Certains mots en français sont difficiles à prononcer et souvent tu les prononces mal ! Aujourd’hui on va voir 10 mots qui posent souvent des problèmes au niveau de la prononciation française et on t’expliquera comment les prononcer correctement.
Le podcast se trouve, comme toujours, à la fin de l’article et la transcription est sous la vidéo, après la fiche et l’exercice !

🤝 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !
🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud !
👉 Notre cours gratuit (niv interm. / avancé) – 👉 Notre nouveau cours gratuit pour débutants !
🖐 Tu peux nous aider en contribuant à la traduction de nos vidéos : Titre, Description, Sous-titres, merci !

10 mots difficiles à prononcer en français
Fiche Récapitulative

1) Rarement [rarmɑ̃] Ex. Il est rarement de mauvaise humeur.

2+3) Jeune [ʒɶn]  / Jaune [ʒon] Ex. Ce jeune s’habille en jaune !

4+5) Un chien [ʃjε̃] / Chiant [ʃjɑ̃]  Ex. Ce chien est vraiment chiant.

6) Incroyable [ε̃krwajabl] Ex. ce livre est incroyable !

7) Ailleurs  [ajɶr] Ex. Il est toujours ailleurs !

8) Un pays [pei] Ex. La France est un beau pays ! 

9) Un aïeul [ajɶl] Ex. Jean-Charles ? C’est mon aïeul !

10) Un œil [ɶj] ( pl. yeux [jø] Ex. Jette un coup d’œil sur cet article !

 

rarement jeune jaune
[rarmɑ̃] [ʒɶn] [ʒon]

 

chien chiant incroyable ailleurs
[ʃjε̃] [ʃjɑ̃] [ε̃krwajabl] [ajɶr]

 

pays aïeul œil
[pei] [ajɶl] [ɶj]

 

L’exercice 😉

Pour cet exercice, tu peux simplement t’enregistrer en prononçant ces mots puis réécouter le podcast pour vérifier que tu ne t’es pas trompé !

Et si tu veux progresser en français, nous avons plusieurs outils :

🛒🛒 Tu trouveras tous nos cours, dans notre boutique !

👨‍🎓👩‍🎓 Avec l’achat de n’importe quel cours, tu pourras aussi avoir un accès à l’académie, c’est une super communauté dans laquelle d’autres élèves et des professeurs t’aident ! Tu peux aussi parler par Skype ou intégrer un groupe Whatsapp, participer au cours en live que je fais chaque semaine, recevoir plein d’outils pour le français, poser tes questions… ;-)

👉N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche
et à nos pages Instagram et Facebook !

🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud !

👉 Notre nouveau cours gratuit pour débutants !
👉 Notre cours gratuit (niv interm. / avancé) !

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

 

10 mots difficiles à prononcer en français
Transcription de la vidéo

– Bonjour tout le monde !
– Bonjour !
– Aujourd’hui Pierre, une vidéo de prononciation française !
– Oui, ça faisait longtemps qu’on vous faisait part d’une vidéo avec 10 nouveaux mots ! Des mots très courants que vous prononcez encore une fois… Je suis désolé, mais toujours mal !
– Et on vous rappelle qu’il y a une série de : “Erreurs de Prononciation” que vous pourrez regarder pour corriger toutes ces petites erreurs de prononciation.
– N’oubliez de vous abonner et de cliquer sur la petite cloche pour recevoir les notifications et on commence !

– Alors 1er mot, c’est : rarement [rarmɑ̃]. Je pense que la difficulté est à cause du R ! On vient d’ailleurs de faire une vidéo sur “Comment prononcer le son R” que vous pouvez regarder.
– Tout à fait ! Alors oui, certainement qu’il y a un problème avec le R et puis aussi ce E qui tombe quoi. Bon, en fait il faut le voir en deux parties. La première partie, c’est RARE [rar]. Donc là, effectivement, le problème c’est le R. Bon, je ne vais pas trop insister parce qu’on vient de faire une vidéo sur le R spécifique. Et une deuxième partie avec la nasale MENT [mɑ̃], d’accord ? Donc RARE-MENT, rarement.
– On ne dit pas RA-RE-MENT ?
– Non, ce E on ne l’entend pas en fait, ça fait : rarement.
– Par exemple : Tu es rarement de mauvaise humeur, Pierre !
– Ça, c’est vrai !

– Alors 2ème et 3ème mots, on va les regrouper parce qu’ils se ressemblent un peu, c’est : jeune [ʒɶn] et jaune [ʒon].
– Oui, c’est ça le problème, c’est qu’ils se ressemblent ! Alors jeune, c’est un jeune, une personne jeune, qui n’est pas très âgée et puis jaune, tiens, c’est comme ça !
– Voilà, j’ai un pull jaune.
– Alors le premier, en fait ce qui différencie ces deux mots, c’est la voyelle, d’accord ? Le premier, c’est [ɶ], comme quand on dit : une heure [ɶr], il est quel heure ? Donc : jeune. Un jeune. Dans le deuxième, on a un O fermé [o]. Donc c’est : jaune.
– Jaune.
– Voilà, d’accord ?
– Jeune / Jaune. Alors est-ce que tu pourrais nous dire une phrase dans laquelle il y aurait ces deux mots, Noemi ?
– Bien sûr ! Je suis jeune et je m’habille en jaune.
– D’accord !

– 4ème et 5ème mots, qu’on a regroupés aussi, voyons si je vais réussir à le dire, c’est le mot : chien [ʃjε̃], et : chiant [ʃjɑ̃].
– Je l’ai bien dit ?
– Tu l’as très bien dit, c’est parfait ! Bon alors c’est vrai que ce n’est pas évident, d’ailleurs je me souviens, ta mère croyait que : chiant, ça venait de : chien. Et je lui ai expliqué que non, pas du tout !
– Oui, moi aussi je croyais ! Parce que ça se ressemble, mais non !
– Bon, alors déjà attention ! Un chien, c’est “Woaf, woaf !”, le chien, et chiant, c’est un mot très utilisé en français. Ça veut dire que c’est quelque chose d’ennuyeux, de pas agréable, d’embêtant ou une personne chiante. Mais attention, c’est très utilisé mais c’est un langage familier et en plus, c’est vulgaire donc faites quand même attention où est-ce que vous l’employez.
– La difficulté dans ces deux mots, c’est évidemment la nasale, les deux nasales qui se ressemblent énormément, c’est…
– Non, elles ne se ressemblent pas tant que ça !
– Oui, bon alors le chien, l’animal, d’accord ? C’est la nasale [ε̃]. Donc on a : chien [ʃjε̃], d’accord ? Et dans l’adjectif, quelqu’un, une personne, quelqu’un qui est chiant, c’est la nasale [ɑ̃] . Comme un an, deux ans, donc on a : chiant [ʃjɑ̃].
– Ce n’est pas facile à distinguer, hein !
– Alors est-ce que tu as une phrase dans laquelle on retrouverait ces deux mots, Noemi ?
– Bien sûr ! Ce chien est très chiant !
– Oui, ce chien est très chiant ! Il n’arrête pas d’aboyer !

– Et on passe au 6ème mot, c’est : incroyable [ε̃krwajabl].
– Oui, ça c’est incroyable comme vous prononcez mal ce mot !
– Mais non, n’importe quoi ! Ne l’écoutez pas ! En fait, la difficulté, je pense qu’elle vient plus du fait de l’orthographe et qu’on ne s’imagine pas que ça va se prononcer comme ça.
– Oui, c’est vrai que c’est un petit peu difficile avec ce O et cet Y en fait ! En fait le Y, il a comme un petit deux rôles. C’est comme s’il avait le rôle du I, et comme si il avait le rôle de deux L en fait. Donc combiné avec le O, c’est ça qui va donner le son OI [wa], comme ça donc bon. Voyons, on doit le diviser en trois parties. La 1ère, c’est la nasale IN [ε̃] , d’accord ? Ensuite, CROI [krwa], d’accord ? Comme : je crois, par exemple. Et finalement, YABLE [jabl].
– IN-CRO-YABLE.
– Voilà, donc ensemble ça va faire : incroyable. Et on ne prononce pas le E final bien évidemment !
– Allez, une petite phrase : Ce livre est incroyable !
– Voilà, et là on va faire la liaison : est_incroyable !

– Et 7ème mot, c’est : ailleurs [ajɶr]. Alors encore une fois, ça pose des problèmes par rapport à comment ça s’écrit. Quand on le voit, on se dit : ça va se prononcer comment ?
– Et voilà ! Oui, c’est vrai que ce mot est un peu difficile aussi. Donc au début on a un A [a] pas très compliqué, A. Le problème, c’est qu’on doit faire ILLEURS [jɶr]. Alors c’est comme si vous disiez : une heure encore mais devant, vous mettez le YEU [j]. Le YEU de : yo-yo là, A-ILLEURS.
– Donc le I en fait, on ne le prononce pas du tout ?
– Non pas vraiment ! On a comme la sensation qu’il y a un I, mais en fait, on ne l’entend pas. On entend YEU, et HEURE après donc ça fait comme ILLEURS [jɶr], A-ILLEURS.
– On ne dit pas AILLEURS [aijɶr] mais AILLEURS [ajɶr].
– Non, on ne dit pas [aijɶr]. Le I, non, en fait réellement, il n’y est pas, c’est : A-ILLEURS [ajɶr]. Alors est-ce que tu as une phrase dans laquelle on aurait ce mot ?
– Bien sûr !
– Pour le voir en contexte.
– Tu es toujours ailleurs, Pierre !
– Ah oui, oui. Tu es toujours ailleurs. Quand quelqu’un… On dit que quelqu’un est dans la lune aussi. Tu es toujours ailleurs.

– Focus ! 8ème mot, c’est le mot : pays [pei].
– Oui.
– Alors, il n’est peut-être pas très dur mais c’est à cause de l’écrit à nouveau.
– Alors là oui, je crois que le problème, c’est quand on le voit à l’écrit, c’est vrai que bon, il est super irrégulier. Donc laissez tomber l’écrit ! Ne le regardez plus ! Et vous devez juste dire : [p], comme la lettre P, et puis après la lettre I [i]. Donc : P-AYS, P-I, [pei], tout simplement. Et le S, il y a toujours un S à pays, c’est comme ça. Même : un pays, ça prend un S comme : un cours d’ailleurs, et on ne prononce évidemment pas le S final.
– Bien sûr, un petit exemple !
– C’est moi celui-là qui le dit ! La France est un beau pays !
– Voilà, il fallait qu’il le dise encore une fois !

– 9ème mot, c’est le mot : aïeul [ajɶl]. Celui-là, il n’est pas facile je trouve ! Avec le tréma en plus !
– Oui, avec le tréma qui évite en fait de combiner toutes les voyelles et de bien séparer. Donc, un aïeul en fait, c’est vos grands-grands-parents, d’accord ?
– Un ancêtre ?
– Oui, un ancêtre. Alors pour la prononciation en fait, c’est exactement comme : ailleurs, sauf qu’à la fin évidemment, ce n’est pas un R mais un L, d’accord ? Donc on a le A [al], et après on a comme : une heure en fait un peu, mais avec le YEU de : yo-yo, là. Et en fait à la fin, c’est un L. Donc ça fait : YEUL [jɶl]. Donc : A-YEUL. Aïeul. Donc Noemi, dans un contexte, qu’est-ce qu’on pourrait dire par exemple ? Une phrase ?
– Jean-Charles ? C’est mon aïeul.
– Voilà, avec la liaison, c’est mon_aïeul.

– Et finalement, le dernier mot, c’est : oeil [ɶj], et au pluriel : yeux [jø].
– Oui, ça fait bizarre de dire le mot séparément au pluriel parce que normalement, devant, il y a toujours LES ou DES ou MES et du coup, on fait la liaison : les_yeux. Mais c’est vrai que si on le dit seul, le pluriel, c’est : yeux [jø]. Bon, on va se focaliser sur : oeil, d’abord. Alors oeil ,encore une fois on a le E ouvert [ɶ] de : une heure, par exemple, d’accord? Et à la fin, on finit par YEU, le YEU de Yo-yo. Donc ça va faire : œil [ɶj].
– Celui-là, il n’est pas facile je trouve !
– Pas facile non !
– ŒIL [ɶj]
– Et donc au pluriel : YEUX [jø]. Mais en fait, avec la liaison, ça va faire : des_yeux [de zjø]. Et donc finalement, une phrase avec ce mot Noemi !
– Bien sûr ! Jette un coup d’œil sur cet article Pierre, il est très intéressant !
– Excellent, très bonne expression : Jeter un coup d’œil sur quelque chose.

– Et toi tu peux justement jeter un coup d’œil à notre boutique dans laquelle tu retrouveras tous nos cours ! Et n’oublie pas que tu as aussi deux cours gratuits, tous les liens sont sous la vidéo ! On se retrouve bientôt, au revoir !
– Au revoir, à dimanche prochain !
– Toujours être ailleurs…
– Bon, un, allez !
– Toujours être ailleurs.
– Allez !
– Ça, ça fait plaisir ! Au moins, on te l’entendra dire que dans la vidéo ! Pour l’exemple. D’accord ? A-ILLEURS.
– Mais non, aïeul ! Merde ! N’importe quoi ! Alors que c’était facile.

Pour compléter cette vidéo, je te conseille de regarder celle-ci : 10 Erreurs fréquentes en français