Dans cette vidéo, je vous parle de la place de Paris en France ou comment les Français perçoivent Paris. Dans un deuxième temps, Noemi nous raconte son expérience à Paris où elle a vécu deux ans.
Vous pouvez nous suivre sur la page Facebook ; j’y poste une petite astuce de FLE tous les jours ainsi que sur Instagram !
Merci aussi pour votre soutien indispensable : les “like” ou pouces vers le haut, partages, commentaires et abonnements sur la chaine YouTube :-)
Vous serez peut-être intéressés aussi par LE TEST DE NIVEAU ou L’ACADÉMIE pour parler avec d’autres personnes en français ;-)

Exercice de compréhension orale fine

Complète la transcription !

Bonjour et bienvenue sur Français avec Pierre.

Aujourd’hui, un nouveau thème, je voudrais parler de la ville de Paris. Donc une ville que je pense vous connaissez tous. Alors en fait, bon, je ne veux ——- (1) —— parler de la ville de Paris, mais je voudrais plutôt – comment dire ? – parler de Paris… comment Paris est vue en France, quelle est sa situation, comment les Français voient Paris, ——- (2) ——- ? Ce que je voulais vous dire d’abord, c’est que la France a quand même cette spécificité d’avoir une capitale, Paris, donc qui a ——- (3) ——- très très important. On dit que c’est un pays qui est très ——- (4) ——-  par rapport à justement la ville de Paris. ——- (5) ——-, dernièrement, les hommes politiques parlent beaucoup de décentralisation à ce niveau-là, puisque justement, les pouvoirs sont trop regroupés sur Paris. Bon, ça c’est à un niveau politique, mais la réalité ——- (6) ——-, c’est vrai que… Paris a beaucoup de poids ——- (7) ——-  d’autres pays. Par exemple l’Espagne, Madrid qui est leur capitale n’a pas du tout autant de poids dans l’Espagne que Paris a du poids par rapport à la France. Donc évidemment, au niveau déjà culturel, pour… souvent pour les ——- (8) ——-, la France c’est Paris : la Tour Eiffel, etc. C’est le ——- (9) ——-, véritable ville symbolique de la France. Mais euh… j’aimerais aussi dire quand même que la France ne s’arrête pas à Paris ! Et évidemment, si vous voyagez en France, c’est très intéressant d’aller à Paris, mais qu’il y a aussi plein d’autres choses en France ; et donc, si vous avez l’occasion d’aller aussi à d’autres ——- (10) ——-  en France, je vous conseille d’aller un petit peu voir d’autres régions, comme par exemple le sud de la France qui est assez différent, la partie Méditerranéenne qui est beaucoup plus latine. Le sud-ouest de la France, d’où je viens, la ville de Bordeaux notamment, qui est une ville très jolie. La Bretagne aussi par exemple, tous ces coins-là qui sont très jolis. Et puis aussi, bon, ——- (11) ——-   un petit peu de parler de comment… comment les Français perçoivent Paris ? Alors, je voulais d’abord dire une première chose, c’est qu’il y a pas mal de rivalités et un petit peu de conflits comme ça entre les Parisiens et euh… la province. Parce que tout ce qui n’est pas Paris, on appelle ça la province. Donc souvent, bon euh… les gens qui ne sont pas de Paris, ils trouvent les Parisiens assez pédants en général, qui sont toujours à se croire le centre du monde. Et donc en général, voilà, le Parisien pour les autres Français qui ne sont pas de Paris, il est souvent vu comme un petit peu ——- (12) ——-, un peu ——- (13) ——-, un peu pédant. Ça c’est une première chose. Alors, par exemple, il y a des rivalités très importantes avec la ville de Marseille, parce que Marseille est la deuxième plus grande ville de France, avec Lyon. Et en plus, Marseille a une équipe de football qui est assez importante. Le football là-bas est très important. Et puis il y a un autre club important en France c’est le PSG, c’est-à-dire le club de football de Paris. Et alors, il y a une ——- (14) ——-   terrible entre L’OM, qui est le club de foot de Marseille, et le PSG qui est le club de foot de Paris. Et ——- (15) ——-, en dehors du foot même, la rivalité la plus importante de régions de France, c’est certainement entre Marseille et Paris. Donc les Marseillais qui ——- (16) ——-   aux Parisiens de ——- (17) ——-   le centre du monde, le centre de la France, et d’être assez arrogants ; alors que eux les Marseillais se pensent plus décontractés, plus du sud, plus méditerranéens, plus latins. Voilà, donc euh… seulement pour dire que… que voilà, que la France ce n’est pas seulement Paris, même si Paris c’est magnifique, c’est une superbe ville. Et puis un petit peu vous expliquer ——- (18) ——-   qu’il y a en France et comment les Français en général perçoivent Paris. Alors euh… finalement, je vais donner la parole à ma femme en fait, ma femme Noemi, qui est euh… qui est moitié euh… de son père, elle est japonaise, et puis de sa mère elle est espagnole, mais elle est aussi française quelque part, même si ce n’est pas génétiquement, parce que elle a vécu en France, parce que ses parents se sont connus en France et donc parlent français entre eux. Donc dans sa famille, ils ont toujours parlé français. Donc elle parle comme n’importe quelle Française. Et puis ——- (19) ——-, donc elle a vécu 2 ans à Paris entre autres. Elle a d’ailleurs passé son Bac, son Baccalauréat, l’examen pour rentrer à l’université en France d’ailleurs. Donc voilà, donc je vais lui donner la parole pour terminer ce podcast et elle va nous raconter un petit peu son expérience à Paris. Voilà, et en plus ——- (20) ——-  un petit peu d’entendre d’autres voix, pas seulement la mienne, une voix féminine. Donc voilà, Noemi, c’est à toi. Bah moi j’ai vécu 2 ans à Paris et j’ai aimé beaucoup la ville, ——- (21) ——-  que c’était vraiment une ville très très très belle. Alors, j’aimais beaucoup ——- (22)  dans le ——- (23)  latin ou alors dans le jardin du Luxembourg. Et euh… j’aimais aussi beaucoup les cafés : prendre un petit café euh… les cafés parisiens typiques avec les vitres, j’aimais beaucoup ça. Par contre, il y a un ——- (24) ——-   que je n’ai vraiment pas aimé, c’est le temps. Avant d’aller vivre à Paris, moi je ne m’étais pas rendue compte de l’importance du soleil. Mais à Paris c’était toujours toujours gris. ——- (25) ——-, ou même s’il ne pleuvait pas, c’était un temps gris, le ciel était toujours gris. Et pour la première fois dans ma vie,  ——- (26)  de l’importance du soleil. Quand on a toujours du soleil, on ne se rend pas compte, c’est toujours agréable. Bon, il pleut, il ne pleut pas, mais on a plus ou moins du soleil. Alors qu’à Paris, on pouvait passer un mois entier sans voir le soleil ! Ça, ——- (27) ——-   à Paris. Et euh… une autre chose qui ne m’a pas plu, c’est le métro. Je trouvais que ——- (28) ——- et que ce n’était pas très illuminé, c’était un peu sombre, alors ça je n’aimais pas. Et les Parisiens, bon euh… je ne les ai pas trouvé très sympathiques des fois. Mais ceci dit, je me suis fait aussi des bons amis. Donc bon, il y a des gens un peu comme ça ——- (29) ——-. Bon, peut-être qu’à Paris un peu plus, je sais pas. Et sinon, euh… voilà, mon expérience à Paris, euh… pour ——- (30) ——-, je trouve que c’est vraiment une jolie ville à visiter. Voilà ! Ok, donc merci Noemi. Donc voilà l’expérience d’une personne qui a vécu deux ans à Paris. Merci d’avoir écouté ce podcast, merci de continuer à me suivre sur Français avec Pierre. Vous pouvez me suivre sur Facebook, sur YouTube, ou sur le blog FrancaisavecPierre.com.

À bientôt !

Correction (transcription)

Bonjour et bienvenue sur Français avec Pierre.

Aujourd’hui, un nouveau thème, je voudrais parler de la ville de Paris. Donc une ville que je pense vous connaissez tous. Alors en fait, bon, je ne veux pas seulement (1) parler de la ville de Paris, mais je voudrais plutôt – comment dire ? – parler de Paris… comment Paris est vue en France, quelle est sa situation, comment les Français voient Paris, qu’est-ce qu’ils en pensent (2) ? Ce que je voulais vous dire d’abord, c’est que la France a quand même cette spécificité d’avoir une capitale, Paris, donc qui a un poids (3) très très important. On dit que c’est un pays qui est très centralisé (4) par rapport à justement la ville de Paris. Et d’ailleurs (5), dernièrement, les hommes politiques parlent beaucoup de décentralisation à ce niveau-là, puisque justement, les pouvoirs sont trop regroupés sur Paris. Bon, ça c’est à un niveau politique, mais la réalité au niveau culturel (6), c’est vrai que… Paris a beaucoup de poids par rapport à (7) d’autres pays. Par exemple l’Espagne, Madrid qui est leur capitale n’a pas du tout autant de poids dans l’Espagne que Paris a du poids par rapport à la France. Donc évidemment, au niveau déjà culturel, pour… souvent pour les étrangers (8), la France c’est Paris : la Tour Eiffel, etc. C’est le symbole (9), véritable ville symbolique de la France. Mais euh… j’aimerais aussi dire quand même que la France ne s’arrête pas à Paris ! Et évidemment, si vous voyagez en France, c’est très intéressant d’aller à Paris, mais qu’il y a aussi plein d’autres choses en France ; et donc, si vous avez l’occasion d’aller aussi à d’autres endroits (10)  en France, je vous conseille d’aller un petit peu voir d’autres régions, comme par exemple le sud de la France qui est assez différent, la partie Méditerranéenne qui est beaucoup plus latine. Le sud-ouest de la France, d’où je viens, la ville de Bordeaux notamment, qui est une ville très jolie. La Bretagne aussi par exemple, tous ces coins-là qui sont très jolis. Et puis aussi, bon, j’avais envie (11)  un petit peu de parler de comment… comment les Français perçoivent Paris ? Alors, je voulais d’abord dire une première chose, c’est qu’il y a pas mal de rivalités et un petit peu de conflits comme ça entre les Parisiens et euh… la province. Parce que tout ce qui n’est pas Paris, on appelle ça la province. Donc souvent, bon euh… les gens qui ne sont pas de Paris, ils trouvent les Parisiens assez pédants en général, qui sont toujours à se croire le centre du monde. Et donc en général, voilà, le Parisien pour les autres Français qui ne sont pas de Paris, il est souvent vu comme un petit peu arrogant (12), un peu prétentieux (13), un peu pédant. Ça c’est une première chose. Alors, par exemple, il y a des rivalités très importantes avec la ville de Marseille, parce que Marseille est la deuxième plus grande ville de France, avec Lyon. Et en plus, Marseille a une équipe de football qui est assez importante. Le football là-bas est très important. Et puis il y a un autre club important en France c’est le PSG, c’est-à-dire le club de football de Paris. Et alors, il y a une rivalité (14)  terrible entre L’OM, qui est le club de foot de Marseille, et le PSG qui est le club de foot de Paris. Et en général (15), en dehors du foot même, la rivalité la plus importante de régions de France, c’est certainement entre Marseille et Paris. Donc les Marseillais qui reprochent (16)  aux Parisiens de se prendre pour (17)  le centre du monde, le centre de la France, et d’être assez arrogants ; alors que eux les Marseillais se pensent plus décontractés, plus du sud, plus méditerranéens, plus latins. Voilà, donc euh… seulement pour dire que… que voilà, que la France ce n’est pas seulement Paris, même si Paris c’est magnifique, c’est une superbe ville. Et puis un petit peu vous expliquer cet état d’esprit (18)  qu’il y a en France et comment les Français en général perçoivent Paris. Alors euh… finalement, je vais donner la parole à ma femme en fait, ma femme Noemi, qui est euh… qui est moitié euh… de son père, elle est japonaise, et puis de sa mère elle est espagnole, mais elle est aussi française quelque part, même si ce n’est pas génétiquement, parce que elle a vécu en France, parce que ses parents se sont connus en France et donc parlent français entre eux. Donc dans sa famille, ils ont toujours parlé français. Donc elle parle comme n’importe quelle Française. Et puis elle a vécu en France (19), donc elle a vécu 2 ans à Paris entre autres. Elle a d’ailleurs passé son Bac, son Baccalauréat, l’examen pour rentrer à l’université en France d’ailleurs. Donc voilà, donc je vais lui donner la parole pour terminer ce podcast et elle va nous raconter un petit peu son expérience à Paris. Voilà, et en plus cela permettra (20)  un petit peu d’entendre d’autres voix, pas seulement la mienne, une voix féminine. Donc voilà, Noemi, c’est à toi. Bah moi j’ai vécu 2 ans à Paris et j’ai aimé beaucoup la ville, je trouvais (21)  que c’était vraiment une ville très très très belle. Alors, j’aimais beaucoup me balader (22)  dans le quartier (23)  latin ou alors dans le jardin du Luxembourg. Et euh… j’aimais aussi beaucoup les cafés : prendre un petit café euh… les cafés parisiens typiques avec les vitres, j’aimais beaucoup ça. Par contre, il y a un truc (24)  que je n’ai vraiment pas aimé, c’est le temps. Avant d’aller vivre à Paris, moi je ne m’étais pas rendue compte de l’importance du soleil. Mais à Paris c’était toujours toujours gris. Il pleuvait (25), ou même s’il ne pleuvait pas, c’était un temps gris, le ciel était toujours gris. Et pour la première fois dans ma vie, je me suis rendue compte (26)  de l’importance du soleil. Quand on a toujours du soleil, on ne se rend pas compte, c’est toujours agréable. Bon, il pleut, il ne pleut pas, mais on a plus ou moins du soleil. Alors qu’à Paris, on pouvait passer un mois entier sans voir le soleil ! Ça, ça ne m’a pas beaucoup plu (27)  à Paris. Et euh… une autre chose qui ne m’a pas plu, c’est le métro. Je trouvais que ça sentait mauvais (28) et que ce n’était pas très illuminé, c’était un peu sombre, alors ça je n’aimais pas. Et les Parisiens, bon euh… je ne les ai pas trouvé très sympathiques des fois. Mais ceci dit, je me suis fait aussi des bons amis. Donc bon, il y a des gens un peu comme ça partout (29). Bon, peut-être qu’à Paris un peu plus, je sais pas. Et sinon, euh… voilà, mon expérience à Paris, euh… pour visiter (30), je trouve que c’est vraiment une jolie ville à visiter. Voilà ! Ok, donc merci Noemi. Donc voilà l’expérience d’une personne qui a vécu deux ans à Paris. Merci d’avoir écouté ce podcast, merci de continuer à me suivre sur Français avec Pierre. Vous pouvez me suivre sur Facebook, sur YouTube, ou sur le blog FrancaisavecPierre.com.

À bientôt !

Voici une vidéo dans le même style qui pourrait vous intéresser : Les Bobos en France !

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !