’est des petites dragées comme des petits dragées à la menthe aussi. Et caramel, les caramel c’est du sucre fondu, donc ça se présente souvent… ça peut être la matière le caramel et ça c’est un caramel, c’est-à-dire que c’est du sucre fondu. Là c’est un caramel mou et ça se présente comme ça, c’est en forme de bonbon. À un franc, « franc » c’est la monnaie ancienne de la France, d’accord ? Donc qui valait un franc. Et les mistrals gagnants. Donc, les mistrals gagnants, voilà pourquoi la chanson s’appelle comme ça, parce que les mistrals gagnants, c’était aussi un type de bonbon qui existait autrefois, qui n’existe plus. C’était une poudre, voilà, un sachet comme ça qui se présentait comme ça et puis il y avait de la poudre dedans et on mettait une paille et on aspirait, voilà. « Mistral » c’est un mistral comme le vent parce que ça avait un goût frais qui rappelait le vent. Et pourquoi gagnant ? Parce que dans certains sachets, il y avait écrit qu’on avait gagné et donc on pouvait avoir un autre sachet gratuit, d’accord ? Donc voilà. Donc il énumère ces types de bonbons.

 

Donc, on va passer à la deuxième partie de la chanson. Alors : à marcher, à r’marcher, donc remarcher, marcher à nouveau sous la pluie cinq minutes avec toi et regarder la vie tant qu’y en a. Bon, « la vie tant qu’y en a », c’est un peu une blague, c’est très… le type d’humour de Renaud. « Te raconter la Terre », donc le monde, te raconter la vie, le monde, « en te bouffant des yeux », donc bouffer, très important aussi, on l’a vu, bouffer c’est manger, OK ? Donc « en te bouffant des yeux », ça veut dire que quand on adore une personne, on lui dit… on dit « il l’aime tellement quand il la regarde, on dirait qu’il la mange », d’accord ? Puisqu’évidemment, c’est sa fille chérie, en plus il n’a qu’une fille, donc vous vous imaginez bien… Ah je crois qu’il a eu un fils il n’y a pas longtemps avec une autre femme, mais bon, à l’époque il n’avait qu’une fille, donc on imagine comme il l’aimait. Donc, « te parler de ta mère un p’tit peu », donc là on voit encore le « p’tit peu » pour bien dire « petit peu » qu’on le dit « p’tit peu ». Donc c’est pour ça qu’il y a l’apostrophe. Donc, te parler de ta mère, de ta maman, un petit peu. « Et sauter dans les flaques pour la faire râler ». Alors, « dans les flaques », les flaques, une flaque, c’est… c’est quand il a plu, c’est les endroits où il y a de l’eau, sur le trottoir, dans la rue, où il reste de l’eau et les enfants souvent sautent dedans pour s’amuser, comme l’image que je t’ai mise. Donc : et sauter dans les flaques pour la faire râler, c’est-à-dire pour faire râler ta mère. Râler, ça veut dire ne pas être content… quand vous faites comme ça vous râlez, d’accord ? Je l’ai expliqué dans un podcast, le côté râleur des français, je ne sais pas si tu l’as vu. Ensuite : bousiller nos godasses et s’marrer. Donc, des mots importants. Alors « bousiller », ça veut dire « casser, abîmer », d’accord ? Bousiller. Godasse, ça veut dire « chaussure », OK ? Bon ça c’est familière, argot, OK ? Godasse, chaussure. C’est une godasse, une chaussure, OK ? Et se marrer, donc là il a mis l’apostrophe pour dire « s’marrer », mais c’est se marrer, verbe pronominal. Se marrer, ça veut dire rigoler, ça veut dire rire, ha ha, d’accord ? Ça c’est très important ce verbe, se marrer, on l’utilise beaucoup. Qu’est-ce que je me marre, ha ha ha ! D’accord ? Bien. Ensuite, donc s’arrêter ; et entendre ton rire comme on entend la mer, s’arrêter, r’partir en arrière. OK ? Repartir, partir. Te raconter surtout les carambars d’antan. Alors les carambars, c’est un style de bonbon aussi, qui est en fait comme du caramel et on en voit encore, ça existe encore aujourd’hui. À l’intérieur, dans le papier, il y a des histoires drôles, des blagues, d’ailleurs c’est très connu pour ça. Donc, les carambars d’antan, « d’antan » ça veut dire d’il y a longtemps, d’avant. Et les cocos boers, c’est un style de bonbon aussi, qui n’existe plus aujourd’hui. Ils l’ont recommercialisé je crois, mais… enfin bon, ce n’est pas du tout connu de ma génération. Donc, c’était une poudre qu’on mélangeait avec de l’eau, je crois. Ouais, c’était une friandise, c’est ça, à la réglisse, d’accord, qui était… en forme de poudre et on le mélangeait à l’eau pour faire un genre de boisson, d’accord ? Donc, les carambars d’antan et les cocos boers. Et les vrais roudoudous. Alors, ça aussi, je vais… les roudoudous, c’est mieux de mettre une image. Donc c’est… alors ça j’ai connu, maintenant je crois que ça n’existe plus. C’étaient des coquillages et dedans il y avait du caramel. D’accord, du caramel, c’est-à-dire du sucre… brûlé, chaud, qui bouille et qu’on met dedans, d’accord ? Donc à l’époque c’étaient de vrais coquillages, les coquillages là c’est le moule. Et puis après, ça a été remplacé par des coquillages en plastique, d’accord ? « Qui nous coupaient les lèvres et nous niquaient les dents ». Alors « niquer », qu’est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire « casser, abîmer », OK ? Alors, le mot « niquer », attention, parce que dans un langage vulgaire, ça peut signifier autre chose. Pour expliquer ça… voyons voir, le mieux c’est que je te dise l’expression en anglais, par exemple « fuck your mother », en français c’est « nique ta mère », d’accord ? Donc « niquer », « fuck », OK ? Bien, donc… Mais sinon, ça peut vouloir dire « casser, abîmer ». Donc « qui nous niquaient les dents », parce qu’avec le sucre, ça abîme les dents. Et les mistrals gagnants.

 

Finalement, on a le dernier couplet, donc il y a : À m’asseoir sur un banc cinq minutes avec toi, et regarder le soleil qui s’en va, qui part. Te parler du bon temps qu’est mort et je m’en fous. Donc « je m’en fous », ça veut dire « ça m’est égale », je m’en fiche on peut dire aussi, d’accord ? Très important « je m’en fous », on l’utilise beaucoup en langage familier. « Te dire que les méchants, c’est pas nous. Que si moi, je suis barge… alors qu’est-ce que ça veut dire « barge » ? Ça veut dire que si moi je suis fou, être fou. Ce n’est que de tes yeux, car ils ont l’avantage d’être deux. Et entendre ton rire s’envoler aussi haut que s’envolent les cris des oiseaux. Te raconter enfin qu’il faut aimer la vie. Et l’aimer même si le temps est assassin. Donc « assassin » ça veut dire « criminel ». Et emporte avec lui les rires des enfants. Et les mistrals gagnants. Et les mistrals gagnants. D’accord ? Donc voilà, c’est… moi je trouve que c’est une jolie chanson. À l’époque, quand j’écoutais beaucoup Renaud, quand j’étais plus jeune, c’était pas ma chanson préférée parce que je préférais les chansons plus… anarchistes un petit peu, plus rebelles. Et… et j’aimais un peu moins ce style de chansons qu’il écrivait. Mais avec le temps, je l’ai réécoutée et j’ai trouvé que c’était vraiment une très jolie chanson. Donc voilà, sur l’enfance, sur le temps qui passe. Puis, c’est très typique de Renaud parce que… parce qu’il a beaucoup de problèmes avec l’enfance, avec la nostalgie, si vous regardez sur YouTube des reportages sur lui, c’est quelqu’un qui est très nostalgique, qui a beaucoup de mal avec ça, c’est peut-être pour ça qu’il est devenu alcoolique. Bref, donc… voilà, et puis c’est très sentimental, donc je trouvais que c’était une chanson aussi qui était très française pour ça. Bien, j’espère que tu as aimé cette chanson et puis cette petite explication, que tu as appris de nouveaux mots. Et puis voilà, on se retrouvera… si ça vous a plu, en général, je referai ce genre de vidéos. N’oublie pas de parler de Français avec Pierre autour de toi, aux professeurs de français, aux élèves de français, à tout le monde, de me suivre sur Facebook, de t’abonner à ma chaîne YouTube, d’aller voir sur le blog. Et puis on se retrouve dans d’autres vidéos. À bientôt ! J’espère qu’ils ne vont pas m’empêcher de siffler pour le copyright !

 

 

 

Profite de nos cours de français totalement gratuits:

 

103 réflexions sur “MISTRAL GAGNANT (Renaud) Explications”

  1. Carrément nulle l’ « explication » où l’on append des choses auxquelles on n’avait pas pensé ( «  On aurait pu dire «  je m’en fiche » au lieu de «  je m’en fous » . OOOHHH ! et autres balivernes) En plus, que de tics de langage ( Donc, donc, alors donc…)

  2. Très bien, les explications ! Bravo ! Mais le français, c’est aussi la ponctuation… Pourquoi cette mode ridicule de doubler, tripler, quadrupler les points d’exclamation ?

  3. Ahmed Merdoukh youcef

    Coucou prof j’ai entendu à une bonne chanson merci encore j’ai l’aimée la vidéo car j’ai trouvé des nouvelles mot ??je vous en pris à bien tôt monsieur ??

  4. Kabira azmi

    Merci Pierre . Je me sers de séquences de vos vidéos pour enseigner des choses à mes élèves. Sincérement, vos vidéos nous ont été trè utiles en cette période d’enseignement à distance. Ça ne vous cause pas de problèmes ,j’espère? Je choisis les parties où il n’y a pas allusion à l’alcool….c’est ramadan chez nous

  5. Iciar Etxebarria

    Bonjour Pierre! Merci pour continuer à nous faire découvrir des petits morceaux de la France :)
    Je suis une fille basque qui habite en France maintenant. Alors, le contraire que vous.
    C’est une belle chanson, j’ai trouvé une version de Coeur de pirate (j’aime bien ce groupe):
    https://www.youtube.com/watch?v=iRGGTaAhexc

  6. L'ours Blanc

    vraiment sympa J’aimerai aussi avoir un monsieur qui fasse la meme chose pour les chanson anglais il y a des petites

    par contre il me faut pas confondre le caramel c’est à dire du sucre cuit plus creme pour les carambars et le sucre cuit plus colorants pour les Roudous qui nous niquaient les dents et pas uniquement par le sucre mais cette f”” de coquille ( ouf pas de coquille dans coquille ( retirer le Q par un U ) )

    Bien a vous

  7. Merci pierre, c’est une chanson bien choisi. elle m’ a touché profondément, je pleure souvent – comme Renaud – sur mon enfance. encore merci.

  8. Bonjour, j’ai vraiment besoin de ton aide parce que je veux passer le examen du delf b2 avec une bonne note. Si vous voulez m’aider, reponderez moi bientôt. S’il vous plaît.

    1. Bonjour,
      Pour le DELF ou le DALF, tu peux commencer par faire les examens d’entrainement du site du CIEP.
      Mais surtout, pour le DELF, DALF, le meilleur conseil que je peux te donner c’est d’utiliser mes cours pour les examens : https://www.francaisavecpierre.com/categorie-produit/cours-de-francais/preparation-a-des-examens/
      D’ailleurs si tu regardes les avis des étudiants, tu comprendras pourquoi c’est le meilleur des conseils :-) Regarde, par ex. ici (il faut cliquer sur “AVIS”) :
      https://www.francaisavecpierre.com/tous-les-cours/obtenir-le-delf-b2/
      Tu pourras aussi avoir un accès à l’académie, c’est une super communauté dans laquelle d’autres élèves et des professeurs t’aident et te motivent, ce qui est super important ! Avec l’académie, tu peux aussi parler par Skype ou intégrer un groupe Whatsapp, recevoir plein d’informations sur du matériel pour le français, poser tes questions ou trouver un bon professeur pour des cours particuliers… ;-)
      Bonne chance !!
      Pierre

  9. Salut Pier
    c’était très intéressent votre videio et la transcription que vous nous donnez , je voudrais vous remercier pour toutes .

  10. Merci Monsieur Pierre à votre explication du langage familier c’est que c’est ça les pensais que ça marche les pratiques bon courage

  11. Muy buena explicación, creo entender cuando hablas, puedo seguir tu conversación, pero aún me resulta muy difícil entender la forma en que construyes las oraciones.. felicitaciones por tu forma de explicar

  12. Harrison Osei-Mensah

    Bonjour Pierre. Je suis Harrison et je suis un Ghanéen. Ça fait presque quatre mois que j’étudie le français avec vous et je me suis bien amélioré. Merci encore pour cette très belle chanson qui m’a aidé d’avoir de plus du vocabulaire et de la grammaire. J’aime la langue Française et la culture française aussi. Mais surtout j’aime la France et je voudrai venir passer mes vacances un jour en France.

  13. Carole archambault

    Bonsoir. Comment pouvez -vous induire tout ces gens en erreur ? Votre ïnterpretation de cette fabuleuse chanson est completement désastreuse. Moi , qui suis du Québec , Oui oui , du vrai Québec , vous savez , ce pays plein d ours , et d indiens , ? hé bie , j ai une interprétation tout autre que la v^0tre.Ex , le rire qui lézarde les murs , veut dire que la joie l amour est plus fort, et peut ouvrir des murs, ( lézarder ) , ouvrir , faire une brèche , perspective ds les idées recus. Te bouffer des yeux , chez -nous , au Québec , ca veut dire etre totalement sous le charme de quelqu un. De la mère dans ce t occasion.Vous exliquez les mots , et non le sens de la phrase. On a juste à prendre un dictionnaire de la langue francaise populaire et ca y est ! Sur ce Salut du Québec.

  14. Je vous remercie de choisir cette belle chanson :mistral gagnante et nous l’expliquer de façons intéressant .

  15. Bonjour, Pierre! Merci du fond du cœur pour votre explication génial de cette belle chansonne ! Ça m’étonne beaucoup, mais j’ai compris tout ce que vous avez nous expliqué : l’idée, les émotions, la grammaire, les choses culturels… Avec set vidéo vous me vraiment faisiez un petit cadeau français. Merci!

  16. Merci Pierre,
    j’ai appris beaucoup de choses en écoutant vos explications de la chanson “Mistrals gagnants”
    Je l’ai entendue plusieurs fois à l’époque. J’aime la musique et aussi la voix de Renaud mais j’ai toujours cru que les mistrals gagnants c’étaient des vents ou des différentes péripéties qui emportaient le bonheur de l’artiste et mettaient en échec sa vie et le monde. :)

  17. Merci. Mon proffesseur j adore ton explication cette chanson me fait revenir à l âge de mon enfance ce que j aime énormément dans la chanson c est q elle me rappelle du karamele ce type de bonbon existait aussi chez nous au Maroc. Merci de me courriger les fautes s elle en a.

  18. Rosa Castelblanco

    Je ameliore mon francais beacoup. Las lecons FRANCAIS AVEC PIERRE sont excellents, merci beacoup

  19. Merci Pierre pour la chanson de Renaud et surtout pour les efforts que vous effectués, c’est un travail vraiment énorme que vous faites.
    Je vous serais reconnaissant.

  20. Chére pierre bon soir!

    je suis versement dit merci pour aidé moi trouve nouveaux mots bien sûr, j’aimé le chanson et très jolie expression avec toi pierre encore merci à vous! je vous souhaite toujours bonheur et longtemps avec ton famille!

  21. Je suis morte de rire. Je ne savais pas que le mot niquer pouvais être autre que vulgaire. Vous n’avez pas hésité a expliquer pourquoi il faut mieux faire attention avec ce verbe.

  22. Martha Riveros Lozano

    Merci beaucoup Pierre. C’est une bonne et belle chanson, j’adore vous explications.

  23. Merci Pierre pour la chanson qui est très belle et pour nous rappeler les souvenirs d’enfance que nous disent qui nous sommes!

  24. Susana Escardó

    Une belle chanson, très bien expliquée pour vous, que je peux écouter. Je la sents mélancolique. ce sont les souvenires de L`enfance lorsque lui font y penser. Merci beaucoup Pierre !!!
    Suzanne

  25. Merci beaucoup pour la chanson !
    Pouvez-vous recommender quelques séries ou chanteur en français ?

  26. Merci beaucoup pour ce podcast. Ton analyse du chanson était une veritable révélation de la langue française pour moi! En ce moment je lis un roman écrit par Anna Gavalda et je trouve tant de mots qui ne sont pas dans le dictionnnaire! C’est très difficile à comprendre quand l’argot est utilisé constamment.

  27. Très bonne chanson, merci beaucoup professeur! je n’arrête pas de l’écouter vraiment je la trouve magnifique !

  28. Maria Virgínia Martins

    Salut, Prof. Pierre, Bien, j’ai aimé cette chanson que nous a raconté sur les bonbons (bonsbecs) dans la vie des enfants français. J’ai déjà mangé des mintos, caramels, carambars … (les souvenirs quand j’étais dans l’hexagone). Et puis, j’ai eu l’opportunitée d’apprendre des mots et des expressions françaises. Merci pour vos efforts de nous faire apprendre votre belle langue mère.

  29. kemleyshana

    Merci bcp grâce a vous je pu comprendr et parler mieux le francais bsx je vous aime bcp et bonne sante pour donner plus de cours j bien aime l chansons c t trop bien

  30. Rachida ben dikou

    Merci professeur Pierre très belle chanson… c’est magnifique et merci pour les explications!

  31. Professeur Pierre, je vous suis Car je suis prof de français au Mexique.
    J’ai entendu le podcast mais je n’ai pas réussi à voir la vidéo à cause d’une histoire de droits d’auteur.
    La chanson est très belles et les explications, même sans les images, sot très claires.
    Merci!

  32. Merci pour la chanson, je n’ ai jamais ecoute….j’ adore cette magnifique melodie! Merci pour Les explications!!

  33. Jorge Eliecer Arias Guzman

    Il a fallu huit mois d’apprentissage français en ligne , ce produit a été très important, car au moins je peux comprendre un texte et dire beaucoup de mots , reconnaître l’échec d’écouter et de parler, il est mon prochain défi, avec la vidéo aimablement reçu de votre part je vois que j’ai un chemin long et difficile d’aller et je le remercie .

  34. Alejandro Moron Ledro

    En écoutant ce matin, à sept heures, la chanson de Renaud, j’ai eu un frisson au long de mon corps. J’ai eu la chair de poule. Tous mes sentiments, les plus profonds ont surgi spontanement. La cadence et la fraicheur de la voix de Renaud m’ont fait jailli ma nostalgie. Et le temps passe et tout s’en va. Les circonstances actuelles dans mon pays sont pénibles et il faut “le dire que les méchants, c’est pas nous”.
    Merci, Pierre, pour ce cadeau.
    Alex

    1. Merci Alex, je suis content que cette chanson ait pu t’émouvoir :-)
      C’est vrai, c’est une très belle chanson et c’est pour cela aussi que je l’ai choisie !
      Pierre

  35. Carlos Ballester

    Merci Pierre ! J’ai aimé vraiment votre post ! Depuis que je suis moi-même musicien, je suis très d’accord avec vous à propos de l’importance de la musique dans l’apprentissage des langues étrangers et aussi pour la compréhension de la culture de chaque pays. Merci beaucoup encore une fois !

  36. Josep Comas

    Oh ! Excusez-moi, je crois que c’est “l’oiseau” et ne pas “le oiseau”. Je fais beaucoup de fautes, vous voyez. Au revoir.

  37. Josep Comas

    Bonjour, Monsieur Pierre. J’aime bien vos vidéos et votre manière de nous apprendre la langue française. Comme vous le dites, je suis convaincu qu’il faut l’étudier tout ensemble ; la grammaire, l’écoute, la compréhension, la lecture…, le plus difficile c’est parler, n’est-ce pas ? Je n’arrive pas à parler avec naturalité. Mais c’est vrai, j’ai progressé depuis une année étudiant sur Internet et surtout dans vos leçons. Je vais continuer, “il ne faut pas baisser les bras”; “petit à petit, le oiseau fait son nid”. Je peux vous dire que la plupart de ces expressions ont son pareil en catalan, ma langue maternelle, par exemple ; “de gota en gota s’omple la bota”. Voilà, merci beaucoup pour vos leçons.

  38. très bonne technique pour nous enseigner de nouveaux mots et expressions en français.
    Muchas gracias desde Ecuador Pierre??

  39. bonjour pierre,
    J’ai trouve tres amusant apprendre le francais par les chansons
    je suis en train de suivre vos cours depuis 6 mois et je me sens beaucoup progressé.
    Mais je n’arrive pas á utiliser les accents sur ordinateur .c’est difficile pour moi..

  40. Merci Monsieur Pierre. Je vraiment aimé cette façon d’enseigner, avec la musique. A bientôt et encore un grand merci.

    1. Merci a toi, Pierre
      J’adore apprendre le Francais Je suis la person agee .Neanmoins je consacre un heure et demi
      chaque jour pour etudier.
      je trouve que cette facon d’apprentissage avec des chansons et musique est tres util
      Merci beaucoop

  41. Merci beaucoup Pierre! j’aime beaucoup le piano dans cette chanson.
    Je te trouvais récemment sur le net et je suis très reconnaissante. Liat.

  42. Merci à toi Pierre, et Merci pour tous les lesçon que tu envoient a nos. De temps en temps je l écoute des chanson de Paticia Kaas, Helene Segara et Garou. Malheurseument je peut pas ecrire bien mais ce que bien sûr viendra plus tard. Merci.

  43. Merci beaucoup, Pierre! avec tes explicatina la chanson est devenue bien intéressante pour l’ apprentissage! succès!

  44. nadja peregrino

    Merci Pierre pour la chanson. Elle est très belle. J´aprend plusiers mots avac la lettre. À tout à l´heure.

  45. Bonjour Pierre,
    Je suis maman d’une petite fille de 6 ans qui adore cette chanson. Je cherchais comment lui expliquer cette chanson et vous m’avez donné toutes les clefs, je vous en remermercie.
    Bien cordialement,

    1. Merci à toi Nageoi !
      J’ai fait cette vidéo pour les apprenants de français mais je vois que c’est aussi utile pour les propres Français (ou au moins francophones) ! Génial !

  46. Monsieur Le Professeur Pierre
    Bonjour ,Aujourd’hui c’est le Premier jour de l’annee’je vous souhaite une bonne sante’et de la joie toute l’annee’ entie`re .Je suis heureux d’ecouter la chanson Mistral Gagnant vous avez
    explique’ avec images concre`tes.J’aime beaucoup votre facon d’expliquer.En voyant l’image je comprends tout de suite.et voila` je suis tre`s tre`s heureux .Encore une fois je vous remercie de tout mon coeur Monsieur le Professeur Pierre.
    ango A Biento^t

  47. Bon, moi je n’aimais pas de tout la chanson….mais elle nous a donné l’opportunité d’apprendre beaucoup de mots et des expressions françaises et c’est ça ce que m’interesse. Vos explications, monsieur, sont claires et je peux comprendre tout ce que vous parlez. Merci pour vos efforts de nous faire apprendre ta belle langue maternèlle.
    Obrigado.

  48. Félicitations à toi Pierre,
    il s’agit d’un video très intéressant à mon avis. D’ailleurs, j’ai pu apprendre de nouvels mots et ça c’est quelque chose de positif pour améliorer dans notre aprentissage de la langue de Molière.

    Merci Beucoup!

  49. MARIA CRISTINA

    Merci Pierre, j’ai aimé bien la chanson. Je vais chercher d’autres musiques de Renaud, j’ai toujours aimé étudier avec les chansons, on apprend beaucoup de vocabulaire. Et tes explications ont été fondamentaux. Vivement la prochaine chanson!

      1. Kátia Cunha Melo Moreira dos Santos

        Bon jour Pierre, la chanson est tres belle. j’aime etudie frances avec vous. Vous est tres bien. Parle des naostalgique, j’aime!
        Merci pour vous!

  50. Merci, monsieur Pierre! La chanson est vraiment belle. Mais je dois avouer que je n’ai compris pas tout au debut. Bien sûr, vos explications m’ont aidé beaucoup! Néanmoins il faut que je l’ecoute plusieus fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page