Aujourd’hui, nous allons voir 5 nouvelles expressions en français que tu dois absolument connaitre ! 😊
🎁🎁🎁 Il y a jusqu’à mardi une offre sur la nouvelle édition du pack DALF C1 avec le code promo “DALF” !! Voici le lien vers le pack !
👉 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !
🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud !
👉 Notre nouveau cours gratuit pour débutants !

Expressions Indispensables en Français (4)
Fiche Récapitulative

1) Avoir beau + infinitif

Cela sert à exprimer un effort sans résultat.

Par exemple :

J’avais beau tout faire pour qu’elle me remarque, elle ne s’intéressait pas à moi !  

J‘ai beau étudier, je rate toujours mes examens !
(On peut dire aussi : Même si j’étudie, je rate toujours mes examens ! )

2) Expressions avec le verbe “marcher”

1)  Ça marche = Ça fonctionne : J’ai réparé l’imprimante, maintenant elle marche !

2) Pour dire “d’accord” :
– On va prendre un verre ?
– Ça marche !

Finalement quand on fait une blague à quelqu’un et qu’il y croit :

– J’ai dit à mon copain que ma mère venait chez nous ce weekend.
– Mais il t’a cru ?
– Oui !  Il marche ! Il est tout inquiet, ah ! ah ! ah !

D’ailleurs des fois on dit : il ne marche pas, il court !
C’est quand on a complètement cru à la blague !

3) (Il) N’empêche que

Ça permet de marquer une opposition dans la phrase par rapport à une idée qui est évoquée.

– Jean s’est fait opérer du pied l’année dernière !
– N’empêche qu’il est arrivé premier à la course de son Lycée.

 Tu vois, tout le monde disait qu’il était nul, n’empêche qu’il a réussi !

C’est un peu comme “malgré ça”.

4) En tout cas

Cela signifie : “quoi qu’il advienne”.

Par exemple :

– L’ingénieur avec qui on a travaillé n’était pas méchant mais il n’était pas très professionnel tout de même !
– Ouais. En tout cas, on ne travaillera plus avec lui, ça c’est sur !

On aurait pu dire :  Quoi qu’il advienne /ce qui est sûr, c’est qu’/ on ne travaillera plus avec lui !

5) Ça me tarde

C’est quand vous êtes impatients qu’arrive quelque chose, vous dites : Ça me tarde !

Voyons des exemples :

Ca me tarde que le nouveaux pack C1 soit disponible !

Ca me tarde qu’on arrive à un million d’abonnés !

–> On utilise le subjonctif.

MAIS ATTENTION ! Si le sujet est identique dans les deux parties de la phrase, on utilise DE + INFINITIF :
Ça me tarde de voir le résultat final !

Et après “ça me tarde” il peut aussi y avoir un nom. On dit par ex. Ça me tarde la nouvelle vidéo !

Ou même rien du tout : En août, on part au Japon ! Ça me tarde ! Ça va être super !

 

Exercice

Complète ces phrases avec une des 5 expressions vues plus haut. Adapte l’expression en fonction du contexte !

1. – Tu peux nous rejoindre au cinéma, qu’est-ce que tu en penses ?
– …………………….
2. ………………… de voir la suite de cette série !
3. Il n’arrive toujours pas à battre Guillaume, …………………. il fait des efforts !
4. Je ne sais pas…  Mais ……………….., si j’étais à ta place, je ferais attention.
5. …………………. faire attention à ce que je mange, je continue de prendre du poids !

Correction

1. – Tu peux nous rejoindre au cinéma, qu’est-ce que tu en penses ?
Ça marche !
2. Ça me tarde de voir la suite de cette série !
3. Il n’arrive toujours pas à battre Guillaume, n’empêche qu’il/En tout cas, il fait des efforts !
4. Je ne sais pas… Mais  en tout cas, si j’étais à ta place, je ferais attention.
5. J’ai beau faire attention à ce que je mange, je continue de prendre du poids !

 

Si tu ne veux plus faire d’erreurs en français et parler français rapidement, je te conseille MES COURS DE FRANÇAIS ! Ils sont extrêmement efficaces ! :-)

Tu as aussi mon cours gratuit pour commencer bien sûr :

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

 

Expressions Indispensables en Français (4)
Transcription de la vidéo

– Eh, Pierre ! Ça fait longtemps qu’on n’a pas vu quelques expressions super utiles, tu sais ? Pour nos super étudiants !
– Ouais, mais tu sais maintenant on les met sur Instagram, il y en a plein sur Instagram, il connaissent, il savent, ils nous suivent sur Instagram !
– Oui mais ce n’est pas pareil ! Sur Instagram, ce sont des expressions plus idiomatiques, figurées.
– Ouais, c’est vrai.
– Moi, je parle des expressions plus grammaticales, de vocabulaire, un peu plus difficiles à comprendre. Bref ! On continue notre série d’expressions en français ?
– D’accord, ça marche !

– Bonjour !
– Bonjour les super étudiants ! Alors aujourd’hui, avant de commencer la vidéo, une nouvelle très importante ! On va sortir la nouvelle édition du cours, du pack…
– …DALF C1.
– Oui, du DALF C1 : Obtenir le DALF C1. Donc on l’a entièrement révisé, ça nous a pris pas mal d’heures de travail avec d’autres professeurs de FLE, elle est toute belle et elle sort aujourd’hui. Donc toutes les personnes qui ont déjà acheté ce cours pour réussir le DALF C1, ils vont recevoir l’actualisation gratuitement.
– Voilà, on vous enverra un email avec un lien pour télécharger la version actualisée.
– D’où l’avantage d’acheter des produits numériques sur “Français avec Pierre”. Et pour toutes les autres personnes, comme à chaque fois qu’on sort une nouvelle édition, un nouveau produit, eh bien il y aura une offre. Donc jusqu’à mardi, -20% sur ce pack avec le code promo : DALF.
– Allez, on commence ?
– On commence !

– Alors première expression, c’est avoir beau + infinitif. C’est vrai qu’on l’entend beaucoup cette expression !
– Oui, en fait, ça rentre dans le thème grammatical qui s’appelle la concession, par exemple avec d’autres mots comme même si par exemple. Alors en fait, ça sert à exprimer un effort sans résultats. Une certaine frustration.
– Oui, par exemple : J’ai beau étudier, je rate toujours mes examens.
– Oui.
– Ou on peut dire aussi : Même si j’étudie, je rate toujours mes examens.
– Ouais mais là dans la deuxième version avec même si, la nuance, c’est qu’on ne sent pas autant cette sensation de déception en fait.
– Bon, voyons d’autres exemples.
– Oui, alors par exemple dans le passé : J’avais beau tout faire pour qu’elle me remarque, elle ne s’intéressait pas à moi.
– Le pauvre ! Bon, on va passer à d’autres expressions. Alors dans l’intro, tu as dis : Ça marche. Donc on va voir des expressions avec le verbe marcher.

– Bon alors on va voir qu’on peut l’utiliser dans plein d’expressions, et évidemment, on ne va pas parler du sens propre, hein ? C’est-à-dire le verbe marcher, ça, vous connaissez.
– On avait compris, merci Pierre pour l’explication !
– Alors premier sens, vous pouvez l’utiliser pour “ça fonctionne”. “Ça marche”, c’est égal à “ça fonctionne”, c’est pareil.
– Oui, par exemple : J’ai réparé mon imprimante, et maintenant, elle marche.
– Alors deuxième sens, pour dire tout simplement : D’accord. Par exemple : “On va prendre un verre ?”.
– Ça marche !
– Alors après il y a un autre sens, c’est quand on fait une blague ou quand on fait croire quelque chose à quelqu’un et que ça fonctionne, qu’il vous croit, alors on dit : Il marche, il marche dans la combine ou dans la blague en fait.
– Ah oui ! Ça, je ne connaissais pas.
– Eh Pierre, ce weekend, ma mère vient dormir chez nous.
– Ah ouais ? C’est… C’est super !
– Il marche ! Il marche !
– Comment ?
– Non, rien.
– D’ailleurs, des fois on dit : Il ne marche pas, il court !
– Oui, ça veut dire qu’il a vraiment, vraiment cru à la blague. Alors la suivante, c’est : Il n’empêche que ou alors plus simplement, n’empêche que.

– Oui, alors ça veut dire en fait, comment dire, que même s’il y a eu ça, ou ça, ou tel évènement, ça n’a pas empêché que telle chose arrive. Bref, ça permet de marquer une opposition dans la phrase par rapport à une idée qui est évoquée en fait.
– On va voir des exemples, hein ?
– Jean s’est cassé la jambe l’année dernière, hein ?
– N’empêche qu’il est arrivé premier à la course de son école !
– Ah ouais. Tu vois, tout le monde disait qu’il était nul, n’empêche qu’il a réussi.
– Là, c’est un peu comme malgré, hein ?
– Oui, malgré ça. Et malgré ça, il a réussi, oui.
– Oui, et dans ce cas, on aurait aussi pu utiliser en tout cas qui est l’expression qu’on va voir maintenant.

– Oui, alors en tout cas, ça signifie : Quoi qu’il advienne, en fait.
– Et attention à l’orthographe.
– Ah oui ! Alors là, faites très attention parce que je vois cette erreur très, très souvent !
– C’est vrai que ce n’est pas facile.
– Oui, c’est vrai, mais en tout cas, ça doit s’écrire T, O, U, T le tout, hein ?
– Oui.
– Oui mais si c’était par exemple comme dans tous les cas, là, c’est T, O, U, S ?
– Oui, tout à fait.
– Ah tu vois, c’est un petit peu difficile !
– C’est le français ! Allez, voyons un exemple. Donc : L’ingénieur avec qui on a travaillé n’était pas méchant, mais il n’était vraiment pas professionnel, hein ?
– Oui, en tout cas, on ne travaillera plus jamais avec lui, ça c’est sûr !
– Donc vous voyez, là on aurait pu dire : Quoi qu’il advienne, on ne travaillera plus avec lui, ou tout simplement : Ce qui est sûr, c’est qu’on ne travaillera plus avec lui.

– Cinquième et dernière expression : Ça me tarde ! Bon, celle-là, tout simplement on l’utilise parce qu’on est impatient que quelque chose arrive.
– Oui ! Oui alors je ne sais pas, par exemple : Ça me tarde que le nouveau pack du DALF C1 sorte !
– Ça me tarde qu’on atteigne un million d’abonnés !
– Donc vous avez remarqué que s’il y a un verbe après, on utilise le subjonctif. Voyons un autre exemple où c’est plus flagrant. Par exemple : Ça me tarde qu’il aille aux États-Unis. Par contre attention, c’est ce qui arrive souvent, si jamais il y a le même sujet dans les deux parties de la phrase, on va utiliser l’infinitif.
– Oui, par exemple : Ça me tarde de voir le résultat final.
– Voilà. Parce que ça me tarde à moi, et c’est moi qui vais voir le résultat final. Et on peut même mettre un nom tout simplement après.
– Oui, par exemple : Ça me tarde la nouvelle vidéo !
– Voilà.
– …de “Français avec Pierre”.

– Sous-entendu ça me tarde de regarder ou de voir la nouvelle vidéo, ou que sorte la nouvelle vidéo. Et évidemment, on peut le dire comme une exclamation, sans rien après. Par exemple : Cet été, on va aller au Japon. Ça me tarde ! Bon eh bien si ça vous tarde de voir notre nouvelle vidéo, surtout n’oubliez pas de vous abonner et d’activer la petite cloche. Vous pouvez aussi nous mettre un like. Et surtout, n’oubliez pas qu’il y a l’offre du DALF C1 avec le code promo : DALF jusqu’à mardi soir.
– Et comme toujours, dans le blog, Pierre vous laisse gentiment et avec beaucoup d’amour : la transcription, la fiche, le podcast…
– …l’exercice.
– Et un exercice.
– Au revoir ! À bientôt !
– Au revoir ! À la prochaine !

Si tu as aimé cette vidéo sur les expressions indispensables à connaitre en français, je te conseille aussi de regarder celle-ci : Expressions Indispensables en Français (3)