Bonjour ! Aujourd’hui nous allons voir la différence entre POUR et PAR en français. Après cette vidéo, tu ne te tromperas plus jamais entre ces deux prépositions :-)

POUR et PAR en Français – Exercice

Complète les phrases avec POUR, PAR ou PARCE QUE.

1. Pascal est parti ………. le Canada ………. deux mois ………. finir son Master.

2. La maîtresse a grondé Nicolas ………. il n’avait pas fait ses devoirs.

3. Le train a eu du retard ………. au retour nous sommes passés ………. Bruxelles et Paris.

4. C’est ………. gagner de l’argent qu’il aide les pauvres gens et pas ………. générosité !

5. C’est ………. tu es partie qu’il pleure trois fois ………. jour !

6. Ça ………. exemple ! Mais comment a-t-il fait ………. passer ………. la fenêtre !

7. Vous n’auriez pas un stylo ………. écrire un mot ………. mes parents ………. hasard ?

8. Ce n’est pas ………. les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est ………. nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. (Sénèque)

9. Je n’aime pas la guerre et c’est ………. ça que je ne veux pas que tu partes au front !

10. Il a eu une amende de 2000 euros ………. ivresse sur la voie publique et ………. il a insulté les flics* !

* les flics = les policiers (la police)

POUR et PAR en Français – Correction

1. Pascal est parti pour le Canada pour deux mois pour finir son Master.

2. La maîtresse a grondé Nicolas parce qu‘il n’avait pas fait ses devoirs.

3. Le train a eu du retard parce qu‘au retour nous sommes passés par Bruxelles et Paris.

4. C’est pour gagner de l’argent qu’il aide les pauvres gens et pas par générosité !

5. C’est parce que tu es partie qu’il pleure trois fois par jour !

6. Ça par exemple ! Mais comment a-t-il fait pour passer par la fenêtre !

7. Vous n’auriez pas un stylo pour écrire un mot pour mes parents par hasard ?

8. Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. (Sénèque)

9. Je n’aime pas la guerre et c’est pour ça que je ne veux pas que tu partes au front !

10. Il a eu une amende de 2000 euros pour ivresse sur la voie publique et parce qu’il a insulté les flics !

 

J’espère que tu as aimé ce thème de POUR et PAR en français ! Tu peux laisser un commentaire si tu as un doute et nous rejoindre sur Facebook et aujourd’hui je voudrais te présenter une nouvelle section du site, c’est la page des “témoignages” :

Page Témoignages Clique sur l’image pour regarder les vidéos ;-)

 

Transcription de la vidéo

Je sais pas si vous avez remarqué, mais on a atteint les cent mille abonnés sur la chaine YouTube, alors, pouf, c’est génial, c’est grâce à vous. Donc merci, merci beaucoup, ça fait uniquement, ben deux ans je crois, que cette chaine existe, et déjà cent mille abonnés.
Wow ! Génial ! Donc merci beaucoup. Et vous verrez, bientôt il y aura une surprise sur la chaine pour fêter ça.
Bon allez, maintenant on passe aux choses sérieuses. Donc aujourd’hui nous allons voir encore un point de grammaire, une erreur très fréquente.
Donc il s’agit de la différence entre deux prépositions très communes, PAR et POUR. Bien, avant de commencer, toujours vous encourager, donc : “Tu es le meilleur !”, “C’est génial ce que tu fais”, “tu progresses en français, continue comme ça”, “je suis fier de toi”.

Allez ! On y va.
Ok, allez, c’est parti, donc on va commencer par POUR, parce qu’on va voir que POUR c’est un peu plus simple. Donc je préfère commencer par la préposition POUR. Alors, je t’ai mis le but. Alors, le but ça signifie l’objectif. C’est la même chose, d’accord ?
Attention à ta prononciation ! Très souvent les élèves quand ils me disent : “Eh Pierre, c’est le BU, le BU, ou le BOU”.
Non ! Attention, c’est buT, on prononce le T, d’accord ? Bien, c’est un peu une exception. Ok, donc pourquoi j’ai commencé par le but et je l’ai souligné, parce que c’est très important que, pour toi, vraiment dans ta tête, tu considères que POUR tu dois toujours le relier avec le but, l’objectif. C’est vraiment son sens premier, c’est son sens le plus important d’accord ? Donc, voyons voir tout de suite des exemples.
Donc, il travaille pour gagner de l’argent, d’accord ? Donc le verbe à l’infinitif après, pour gagner de l’argent.
Voyons voir un autre exemple, voyons un autre exemple. Marie est partie pour le laisser tranquille, d’accord ? Il travaillait, il y avait du bruit, donc Marie a préféré partir pour qu’il puisse travailler.
Donc, pour le laisser tranquille. Alors ça peut aussi être suivi de que, POUR QUE. Dans ce cas-là, c’est le subjonctif qui suit, mais bon.
Je veux surtout te donner une logique par rapport au sens d’accord ?
Donc on va en rester là. Donc pour : objectif, but.
Donc ensuite, ça peut quand même servir pour d’autres choses.
Donc par exemple la destination.
Donc, elle part pour Venise demain. D’accord ?
On peut dire : “Elle part à Venise”, hein. Mais ce POUR, là, ça a un sens plus de, on met, on focalise plus sur le, l’objectif de la destination, le but de la destination, l’arrivée quoi, Venise.
Bon, c’est une légère différence mais enfin bon.
C’est un peu comme dire À. Alors ensuite, POUR peut servir pour la durée.
Alors, une durée qui est prévue, ça veut dire que, bon, ben ça y est, on sait qu’on va rester un laps de temps, donc par exemple
“Pascal part pour un mois en Italie.” D’accord ?
On peut dire Pascal part un mois en Italie aussi hein, d’accord, mais là, bon ça donne une idée plus de, ok, c’est sûr il va rester un seul mois.
Bon alors ensuite j’ai mis la cause.
Donc fais très attention à cela. La cause exprimée avec POUR, je te conseille de le comprendre mais d’éviter de l’utiliser si tu n’es pas très sûr, parce que c’est très … ça crée des erreurs.

Donc, regarde les exemples. La police l’a arrêté pour excès de vitesse. Alors, qu’est-ce qu’il se passe ? Tu peux l’utiliser pour la cause, mais après POUR, il ne faut pas qu’il y ait un verbe. Il y a un substantif, comme ici, excès de vitesse, un groupe nominal, qui en fait remplace une action. Donc en fait normalement on aurait pu dire : “La police l’a arrêté parce que”, et ça c’est vraiment, on l’utilise, parce que, pour la cause, c’est vraiment le mot principal de la cause, parce que, parce qu’il est allé trop vite. D’accord ?
Donc là on voit qu’il y aurait un verbe. Mais quand des fois cette action, ce verbe est remplacé par un mot, par un substantif, par un nom, ou un groupe nominal, alors on peut utiliser POUR, mais seulement dans un cas comme ça.
Donc regarde le deuxième exemple, par exemple. Il l’admire pour sa gentillesse. Donc ici aussi, en fait, la phrase la plus simple, la plus normale, c’est : “Il l’admire parce qu’il est gentil.”
D’accord ? Ou parce qu’elle est gentille. D’accord ?
Donc on voit que la gentillesse, sa gentillesse, ça va remplacer, en fait, ça pourrait, on peut dire que ça remplace comme un verbe parce qu’il est gentil, le verbe être ici, d’accord ?
Donc c’est dans des cas comme ça seulement. Donc c’est un peu difficile. Et j’en profite pour parler de merci POUR ou merci DE.
Alors, regarde. Là je t’ai mis “merci pour les cadeaux !”Donc il y a beaucoup d’élèves qui me disent : “Mais
Pierre, on dit merci de ou merci pour ?”. Bon. Normalement à la base, c’est merci DE, en français.
Par exemple, merci de m’avoir donné ce cadeau, de m’avoir offert ce cadeau, merci de m’avoir mis un “like” sur la vidéo,
Bon, et, mais c’est la même chose quand un nom, un groupe nominal, un substantif peut remplacer une action, on peut utiliser pour. Donc en fait ici, merci pour les cadeaux c’est comme un raccourci pour dire merci de m’avoir offert des cadeaux, d’accord ? Donc si c’est un verbe on va mettre de, et si c’est un mot comme ça, un nom qui peut remplacer le verbe, on met généralement pour, d’accord ?

Donc voilà.
Alors on continue, et maintenant on va voir PAR.
Alors, par, je l’ai classé là en plusieurs catégories, donc la première c’est qu’il faut savoir que souvent, la préposition PAR est en rapport avec le lieu, le passer par quelque chose. Donc par exemple, entrer par la porte, regarder par la fenêtre, sortir par derrière, d’accord ? Bon.
Ensuite, PAR peut exprimer le moyen, la cause, encore, et la fréquence. Donc ça je l’ai mis dans le même groupe. Bon, par exemple, je t’envoie le paquet par courrier postal. D’accord ?
Donc le moyen. Il le fait par amour ou par intérêt ? D’accord ? Donc ça c’est entre la cause et même le but hein, ça pourrait être.
Alors, Julie va en cours de français trois fois par semaine. D’accord ? Donc là, ça nous permet d’exprimer la fréquence.
Bien, allez on continue, pour introduire le complément d’agent.
Alors bien sûr, dans la voix passive tu sais que la voix passive, ben on utilise PAR. Par exemple, la maison a été peinte par mon frère. D’accord ? Ensuite, avec des verbes exprimant le début ou la fin d’une action. Alors par exemple, le cours a commencé par des révisions et il a fini par un peu de prononciation et un jeu de rôle. D’accord ? Un jeu de rôle, c’est quand les élèves doivent faire une situation et jouer comme une pièce de théâtre, d’accord ? Jouer le rôle. Bon. Je le fais souvent dans mes cours, on s’amuse beaucoup. Et tu peux le faire, même si tu es tout seul, tu peux le faire, tu peux même te filmer, hein, et te regarder après, c’est très très bon. Allez, finalement PAR peut servir pour construire plein d’expressions, des locutions. Donc je t’en mets quelques-unes là. Alors, par exemple, ben oui, par hasard, d’accord ?
Par conséquent, donc ça c’est pour exprimer une conséquence.
Par cœur, ça veut dire que tu l’as appris totalement, parfaitement, de mémoire, tu le sais par cœur, tu le sais de mémoire, très, très bien.
Par derrière, il est passé par derrière, par-ci par-là, ça veut dire un peu par la, un peu par ici, éparpillé. Par avance, d’accord ?
Et par-delà. Alors, par-delà c’est encore plus au-delà de, c’est par exemple dire par-delà les frontières, par-delà les limites, tu vois ? Hein. On dit aussi au-delà de, hein. Donc voilà, je t’ai mis quelques expressions, bon il y en a d’autres hein, j’ai pas voulu trop charger mais je crois que celles-ci ce sont les, peut-être les plus importantes, d’accord ?

Donc voilà, j’espère que vous avez bien compris maintenant la différence entre POUR et PAR et j’espère que vous n’allez plus vous tromper mais surtout maintenant il faut mettre cela en application.
Donc je vous laisse un lien, comme toujours, qui vous dirigera vers le blog, vers l’article de cette vidéo, et puis avec l’exercice, avec aussi le podcast, pour m’écouter à nouveau, et toute la transcription.
D’accord ? Bien, je vous souhaite une bonne continuation, je vous laisse évidemment le lien de mon cours gratuit, le lien de mes cours plus complets que vous retrouverez sur le site FrancaisavecPierre.com.

Allez, on se retrouve dans une prochaine vidéo. Salut, et merci beaucoup.

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !