Bonjour ! Aujourd’hui je vais vous expliquer comment utiliser correctement le mot TOUT et ses différentes formes (tout, toute, tous, toutes).

Regarde la vidéo puis fais l’exercice et n’oublie de télécharger le podcast pour écouter à nouveau cette vidéo :-)

EXERCICE

Complète les phrases avec TOUT, TOUTE, TOUS ou TOUTES et dis pour chaque cas s’il s’agit d’un pronom, d’un déterminant (= adjectif indéfini), d’un adverbe,  d’un nom ou d’un adjectif qualificatif.

1. Les parent sont ………. venus à la réunion de l’école.
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

2. Elle était ………. seule sur la route quand je l’ai retrouvée.
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

3. Mes parents sont ……….  énervés parce que je me comporte mal !
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

4. ………. les amies de Ghislaine étaient là pour son anniversaire.
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

5. ………. en étudiant, Michel travaillait le soir au Mc Do.
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

6. Il est parti à ………. allure !
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

7. Elle n’a eu durant sa vie pour ………. passion que l’amour de ses enfants.
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

8. Classez ces articles et faites-en des ………. distincts.
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

9. Tu fais une vidéo ………. les 5 jours.
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

10. Elles sont ………. déçues.
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

CORRECTION

1. Les parent sont tous venus à la réunion de l’école.
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

2. Elle était toute seule sur la route quand je l’ai retrouvée.
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

3. Mes parents sont tout énervés parce que je me comporte mal !
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

4. Toutes les amies de Ghislaine étaient là pour son anniversaire.
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

5. Tout en étudiant, Michel travaillait le soir au Mc Do.
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

6. Il est parti à toute allure !
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

7. Elle n’a eu durant sa vie pour toute passion que l’amour de ses enfants.
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

8. Classez ces articles et faites-en des touts distincts.*
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

9. Tu fais une vidéo tous les 5 jours.
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

10. Elle sont toutes déçues.**
Pronom – Déterminant – Adverbe – Nom – Adjectif qualificatif.

* Oui, c’est bien correct ! Comme TOUT est substantif, il s’accorde : UN TOUT / DES TOUTS :-)

**Ici, la phrase peut avoir deux sens différents : Elles sont complètement déçues. (toutes = adverbe) / Elles sont toutes (= toutes les filles par exemple) déçues. (toutes = pronom)   ;-)

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

 

TRANSCRIPTION

Bonjour, et bienvenue encore une fois sur Français avec Pierre.
Alors aujourd’hui, nous allons voir un mot très important. Il s’agit du mot “tout”. Et alors j’ai dit un mot, parce qu’il peut s’agir d’un adverbe, d’un adjectif, d’un déterminant, ou même d’un pronom. Et même d’un substantif. Bon. Le tout c’est de bien l’expliquer pour que tout le monde puisse tout comprendre. On se retrouve tout de suite.

D’accord, donc on va commencer d’abord par dire un mot sur la prononciation, parce que la prononciation crée aussi des problèmes avec ce mot tout.
Donc, au niveau de la prononciation, quand tout s’écrit T O U T, normalement, ça se prononce [tu]. On ne prononce pas le T final sauf s’il y a une liaison.
D’accord ? Donc on va voir des exemples après.
Alors, au féminin, “toute”, là on ne prononce pas le e final, mais on va prononcer le T. Donc je répète : “toute”. Féminin pluriel, on va dire pareil comme le féminin singulier, [tut].
Et s’il y a une liaison, mais c’est assez rare ce cas mais bon, s’il y a une liaison, on peut dire toutes ensemble par exemple.
Et finalement, c’est peut-être le plus intéressant, tous, T O U S, se prononce généralement [tu], c’est-à-dire qu’on ne prononce pas le S sauf si c’est un pronom.
Donc là on va faire une différence dans la prononciation normalement.
Donc si c’est un pronom on va dire [tus], d’accord ? Avec un S sourd, [tus], bien.
Allez alors, c’est parti. Donc, tout, déterminant ou adjectif indéfini.
Alors dans ce cas-là, tout est suivi d’un article défini.
C’est le plus fréquent.
Donc il peut être suivi de l’article “le”, “la” ou “les”
Alors, par exemple, tout le monde veut être heureux.
Bah oui, tout le monde veut être heureux.
Alors, ici il rentre un petit peu dans l’expression indéfinie,
Tout le monde, d’accord, à la fin de la vidéo, je ferai une liste d’expressions communes avec tout, bon.
En tout cas, la, ça fait tout le monde, bon.
Donc, quand tout est un déterminant ou adjectif indéfini, il a le sens de la totalité. D’accord ? La totalité.
Voyons un autre exemple.
J’ai couru, j’ai couru, toute la matinée
Donc ici, on voit que c’est suivi d’un, de l’article mais après d’un nom féminin, donc on va dire toute.
Donc on voit que la, tout doit s’accorder avec le nom qui suit.
Autre exemple, tous les enfants sont venus.
D’accord ? Donc là je ne prononce pas le S, tous les enfants sont venus.
La totalité des enfants.
Ensuite, toutes les maisons sont peintes en vert.
D’accord ?
Alors, tout n’est pas obligatoirement, quand il est déterminant, suivi de l’article défini. Par exemple, il peut être suivi d’un article indéfini. Il a mangé toute une barquette de frites ! D’accord ? Ou alors, Paul a dépensé tout son argent, la totalité.
Et, c’est un peu plus rare, mais des fois il y a directement le substantif après, par exemple, tout homme peut le faire ! Et là, tu vois que j’ai mis, j’ai fait, la liaison.
Parce qu’ici le H ne compte pas d’accord ? C’est comme s’il y avait un O
Donc on fait la liaison, [tut] homme peut le faire !
D’accord ? Bien. Donc Voilà. Ça c’était le cas du déterminant qui s’accorde, d’accord ?
Maintenant tout est très souvent pronom.
Alors quand il est pronom, aussi, il va faire un accord.
Il va changer de forme, bon. Par exemple, on peut dire tous les enfants sont venus mais si on veut remplacer, parce qu’un pronom remplace quelque chose.
Si on veut remplacer tous les enfants on peut dire, tout simplement, TOUS sont venus. Et attention, ici j’ai prononcé le S, hein, tu vois le professeur qui te le dit, Prononce le S.
Tous sont venus, bien.
Maintenant voyons un féminin pluriel, par exemple, toutes les filles sont là.
Et bien je peux remplacer ça par un pronom, toutes les filles et je vais dire, elles sont toutes là.
D’accord ? Par exemple.
Et puis comme pronom, ça peut être aussi T O U T, d’accord ? Par exemple,
Ici, tout est beau !
D’accord ? Donc tu vois que, en tant que pronom il est généralement sujet ou complément
Et il représente l’ensemble des gens, ou l’ensemble des choses.
Bien, alors maintenant, tout peut aussi être adverbe.
Alors les adverbes, par définition, en français, normalement, ils sont invariables.
On va voir que dans ce cas de tout, il y a une petite exception.
Donc voyons d’abord un exemple, on va dire normal,
Donc, en tant qu’adverbe, tout signifie complètement, entièrement.
Donc par exemple, il est tout étonné.
Donc là j’ai fait la liaison, hein.
Il est tout étonné, on entend le T. Ça veut dire il est complètement étonné, il est très étonné. D’accord ?
Ou alors elle est tout étonnée.
Tu vois la liaison, bon.
Alors, d’abord, attention, ne confond pas avec, par exemple, ils sont tous étonnés.
Donc cette fois-ci ça ne veut pas dire ils sont complètement étonnés, mais ça veut dire ils sont tous, tous les garçons, et là c’est un pronom d’accord ? Attention d’abord, ils sont tous étonnés.
Et donc là je vais dire ils sont tous étonnés.
Hein, parce que tu te souviens, si c’est pronom on prononce le S.
Alors maintenant c’est vrai qu’un adverbe normalement c’est invariable, mais il y a ici une exception, pour le féminin, si le mot qui suit commence par une consonne, on va faire varier l’adverbe. Par exemple, elle est toute belle.
Ça veut dire elle est très belle, elle s’est mise complètement belle, elle s’est mise sur son 31 on dit.
Elle est toute belle, et là, j’ai mis un E.
Et alors on entend [tut]. Ou alors, elles sont toutes belles, d’accord ?
C’est une exception et il faut que le mot qui suit commence par consonne, bien.
On utilise l’adverbe, c’est assez courant, pour exprimer la simultanéité avec le gérondif.
Par exemple, tout en travaillant, il écoutait la musique.
Bon, je n’insiste pas plus. Alors, finalement, mais c’est beaucoup plus rare, tout peut être aussi un nom, c’est-à-dire un substantif, ou un adjectif qualificatif.
Alors, par exemple, le tout est de bien comprendre.
Ça veut dire, l’important c’est de bien comprendre.
Donc ici, tout, eh bien c’est un nom, un substantif.
Et dans une phrase comme “il n’avait pour toute nourriture qu’un peu de pain sec.” Et bien ici, “toute” est considéré comme un adjectif.
D’accord ? Un adjectif qualificatif. Bon.
C’est un peu une expression, on utilise pas très souvent ça, donc bon.
Généralement, tout, c’est un déterminant, un pronom ou un adverbe, hein !
D’accord ? Ça ce sont un peu des cas extrêmes, mais bon.
Allez, on termine avec quelques expressions que tu connais sûrement, des expressions dans lesquelles tout peut être, peut avoir différentes fonctions, hein là je veux juste mettre les expressions.
Alors par exemple, pour dire l’ensemble des personnes, on dit “tout le monde”.
Donc par exemple, toute le monde est parti toute la journée. Voilà.
Alors attention, tout le monde, si tu dois faire l’accord hein, tu vois que c’est singulier, même si ça représente plusieurs personnes.
Donc tout le monde, toute la journée.
Il joue tout le temps aux échecs !
Donc tout le temps ici, ça veut dire toujours, tout son temps, d’accord hein, évidemment.
Il mange chez sa mère tous les dimanches. Donc on utilise très souvent tout pour la fréquence. D’accord ? Tous les lundis, tous les dimanches, tous les jours.
Il part à toute vitesse. Ah ! Celle-là tu ne la connais peut-être pas, ça veut dire très vite.
Écris-le en toutes lettres s’il te plaît.
Alors, quand on demande à quelqu’un : “Tu peux l’écrire en toutes lettres ?” ça veut dire l’écrire entièrement.
Il y a toutes sortes de choses, ça veut dire qu’il y a plein de choses, de tout style.
À tout de suite, à tout à l’heure !
Bon ça, évidemment, tu connais.
Bon j’espère que vous avez maintenant bien compris comment fonctionne ce mot un petit peu compliqué, donc je vous laisse un lien vers un exercice d’application oùvous retrouverez aussi tout le podcast de cette vidéo avec toute la transcription.
Je vous laisse aussi un lien de mon cours totalement gratuit et puis aussi de mes cours plus complets.
Alors si vous avez aimé la vidéo vous pouvez bien sûr, toutes et tous, mettre un “like” et puis je vous propose de venir nous rejoindre sur la page Facebook, ou aussi de vous abonner à la chaine YouTube.
On se retrouve dans une prochaine vidéo.
Au revoir !