La Liaison en Français - Français avec Pierre

La Liaison en Français

La Liaison en Français est le thème que l’on va vous expliquer dans cette vidéo ! Retrouvez la fiche récapitulative, l’exercice, la transcription et le podcast sous la vidéo :-)  Merci pour les partages, les “j’aime”, les commentaires et abonnements :-)

LA LIAISON – Fiche récapitulative

Définition de la liaison
C’est le fait de prononcer une consonne finale, normalement muette, quand le mot suivant commence par une voyelle ou un H muet : deux enfants [døz- ɑ̃fɑ̃].

Remarque. Il y a aussi un H dit aspiré qui justement empêche la liaison au début de certains mots : hibou, hollande, handicapé…

1) Liaison obligatoire
a. Entre pronom et verbe ou pronom
Ils ont mangé / Ils en veulent…
b. Entre le déterminant et le nom (substantif) qui suit
Les amis / Mon ami/ Deux enfants/ Ces amis…
c. Entre l’adjectif et le nom (substantif)
Trois gros arbres / Un petit enfant / Des petits enfants…
d. Et aussi
. Noms composés : les États-Unis...
. Après certaines prépositions courtes ou adverbes courts : en Amérique, sous un arbre, dans un jour , chez eux, tout énervé…
. Expressions, locutions (adverbiales, prépositives) : c’est-à-dire, peut-être, de plus en plus…

2) Liaison facultative  (plus on est formel ou plus on lit, plus on en fait)
C’est avec certaines conjonctions, prépositions, adverbes et après le verbe “être” notamment :
Mais il faut le faire.
Je suis en France. Je suis allé à Paris. Ils sont allés en France.  Nous sommes allés à Paris.
C’est un ami, c’est en France…
Il n’est pas arrivé. Pas assez ?
Ce discours est trop important…

3) Liaison interdite
Ce sont tous les autres cas !
Il part et il revient. Je loue un appartement en juillet…

Remarque. La liaison n’est pas un enchainement car dans un enchainement, la consonne finale n’est pas muette, comme par exemple :
Un ordinateur allemand. Un pull anglais. Une veste italienne.

Exercice

Combien y a-t-il de liaisons OBLIGATOIRES dans ces phrases ?

1. Quels ont été vos atouts ? –> …… liaison (s)
2. Il y a trois hommes avec un pull orange dans l’école.  –> …… liaison (s)
3. Ils ont fini par réussir à contrôler leurs émotions négatives. –> …… liaison (s)
4. En hiver, ils ont toujours froid mais en été, ils ont très chaud ! –> …… liaison (s)
5. Vas-y et il te suivra peut-être ! –> …… liaison (s)
6. Ces histoires me font de plus en plus peur ! –> …… liaison (s)
7. Ils sont partis 3 ans aux États-Unis d’Amérique. –> …… liaison (s)
8. J’aime les artichauts et les belles asperges.  –> …… liaison (s)

Correction

1. Quels ont été vos atouts ? –> 2 liaison (s)
2. Il y a trois hommes avec un pull orange dans l’école.  –> 1 liaison (s)
3. Ils ont fini par réussir à contrôler leurs émotions négatives. –> 2 liaison (s)
4. En hiver, ils ont toujours froid mais en été, ils ont très chaud ! –> 4 liaison (s)
5. Vas-y et il te suivra peut-être ! –> 2 liaison (s)
6. Ces histoires me font de plus en plus peur ! –> 2 liaison (s)
7. Ils sont partis 3 ans aux États-Unis d’Amérique. –> 3 liaison (s)
8. J’aime les artichauts et les belles asperges.  –> 2 liaison (s)

 

Profite de nos cours de français totalement gratuits:

 

Transcription

– Trop important ou trop important ? Pas assez ou pas assez ?

Je vais voir ce que dit Google. Je vais appeler Pierre.

– Allô, Noemi ?

– Oui Pierre, tu es occupé ?

– Ah ben, un petit peu quand même, alors qu’est-ce qui se passe ?

– Ben tu sais je prépare mon discours pour demain et qu’est-ce qu’il faut que je dise, trop important ou trop important ? Ou pas assez ou pas assez ?

– Ben ça dépend !

– Quoi ?

– Ça dépend si c’est formel, ou si c’est moins formel, si c’est familier

– Mais alors qu’est-ce que je fais ?

– Bon, j’arrive !

– Ok.

– Allez. Bonjour et bienvenue sur Français avec Pierre. Alors, la dernière fois on a fait une vidéo sur la prononciation et vous avez été très nombreux à demander, mais cette liaison, facultative, interdite, quand est-ce qu’on doit la faire ? Quand est-ce qu’on ne doit pas la faire ?

Et donc tu vas nous expliquer tout ça aujourd’hui Pierre ?

– Je vais tout vous expliquer ! Et même si vous travaillez sur un cours, par exemple le cours de prononciation, ou français progressif, regardez cette vidéo, parce que vous allez certainement apprendre des choses.

Bon alors est-ce que tu sais ce que c’est, une liaison ?

– Ben, c’est que quand un mot finit en consonne et le suivant en voyelle, on doit prononcer la consonne, c’est ça ?

– Bon. Presque. Alors, la définition c’est que quand un mot termine par une consonne muette, qui normalement est muette, et c’est important, on va voir pourquoi, et si le mot suivant commence par une voyelle, ou un H, bon, H muet, mais on parlera du H muet dans une autre vidéo, on ne va pas rentrer dans les détails.

Donc si l’autre mot commence par une voyelle, donc, ou un H muet, eh bien on va prononcer cette consonne finale qui normalement est muette.

Bon, le mieux c’est de tout de suite donner un exemple.

Par exemple, des enfants. Donc dans des enfants.

Donc, dans des enfants, le “des” c’est l’article.

– Oui.

– Et le S on ne le prononce pas, on dit des.

Et pourtant, on va dire des enfants.

– Donc à chaque fois que la consonne finale d’un mot, que normalement on ne prononce pas, et que le suivant mot commence par voyelle, on prononce cette consonne et on fait la liaison.

– Alors …

– Toujours !

– Non ! C’est ça le problème. Alors, là on a défini, mais ce n’est pas toujours comme ça. Il y a des liaisons obligatoires et ce sont certainement les plus importantes, on va s’y arrêter plus longtemps aujourd’hui.

Après, il y a des liaisons facultatives, et après toutes les autres, elles sont interdites, il ne faut surtout pas les faire.

– Donc, obligatoires, facultatives et interdites.

– Ouais. Alors, on commence par les obligatoires ?

– Oui.

– Ok. Alors c’est parti. Les premières, les plus nombreuses, c’est quand ?

Entre un déterminant et un substantif. Donc, un déterminant c’est quoi ? C’est tout ce qui va avant le nom, avant le substantif.

Donc par exemple, un article, un possessif. Un enfant.

– Mon ami.

– Mes amis.

– ça peut être des nombres aussi.

– Ouais, ouais, des nombres aussi.

– Deux enfants.

– Voilà ! Deux enfants. Trois enfants, etc.

– Donc là on ne peut pas dire deux enfants, trois enfants …

– Et non, non, surtout pas !

– C’est obligatoire.

– Ouais. De toute manière je vous mets plus d’exemples et j’explique plus en détails hein, dans la fiche récapitulative dans le blog.

Je mettrai plus d’exemples. On va tout de suite passer au deuxième cas, donc entre le pronom et le verbe, ou entre deux pronoms.

– D’accord, pronom et verbe donc par exemple, ils ont mangé.

– Exactement ! Ils ont mangé. On ne dit pas ils ont mangé, ils ont, on prononce le S qui, normalement, on ne le prononce pas.

Ils … on ne prononce pas le S.

– Et entre deux pronoms par exemple ils en veulent encore.

– Oui voilà, par exemple, ils en veulent encore. Entre ils et en. Voilà. Ou, nous avons mangé, ou etc.

– Troisième cas

– Alors, troisième cas, il est un peu moins important, pourquoi ?

Parce qu’il est moins fréquent. C’est entre un adjectif et le substantif qui suit.

Alors par exemple, trois gros arbres.

– Un petit escargot.

– Alors on va dire par exemple, des petits enfants. On va, il faut faire attention, on ne va pas dire des petits enfants.

Il y a un S a petits, donc des petits enfants.

– Et petit enfant non plus.

– Eh non, il faut faire la liaison. Voila.

Bon. Et finalement dernier, dernier cas. C’est là que c’est un peu plus compliqué, c’est moins organisé quoi, c’est moins carré.

Premièrement les mots composés, souvent.

– Les États-Unis.

– Voilà, les États-Unis, États-Unis.

Ensuite, avec des prépositions ou des adverbes courts généralement.

Donc par exemple, en août, avec la préposition en.

– Oui. En Amérique.

– En Amérique, ou alors, dans un an. Avec dans aussi. Dans un an.

– Chez eux.

– Chez eux. Exactement. Et avec des … un adverbe comme par exemple avec tout, comme la vidéo qu’on a faite sur le, tout.

– Ah ! Il est tout énervé !

– Il est tout énervé, par exemple. Voilà. Alors, ensuite, ensuite dans des, dans des expressions

– Ah oui !

– Ou dans des locutions adverbiales ou prépositives. Alors par exemple …

– C’est-à-dire.

– Ouais. C’est-à-dire.

– Peut-être.

– Peut-être.

– Mot à mot.

– Voilà alors, dans l’expression, je te l’écris mot à mot. C’est à dire mot par mot.

– Au début quand j’ai entendu ça, j’ai cru que c’était un substantif, j’étais, mot à mot ? C’est quoi mot à mot ?

– Ouais. C’est mot à mot.

– Mais on dit mot à mot.

– Voilà, avec la liaison on dit mot à mot. D’accord ?

Donc, donc voilà, ce dernier cas, c’est vrai qu’il y a pas mal de choses donc c’est un peu plus compliqué peut-être, mais ça ce sont les liaisons qu’il faut absolument faire.

– Maintenant on va voir les liaisons facultatives ?

– Oui.

– Bon alors, les liaisons facultatives, le problème c’est que c’est plus difficile de les classer.

Alors, il y en a notamment, après par exemple, mais. M A I S.

Mais il faut le faire ou pas ?

– Mais il faut le faire ou pas ?

– Mais il faut le faire ou pas ?

– On peut dire les deux.

– Voilà, on peut dire les deux. Après trop.

– Ah oui. Trop important.

– C’est trop important ou alors on peut dire, c’est trop important.

Après le verbe être quand il sert d’auxiliaire, par exemple on peut dire, nous sommes arrivés.

– Je suis allé(e).

– Voilà. Alors, en plus c’est un peu, ce n’est pas très logique. Par exemple, avec je on le fait généralement.

On dit, je suis allé, mais avec nous, on le fait moins.

Nous sommes allés. Pff, on ne le dit pas très souvent, on dit aussi nous sommes allés.

Enfin on dit un peu les deux.

– Et avec tu ? Tu es allé ?

– Ouais, un peu moins aussi. Alors justement c’est ça qui est difficile. Ces facultatives, quand est-ce qu’on les fait et quand est-ce qu’on les fait pas ? Puisqu’on a le choix. Et bien ce qui est, ce que je vous conseille surtout de retenir c’est que, plus un discours est formel, et aussi plus on le lit, en fait, quand on lit un livre, on va faire plus de liaisons. Voilà.

– Et maintenant les interdites.

– Eh ben en fait, après, toutes les autres elles sont interdites.

Alors on en a parlé la dernière fois

– Oui, par exemple, Nicolas est en train de lire un livre, on ne dit pas, Nicolas est en train de lire un livre.

– Ouais par exemple, le prénom Nicolas il finit avec un S en Français, donc on ne va pas dire Nicolas est arrivé. Non. Nicolas est arrivé. On avait parlé la dernière fois avec et, la conjonction et.

Donc, il mange et il part. Il ne faut surtout pas dire, il mange et il part.

– Donc voilà. Merci Pierre. Et n’oubliez pas que vous avez une fiche récapitulative dans le blog, et aussi un exercice.

– Et le podcast, la transcription.

– Voilà. Tout ça.

– Et puis, ben merci beaucoup pour tous les like ou les pouces bleus ou les pouces en l’air. En tout cas, vous l’appelez comme vous voulez mais il y en a de plus en plus et ça fait vraiment plaisir, donc n’hésitez pas, vous pouvez continuer.

Il y a de plus en plus d’abonnés aussi, c’est super vos commentaires, donc merci, merci beaucoup.

– Oui merci.

– Alors à la prochaine ! Au revoir !

– Ce thème est trop important pour être laisse à l’abandon et les hommes politiques osent nous dire que nous ne faisons pas assez d’efforts. C’est un scandale !

 

55 réflexions sur “La Liaison en Français”

  1. Merci beaucoup, Pierre. J´ai suivi vos classes en yutube depuis quelque temps. Vous êtes un excelent proffeseur.

  2. Merci beaucoup pour votre tuto. Très instructif. La liaison dans “mis en évidence” est-elle facultative ou non?

  3. Dans l’exercise numéro 1, pourquoi il n’y a pas de liaison entre “ont” et “été”? Dans ce cas, est-elle facultative?

    1. Rodney beauvil

      Bonjour Pierre et Noemi, je vous félicite pour tes efforts fournir pour nous , ne te décourage pas avec nous mais contunue .
      Que le Dieu Créateur vous donne plus de force a ce boulot si dificile .
      De Rodney Beauvil
      Au couple
      Au plaisir.

  4. Bonjour je souhaiterais savoir si on fait la liaison entre tellement amusant ? C’est une question que je me pause car ma fille dit tellemen(ta)musant je ne trouve pas ça très correct ai je tords? en vous remerciant par avance. Super votre site.

  5. Bonjour,
    Votre cours est prenant.Je vous de me donner la lumière et la vérité sur la nature de la liaison entre:frères et soeurs .

  6. Christian Gutierrez

    Au final dit on
    Pas assez ou Paz assez?
    Au cas où au cazou ?
    Beaucoup à faire ou beaucoupa faire ?
    Merci

  7. Ah oui, vous avez raison à propos de l’enchaînement entre “r” et la voyelle qui suit. Merci beaucoup de votre réponse si rapide !

  8. Bonjour, merci beaucoup pour la vidéo.
    J’ai une question concernant “autres” comme dans “d’autres enfants”, “les autres écoles”, faut-il y avoir la liaison avec /r/ ou bien /s/ ?
    Merci d’avance !

    1. Bonjour,
      La liaison est facultative. Il n’y a liaison qu’avec le S dans ce cas, sinon (ici avec le R) ça s’appelle un enchainement ;-)

  9. Bonjour Pierre et Noémie. Je vous écrit de Buenos Aires. Merci beaucoup pour votre travail et la qualité des explications! Moi, j’ai un doute ( à propos des liaisons) avec l’article pluriel “les” et les mots commençant par “s”, par exemple: les squelettes, les stages… c.à.d. on conserve la z de liaison? Est-ce que tu as une vidéo sur ce sujet? Merci!!!!!!

  10. Bonjour! J’ai toujours un probleme avec “pas encore”, comment il faut dire???? Merci a l’avance :)

  11. Merci beaucoup pour la leçon. J’ai l’adoré! Je veux apprendre le français et je crois que vous et ta femme sont très bons pour m’aider.

  12. Mon cher professeur Pierre en ce qui concerne, je préfère Noemi comme professeur que vous. Elle est plus amusant. Je pense que vous perdez votre emploi. Allez, allez c´est une blague…Je souhaite plein succès dans le monde, vous les gars sont fantastiques.

  13. JOSE TAMAYO LÓPEZ

    Bonjour Noemi et Pierre: Votre vidéo de la liaison est formidable et tres claire. Merci beaucoup.

  14. Vânia Wolf

    On dit: “dans le blog” ou “sur le blog”, ou on peut dire les deux ?
    Merci Pierre et Noemi.

  15. Merci bien!!!! C’est avait été très util ! !
    Et quand on dit ” les lendemains avaient un goût de miel.” L’ on fait la liason en ” avaien…tun gout… “?? C’est obligatoire ? ?
    Merci!

  16. walmir theodoro de almeida

    Bonjour Pierre! Bonjour Noemi!
    Cette leçon est très importante.
    J’ai adoré!
    Merci à vous!
    Bonne journée!

  17. LUBIN Dophly

    Bonsoir ! Merci Pierre et Néhémie pour ce bon boulot effectué surtout pour les étrangers comme moi.
    Je suis Lubin Dophly. Je suis Haitien, je vis en Haiti , alors je m’améliore super bien en français grâce à vous deux.

    Donc voilà, je voudrais que vous m’aidiez un tout petit peu avec l’utilisation de “Dont” et “Qui”

    C’est-à-dire, dans quel cas je peux les utiliser.

    Ex: 1-Je veux retourner sur le sujet (dont) on parlait hier soir.

    Ex: 2-Je veux retourner sur le sujet (que) ‘on parlait hier soir.

    Aidez-moi à comprendre dans quel cas je dois les utiliser correctement.

    Merci !

      1. LUBIN Dophly

        Merci pour l’explication. Ça tombe super bien. Alors, j’arrive à comprendre qu’on peut utiliser “dont” lorsque la locution verbe ou le verbe admet la préposition “de”.

        Ex: Avoir besoin de…
        – J’avais besoin d’un ami…
        -L’ ami dont j’avais besoin…

        C’est correct M. Pierre s’il vous plait ?

  18. Alejandro Morón Ledro

    Merci Pierre et Noémie.
    La liaison? C’est une leçon claire et bien précise. Je vous félicite.

  19. Rachida Ben dikou

    Merci beaucoup Mr Mme Pierre c’est votre vidéo magnifique.
    Je suis très heureuse avec vous merci infiniment
    Je vous souhait une très belles semaines.

  20. Salut Pierre!
    Sou extremamente grato por seu curso de francês gratuito, e não tenho muito recurso para comprar material didático que você nos mostra e também outros como por exemplo a camisa que sou louco por uma, mas não sei como comprar. Precisava muito mostrar minha gratidão e se fosse escrever em francês demoraria muito, como sei que Noemi é poliglota, talvez fale português, creio que também você possa fazê-lo.
    Je t’embrasse.

  21. Merci beaucoup pour la super utile vidéo.
    Il en résulte que la liaison après des formes personnelles du verbe “avoir” est interdite, c’est ça? Par exemple, “ils ont acheté un auto”, “ils ont un auto” — il ne faut pas prononcer le “t” final dans “ont”?

      1. Et pourquoi la liaison est permise (vous avez écrit facultative) dans l’exemple de Pablo ci-dessous: ”les lendemains avaien…tun goût de miel”? Aidez-moi comprendre, s’il vous plait :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page