C’EST ou IL EST ? Il s’agit certainement de l’erreur la plus fréquente des étudiants de FLE ! Et aujourd’hui, nous allons rectifier cela !

Vous pouvez nous suivre sur la page Facebook ; j’y poste une petite astuce de FLE tous les jours ainsi que sur Instagram !
Merci aussi pour votre soutien indispensable : les “like” ou pouces vers le haut, partages, commentaires et abonnements sur la chaine YouTube :-)
Vous serez peut-être intéressés aussi par LE TEST DE NIVEAU ou L’ACADÉMIE pour parler avec d’autres personnes en français ;-)

Une petite remarque par rapport à la vidéo : je ne l’ai pas dit mais on utilise bien évidemment IL EST pour exprimer l’heure : il est 1 heure, 4 heures, 10 heures, midi, etc. Ou dans certaines expressions “impersonnelles” comme : il est certain que, il est clair que…

C’EST ou IL EST – EXERCICE

Complète ces phrases avec ILS SONT, CE SONT, C’EST ou IL EST.

1. Je n’aime pas ces garçons et de toute manière, ………… des imbéciles !

2. À propos, tes voisins, ………… anglais ou américains ?

3. J’adore la Dordogne. Quand on se promène dans cette région, ………… beau !

4. Je te présente Peter, ………… mon ami, ………… anglais et ………… ingénieur.

5. Ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau et ………… normal ………… frères jumeaux !

6. ………… un acteur, ………… très connu, ………… italien et ………… un garçon très sympa. Tu sais de qui je parle ?

7. ………… mardi que tu as le rendez-vous ?

8. Jean n’est toujours pas là ! ………… un élève très peu ponctuel, ………… le moins qu’on puisse dire !

9. ………… des tableaux peints par Picasso !

10. ………… blonde, ………… petite et ………… actrice. Euh… Attends ! ………… une actrice ou ………… une chanteuse ?
Ah oui, je me souviens : ………… actrice et ………… aussi chanteuse !

Correction

Complète ces phrases avec ILS SONT, CE SONT, C’EST ou IL EST.

1. Je n’aime pas ces garçons et de toute manière, ce sont des imbéciles !

2. À propos, tes voisins, ils sont anglais ou américains ?

3. J’adore la Dordogne. Quand on se promène dans cette région, c’est beau !

4. Je te présente Peter, c’est mon ami, il est anglais et il est ingénieur.

5. Ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau et c’est normal ils sont frères jumeaux !

6. C’est un acteur, il est très connu, il est italien et c’est un garçon très sympa. Tu sais de qui je parle ?

7. C’est mardi que tu as le rendez-vous ?

8. Jean n’est toujours pas là ! C’est un élève très peu ponctuel, c’est le moins qu’on puisse dire !

9. Ce sont des tableaux peints par Picasso !

10. Elle est blonde, elle est petite et elle est actrice. Euh… attends ! C’est une actrice ou c’est une chanteuse ? Ah oui, je me souviens : elle est actrice et elle est aussi chanteuse !

Si tu as aimé cette vidéo, tu seras peut-être aussi intéressé par cette vidéo sur la préposition À !

C’EST ou IL EST  –  Transcription

Bonjour, comment ça va ?
Alors, ça progresse le français ? Mais oui, je suis sûr que tu progresses. Et en plus tu t’amuses ! Et bien c’est parfait !
Allez, aujourd’hui tu sais quoi ? On va voir l’erreur la plus fréquente des étudiants de FLE, des étudiants de français langue étrangère.
Et oui, c’est l’erreur la plus fréquente. Je te le promets.
Tu sais de quoi il s’agit ? Non ? On va le voir tout de suite.
Et, vous êtes encore là ? Bon, alors c’est parfait.

Alors on y va ! Alors, qu’est-ce que c’est cette erreur fréquente, cette erreur si fréquente ?
Et bien c’est de se tromper entre “c’est” ou “il est”.
On va essayer de répondre à la question. C’est ou il est ?
D’accord ? Donc c’est vraiment l’erreur numéro un.
La “one”, la “first”, la première. Pourquoi ? Ben parce que, premièrement, parce que c’est une erreur que tout le monde commet, c’est-à-dire, les étudiants de FLE débutants, mais aussi les étudiants qui ont un très haut niveau.
Quand les étudiants de FLE ont un très haut niveau, très souvent, l’erreur assez importante qu’ils continuent à faire, c’est celle-ci.

Et ensuite pourquoi aussi je l’ai mise, je la considère comme l’erreur numéro un ? Eh bien parce que c’est une erreur assez importante, c’est,
c’est pas beau. C’est, vraiment, tout de suite on se dit : “Ah ouais d’accord c’est un étudiant de FLE, bon, qui n’a peut-être pas un très bon niveau”.
Ça dégrade ton niveau. Alors que des fois on a, on a un très bon niveau mais à l’oreille, ça fait vraiment étudiant de FLE qui commence.
Et cela pourquoi ? Parce que les Français ne se trompent jamais là-dessus.
Et … et aussi parce que vraiment ça fait bizarre à entendre pour un Français. Donc, ça n’empêche pas la compréhension, mais ça donne une image mauvaise. Donc on va tout de suite réparer ça.

Alors la première chose à dire c’est que, on l’appelle l’erreur “c’est, il est” mais on pourrait considérer plus largement c’est plus ce sont, d’accord ? Parce qu’au pluriel ça fait “ce sont” et “il est” mais aussi et “il est” mais aussi “elle”est”, “ils sont”, “elles sont”, etc. Hein, plus largement. Bon.
Alors, on va voir d’abord qu’est-ce que tu vas trouver dans les livres de grammaire, les livres de FLE classiques, en général.
Alors, ils vont te dire, et bien, c’est sert à présenter. Donc par exemple, c’est Paul, c’est un ami, ok ?
Il est sert à décrire. Il est jeune. Il est italien. D’accord ? Attention, italien ici sans majuscule. Bon ben, c’est pas faux hein. Mais par exemple une phrase comme ça la, avec voisin. Je vais dire il est mon voisin ou c’est mon voisin ? C’est un peu comme une, je présente quelqu’un ou je le décris.
Donc ce n’est pas facile, c’est pas très pratique. Et moi, je veux toujours te donner des choses pratiques, pragmatiques et je veux être pragmatique, te donner des trucs.
Donc voilà comment on va essayer de travailler. La règle à retenir absolument ! Après il est, ou elle est, ils sont … tu dois mettre un adjectif qualificatif ou une profession.

Les professions, c’est un peu spécial, ça fonctionne des fois comme des adjectifs donc.
Et surtout ! Surtout ! Tu dois absolument retenir une chose.
Après il est il n’y a JAMAIS, il est n’est jamais suivi d’un DÉTERMINANT. Ok ? Allez, répète-le après moi. Il est n’est jamais suivi d’un déterminant.
Je t’ai entendu oui ? bon. Bon alors, un déterminant c’est quoi ? Et bien c’est ce qui va devant un substantif, un nom.
Par exemple les articles, un, les possessifs, mon, démonstratifs, ce, etc. D’accord ? Bon. On va voir tout de suite des exemples.
On va dire, il est petit. Il est sympa. Elle est grande. Il est professeur. Elle est étudiante. Bon, étudiant ça va aussi avec les professions hein. Il est anglais.
D’accord ? Tout ça. Mais, on ne peut pas dire il est mon voisin. Totalement faux ! Il est le professeur, ou le prof.
Elle est une étudiante. Non, non, non.
Alors, qu’est-ce qu’on doit dire ? Et bien on va dire c’est. C’est mon voisin. C’est le prof. On peut dire elle est étudiante, d’accord ?
Elle est une étudiante, non. Mais on peut dire elle est étudiante. Hein. C’est ce que l’on vient de voir. Mais on peut dire aussi c’est une étudiante. D’accord ? Donc elle est étudiante, la, étudiante c’est plutôt pris comme un adjectif. Et c’est une étudiante, ici, c’est plutôt vu comme un substantif.
Donc, on peut dire ces deux choses, mais on ne peut pas dire elle est une étudiante. Bon, et c’est la même chose pour d’autres mots qui fonctionnent comme ça, comme adjectifs et substantifs. Par exemple, idiot, ou stupide.
On peut dire il est idiot, bon, adjectif, ou c’est un idiot. Ici idiot est substantif. D’accord ?
Mais on ne peut pas dire il est un idiot. Ok ? Allez, on continue.
Donc on a dit, jusque-là on a dit il est plus adjectif qualificatif.
Ou profession. Ok. Mais finalement on n’a pas vraiment répondu à la question, ben alors après c’est qu’est-ce qu’on peut mettre ?
Et c’est important de répondre à cette question pour éviter des doutes.
Alors on va faire un petit exercice. Tu vois, il y a le professeur qui te dit on va voir ça à travers un exercice, un petit.
Je t’ai mis quatre phrases. Parmi ces quatre phrases, quelles sont les phrases, ou la phrase, incorrecte ? Réfléchis, réfléchis. Très bien, c’est toi qui travaille un peu.
Ouais ? Sûr ? Tu as la réponse ?
Bon. Et bien la réponse c’est que toutes ces phrases sont correctes.
Ah ! Et oui. Alors tu vas dire : “Pierre, Pierre, je suis sûr que …”
Je suis sûr que tu vas dire : “Pierre, mais c’est beau, la dernière là, la dernière, c’est beau, c’est incorrect”. Pierre tu vas me dire, mais tu nous as dit après il est, adjectif. Et là, c’est un adjectif !
C’est vrai. C’est vrai. J’ai dit après il est, adjectif qualificatif.
Mais je n’ai pas dit qu’on ne peut pas mettre un adjectif qualificatif après c’est.
Je n’ai jamais dit ça ! D’accord ? Donc. Voyons-voir.
Quand on dit c’est Paul, quand on dit c’est une amie anglaise ou c’est elle que j’aime, ici dans l’analyse grammaticale maintenant si par exemple on se réfère au Grevisse, il nous dit que c’est s’analyse ensemble. On ne le décompose pas.
C’est, ça s’analyse comme un présentatif. Bon.

Mais dans la dernière, c’est beau, dans ce cas-là, il faudrait le décomposer et dans ce cas-là, C apostrophe, ça correspond au pronom indéfini cela. C’est la même chose.
Cela, ceci, ça, ou C apostrophe devant le verbe être, c’est la même chose. Donc c’est un pronom indéfini. Et donc ça veut dire cela est beau.
Alors par exemple, je suis devant un paysage magnifique, et je vais dire : “Ah ! C’est beau ! C’est vraiment beau hein.”
Voilà. Pronom indéfini, verbe être et adjectif. Cela est beau. Cela, c’est indéfini, c’est général, c’est ça là, le paysage.
Donc c’est tout à fait possible de mettre aussi un adjectif qualificatif après c’est. D’accord ? Mais la structure est un peu différente.
Donc si tu veux retenir une règle d’une autre manière, tu peux dire que, “il est” doit être suivi d’un adjectif qualificatif et profession, et c’est peut être suivi d’un déterminant, d’un nom, c’est Paul, d’un adjectif qualificatif, c’est beau, etc.
Alors des exemples. Il est sympa. C’est Marine. C’est un ami.
C’est grand ou petit ? Ça, ça veut dire cela est grand ou petit ?
D’accord ? Mais moi je te conseille de retenir, parce que c’est plus facile, c’est plus un truc facile à tout de suite connecter, que, après “il est”, on n’a jamais un déterminant.
Donc “il est” n’est jamais suivi d’un déterminant. Parce que si tu retiens juste ça, ben ça suffit pour ne pas te tromper. Donc c’est important d’avoir compris le reste, mais si tu ne dois retenir qu’une chose pour tout de suite connecter, “il est”, pas de déterminant.
Bien, donc voilà, j’espère que maintenant tu as bien compris cette différence fondamentale entre c’est et il est.
C’est vraiment important et évidemment maintenant il faut mettre cela en pratique, avec un exercice. D’accord ? Donc surtout, fais bien l’exercice. Je te laisse le lien, ok ?
Tu as juste à faire clic !
Et tu vas faire l’exercice, tu retrouveras aussi l’audio de cette vidéo que tu peux t’enregistrer en mp3, tu retrouveras toute la transcription, d’accord ?
Bon. Après quand tu vas parler, peut-être que tu vas continuer à te tromper de temps en temps.
Mais ne t’inquiète pas. Peut-être que tu vas dire “c’est” ou “il est”, et tu vas dire Ah non, non ! Je me suis trompé !
Et bien, très bien ! Petit à petit, tu vas te corriger. D’accord ?
Le principal c’est que tu aies bien compris.
Allez, on se retrouve dans une prochaine vidéo. Bye-Bye !

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !