Sous la vidéo, retrouve l’exercice de compréhension orale et la transcription ! Tu peux aussi télécharger le podcast :-)

Compréhension orale

Le mot “bobo” a été inventé en France.

□ Vrai  □ Faux

Les Bobos constituent une catégorie sociale officiellement reconnue par les sociologues.

□ Vrai  □ Faux

Les Bobos sont un peu snobs.

□ Vrai  □ Faux

Ils ont environ 30 à 50 ans.

□ Vrai  □ Faux

Ils sont comparables aux yuppies américains.

□ Vrai  □ Faux

Ils ont un pouvoir d’achat assez bas.

□ Vrai  □ Faux

On peut finalement dire qu’ils ont, en quelque sorte, remplacé la classe ouvrière.

□ Vrai  □ Faux

Ils sont un peu comparables à ce qu’on appelait avant la “gauche caviar”.

□ Vrai  □ Faux

 

Correction

Le mot “bobo” a été inventé en France.

Faux

Les Bobos constituent une catégorie sociale officiellement reconnue par les sociologues.

Faux

Les Bobos sont un peu snobs.

Vrai

Ils ont entre 30 et 50 ans.

Vrai

Ils sont comparables aux yuppies américains.

Vrai

Ils ont un pouvoir d’achat assez bas.

Faux

On peut finalement dire qu’ils ont, en quelque sorte, remplacé la classe ouvrière.

Faux

Ils sont un peu comparables à ce qu’on appelait avant la “gauche caviar”.

Vrai

 

Transcription

Bonjour. Aujourd’hui, un nouveau podcast qui va parler d’un phénomène social ou plutôt d’un groupe social.

Bienvenue sur Français avec Pierre, le podcast d’aujourd’hui : les Bobos. Alors, que sont les Bobos ? Les bobos signifient en réalité bourgeois-bohème. Alors, « bourgeois bohème » c’est en fait un nom qui a été inventé par un journaliste américain. C’est sorti la première fois dans un journal américain. Et puis, ce terme de bobo a été utilisé un petit peu après par tout le monde, et surtout en France où ça s’est imposé.

Alors, que sont les bobos ? Les bobos, c’est une catégorie sociale (qui n’est pas reconnue exactement par les sociologues, mais c’est plutôt reconnu par les journalistes). Mais ça correspond quand même à une réalité. Je vais essayer de vous les décrire en quelques minutes, même si ce n’est pas facile. Donc voyons voir. Ce sont des personnes en général entre 30 et 50 ans plutôt, qui ont un pouvoir d’achat important, c’est-à-dire qui gagnent relativement bien leur vie, qui gagnent de l’argent et qui sont plutôt tendance. Alors, qu’est-ce que ça veut dire être tendance ? Ça veut dire être à la mode, être « in ». Donc des gens qui sont dans l’air du temps, qui ont des idées à la mode aussi (comme par exemple les idées écologistes, les écolos qui… en France en ce moment c’est à la mode). Bon, je vous parle actuellement en début 2014, peut-être que ça changera. Mais donc des idées écolos. Alors, ils peuvent être de gauche ou de droite, en général donc ils ont de l’argent, donc ce n’est pas les nouveaux riches qui montrent tout de suite leur argent, ils sont plus raffinés quand même, ils sont même un peu artistes. Mais ils peuvent très bien par exemple rouler en 4X4, un 4X4 c’est la voiture tout terrain, et en même temps ils peuvent tout à fait aimer le vélo et se vanter d’utiliser le vélo comme un bon écolo ! Bon, ils sont assez soignés, ils font attention à leur tenue vestimentaire, à leur style. Donc ils s’habillent par exemple chez Diesel, comme dans la chanson de Renaud. Je mettrai le lien dessous, parce que Renaud Séchan (un chanteur français très populaire) a fait une chanson sur eux qui est très bien pour comprendre cette catégorie sociale. Euh… donc ils peuvent s’habiller par exemple chez Diesel, des marques comme ça assez branchées, assez connues, un peu chères. Ils habitent dans des quartiers agréables, euh… leurs enfants en général vont plutôt dans des écoles privées. Donc ils aiment bien se vanter d’être dans l’air du temps. Euh… en même temps ils ne sont pas nouveaux riches parce que les nouveaux riches sont beaucoup moins raffinés et montrent plus leur argent. Eux, les bobos sont quand même plus fins.

Ils travaillent en général dans des métiers aussi assez modernes, comme par exemple… ça peut-être dans l’informatique, dans les médias ou bien dans la mode, dans ce style de… le design, la décoration ou le marketing par exemple. Et donc voilà, une génération en fait… bon, qui est un peu la mienne et qui a grandi, des gens qui maintenant ont dans les 40 ans et qui sont nés dans des années quand même assez prospères, qui n’ont pas connu la guerre par exemple, qui ont connu toujours une société confortable et avec un pouvoir d’achat donc assez important. Ils le montrent, mais pas d’une manière aussi grossière que les nouveaux riches par exemple, mais ils peuvent en même temps être un petit peu Bidochon par certains côtés, un peu bof des fois. Ça veut dire un peu de mauvais goût des fois en exposant un petit trop eux-mêmes quoi en gros. En se montrant un peu, ils sont assez orgueilleux d’eux-mêmes, un petit peu pédants des fois on peut dire et un peu snob. Voilà !

Bon, c’est une catégorie sociale, comme je l’ai dit, qui n’est pas reconnue socialement par les sociologues hein, c’est quelque chose plus journalistique. Mais voilà, c’est un mot qui est très à la mode maintenant en France : les bobos. C’est un peu aussi… aux Etats-Unis c’était les yuppies, on dit que les yuppies, les gens qui travaillaient dans la finance assez jeunes et qui avaient un pouvoir d’achat important sont devenus maintenant des bobos. Donc voilà, en France les bobos qui prolifèrent ! Maintenant, vous savez ce que sont les bobos, en tout cas les bobos en France. Merci, à bientôt ! Merci de suivre Français avec Pierre.

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

J’allais oublier…

Il  a une chanson de Renaud sur les Bobos qui est intéressante. Voici le lien de la chanson de Renaud qui explique (sûrement mieux que moi :-) ), qui sont les bobos. Et voici les paroles :

 

Les Bobos (Renaud)
On les appelle bourgeois bohêmes
Ou bien bobos pour les intimes
Dans les chanson d’Vincent Delerm
On les retrouve à chaque rime
Ils sont une nouvelle classe
Après les bourges et les prolos
Pas loin des beaufs, quoique plus classe
Je vais vous en dresser le tableau
Sont un peu artistes c’est déjà ça
Mais leur passion c’est leur boulot
Dans l’informatique, les médias
Sont fiers d’payer beaucoup d’impôts

Refrain :

Les bobos, les bobos
Les bobos, les bobos

Ils vivent dans les beaux quartiers
ou en banlieue mais dans un loft
Ateliers d’artistes branchés,
Bien plus tendance que l’avenue Foch
ont des enfants bien élevés,
qui ont lu le Petit Prince à 6 ans
Qui vont dans des écoles privées
Privées de racaille, je me comprends

ils fument un joint de temps en temps,
font leurs courses dans les marchés bios
Roulent en 4×4, mais l’plus souvent,
préfèrent s’déplacer à vélo

Refrain

Ils lisent Houellebecq ou philippe Djian,les Inrocks et Télérama,
Leur livre de chevet c’est Surand
Près du catalogue Ikea.
Ils aiment les restos japonais et le cinéma coréen
passent leurs vacances au cap-Ferret
La côte d’azur, franchement ça craint
Ils regardent surtout ARTE
Canal plus, c’est pour les blaireaux
Sauf pour les matchs du PSG
et d’temps en temps un p’tit porno

Refrain

Ils écoutent sur leur chaîne hi fi
France-info toute la journée
Alain Bashung Françoise Hardy
Et forcement Gérard Manset
Ils aiment Desproges sans même savoir
que Desproges les détestait
Bedos et Jean-Marie Bigard,
même s’ils ont honte de l’avouer
Ils aiment Jack Lang et Sarkozy
Mais votent toujours Ecolo
Ils adorent le Maire de Paris,
Ardisson et son pote Marco

Refrain

La femme se fringue chez Diesel
Et l’homme a des prix chez Kenzo
Pour leur cachemire toujours nickel
Zadig & Voltaire je dis bravo
Ils fréquentent beaucoup les musées,
les galeries d’art, les vieux bistrots
boivent de la manzana glacée en écoutant Manu chao
Ma plume est un peu assassine
Pour ces gens que je n’aime pas trop
par certains côtés, j’imagine…
Que j’fais aussi partie du lot

Les bobos, les bobos
Les bobos, les bobos