Aujourd’hui, nous allons voir 5 expressions en français que tu dois absolument connaitre ! Avec comme toujours : une vidéo, la transcription, une fiche récapitulative, un exercice et le podcast à télécharger à la fin de l’article !
N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !

Expressions Indispensables en Français (3)
(Fiche Récapitulative)

1) En vouloir à quelqu’un

C’est quand on est énervé contre quelqu’un :

Marie n’est pas allée au mariage de Jean et il lui en veut beaucoup !

2) Tu parles !

On l’utilise pour dire qu’on ne croit pas une personne :

– La directrice n’est pas une si mauvaise personne je crois !
– Tu parles !

3) Trouver (que)

Pour donner son opinion :

Je trouve que tu devrais aller plus souvent chez le coiffeur.

Je te trouve énervé ! Qu’est-ce qui ne va pas ?

4) Arriver à

C’est comme “réussir à”, “pouvoir” :

Je n’arrive pas à retrouver le nom de ce restaurant !

5) Quand même / Tout de même

Cela sert à exprimer la concession ou à insister :

Il pleuvait mais ils se sont quand même / tout de même baignés.

Tu pourrais quand même / tout de même dire merci !

Exercice

Complète ces phrases avec une des 5 expressions vues plus haut. Adapte l’expression en fonction du contexte !

1. Tu ne crois pas que Baptiste regarde ……………………………. trop la télé ?
2. Personnellement, je ……………………………. apprendre le français, c’est une aventure extraordinaire, et toi ?
3. Il lui a fait beaucoup de mal et elle ……………………………. énormément !
4. Tu peux m’aider ? Je ……………………………. soulever cette valise !
5. ……………………………. Il va rester avec Marie une semaine et après, comme toujours, il va la quitter et chercher une autre fille !

Correction

1. Tu ne crois pas que Baptiste regarde tout de même / quand même trop la télé ?
2. Personnellement, je trouve qu’apprendre le français, c’est une aventure extraordinaire, et toi ?
3. Il lui a fait beaucoup de mal et elle lui en veut énormément !
4. Tu peux m’aider ? Je n’arrive pas à soulever cette valise !
5. Tu parles ! Il va rester avec Marie une semaine et après, comme toujours, il va la quitter et chercher une autre fille !

Je te rappelle que nous pouvons prendre en charge ton apprentissage du français ! Jette un coup d’œil sur MES COURS COMPLETS DE FRANÇAIS ! Et si tu veux, on en parle ensemble pour savoir quel cours serait le plus efficace pour toi. Contacte-moi : [email protected]

Tu as aussi mon cours gratuit pour commencer bien sûr :

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

 

Expressions Indispensables en Français (3)
(Transcription de la vidéo)

– Bonjour !
– Bonjour tout le monde !
– On espère que vous avez passé de superbes vacances de Noël…
– …et on commence une nouvelle année avec plein d’énergie !
– Aujourd’hui, on va voir cinq expressions très importantes !
– Oui. Alors si vous n’êtes pas encore abonnés, n’oubliez pas de vous abonner et de cliquer sur la petite cloche. Allez, c’est parti !
– Donc effectivement, cinq expressions encore aujourd’hui et vraiment, comme toujours, des expressions super importantes, super utiles, super pratiques, que vous devez absolument connaitre pour vous améliorer et des expressions qui ne sont pas faciles à mettre en dessins, d’accord ?
– C’est pour cela qu’on les fait en vidéo sur Youtube et les autres, on les réserve pour Instagram.
– Voilà. Donc je vous rappelle, vous avez Instagram, vous pouvez nous suivre sur Instagram, vous abonner etc. Bon allez, on commence ! Regardez bien la vidéo jusqu’au bout parce qu’à la fin de la vidéo, on va vous poser une question très importante, on a besoin de votre opinion !
– Bon, on commence ! Première expression : “en vouloir à quelqu’un”.
– Oui : “en vouloir à quelqu’un”. Donc vraiment, n’oubliez pas ce “en” parce que c’est ça qui fait toute la différence !
– Oui, par exemple on va dire : “Je n’ai pas pu aller au mariage de Benoît et il m’en veut”.
– Ouais : “Je n’ai pas pu aller au mariage de Benoît et il m’en veut”, oui. Donc là on voit qu’en fait, ça veut dire que Benoît est énervé contre toi, encore, et il n’est pas content, voilà. Il t’en veut.
– Voilà, il est rancunier, il ne m’a pas pardonné.
– Voilà, il peut être par exemple rancunier, il t’en veut encore. Il y pense et quand il pense à ça, il est énervé contre ça, oui. On peut peut-être donner un autre exemple ?
– Oui, par exemple : “Bruno a menti à sa femme elle lui en veut énormément !”.
– Ah, ce n’est pas bien de mentir à sa femme !
– Eh non !
– Bon, important au niveau de la structure grammaticale, d’accord ? Là, c’est sa femme à Bruno. La femme de Bruno, qui en veut à Bruno. Donc on va dire : “qui lui en veut”. Donc là : “lui”, c’est un pronom complément d’objet indirect puisque c’est “à Bruno”, d’accord ? Donc : “en vouloir à Bruno”.
– Deuxième expression : “Tu parles !”.
– “Tu parles !”.
– Oui, ce n’est pas que “tu parles”, hein !?
– Non justement, c’est pour ça que c’est une expression, c’est un sens figuré et en fait, ça veut dire : “Tu parles !”, ça veut dire : “Tu dis n’importe quoi, c’est faux ce que tu dis !”. Allez, on voit un exemple ?
– Oui, par exemple : “Jean n’est pas une personne très agréable mais dans le fond, c’est un bon gars”.
– “Oh, tu parles ! C’est un gros hypocrite ! Moi, je ne l’aime pas du tout !”. D’accord ? Donc là, j’ai dis : “Tu parles ! N’importe quoi, c’est faux ce que tu dis ! Tu parles !”, d’accord ? Et on peut aussi utiliser l’expression sans rien après.
– Oui, par exemple : “Je suis sûre qu’aujourd’hui, Marie va arriver à l’heure !”
– “Tu parles !”. Donc là, je peux ne rien dire après mais ça suppose en fait : “Tu parles : Elle arrive toujours en retard, elle ne va certainement pas arriver à l’heure aujourd’hui !”, d’accord ? C’est sous-entendu quoi.
– Troisième expression : “je trouve”, “je trouve que”.
– Oui, alors : “je trouve”, “je trouve que”, on va voir les exemples, c’est en fait pour exprimer son opinion, un peu comme : “je pense”, “je crois que”.
– Le mieux, c’est de voir un exemple : “Tu trouves que j’ai l’air fatiguée ?”
– “Non, je ne trouve pas ! Je trouve que tu as l’air en pleine forme !”
– “Tu parles !” On est avec le “jetlag”, on a rien dormi !
– Oui, alors c’est vrai qu’on rentre du Canada et de New York, et on est super fatigués ! Si vous nous voyez un peu fatigués, c’est à cause de ça. Mais est-ce que vous savez comment on dit “jetlag” en français ? On peut utiliser “jetlag” mais normalement, le mot français, c’est…
– …”décalage horaire” ?
– Oui ! “Décalage horaire”.
– “J’ai le décalage horaire !”
– Non, non ! On ne dit pas ça ! “J’ai les effets du décalage horaire”.
– Ça devient toujours très compliqué ! “Je suis sous les effets du décalage horaire, et du coup…”
– Non, tu dis : “À cause du décalage horaire, je suis fatigué”, c’est aussi simple que ça ! Bon allez, un autre exemple mais cette fois-ci sans utiliser “que”, avec un adjectif après.
– D’accord, alors : “Je te trouve bien énervé en ce moment, tu ne vas pas bien ou quoi ?”
– Alors : “Je te trouve bien énervé” ou “je te trouve” directement : “Je te trouve énervé”. Donc on voit que là, directement, on met un adjectif. Donc on pourrait dire tout à fait : “Je trouve que tu es énervé” ou : “Je te trouve énervé”.
– Quatrième expression : “arriver à”.
– Oui, alors n’oubliez pas le “à”, c’est ça encore une fois qui fait toute la différence. Donc : “arriver à”, c’est un petit peu comme : “réussir à”, “pouvoir faire quelque chose”. Alors, tu as un exemple Noemi ?
– Bien sûr, toujours ! Alors : “Je n’arrive pas à ouvrir ce pot de confiture, tu peux m’aider ?”
– Oui, d’accord. Donc on aurait pu dire aussi : “Je ne réussis pas à ouvrir ce pot de confiture”
– “Je ne peux pas !”. Un autre exemple : “Tu arrives à étudier avec cette musique ?”
– “Tu arrives à étudier avec cette musique, avec ce bruit ?”, d’accord. Donc là toujours pareil, on pourrait dire : “Tu peux étudier avec ce bruit ?”
– “Tu réussis à étudier avec tout ce…”
– D’accord. Donc vous avez compris le verbe normal “arriver”, normalement, c’est arriver “physiquement” à un endroit, mais on peut dire : “arriver à faire quelque chose” par exemple.
– Et enfin, cinquième et dernière expression : “quand même / tout de même”.
– Oui, “quand même” ou “tout de même”, c’est similaire. “Tout de même” est peut-être un peu dans un langage un petit peu plus soutenu, mais enfin bon… Donc en fait, ça a plusieurs sens. Le premier sens, c’est le sens vraiment classique. Ça marque la concession, on appelle ça la concession. C’est un peu comme l’opposition.
– Oui, on va voir un exemple : “Il pleuvait mais il est quand même venu”. Mais on peut aussi l’utiliser dans un sens légèrement différent, par exemple : “Tu peux faire quand même un effort, hein !?”
– Oui, ou avec le conditionnel : “Tu pourrais quand même faire un effort !”, oui. Alors on peut dire aussi “tout de même”, hein ? Ça a le sens de : “Malgré tout, franchement, au minimum, tu pourrais faire ça !”. Donc c’est pour insister quoi, pour marquer encore plus le : “Tu pourrais tout de même, quand même, faire un effort !”
– “Quand même !”
– “Quand même !”
– Et des fois, ça marque carrément l’exclamation, l’énervement. Par exemple, je peux te dire : “Le voilà, il arrive !”
– Ah oui, et moi je vais dire : “Ah, ben quand même ! Ce n’est pas trop tôt ! Quand même !”
– Calme-toi Pierre !
– Donc c’est quand on est énervé : “Ah, ben tout de même !” Alors “tout de même”, ça fait un peu plus soutenu : “Ah, ben tout de même ! Ah, ben quand même ! Ce n’est pas trop tôt !” On peut d’ailleurs dire aussi “enfin” : “Ah, ben enfin ! Enfin ! Ah, ben enfin, le voilà !”
– Oui, ça a le sens de “finalement”.
– Oui, mais énervé un peu là. Et maintenant, c’est la fin de la vidéo !
– Tu parles, il reste la question ! Je trouve que tu perds un peu la mémoire… Mais bon, je ne t’en veux pas !
– Ah, tu ne m’en veux pas, merci ! Alors voici la question, donc c’est tout simplement : “Quelles expressions voulez-vous que l’on explique ?”
– Dites-le nous dans les commentaires et on les expliquera !
– Alors avant quand même, regardez si on ne les a pas déjà expliquées dans d’autres vidéos et surtout, si on ne les a pas expliquées sur Instagram, d’accord ? Parce que là, il y en a vraiment beaucoup ! Et si on ne les a pas expliquées, eh bien vous pouvez nous les signaler : “Pierre, Noemi, j’aimerais que vous expliquiez cette expression, je ne la comprends pas bien !”, et aucun problème ! N’oubliez pas de vous abonner comme toujours et de nous suivre sur les réseaux sociaux !
– Et vous retrouverez tout cela : le podcast, la fiche, la transcription, dans le blog, comme toujours.
– Je ferai peut-être même un petit exercice pour cette vidéo et n’oubliez pas, vous avez aussi le cours gratuit de français. Allez, on se retrouve dans la prochaine vidéo !
– Bisous, bisous à tout le monde !
– Bisous ! Et je trouve que vous êtes vraiment magnifiques, fantastiques, extraordinaires avec votre apprentissage du français ! C’est génial, continuez !

Si tu as aimé cette vidéo sur les expressions indispensables à connaitre en français, je te conseille aussi de regarder celle-ci : Expressions Indispensables en Français (2)