Podcast en français : la famille (niveaux A2, B1)


Bonjour ! Pourquoi est-ce que j’ai choisi ce thème ? Eh bien tout simplement parce que la famille est un domaine très propre à chaque culture, à chaque peuple. Je crois donc que savoir comment sont les rapports familiaux en France ou comment les Français élèvent leurs enfants par exemple, vous intéressera et vous apportera forcément quelque chose par rapport à votre vision de la société française. Le thème de la famille est aussi un thème important si vous étudiez le français. Il s’agit d’un thème que l’on commence à voir en première année mais que l’on retrouve à tous les niveaux. Vous entendrez des mots ou expressions comme “élever les enfants”, “l’éducation”, “les grands-parents”, “les petits-enfants”, etc.

J’espère que vous aimerez !
À bientôt.
Pierre

Transcription :

Bonjour et bienvenue sur Français avec Pierre. Aujourd’hui, je voudrais parler d’un thème assez intéressant je pense, c’est la famille. Alors, la famille, pourquoi la famille ? Bah parce que la famille, c’est quelque chose de très culturel, les liens familiaux, la façon de comment on considère la famille suivant les cultures et suivant les pays, bah c’est très différent, c’est très révélateur d’une culture. Et donc je trouvais que c’était intéressant de vous parler dans ce petit podcast un petit peu de la famille en France.
Alors, la famille en France… surtout je vais le comparer en plus avec l’Espagne, parce qu’en fait c’est quand on part de son pays qu’on se rend compte de beaucoup de choses. Et c’est en partant de la France – puisque je vis à Madrid depuis quelque temps maintenant – que je me suis rendu compte de plein de choses et notamment de comment les liens familiaux… comment on considère la famille en France, c’est un petit peu différent par rapport à l’Espagne.
Alors, en France bien sûr la famille est importante, mais par exemple par rapport à l’Espagne quand même, je peux dire que c’est un peu moins chaleureux. De toute manière en général par rapport à l’Espagne, la France est un pays un peu plus froid on va dire par rapport aux gens hein de toute manière. Mais ça, tu t’en serais douté.
Bon, alors… par exemple, il y a une différence assez importante, c’est que quand vous avez déjà vers 18-20 ans, en général les parents vous font comprendre que bon, c’est normal que vous partiez du foyer familial et que vous construisiez votre vie. Et en général les jeunes vers 20 ans partent souvent de chez leurs parents, notamment quand ils font des études universitaires. Même s’ils font des études universitaires dans la même ville que leurs parents hein, que là où vivent leurs parents.
Alors cela est possible déjà parce qu’en France on vous donne des bourses scolaires, il y a pas mal d’aides, j’en ai déjà parlé, les aides sociales sont très importantes en France, même si ça diminue de plus en plus ! Mais en général, les étudiants ont droit à des bourses et donc peuvent se payer un appartement… enfin louer un appartement pour un prix bas ou très bas ou même complètement gratuitement. Donc déjà au niveau économique c’est déjà une possibilité. Mais ce n’est pas que pour ça, c’est aussi qu’il y a une certaine mentalité de s’émanciper assez tôt en France et c’est assez normal que les jeunes vers 20 ans ou un peu plus tard ou un peu plus tôt partent de chez leurs parents pour vivre leur vie, pour faire leur vie. Donc ça, c’est un premier point assez important par rapport à l’Espagne où c’est beaucoup plus normal de rester chez ses parents assez longtemps.
Et en plus, bon, les parents en général en Espagne ne vous mettent pas la pression, ils sont contents souvent d’avoir leurs enfants à la maison, alors qu’en France quand les enfants restent un peu trop longtemps, il y a certains parents… Bon, je généralise hein, bien évidemment, il y a de tout après. Mais très souvent, bah les parents vous font comprendre « bon, ça va hein maintenant, on s’est bien occupé de toi, il faut que tu construises ta vie ». Euh… donc voilà, à ce niveau-là c’est assez important hein le changement. Et puis aussi même après, bah quand on grandit et quand on est un enfant grand, c’est-à-dire quand on a 25 ans, quand on commence à faire sa vie, quand même les liens familiaux sont beaucoup moins… beaucoup moins chaleureux avec les parents après. On se voit bien évidemment, on fait des repas familiaux, surtout à Noël, mais quand même en Espagne la famille est plus soudée, les parents… les parents veulent absolument voir les enfants.
Et un point aussi très différent, c’est par rapport aux grands-parents et aux petits-enfants. Donc en Espagne en général les grands-parents sont complètement « gagas » comme on dit, gagas de leurs petits-enfants, ils veulent les voir absolument. Bon, en France aussi hein, les grands-parents aiment leurs petits-enfants, mais ils ne sont pas aussi désireux de les garder tout le temps, de s’en occuper… Ce n’est pas comme en Espagne où presque ils se battent pour les avoir un maximum de temps. Donc… voilà, et puis les grands-parents sont peut-être un peu moins gagas quand même en France hein de leurs petits-enfants.
Bon, et finalement une dernière chose, je ne vais pas… je veux faire un podcast pas trop, trop long hein parce que je pourrais parler de ça pendant des heures hein, c’est un sujet… je vous en reparlerai dans un autre podcast je pense. Une autre chose importante finalement aussi, c’est la manière d’éduquer les enfants, surtout quand ils sont tout petits. Alors par exemple en France quand même, c’est assez normal… par exemple les enfants à partir de trois mois ou même plus petits hein, de les mettre dans un lit à part et dans une chambre à part. Donc même en général on dit que c’est plutôt bon que le bébé commence à avoir son monde à lui et… On a tendance à séparer assez rapidement comme ça le bébé des parents.
Alors ça c’est assez différent en Espagne hein, moi personnellement je ne fais pas du tout ça, c’est même complètement le contraire. Donc par exemple, nous comment on fonctionne ? Ça choque pas mal les Français. Enfin « ça choque », ils sont assez étonnés, ils nous conseillent même « mais non, mais l’enfant doit avoir déjà son monde à lui, être un peu indépendant c’est meilleur pour lui ». Donc nous on n’est pas trop d’accord avec ça, on préfère avoir les enfants quand ils sont petits près de nous et on dort dans la même chambre jusqu’à ce qu’ils soient assez âgés. Donc ça par exemple en France ce n’est pas très commun. Et ensuite, quand ils grandissent les enfants, la manière d’éduquer aussi c’est assez différent. En France c’est plus froid toujours et puis c’est plus sévère. Souvent vous verrez des enfants français… d’ailleurs c’est assez étonnant, quand ils ont… même vers 7 ans hein, ils parlent déjà beaucoup… un peu comme des adultes quoi, ils sont… Alors d’un côté c’est bien, ils sont capables de construire des phrases très bien, un raisonnement assez logique, mais c’est vrai que par rapport aux enfants espagnols par exemple, ils font très adultes quoi. Et puis… bon et puis on leur demande quand même d’être… d’avoir un comportement assez adulte, par exemple quand les enfants crient un petit peu et tout, en France c’est « chut, taisez-vous, on ne parle pas si fort, etc. ». Donc beaucoup plus qu’en Espagne.
Et aussi, le monde des adultes et des enfants est beaucoup plus séparé. C’est-à-dire par exemple les parents ont tendance quand il y a des amis à déjeuner ou diner à part et les enfants à part, on mélange moins les enfants et les adultes. Et ça c’est très révélateur. Par exemple aussi dans les restaurants ou dans les cafés, vous verrez très, très peu d’enfants en France ou alors à ce moment-là c’est vraiment… Les parents ont décidé d’aller au restau avec les enfants et par exemple ils vont les emmener au Mc Do ou dans une structure un peu adaptée pour les enfants.
Alors qu’en Espagne, au contraire, les enfants font partie du monde en général de la vie de tous les jours et donc dans n’importe quel café, un bar, un restaurant, même tard le soir il y aura des enfants, des bébés qui dormiront peut-être dans la poussette, mais ils seront là, il y en a toujours autour qui crient, qui courent un peu partout. Mais bon, ça donne aussi une certaine énergie, une certaine vie, moi j’aime bien. Euh… en France, voilà, c’est plus feutré, c’est plus discret, il faut plus… plus respecter les autres et donc souvent on dit aux enfants de se taire ou on ne les emmène pas dans certains endroits publics.
Bon, voilà grosso modo ce que je voulais dire aujourd’hui, c’est… comme je vous dis, c’est un sujet vraiment très vaste et j’en reparlerai peut-être dans d’autres podcasts. Voilà, merci, au revoir.
Si tu aimes ce que je fais, abonne-toi à ma chaine YouTube, suis-moi sur Facebook, partage dans les réseaux sociaux, commente, parle de ça à tes copains, etc., etc.

 

Profite de nos cours de français totalement gratuits:

 

86 réflexions sur “Podcast en français : la famille (niveaux A2, B1)”

  1. Boubacar Balde

    Merci Monsieur, c’est vraiment très intéressant. En fait, chez nous en Guinée nous avons toutes ces deux cultures, mais ça se remarque par ethnie le plus souvent.
    En général, chez nous les peuls c’est le social qui domine ,les enfants sont toujours proches de leurs parents pour la quête de la bénédiction mais par contre comme en France on éduque les enfants de tel sorte qu’ils puissent supporter les problèmes de la vie par exemple chez nous on dit qu’un apprenti ne doit pas beaucoup manger pour ne pas qu’il ait un poil dans la main! Etc.
    Merci !

  2. salut Pierre
    vraiment c’est un sujet utile est très intéressant qui met en relief les différences culturelles qui existent entre les societies et leurs façons distinctes d’éduquer les enfants . et vous êtes un bon observateur sur ce sujet
    bref au Maroc c’est comme en Espagne(nous avons une culture en commun) la famille est très soudée,les relations entre fils et parents sont fortes ,les enfants sont toujours présents avec les grands, les bébés dorment avec leurs parents ou avec leurs grands parents et parfois avec leur tante qui est encore célibataire,veuve, ou stérile .en ce qui concerne les grands parents généralement ils ne vivent pas seuls on les envoie pas à l’ hospice;par contre ils vivent au moins avec le plus grand fils ou les plus aisé sinon avec plus qu’un fils si l’habitation est grande…
    Merci beaucoup pour toutes tes vidéos et podcasts qui nous aident à améliorer notre français

  3. Bonjour et merci pour le message !! Tout d’abord je trouve la façons d’èuquer les enfants en Françe adéquat par le fait qu’elle est pareille à la notre en Rdc . Par ailleur j’ai une que à nous poser : est-il normal que les grands parents grandissent leurs petits enfants ?

  4. Merci Pierre! Les differences culturelles sint tres interessants et tres utiles! On apprend beaucoup en meme temps, le francais, la culture….

  5. Je suis argentine et j’ai vécu avec mon fils en France dans les années 80. J’ai pu voir à ce moment-là toutes les différences que Pierre décrit par rapport à l’Espagne. L’Argentine ressemble beaucoup à l’Espagne et les enfants sont toujours présents dans nos activités sociales. Je suis maintenant grand-mère et je passe le plus de temps possible avec mes 2 petits-enfants !

  6. Bonjour
    Je suis en retard, mais j’aime beaucoup ce podcast
    En Brésil avec les enfants i l y a plus d’approche
    Je sens la différence ici en France
    Merci beaucoup Prof Pierre
    A bientôt

  7. C’est un sujet intéressant , et j’aime bien m’ouvrir sur la culture de l’autre . personnellement je croyais qu’il NY a pas une grande différence entre la France et l’Espagne concernant l’education familiale, j’ai appris de nouveaux choses avec ce podcast. Par contre je ne partage par votre point de vue concernant le faite d’amener ses enfants avec lui dans des restaurants ou dans des cérémonies …..les français ont complètement raison sur ce point, car généralement les enfants font des bêtises et vaut mieux de ne pas les amener avec eux dans de telle occasion, c’est un signe de respecter l’autre pour .

  8. Bonjour Pierre
    J’aime beaucoup de savoir les différences culturelles
    Bravo
    Bonne chance et merci beaucoup
    Magda Teles

  9. Bonjour Pierre
    Vous êtes un vrai prof. Non seulement nous donne la partie grammaticale mais aussi une connaissance de la culture et des costumes françaises Très bon thème J’ai 77 ans et vous m’avez aidé à meliorer mon français
    Merci bien
    Maria Angélica

  10. Bendikou Rachida

    Mr Pierre, merci beaucoup presque je comprends tout de votre vidéo que l’année dernière , moi je suis très contente et je vous remerciement infiniment .

  11. Selma Parmegiani Loebel

    Bonjour Pierre !! Je suis brésilienne et j’adore vos vidéos. Je suis un descendant de l’italien et mon mari est un descendant allemand. Nous aimons toujours le bruit des enfants. Aujourd’hui, mes filles sont adultes mais nous sommes toujours très bruyants quand nous sommes chez nous. Comme toute famille brésilienne.

  12. Merci! Je m’appelle Francesca, je suis une prof italienne. Quand j’habitais en France j’ai observé les mêmes différences entre la famille italienne et française ! je crois donc que ça va être très intéressant aussi pour mes élèves !

  13. Bonjour Pierre , et merci beaucoup c’est vraiment intéressant , et j’ai une qustions grammatical je pense , quand je peux utiliser (assez, par rapport )

  14. bonjour pierre
    je m’appelle abdelouafi, je suis marocain
    j’ai la chance dapprendre la langue française à partir de vos podcast et même je prends une idée sur la culture étrangers
    merci beaucoup, et je souhaite bonne continuation

  15. Mauro Eduardo Ferreira

    Merci beaucoup.
    Professeur Pierre pour cette podcast très très intéressant.i
    Ici dans le Brésil est très pareil à France.

  16. Mauro Eduardo Ferreira

    Merci beaucoup professeur Pierre.
    Ici dans le Brésil est très pareil à France.
    Les enfants vivent ensemble à leurs parents jusqu’à marié.
    Après ça ils allait habite leurs maisons seulement.
    Merci beaucoup pour cette podcast très très intéressant…

  17. Jean Marc Hyppolite

    c’est assez instructif ce podcast , bon ,ben je l’apprecie bien
    et je crois que c’est important de savoir ce qui se passe de l’autre bout du monde
    dit! je vous en remercie Prof. Pierre

  18. Renata Autore

    En Italie les relations familiales sont tres semblables à celles de l’Espagne ‘ surtout dans le Sud du pays .
    Mais il ne faut pas mettre toutes les oeufs dans le même panier…….. Je suis sicilienne????????et mes fils ça fait longtemps qu’ils vivent leur vie car à 18 ans ils sont allés à Rome pour étudier à l’université .Cependant nous sommes une famille très unie !!!!!
    Monsieur Pierre, je me félicite ,encore une fois,pour votre travaille , et pour les contenus des vidéos et des podcasts!!

  19. merci on apprend le français et,par la même occasion d’autres choses utiles ,d’une pierre plusieurs coup,merci.

  20. Super texte prof! Au Brèsil les rapports sont très chaudes! Les oncles et des grands-parents rendent toujours visite les enfants. Mon neveu français dit: tata parce que tu m’embrasses à tout moment et dis que m’adore?
    Merci. Márcia.

  21. Merci Pierre pour ce thème très intéressant, chez-nous, en Algérie c’est comme en Espagne.
    La famille reste bien soudée en général. La majorité des enfants ne quittent pas leurs parents même mariés qu’après avoir eu deux ou trois gosses et après avoir construit leur propre maison mais s’occupent de leur parents surtout quand ils vieillissent.Cependant, ces dernières années, certains les quittent après le mariage mais ils les côtoient toujours. D’autres qui sont une minorité, ne s’occupent plus d’eux et leur créent même des problèmes. La plupart de ces derniers sont inciter par leurs femmes qui ne veulent pas les parents du mari pour plusieurs raisons.
    Cher Pierre, je viens d’écrire un recueil de poèmes qui traitent différents problèmes de la société. Je vous communique ce poème de titre ” Ma maman ”
    Ma maman
    J’ai passé neuf mois dans la chambre noire
    C’est un monde obscur qu’on ne peut croire
    Ni le voir ni raconter son histoire
    Une vie réelle mais sans mémoire
    Pour moi sa réalité c’est ma mère
    Durant, elle a vécu une misère
    Ne mange ne boit ce qu’elle préfère
    Fait tout et ne fait rien pour satisfaire
    La belle créature minuscule
    Qui un jour se voit en un grand hercule
    La pauvre qui l’appelle mon bébé
    Qui ne cesse de pleurer et téter
    Devenant grand, oublie sa saleté
    Et quand on grimace et bouche le nez
    Seule sa mère la chasse et l’embrasse
    Et le caresse sans cesse avec grâce
    Aujourd’hui, beaucoup maltraitent leurs mères
    Et oublient ce qu’elles ont fait pour eux naguère
    Un geste, dans son ventre, que tu as fait
    Ne le compenseront tous tes bienfaits
    N’oublie pas, ce que tu feras pour elle
    Le te feront tes jumeaux et tes jumelles
    La vieillesse lui vengera tes dettes
    Après le trépas, aucune requête
    Tu t’en fous et te moques de cela
    Regarde à côté de toi, ci et là
    Dans les maisons, les rues, ce qui se passe
    Beaucoup souffrent et sont dans des impasses.

  22. radia hamdi

    bonjour pierre sujet très intéressant la culture d’éduquer change de plus en plus d’ailleurs même chez nous et avec la mondialisation chacun trouve que sa manière d’éducation est meilleure .

  23. Nabila yousfi

    Merciiiii Pierre
    Vos efforts vont certainement donner leurs fruits au plus vite.
    Et je suis sûre que votre méthode d éduquer et de cultiver est la plus réussie
    Mais bravo.

  24. merci Pierre… je suis toujours reconnaissante envers ses sujets. Je suis de l’Argentine, et ici, nous identifions plus avec l’Espagne, et je pense même plus «gaga» …les jeunes d’aujourd’hui restent beaucoup plus longtemps à la maison avec leurs parents, bien que les 17/18 ans, ils souvent ils vont étudier, puis revenir et coûte plus cher d’aller
    Un affection toujours
    Susana

  25. Maria Virgínia Martins

    Salut Pierre.
    Merci beaucoup, Pierre, pour tes leçons, videos, toujours très utiles! Ici au Brésil la famille est plutôt comme la famille espagnole.
    Bien à vous.
    Virgínia

  26. Gleison André Zardo

    Salut. J’aime tes vídeos, j’écoute tous les vídeos que arrivent à mon email. Je suis Brésilien et j’aprendre beaucoup quand j’étude et écoute tes vídeos. Felicitations à Toi, Pierre.

  27. Vos podcasts sont assez intéressents. La famille c’est un thème intéressant. Pour le comparer avec la situation en Bulgarie c’est comme ca beaucoup des enfants grands restent vivre chez leurs parents pour long temps pour des raisons financières. Dans ce cas, la Bulgarie ressemble plus à l’Espagne qu à la France.

  28. Bonjour Pierre,
    Votre course de France est vraiment utile , j’aime beaucoup les thèmes que propose ,je voulais passer B1 cette année mais je suis un peut effrayer ,j’essai de me suis vos coûte de français le maximum parce je travaille et n’ai pas assez de temps merci beaucoup encore une fois …

  29. merci beaucoup .maintenant je prend une remarque sur la famille en France et sa culture.on fait je considéré la famille en Espagnol et comme le Maroc ;mon pays mais la France est différente

  30. Merci Pierre!C’est tres interessant et actuel.En Russie des parents aiment beaucoup leurs enfants.Ils
    s’occupent d’eux pendant des soirees apres le travail,des week-end,des vacances jusqu’a les enfants
    n’atteident pas 18-20ans.Les grands parents aident souvent les jeunes qui travaillent enormement.
    On peut rencontrer souvent meme les grands-peres qui se promenent avec bebe dans les poussettes ou a pied.La Russie c’est un pays qui a survecu des grandes secousses au cours des cent dernieres annees.C’est pourquoi on peut trouver ici des differentes coutumes et comme en Espagne,et comme en France et il y a aussi les propres usages.

  31. Humberto Bianciotto

    Bonjour Pierre, je vous suis il y a quelques années et j’aime bien tout ce que vous m’envoyez dans mon courrier électronique. Je suis de Paraguay. Merci beaucoup pour nous aider.

  32. Francisco Azurza

    Mille merci. Je suis très content de récevoir les vidéos ( et les écouter, bien sûr…)

  33. Sheila melo

    La famille française c’est totalement différent de la famille brésilienne ….ici, nous sommes comme en Espagne ……les enfants habitent longtemps avec les parents ..nous vous appelons “Génération kangourou “, parce que la vie ici est très cher, et les salaires sont très bas.

  34. Miguel Ángel Lopez

    Merci beaucop Pierre. Tout d’abord, je vous remercie l’effort que vous faites et le temps que vous dépensez avec nous.
    Je veux aussi vous diré que les sujets abordés sont trés interesante et ça facilite nôtre aprentissage. Je suis tout d’accord avec le contenu de ce sujet. Je suis espagnol.

  35. Merci, Pierre — moi aussi, j’aime bien ce podcast, et je le partage avec mes étudiants, qui veulent apprendre le français. Les commentaires aussi sont très intéressants; je suis s’accord avec Samuel, que Ksenia écrit un peu trop “négativement” (si ce mot existe!) a propos des Russes. Mais quand meme, ca vaut pour discuter. Je suis américaine, mais je suis prof du langue russe.

    Merci beaucoup encore une fois!

  36. c’est sujet important , ça me plait beaucoup :) , vous avez utilisez le présent et le futur
    merci Mr PIERRE

  37. Cleuza Costa

    Merci bien de votre cours, Pierre! Il est très intéressant et didactique. Je vous félicite pour cette initiative. Je suis brésilienne de naissance mais française de coeur. J’aí hábité quelques mois sur Rennes, en Bretagne et j’aí constaté ce que vous nous ai dit.
    Pardonnez-moi les fautes, mais il y a longtemps que je ne parle ni écri votre idiome

  38. Wilson Fernandes

    Merci Pierre pour le podcast de la famille française. Ici au Brezil, pareil! Comme en Espagne, mais quelque fois, c’ est comme en France aussi. Quand on va sortir par exemple: pour diner, generalement nous sortirons avec toutes la famille, mais ca depend de les enfants. On fait la même chose. S’ il ne se comportent pas. Nous ne les emmenes pas. Voilà, grosso modo aussi.
    Pardon pour mes erreurs.

    Merci, au revoir.

    Wilson.

  39. Rosario Carrasco Sánchez

    Bonjour Pierre, je vous félicite pour vos podcasts et votre bien faire. Vous communiquez votre enthousiasme à tous ceux qui vous suivent. C’est un vrai plaisir de continuer mes études de cette langue, que j’adore extrêmement, avec votre aide toujours motivante. Continuez comme ça!
    Mes remerciements,

    Rosario

  40. Margareth Villela

    Bonjour, Pierre!
    J’ai adoré ce podcast et de connaÎtre les différences d’éducation concernant les enfants entre la France et l’Espagne!
    Je peut te dire que au Brésil c’est comme l’Espagne… les enfants participent de quasiment toutes les activités avec leurs parents.
    Habituellement ils restent chez leurs parentes jusqu’à se marrier, et les “mémés” sont absolument “gágá” de leurs petits-enfants!! rsrsr…
    Merci pour le podcast!
    Au revoir!

  41. Salut, Pierre.
    Moi, aussi, j’aime beaucoup votre site e tous vos podcasts. J’aime ecoute votre façon de parler, un certaine elevation de voix aux fins de phrases. Je ne sais pas si c’est tipique de toute la France ou particulier de la region d’où vous venez.
    Ce podcast ici a m’amusé beaucoup, car je considère la famillie un sujet très important quand on etudie une langue et une culture.
    Moi, aussi, je vous prie d’accepter mes plus grands admiration pour votre travaill e un désir de vous accompagner pour long temps.
    Ah, bon, je suis bresilien et j’aime les langes etrangères.
    Toute mes felicitations a vous.

    1. Merci Tarcisio ! Je ne sais pas pour ce qui est de l’élévation en fin de phrases :-) En général, je parle d’une façon assez neutre, sans accent particulier mais après, chacun a sa façon de parler :-)
      À bientôt !
      Pierre

  42. Mirela Stancu

    Merci beaucoup, Pierre, pour tes lecons, tres utiles! Moi j’aime le francais, mais je n’ai pas les occasions pour l’utiliser. Je suis roumaine, et je croix, a propos de ton podcast, ce sont beaucoup des similarites entre les pays, sourtout entre les pays dans le S – S-E Europe. Nous n’avons pas les oportunitees des francais, alors, nous elevons notre enfants tout seules ou avec l’aide de notre parents, ou dans les unites d’education offerts de l’Etat/particuliere. Nous sommes tres attaches de famille. Mais je suis d’accord avec la practice francaise. L’independence doit etre inocule de petits.
    Merci et excuse-moi pour ma pauvre francais.

  43. Salut Pierre ! Merci beaucoup pour vos cours !
    J’ai lu le commentaire de Ksenia sur votre podcast la famille. Je crois que son avis ne répondre pas à la réalité. Je ne sais pas qu’elle donne le droit faire cette confirmation en ce qui concerne la majorité des Russes : «… la majorité des Russes n’aiment pas ses (ou leurs) enfants… ». C’est faux et ce serait une erreur que vous et votre étudiants soyez eus la fausse impression de les jeunes parents russes ! Bien sûr, il y a des jeunes couples qui ne veulent pas d’enfants, mais je pense que le pourcentage russe des tels couples pas supérieur à celui de l’espagnol ou du français.

    1. Je suis tout à fait d`accord avec vous. Ksenia dit qu`elle aime ses enfants et la majorité des Russes non. C`est pas vrai. Les Russes aiment beacoup leurs enfants, mais ils n`ont pas assez de temps de s`en occuper

  44. Marcos Porto

    Pierre, moi, je voudrais vous dire que j’aime bien votre travail et que c’est un grand plaisir d’écouter vos podcasts. Ils sont vraiment utiles comme aide pour les étudiants de la langue française. Ce podcast en particulier m’a beaucoup aidé à comprendre des rapports familiaux parmi les français. Merci bien !

  45. Je suis tellement émus par vos efforts afin que nous soyons en mesure de parler en fr donc je vous prie d’accepter mon respect et toutes les expressions d’appréciation.
    Alors je n’avais qu’un rêve c’est que je vous rencontre un jour, ce rêve va voir le jour n’est-ce pas?

  46. Bonjour! Je m’appelle Ksenia, je suis russe et je viens de rencontrer votre site et ce que vous faites me plaît énormement.
    Ce podcast m’a fait penser à la situation en Russie. Je dirais que d’un coté nous sommes plutôt comme les Espagnols mais il y pas mal de personnes qui se comportent avec leurs enfants comme les Français. Mais ce que distingue vraiment les Espagnols et les Russes et le fait que la majorité des Russes n’aiment pas ses (ou leurs) enfants. Oui, je sais que ça sonne étrange et même peut-être effrayant mais c’est comme ça. Je dirais que les parents russes sont plus jeunes que les parents européen et je crois que c’est ici le problème, parce que peu en réalité veulent avoir des enfants à cet âge. Mais quand tous tes amis ont déjà un ou même deux enfant on commence à se sentir hors de la société et on se dit «pourquoi pas». Et alors quand le bébé arrive on ne sait pas quoi faire avec lui ou elle. Et surtout on ne veut pas rien faire.
    Et cette situation se répète de génération en génération. Il faut admettre que le vrai désir d’avoir un enfant arrive finalement, mais je dirais que ça se passe assez tard. Et c’est comment j’explique que les pépés sont souvent gaga.
    Alors une moyenne famille russe se compose de: le père, la mère, l’enfant et la grande-mère qui s’occupe de l’enfant. La grande mère habite souvent avec la famille surtout si le grand père est mort déjà ou elle viens chaque jour tout simplement.
    Mais heureusement il y a d’autres couples, comme la mienne par example, qui s’occupent vraiment de leurs enfants, qui les aiment, qui dorment avec eux, qui voyagent avec eux qui font tout avec leurs enfants.
    Et vous Pierre, vous habitez à Madrid et vous êtes mariés avec une Espagnole, c’est ça?

    1. Bonjour Pierre,
      Je m’apppelle Anna, je suis italiane et je suis déjà inscrite à ton cours (super intéressant). Ton texte sur l’éducation des enfants m’ a don né l’occasion de réfléchir sur les différences culturelles entre les francais et les italiens et je dois dire que les italiens sont très semblables aux espagnols. Nos enfants aussi font beaucoup de bruit dans les locaux publics, ils partagent la vie des adultes et quand ils arrivent à l’age de la maturità’ continuent a vivre avec leurs parents bien pour des raisons économiques que pour des raisons affectives. L’Italie et la France sont très différentes sur ce domaine. Merci pour tes lecons Pierre! Tu es formidabile!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page