Voici dix nouvelles expressions françaises courantes à connaitre! Tu pourras les apprendre et bien sûr les utiliser pour enrichir ton vocabulaire en français! Tu as sûrement déjà entendu certaines de ces expressions!

🖐 Sous la vidéo, retrouve l’exercice interactif! Bonne chance!
🎨 Les illustrations sont de Rosemarie: https://www.instagram.com/rosemarie.cc/

 

10 expressions françaises à connaitre !

1. Avoir un poil dans la main

expressions françaises

L’expression “avoir un poil dans la main” signifie “être paresseux”. On dit aussi “flemmard” qui désigne une personne qui ne fait rien, qui ne veut pas travailler.

Exemple.
– J’ai demandé à Antoine de m’aider pour mon déménagement mais il ne peut pas!
– Il ne peut pas ou il ne veut pas? Moi je crois qu’il ne veut pas, il a un poil dans la main Antoine!

Cette expression provient du fait qu’à force de ne rien faire avec ses mains, on finit par avoir des poils qui poussent dans les mains!

 

2. Clouer le bec à/de quelqu’un

expressions idiomatiques

“Clouer le bec à/de quelqu’un” signifie “faire taire une personne” (on lui cloue le bec pour ne plus qu’elle parle).

Exemple.
Tu as bien répondu à Guillaume quand il te reprochait de ne pas être à la hauteur!
Tu lui as vraiment cloué le bec! Il ne savait plus quoi dire cet imbécile!

 

3. Revenons à nos moutons

expressions françaises courantes

L’expression “revenons à nos moutons” veut dire “revenir au sujet principal de la conversation”.

Exemple.
Tu savais que Jean allait se marier avec Juliette? D’ailleurs Juliette vient de Bretagne, comme Annie! Tu te souviens? Elle était si sympa! Je crois qu’elle est partie en Italie… Bon, bref, revenons à nos moutons! Je disais donc que Jean allait se marier…

L’origine viendrait d’une comédie du XVe siècle dans laquelle un personnage se fait voler des moutons et des draps. Une fois devant le juge, comme il s’est fait voler les deux, il se perd un peu dans la manière de raconter les choses. Il parle des moutons, puis des draps… Le juge un peu perdu lui dit: “Revenons aux moutons, vous parlerez des draps après…”.

4. Du balai !

expressions idiomatiques françaises courantes

L’expression “du balai!” est utilisée pour donner l’ordre à une personne de s’en aller. Elle signifie “va-t’en, je ne veux plus te voir ici!”.

Exemple.
Allez, du balai! Je ne veux plus te voir ici!

L’origine vient de l’usage qu’on fait du balai, utilisé pour pousser les choses hors de la maison (= balayer).

5. Avoir la main verte

expressions idiomatiques

“Avoir la main verte” signifie “avoir du talent pour le jardinage” (réussir à faire pousser toutes les plantes).

Exemple.
– Tu as vu chez Stéphanie? Toutes les plantes sont super belles!
– Oui, elle a vraiment la main verte!

“Avoir la main” veut dire “être bon dans un domaine”. Et la couleur verte se rapporte à la couleur des plantes!

 

6. Au ras des pâquerettes

expressions idiomatiques françaises courantes

Tout d’abord, les “pâquerettes” sont des petites fleurs banales qui ressemblent aux marguerites mais qui poussent très bas. “Au ras des pâquerettes” signifie “d’un niveau médiocre, très bas intellectuellement” (quand on est au ras des pâquerettes on est tout petit, et les choses médiocres sont souvent considérées comme “basses”).

Exemple.
– Je m’ennuie tellement dans ces réunions!
– Tu m’étonnes! Tu as vu le niveau? Les gens sont vraiment au ras des pâquerettes!

 

7. La vie de château

expressions idiomatiques françaises

“La vie de château” a pour signification “l’aisance matérielle” (= être riche).

Exemple.
Maintenant qu’elle a gagné au loto, elle ne se prive de rien! Elle vit la vie de château!

 

 

8. En avoir ras le bol

expressions idiomatiques courantes

“En avoir ras le bol” veut dire “en avoir marre, ne plus en pouvoir”.

Exemple.
– Demain, il y a encore un examen de mathématiques, j’en ai marre!
– Oh oui, moi aussi, j’en ai ras le bol de ces examens!

Il s’agit d’une métaphore pour illustrer que son énervement est prêt à déborder (= dépasser (le bord), aller au-delà de).

 

9. Quand les poules auront des dents

expressions idiomatiques françaises

L’expression “quand les poules auront des dents” signifie “jamais”, car les poules n’auront jamais de dents!

Exemple.
– Quand est-ce que ta mère va arrêter de me critiquer?
Quand les poules auront des dents mon amour!

 

10. Être à ramasser à la petite cuillère

expressions idiomatiques françaises

“Être à ramasser à la petite cuillère” veut dire “être dans un état physique déplorable”, comme si on était réduit en petits morceaux!

Exemple.
Je suis allé chercher Julien à la gare, au retour de son camp de vacances. Il s’est amusé mais il a très peu dormi et il était à ramasser à la petite cuillère!

Le sens vient du fait que quand on est très fatigué, on est comme réduit en miettes, complètement détruit. Par conséquent, on pourrait nous ramasser à la petite cuillère. Et attention! Il y a deux orthographes possibles pour ce mot: une cuillère/une cuiller.

Retrouvez d’autres expressions idiomatiques ICI !

 

 

10 expressions françaises à connaitre !
L’exercice

Choisis l’expression la plus adaptée pour chaque cas.

Et si tu veux progresser en français, nous avons plusieurs outils :

Inscris-toi au COURS GRATUIT !! ( Choisis ton niveau )

🤝 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !
🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud !
🛒 Dans notre boutique tu trouveras tous nos cours complets qui répondent à tous les besoins.
👨‍🎓👩‍🎓 CONNAIS-TU L’ACADÉMIE FRANÇAIS AVEC PIERRE ? Les membres de l’académie font des “Skype” / “Zoom” entre eux presque tous les jours ! Les meilleurs, qui ont un niveau de professeur, encouragent et aident les autres ! C’est un cercle vertueux !
Tu peux aussi intégrer un groupe Whatsapp/Telegram, recevoir plein d’informations sur du matériel pour le français, poser tes questions à un professeur de français, participer à mes cours en direct (1 fois /semaine), créer des rencontres dans ta ville pour parler. Nous te mettons aussi en contact avec les meilleurs professeurs particuliers (que j’ai personnellement sélectionnés) pour des cours via Skype/Zoom si tu en as besoin.

 

10 expressions françaises à connaitre !
Transcription de la vidéo

– Bonjour !
– Bonjour !
– Vous êtes motivés ? J’espère que oui, car aujourd’hui on va voir 10 autres expressions idiomatiques, que vous pourrez utiliser pour parler comme un français.
– Oui. Et comme plus d’un million d’étudiants, rejoignez– nous pour apprendre le français en s’amusant, vous ne le regretterez pas. Abonnez– vous à la chaîne, et on commence.

1. Avoir un poil dans la main

– Et on commence par la première expression, c’est « Avoir un poil dans la main. »
– Oui. Donc regardez le garçon, il a un poil qui lui pousse dans la main, le pauvre ! Alors, que signifie cette expression ? Eh bien oui, évidemment c’est quand vous êtes paresseux, on dit aussi « flemmard », c’est– à– dire que vous ne faites rien, vous ne travaillez pas, vous ne voulez pas vous efforcer. Alors, évidemment on comprend bien d’où vient l’expression.
– Non, moi, je n’imagine pas, pourquoi des poils dans la main ?
– C’est parce qu’à force de ne rien faire avec tes mains, tu finis par avoir des poils qui poussent dans les mains.
– Voyons un exemple : J’ai demandé à Antoine de m’aider pour mon déménagement, mais finalement il ne peut pas.
– Il ne peut pas ou il ne veut pas ? Parce que je le connais Antoine, il a un poil dans la main celui-là.
– C’est vrai qu’il est assez paresseux.

2. Clouer le bec à/de quelqu’un

– Deuxième expression : « Clouer le bec à quelqu’un » ou « Clouer le bec de quelqu’un ».
– Oh, regardez ce pauvre canard ! Alors, le bec c’est la partie en jaune, d’accord ? Qu’ont les… qu’ont les oiseaux. Alors, ça signifie tout simplement, eh bien, faire taire une personne, lui clouer le bec pour ne plus qu’elle parle.
– Celle-là était plus facile à imaginer, je trouve.
– Ouais.
– Alors, voyons un exemple : Tu as bien répondu à Guillaume quand il te reprochait de ne pas être à la hauteur, tu lui as bien cloué le bec à cet imbécile !
– Ouais, voilà !
– Bien fait !
– Alors, est-ce qu’il existe une expression similaire dans votre langue ? Vous nous le dites dans les commentaires, j’adore lire les commentaires.

3. Revenons à nos moutons

– Troisième expression : « Revenir à nos moutons ».
– Alors, regardez, il y a trois moutons. Alors, attention, ne vous confondez pas, ce ne sont pas « les moutons de Panurge », ça, c’est autre chose. Alors, vous la connaissez ?
– Celle-là, je la connais, ça veut dire revenir au sujet principal de la conversation.
– Oui. Allez, voyons tout de suite un exemple. Donc par exemple je vais te dire : Tu savais que Jean allait se marier avec Juliette ? Oui, Juliette, tu te souviens d’ailleurs, je me souviens, elle avait une cousine qui s’appelait Marie, et elle habitait en Bretagne. Moi, j’adore la Bretagne. Enfin, bref, revenons à nos moutons, donc il va se marier.
– Et l’origine de cette expression, Pierre ?
– Alors, l’origine, je me suis renseigné sur internet, et apparemment ça viendrait d’une comédie assez ancienne, au XVème siècle je crois, dans laquelle il y a une personne qui se fait voler des moutons et des draps. Et alors, comme il se fait voler les deux, eh bien, devant le Juge après il raconte, et puis il parle des draps. Et puis alors, du coup, il y a le Juge qui lui dit : « Non, mais revenons aux moutons, vous parlerez des draps après », etc. Ça viendrait de là, quelque chose comme ça, c’est un peu compliqué.

4. Du balai !

– Quatrième expression : « Du balai ! » Alors, vous voyez le dessin, le balai c’est ce qu’on utilise pour nettoyer la maison.
– Oui, pour balayer. Bon alors, en fait ça signifie, eh bien « du balai ! », ça veut dire « va-t’en ! Pars d’ici ! Je ne veux plus te voir ! »
– Voyons un exemple : « Allez ! Du balai ! Je ne veux plus te voir ici ! » Et l’origine ?
– Bah, l’origine en fait, je ne sais pas, c’est parce qu’on a un balai, et puis avec un balai on pousse les choses comme ça, et on les met en dehors de la maison.

5. Avoir la main verte

– Cinquième expression : « Avoir la main verte. »
– Ah oui, regarde-le ce charmant garçon avec toutes ses plantes, comme toi Noemi, tu as la main verte !
– C’est vrai que je m’entends très bien avec les plantes, j’adore les plantes.
– Alors, ça signifie être doué, ça veut dire avoir du talent pour le jardinage. Ça veut dire que chez ces personnes, eh bien, toutes les plantes poussent.
– Alors, voyons un exemple.
– Oui, par exemple je te dirais : Tu as vu chez Stéphanie ? Oh, il y a de super belles plantes vertes !
– Oui, c’est vrai qu’elle a la main verte Stéphanie. Et ça vient d’où ?
– Bah, c’est que, bon, tu as la main de la même couleur que les plantes, quoi.

6. Au ras des pâquerettes

– Ah bon ? Sixième expression : « Être au ras des pâquerettes. » Celle-là, on l’avait postée sur Instagram, et les gens avaient eu du mal à la comprendre.
– Oui. Donc justement, une raison de plus pour l’expliquer dans une vidéo.
– Alors, ça veut dire quoi ?
– Être au ras des pâquerettes, ça veut dire, les pâquerettes c’est petit, donc on est très petit, et ça veut dire en fait, d’un niveau vraiment médiocre. Ça peut être souvent intellectuellement, ça veut dire que c’est vraiment d’un niveau minable, quoi.
– Très bas.
– Très bas intellectuellement.
– Oui, en fait les pâquerettes, ce sont des petites fleurs, un peu comme les marguerites, mais très petites. Donc elles sont… elles poussent bas.
– Et donc quand on est au ras des pâquerettes, on est tout petit, tout bas. Bon, le mieux, comme toujours, c’est de voir un exemple.
– Je m’ennuie dans ces réunions !
– Tu m’étonnes. T’as vu le niveau des réunions ? Non, mais les gens sont vraiment au ras des pâquerettes dans ces réunions, c’est minable.

7. La vie de château

– Septième expression : « La vie de château. »
– Oui, bon, celle-là, je crois qu’elle n’est pas trop compliquée quand on voit le dessin. Alors, à votre avis, à votre avis ? Bon, bah, cette expression signifie : l’aisance matériel, être riche, quoi.
– Oui, celle-là, elle est logique, on comprend.
– Oui. Alors, est-ce que tu as un exemple Noemi ?
– Oui. Maintenant qu’elle a gagné au loto, elle ne se prive de rien, elle vit la vie de château.
– Ah, alors celle-là !

8. En avoir ras le bol

– Celle-là, vraiment ! Huitième expression : « En avoir ras- le-bol. »
– Alors, qu’est-ce que ça signifie à votre avis ? Donc un bol, c’est ce qu’on voit sur le dessin. Et quand c’est à ras, ça veut dire qu’il est totalement rempli. Donc ça signifie en avoir marre, ne plus en pouvoir, en avoir jusque-là.
– Voyons un exemple : Ah, demain encore examen de maths, j’en ai marre !
– Ah oui, moi aussi, j’en ai ras-le-bol de ces examens, je n’en peux plus.
– Et cette expression, elle vient d’où ?
– Bah, l’origine, c’est comme j’ai expliqué avant, c’est-à-dire qu’en fait c’est ton énervement qui va déborder, on dit que ça déborde, ça sort du bol, quoi. Donc c’est à ras, t’en peux plus.

9. Quand les poules auront des dents

– Neuvième expression : « Quand les poules auront des dents. »
– Oui, celle-là, elle est très sympa et j’aime beaucoup le dessin, je vous rappelle que les dessins sont de Rosemarie, on laisse le lien dans la description, bien sûr. Oui, et alors, en fait, qu’est-ce que ça signifie ? Eh bien, ça signifie tout simplement « jamais », parce que les poules n’auront jamais de dents.
– Voyons un exemple.
– Quand est-ce que ta mère va arrêter de me critiquer ?
– Quand les poules auront des dents, mon amour !

10. Être à ramasser à la petite cuillère

– Et dixième et dernière expression : « Être à ramasser à la petite cuillère. »
– Alors, regardez la petite cuillère, c’est ce qu’il tient dans la main. Alors, qu’est-ce que ça signifie quand on est à ramasser à la petite cuillère ? Eh bien, ça veut dire qu’on est dans un état physique déplorable, pitoyable, qu’on est réduit en petits morceaux. Allez, voyons tout de suite un exemple. Tu as un exemple Noemi ?
– Oui. Je suis allée chercher Julien à la gare après son camp de vacances. Alors, il s’est bien amusé, mais il a hyper peu dormi et il était à ramasser à la petite cuillère.
– Alors, une petite remarque : une cuillère, ça a deux orthographes possibles. Donc là, vous ne pouvez plus vous tromper, soit avec un E final et un accent ; soit sans E final et sans accent.
– Alors, déjà que l’orthographe français c’est difficile, en plus on a des choix !
– Mais non, mais comme ça au moins t’as le choix, t’as moins de chance de te tromper.
– Alors, l’explication, Pierre ?
– Bah, l’explication c’est que quand on est vraiment très très fatigué, c’est comme si on était réduit en…
– En petits morceaux, on est détruit.
– En petits morceaux quoi, on est détruit. Et donc on peut nous ramasser avec une petite cuillère.
– Voilà les dix expressions, j’espère que ça vous a plu et que vous n’êtes pas à ramasser à la petite cuillère après toutes ces expressions. Alors, est-ce que dans vos langues il existe des expressions similaires ? Racontez-nous dans les commentaires, c’est toujours très amusant de voir…
– Oui oui, c’est très très amusant. Bon, et puis je vous rappelle, comme toujours, qu’il n’y a pas besoin d’attendre que les poules aient des dents pour avoir deux super cours gratuits de français, pour débutant, pour niveau intermédiaire, avancé. Donc profitez-en, tous les liens sont dans la description.
– Voilà ! Et comme toujours, un exercice dans le blog, n’hésitez pas à aller voir et le faire.
– Bien sûr ! Allez, on se retrouve la semaine prochaine.
– Au revoir !
– Au revoir !