Une Histoire d'école et de prof d'anglais - Français avec Pierre

Une Histoire d’école et de prof d’anglais

Bonjour ! Aujourd’hui, je vous raconte une nouvelle histoire en français ! Ça se passe au collège… J’utilise le passé composé, l’imparfait, le plus-que parfait et le présent.
Vous pouvez télécharger le podcast et vous avez, comme d’habitude, toute la transcription sous la vidéo ! 😊
👉 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !
🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud !
👉 Notre nouveau cours gratuit pour débutants !

Fiche

Le système scolaire

Le primaire : avant 11 ans.

Le secondaire : collège (6e, 5e. 4e, 3e) + lycée (seconde, première et la terminale).

à la fin du lycée, on passe l’examen qui s’appelle le baccalauréat.

Autre vocabulaire

Le fayot de la classe : celui qui fait du zèle à la maitresse.
Le rapporteur : il rapporte tout à la maitresse !
Le chouchou de la maitresse : le préféré de la maitresse.
Ça la fout mal pour la maitresse : ça met la maitresse dans une situation embêtante, embarrassante.
La cour de récréation : là où les élèves jouent, sortent pour la pause.
Un prof, une prof : un professeur.
Tricher : faire quelque chose d’interdit dans un jeu, dans un examen.
Le délégué de la classe : l’élève responsable de la classe.
Le prof principal : le prof responsable de la classe.
Le tableau : là où le prof écrit avec une craie.

Si vous aimez les histoires qui se passent à l’école, vous conseille aussi de lire le Petit Nicolas, c’est excellent !! ;-)

Exercice

Tu te souviens de tous ces mots ? Voici maintenant les définitions. Tu peux les écrire et les prononcer ?

Celui qui fait du zèle à la maitresse. –> …………………………………….
Il rapporte tout à la maitresse ! –> …………………………………….
Le préféré de la maitresse. –> …………………………………….
Ça met la maitresse dans une situation embêtante,embarrassante. –> …………………………………….
Là où on sort, pour la pause. –> …………………………………….
Faire quelque chose d’interdit dans un jeu, dans un examen. –> …………………………………….
L’élève responsable de la classe. –> …………………………………….
Le prof responsable de la classe. –> …………………………………….
Là où le prof écrit avec une craie. –> …………………………………….

 

Si vous avez aimé, vous aimerez aussi Une histoire incroyable qui m’est arrivée et Une Histoire en Français : Le Train de 17h32

Transcription

Bonjour les super étudiants ! Alors aujourd’hui, c’est une vidéo un petit peu différente. Je vais vous raconter une histoire, une histoire qui m’est arrivée personnellement. Alors j’ai fait d’autres vidéos comme ça, d’accord ? C’est un très bon exercice parce que ça vous permet de comprendre une histoire au passé. Alors en plus, aujourd’hui, il va s’agir du système scolaire. Enfin, on va parler de l’école parce que c’est une histoire qui m’est arrivée en cours d’anglais quand j’étais en 6ème, c’est-à-dire quand j’avais à peu près 11 ans, 12 ans. Je vais utiliser les temps verbaux du passé : imparfait, principalement pour la description ou des actions assez longues, le passé composé pour les actions plus courtes et les actions principales, d’accord ? L’action principale. Le plus-que-parfait si je dois revenir encore plus en arrière dans le temps et bien évidemment, j’utiliserai certainement le présent parce le présent s’utilise toujours et partout en français. N’oubliez pas de mettre un « j’aime » si vous aimez la vidéo. N’oubliez pas de vous abonner si ce n’est pas encore fait et puis, on commence ! Allez, donc c’est parti.

Donc c’est une histoire vraie, c’est une histoire qui m’est arrivée il y a très peu de temps, quand j’avais 11 ans, 12 ans, d’accord ? Alors quand j’avais 11 ans, 12 ans, j’étais en 6ème. La 6ème, c’est quoi ? En fait, c’est la 1ère année du collège. Alors le collège, c’est 6ème/5ème/4ème/3ème, d’accord ? Il y a 4 années, et en fait, c’est quand vous avez de 11, 12 ans à 15, 16 ans à peu près. Après, vous avez ce qu’on appelle le lycée. Donc le lycée, c’est la 2nd, 1ère et terminale, 3 années. Et à la fin de la terminale, vous avez 17 ou 18 ans, vous passez le baccalauréat qui est un examen, et si vous réussissez, c’est-à-dire si vous avez plus de 10/20, parce qu’en France, les notes sont sur 20, si la moyenne est de plus de 10/20 ou 10/20, eh bien vous pouvez après, par exemple, vous inscrire à l’université. Alors toute cette partie collège + lycée, c’est ce qu’on appelle le secondaire et tout ce qui est avant, c’est quand on est plus petit encore, c’est ce qu’on appelle le primaire, d’accord ? Donc voilà grosso modo le système scolaire français.

Donc dans cette vidéo, l’intérêt aussi est d’un petit peu voir ce vocabulaire. Donc moi, j’étais en 6ème. Et cette anecdote, cette histoire, ça se passe pendant un cours d’anglais. Pendant le cours d’anglais, vous allez voir, et aussi, il y a d’autres moments. Bon alors c’était ma première année d’anglais puisqu’on commence en 6ème.. Maintenant, on commence un petit peu plus tôt mais à l’époque, on commençait en 6ème et donc, j’étais un peu timide parce que, d’abord, je n’avais pas trop de facilités avec les langues à l’époque. Moi, j’étais plutôt… Je préférais les mathématiques. Et en plus, moi, je n’avais jamais fait d’anglais avant. Donc il y avait d’autres élèves dans la classe qui étaient allés aux États-Unis, qui avaient eu des profs particuliers, etc. Moi, non ! Je commençais et ce n’était pas facile. Et en plus, on avait une prof… Donc normalement, on dit un professeur. Maintenant, on peut dire de plus en plus “une” professeure mais je vais utiliser une prof, comme ça, il n’y a pas de problèmes. Donc c’était une femme. C’était notre prof d’anglais. Donc quand vous arrivez en 6ème, en fait, c’est la première année où vous avez un professeur pour les mathématiques, un autre pour la biologie, pour la physique, pour l’histoire, pour l’anglais, etc.

Donc on avait notre prof d’anglais. Je ne sais plus son nom mais elle n’était pas très sympathique et notamment, au lieu de nous encourager, comme j’essaye de faire avec vous, et c’est primordial évidemment, eh bien au contraire, quand elle m’interrogeait et que je ne savais pas très bien, j’étais un peu timide, elle avait tendance à plutôt me dire que j’étais nul, « n’importe quoi, tu n’as rien appris, tu es nul » et voilà. Donc, super ! Donc, je ne l’aimais pas beaucoup et je n’aimais pas du tout l’anglais, ça commençait mal pour moi l’apprentissage des langues. Mais voilà, vous allez voir l’histoire pour voir la prof, vous allez voir le type de prof que c’était. Donc de temps en temps, évidemment, on avait des examens, examens écrits. Et donc, un jour, elle nous a fait faire un examen qui était de type QCM. Alors QCM, ça veut dire quoi ? Ça veut dire “Questions à Choix Multiples”, c’est-à-dire que vous avez une question et vous avez par exemple trois possibilités, vous devez choisir une des trois possibilités, des trois options. Vous cochez. D’accord ? Et en fait ce qu’elle faisait, bon ce n’était déjà pas très difficile à corriger les QCM. C’est le plus facile à corriger pour un professeur mais en plus, attention ! Elle, ce qu’elle faisait, c’est qu’elle avait une autre classe en fait, elle donnait cours dans une autre classe, dans un niveau, le niveau juste au-dessus, c’est-à-dire en 5ème. Et donc, elle donnait nos copies d’examen aux élèves de 5ème. Elle en distribuait une par élève et elle leur faisait faire la correction. C’est-à-dire qu’en fait, elle donnait la correction au tableau, d’accord ? Le tableau, c’est là où vous écrivez, le tableau noir, et les élèves devaient dire si on avait eu vrai ou faux et nous mettre la note finale. Voilà. Donc déjà, ce n’est pas très difficile à corriger mais en plus, elle ne le corrigeait même pas, elle le faisait faire aux élèves de 5ème, nos copies à nous qui étions en 6ème. OK ? Vous m’avez compris ?

Alors manque de bol pour elle ! Alors “manque de bol”, cela veut dire manque de chance. Pas de chance pour elle, j’avais un très bon copain en 5ème. En fait, j’avais plein de copains et j’en avais beaucoup dans la classe au-dessus, donc en 5ème, et juste dans cette classe-là, j’avais un élève qui s’appelait Cyril d’ailleurs, donc je le remercie encore parce que vous allez voir ! Donc en fait, en voyant que c’était ma copie, il a vu qu’il y avait mon nom sur la copie, eh bien il a voulu être sympathique avec moi et il a un peu triché. Donc “triché”, d’accord ? Vous comprenez ce mot. Et donc, normalement, je n’avais pas de très bonnes notes en anglais, et là, eh bien il m’a mis… Il a un peu changé mes réponses et il a mis, à la fin, je crois que j’avais 19/20, voilà. Donc tout ça se passe tranquillement et après, je le vois dans la cour de récréation, donc là où on va jouer à l’école, et il me raconte l’histoire. Il me dit « Tu sais, j’ai eu ta copie. Je t’ai mis une super note !” et tout. Et puis finalement, le bruit commence à courir, ça veut dire que ça commence à se savoir, entre élèves on rigole : « Ah oui, tu sais ce qui s’est passé… ». Donc finalement, on a à nouveau cours d’anglais et la prof nous remet nos copies. Nous, on ne savait pas, normalement, on n’était pas censé savoir qu’elle les faisait corriger en fait par les élèves de 5ème, d’accord ? Mais, elle nous remet les copies. Et comme le bruit avait un petit peu couru, le bruit était arrivé aux oreilles d’un élève bien particulier dans notre classe qui s’appelait Laurent il me semble, et qui était le typique fayot de la classe. Alors, c’est quoi un fayot ? C’est le typique élève qui va tout raconter à la maîtresse. Alors on dit “rapporter” à la maîtresse. C’est pour ça qu’on appelle ça un rapporteur aussi, et celui qui lève le doigt tout le temps « Madame, madame, oui, moi je sais, moi je sais… » et qui se fait bien voir par la maîtresse. C’est souvent le chouchou de la maîtresse, c’est-à-dire le préféré de la maîtresse. Alors c’était le typique ! Vous voyez, dans « Le Petit Nicolas » il raconte aussi des anecdotes de l’école, voilà, vous avez le typique, là, pareil, on avait le typique, vraiment ! Mais il était en plus, c’était un… Vous allez voir.

Donc, la prof remet les copies, et là, j’ai 19/20. Et c’est là que ce cher Laurent intervient. Et en plus c’était le délégué de la classe. Alors le délégué de la classe, c’est comme un peu le responsable de la classe. Au début de l’année, les autres élèves votent pour un élève et celui qui a le plus de voix devient le délégué de la classe. Alors moi, je n’avais pas du tout voté pour lui mais personne ne se connaissait en plus, au début du cours, donc bon… Mais il avait été le délégué de la classe. Donc, qu’est-ce qu’il fait ? Il va voir la prof et il dit « Il y a un petit problème !». La prof : « Qu’est-ce qu’il se passe ? ». « Eh bien voilà, en fait Pierre, sa copie, c’est un de ses copains qui l’a corrigée et donc, il a triché, il lui a mis une meilleure note que ce qu’il mérite ». Moi, j’étais « Ah c’est pas possible, comment on peut dénoncer comme ça ? ». Bon enfin… Moi, je n’étais pas du tout ce style, même tout le contraire, donc je le détestais ! Mais bref ! La prof, en fait, voyant ça, s’était retrouvée dans une situation très problématique on va dire. Alors il y a un mot, on peut utiliser une expression familière, c’est « Ça la foutait mal ». Ça la foutait mal pour la prof parce que eh ben, cet élève lui racontait ça mais en même temps, ce qu’elle avait fait, ce n’était pas très honnête et il valait mieux que ça ne se sache pas autour d’elle, que les autres profs ne le sachent pas, et encore moins le directeur de l’école. Du coup, la prof était dans une situation bien embarrassante. Mais en fait, moi je me rends compte de ça aujourd’hui, quand je repense à cette histoire, mais sur le moment, je n’ai pas compris.

Alors cette prof qui n’était pas du tout sympathique avec moi, tout d’un coup a dit… Elle était un peu embêtée comme ça et embarrassée, embêtée, et puis tout d’un coup, elle a dit « Mais non, pas du tout, il n’y a pas du tout eu de triche, qu’est-ce que tu racontes ? Ce n’est pas du tout vrai. Il a eu une bonne note ». Voilà ! Moi, j’étais très, très surpris parce que je pensais que j’allais avoir plein de problèmes et non. Mais en fait, qu’est-ce qui s’est passé ? C’est que la prof était bien embêtée et elle préférait cacher la vérité. Alors ce qui est drôle, c’est qu’en plus ce fayot-là, ce cher Laurent, s’il voit la vidéo, je lui dis bonjour ! Ce cher Laurent, eh bien c’était en fait le fils de la prof principale. Alors vous avez, je ne sais pas… Une dizaine de professeurs ou 7 ou 8 quand vous êtes en 6ème et il y a un professeur qui va être le professeur principal de la classe, d’accord ? Eh bien, c’était la prof de français et ce cher Laurent, c’était le fils de la prof de français, d’accord ? Donc, ça la foutait encore plus mal vis-à-vis de la prof d’anglais parce que ce cher Laurent, il allait certainement raconter ça à sa maman, à sa mère, et donc, ça risquait de se savoir encore plus. Donc vraiment, cette prof d’anglais qui n’était pas sympa du tout, qui en plus… Quand on essayait de parler et tout ça, on était un peu timides, elle nous humiliait : « Tu n’as pas appris ta leçon ». Je me souviens même qu’une fois, j’avais fait quelque chose de bien et vraiment, je n’avais pas du tout triché, j’avais essayé, voilà, et ça s’est révélé que c’était bien, mon mot était correct. Elle m’avait dit « Ça, tu ne peux pas le savoir à ton niveau. Tu as triché !». Voilà. Vous imaginez un petit peu la mentalité de la prof. Super ! C’est pour ça que j’ai appris de tout ça et j’essaye de ne pas commettre les mêmes erreurs, vous voyez ? Il y a les personnes qui répètent les mêmes erreurs quand on leur fait quand ils sont petits, Moi, j’essaye de faire le contraire.

Voilà, donc finalement, c’est une petite histoire assez drôle et je trouvais que c’était assez révélateur de plein de choses qui se passent à l’école. Bon voilà, donc aujourd’hui, j’ai critiqué cette prof, ça ne veut pas du tout dire que c’est pour critiquer tous les profs en général, au contraire, je trouve que les professeurs font en général un travail incroyable mais je crois que dans le système éducatif, il y a énormément de choses à faire ou à plutôt refaire. Si vous voulez, je pourrai vous parler de ça dans une vidéo. Au lieu de raconter une histoire, je peux vous raconter ce que je pense du système éducatif en général, en France et puis aussi en Espagne puisque je vis en Espagne actuellement et ce que je pense qu’on pourrait faire peut-être pour améliorer les choses et le système. Enfin voilà, aujourd’hui, je voulais vous raconter cette petite histoire et puis, j’espère que vous n’avez pas eu un professeur comme ça mais j’aimerais bien dans les commentaires que vous me disiez si vous avez eu vous aussi un professeur un petit peu… Pas très sympathique ou des petites anecdotes qui vous sont arrivées vous aussi, quand vous étiez à l’école. Je suis sûr que vous avez plein de choses à me raconter, peut-être dans vos cours de français notamment !

Donc voilà, je vais vous laisser une petite liste dans le blog comme toujours, avec la fiche, avec le podcast, avec tout ça, vous avez tout ça dans le blog. Je vous laisse le lien dans la description. Je vous laisserai une petite liste des mots que j’ai utilisés : le primaire, le secondaire, le collège, le lycée, un fayot, on dit rapporteur aussi, d’accord ? Je vous laisse une petite liste de vocabulaire. Donc je vous poserai aussi des petites questions sur Instagram ou sur Facebook par rapport à ces mots de vocabulaire, d’accord ? Alors soyez bien attentifs ! N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux et n’oubliez pas de me raconter votre histoire dans les commentaires. Voilà, donc je sais que je suis allé un petit peu vite au niveau du rythme. Il y a d’autres vidéos où je parle très lentement, d’autres où je parle un peu plus vite. Vous avez le cours pour débutants pour les débutants. Vous avez un autre cours gratuit pour niveau intermédiaire/avancé, d’accord ? Je sais, aujourd’hui, je suis allé peut-être un peu vite mais ne vous inquiétez pas, il y a différents styles de vidéos pour les différents niveaux. Je vous embrasse très fort et on se retrouve dans la prochaine vidéo. Au revoir les super étudiants !

 

Si tu veux parler français rapidement, je te conseille MES COURS COMPLETS DE FRANÇAIS ! Ils sont extrêmement efficaces ! :-)
 

Profite de nos cours de français totalement gratuits:

 

36 réflexions sur “Une Histoire d’école et de prof d’anglais”

  1. Bonjour et merci pour ce que vous faites.
    Votre opinion sur se sytème d’enseignement en France, ses problèmes, m’intéresserait beaucoup et je suis sûr, bon, j’espère que ce n’ est pas seulement moi. Je suis enseignante en secondaire et on a nos problèmes (en Rép.tchèque) nous aussi, donc pour comparer, s’ inspirer…
    Merci Michaela

  2. d’abord je tiens à vous dire que vous m’avez beaucoup aidé à améliorer mon français? vraiment vous êtes un bon professeur j’ai appris beaucoup de choses à travers vos vidéos.
    quand j’étais en primaire j’avais un problème qui m’empêchait de parler dans la classe, ce problème est dû au fait que j’étais trop timide, même j’étais brillante dans presque toutes les matières mais quand le prof nous fait une séance d’oral je me sentais incapable de s’exprimer;

  3. Bonjour Pierre,
    Merci pour le video.
    Quand j’avais 15 ans, j’avais un professeur de grec qui était terrible. Il a gardé un de mes camarades de classe derrière le tableau pendant 3 mois simplement parce qu’il avait mal interprété une réponse. Et avec cet enseignant, nous passions 2 ou 3 heures par jour. Il ne nous respectait pas et ne nous traitait pas comme des êtres humains. Souvenirs terribles!!!!!

  4. Bonjour, Pierre. Je voudrais savoir la différence entre MAITRESSE, ENSEIGANTE ET PROFESSEUR…EN TANT QUE LES DEUX VERBES QUE ME LAISSE FOU : APPRENDRE ET ENSEIGNER. Merci bcp à vous deux!!!

  5. Bonjour je vous raconte une histoire qui c’est se passé quand j’étais 2èm en collège ,j’étais trés intelligent en mathématique ,mais il y a des éléves ne peuvent pas comprendre le mathématiques donc en ce cas la prof , Elle a fait un châtiment pour ceux que ne comprendre pas. Nous avons un éléve sa mère Une institutrice dans le même école , malheureusement il est trés faible en mathématique , tout le monde obliger de répondre une question chaque cours Sauf lui , parce que sa mère elle est institutrice pour ça , il a eu la chance , mais à la fin échou, je souhaitais, vous allez comprendre l’histoire c,est Notre système éducative en Afrique .

  6. Salut Pierre,

    Super intéressante histoire et surtout très rigolote. J’ai une question pour toi Pierre. Pourrais-tu m’expliquer la différence entre (an/année – Bonsoir/bonne soirée – Bonjour/bonne journée)?? Quelles en sont les différentes nuances?contexte? rèegles?

    Merci par avance de ta réponse.

    Rania

  7. Merci Pierre….je trouve l histoire tres amusante et educatif!!!!! Merci!!!! et pardon je ne trouve pas les accents sur mon ordinateur

  8. Quand j’étais en 4émeprimaire, j’étais très faible en arabe et surtout la production écrite……..
    Chaque fois que le fais je reçu 2 ou 3/10 et malheureusement ma professeure d’Arabe, me gêne tout le temps
    Elle me disait tous les jours tu ne l’arrive pas à écrire ; ton style est très ridicule
    Un jour j’ai eu l’idée de tricher le devoir je ne vais pas écrit cette fois l’expression écrite
    C’est, maman qui va la faire au lieu de, moi parce que j’ai envie de prendre une bonne note et pour ne pas entendre de mauvais mots de ma maitresse
    Le matin j’ai beaucoup d’enthousiasme pour le cours d’arabe pour la première fois
    En effet j’ai eu une, mauvaise note comme d’habitude…….
    J’ai eu 4/10 malgré que ma mère écrit carrément bien je suis sûr de ça
    J’avais beau tout faire pour prendre la meilleure note ; elle ne s’intéressait pas….
    J’ai essayé mais tous était envin
    En fin j’ai eu l’impression que même si j’écrivais bien je vais recevoir un mauvais résultat … toujours cette professeure me juge d’avance que je suis faible et c’est tous

      1. Malheureusement ,certains profs découragent les apprenants en les bloquant.Ils sont responsables de leurs défaites ;les pauvres ce sont des victimes des profs qui connaissent pas de pédagogie !!!!

  9. Bonjour Pierre! J’ai rencontré plusieurs professeurs comme ça et les chouchous m’a beaucoup dérangé quand j’étais à l’école secondaire car ils n’avaient pas d’autre travail à faire que de chercher des problèmes avec les autres.

  10. Pierre , j,aime beacoup votre histoire, il fait me rire .??
    Tu est très bon professeur , tu est très sympa ,
    Merci merci, j,espere plus d,histoires ❤️
    PD: est ce que tu habite maintenant en Espagne ,

  11. Bonjour à tous! Moi, j’ai une petite histoire à vous raconter à propos des prof. Quand j’étais à l’école sécondaire, (en Argentine on appelle comme ca le collège et le lycée) j’avais une prof de francais un peu sérieuse, pas sympathique, pas gentille au moins avec moi, j’ai jamais réussi avec elle mes examens!!!! c’était une question de mauvaise relation entre nous deux. Par contre j’adorais étudier le francais, à tel point que je suis devenue prof de francais moi aussi!!!!! haha elle ne pouvait pas le croire!!! J’ai commencé à travailler et j’ai fait même du théâtre en francais avec mes étudiants, (le Chaperon Rouge, Blanche Neige..des histoires traditionnelles pour que tout le monde puisse les comprendre) et j’ai eu l’idée (excellente idée!!!!) d’inviter ma prof à une des présentations. Incroyable!!!! Elle y est allée et avec des larmes aux yeux elle m’a embrassé et m’ a félicite!!!!!!

  12. bonjour pierre j’aimé beaucoup votre vidéo particulièrement votre histoire et je veux savoir votre point de vue sur le système éducatif

  13. Bonjour Pierre,
    J’ai un petit récit. C’est pas à moi, mais à mon père. Il était dans la classe de français, et inattentif. Le prof l’a vu et il a dit ‘Allez ! Qu’est ce que j’ai dit ? C’est quoi l’oeuf à la coque ?’ Toute de suite, mon père a dit ‘C’est un oeuf qu’ un coq a pondu.’ Il y avait beaucoup de rires !
    (J’éspère que je n’ai pas fait des erreurs ave le temps des verbes)

  14. Il avait des error dans ma mesage anterieur. J´ai fait des corrections.

    Mon debut avec la langue française chez école a été dans le 7émé (équivalent au 4émé en France). Le probléme etait que mon pére avait decidé changer moi même d´une école non assez bonne pour cette qui etait meilleur. Le pire est que je suis entré chez nouvelle école 3 mois aprés le debut de les classes. Je jamais avait eu des classes de français. Bien, j´ai dit à ma prof: _ Mme, je ne sais rien de français! Puis, elle m´a repondu gentillement: _C´est une catastrofe….
    Mon 1ére test a eu horrible: 2/10…… (comme 4/20 en France).
    Elle a été trés gentille et sensible avec moi et j´ai terminé mon anné avec un excelent resultat et, puis, elle m´a fait aimer la langue française pour toujours…

  15. Mon debut avec la langue française chez école a été dans le 7émé (équivalent au 4émé en France). Le probléme etait que mon pére avait decidé ma changer d´une école non assez bonne pour cette qui etait meilleur. Le pire est que je suis entré chez nouvelle école 3 mois aprés le debut de les classes. Je jamais avait eu de classes de français. Bien, j´ai dit à ma prof: _ Mme, je ne sais rien de français! Puis, elle m´a repondu gentillement: _C´est une catastrofe….
    Mon 1ére test a eu horrible: 2/10…… (comme 4/20 en France).
    Elle a été trés gentille et sensible avec moi et j´ai terminé mon an avec excelent resultat et elle, donc, m´a fait aimer la langue française pour toujours….

  16. Bonjour Monsieur Pierre,
    Merci d’avoir raconté cette très bonne histoire. Je l’ai bien aimée. En réponse à votre commentaire « si vous voulez… au lieu de raconter une histoire, je peux vous raconter ce que je pense du système éducatif en général… » eh bien, oui, je serais très intéressée à connaitre votre point de vue à ce sujet.
    Vos vidéos sont excellentes et très éducatives. Merci beaucoup pour tout ce que vous partagez. Cela aide beaucoup d’élèves et de profs aussi !

    1. Nawel Hafsa

      Bonsoir tout le monde,
      Pierre votre histoire est simple et trés belle, on l’a suivi par nos coeurs et pas par nos oreilles.

      En 1ere annèe au lycée j’avais une prof. de mathe. assez sévère mais sans qu’elle le sait pour le moment, c’est que avec elle que j’ai commencé à comprendre la matière plûtot la maitriser, au debut je me souviens que j’étais vraiment étonnée ? mais avec le temps je fesais encores des efforts pour profiter de cette occasion de comprendre les mathe. Enfin de compt j’ai pu dépasser l’impasse des mathe?

  17. oh, la, la, Pierre. Les langues à l’école! J’ai eu un prof de français qui a dit à ma mère que je n’avais pas l’aptitude pour les langues et queje ne apprendrais jamais français!

    1. Salut,
      Je vous remercie infiniment mon prof Pierre pour tous vos efforts,vous êtes vraiment très compétent et très sympathique.
      Je suis en 3ème année du collège,et moi aussi j’avais un problème avec une prof d’histoire-gé ographie qui m’a beaucoup dérangée . Elle me disait généralement quand je lui pose une question concernant la leçon :”tu es bête ou quoi??”,”tu veux se moquer de moi??”,”tu es folle et tu devras voir un psychiatre.”… Et comme je suis très sensible,je me mis toujours à pleurer. Elle m’a plaçée à la dernière table , alors que j’étais à la première . Un jour , j’ai décidé de lui demander pardon même si je n’ai rien fait du mal . Heureusement, j’ai réglé mon problème mais par contre maintenant je suis devenue incapable de lui poser des questions ou même de participer en classe et je reste toujours silencieuse pendant sa séance .
      Et voilà , merci !

  18. bonjour monsieur,
    exil ante histoire ! moi aussi j’ai beaucoup quand j’étais à vous âge . mais moi j’ai aimé mon prof à l’âge de 12 ans il est jusqu’à présent dans mon cours . 25 ans passée , je ne arrive pas le oublier, et lui ne sais même pas . il était pour moi toute ma vie , il était beau , jeun de 23 ou 24 ans et moi j’étais 12 /13 ans

    1. Hiba dommane

      Bonjour monsieur
      J’aime bien votre chaîne, c’est la meilleur chaîne d’éducation française
      Je suis Marocaine

  19. Merci Pierre pour la video. Elle est très amusante est plein de nouvelles expressions et des nouvelles mots.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page