Tu commets ces 10 erreurs fréquentes en français ? Pour progresser en français, quoi de mieux que corriger des erreurs ? Dans cette vidéo, on parlera de 10 erreurs de français très courantes parmi les étudiants de français pour que tu ne les fasses plus et que tu améliores ton français tout de suite !

👉 Le podcast se trouve, comme toujours, à la fin de l’article et la transcription est sous la vidéo, après la fiche et l’exercice !

10 erreurs fréquentes en français
Fiche Récapitulative

1) COURS / ANNÉE

En général, pour tout ce qui concerne le cursus universitaire, l’école, etc. On parle “d’années”.

“Je passe en deuxième année !”
“J’ai (un) cours de mathématiques.”

2) JE PERDS / JE RATE

Ne confonds pas ces deux verbes :

“Hier matin, j’ai raté mon train.”
“J’ai perdu mes clés sur le chemin du retour !”

3) PASSER / RÉUSSIR

Ne confonds pas ces deux verbes :

“La semaine dernière, j’ai passé mon examen. J’attends toujours les résultats mais je pense l’avoir réussi !”

4) MOI NON PLUS / MOI AUSSI

Avec une phrase négative : “Je n’aime pas du tout cette musique !” -> “Moi non plus !”
Avec une phrase affirmative :”Je t’aime mon amour.” -> “Moi aussi.”

5) NOTRE / NÔTRE – VOTRE / VÔTRE

On ne met un accent que sur le pronom !

Votre voiture est en panne ?”
“Non, ce n’est pas la nôtre !”

6) TU PARLES / PARLE

Les verbes en -ER ne prennent pas de S à la personne TU de l’impératif :

“Tu parles combien de langues différentes ?”
Parle-moi autant que tu veux !”

Avec les pronoms “Y” et “EN“, on met parfois un S pour une question de phonétique ! -> “Vas-y !”

7) QUELQUE(S) / QUEL(LES) QUE

Ne les confonds pas :

“Je voudrais que tu achètes quelques pommes s’il te plait.”
Quel que soit ton problème, on trouvera toujours une solution !”

Dans le cas de “quel que”, on accorde avec le sujet ! -> “Quelles que soient ses intentions…”

8) VOUS FAITES / VOUS DITES

Il n’y a jamais eu d’accent circonflexe sur le I de “faites” et de “dites” !
D’autant plus que depuis la réforme orthographique, on ne met de toute façon plus d’accent circonflexe sur les I ! ;-)

9) C’EST PLUS BIEN PIRE

“C’est bien pire que tout ce que tu as pu t’imaginer !”
“Je te conseille de manger dans ce restaurant, leurs plats sont bien meilleurs !”

10) IL EST AUSSI GRAND COMME QUE TOI

“Tu as remarqué que Jules a énormément grandi ? Il est presque aussi grand que toi désormais !”
“Il est têtu comme son frère celui-là !”

 

10 erreurs fréquentes en français : L’exercice 😉

Choisis la bonne proposition :

1. Ce plat est (PLUS/BIEN) meilleur avec cette sauce.
2. (MANGE/MANGES) moins vite, tu vas t’étrangler !
3. (QUELQUE/QUEL QUE) soit le problème, tu peux m’en parler.
4. Tu es à la FAC ? En quelle (COURS/ANNÉE) ?
5. “J’ai vraiment adoré ce film !” “Moi (AUSSI/NON PLUS) !”

La correction

1. Ce plat est BIEN meilleur avec cette sauce.
2. MANGE moins vite, tu vas t’étrangler !
3. QUEL QUE soit le problème, tu peux m’en parler.
4. Tu es à la FAC ? En quelle ANNÉE ?
5. “J’ai vraiment adoré ce film !” “Moi AUSSI !”

 

Et si tu veux progresser en français, nous avons plusieurs outils :

🤝 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !
🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud !
🛒 Dans notre boutique tu trouveras tous nos cours complets qui répondent à tous les besoins.
👨‍🎓👩‍🎓 Avec l’achat de n’importe quel cours, tu pourras aussi avoir un accès à l’académie, C’est une super communauté dans laquelle d’autres élèves et des professeurs t’aident ! Tu peux aussi parler par Skype ou intégrer un groupe Whatsapp, participer au cours en live que je fais chaque semaine, recevoir plein d’outils pour le français, poser tes questions… ;-)
👉 Notre nouveau cours gratuit pour débutants !
👉 Notre cours gratuit (niv interm. / avancé) !

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

 

10 erreurs fréquentes en français
Transcription de la vidéo

– Bonjour ! Aujourd’hui, on va voir 10 erreurs très courantes en français qu’il ne faut surtout, surtout pas faire !
– Eh oui ! 10 erreurs que vous commettez sans arrêt, donc après cette vidéo, vous ne les ferez plus jamais ! Je vous rappelle que nous avons toute une série de vidéos où justement, on propose comme ça, de corriger des erreurs courantes que vous faites très souvent, donc n’hésitez pas à aller voir les autres vidéos !
– Voilà ! Et si tu veux apprendre le français, n’hésite pas, abonne-toi à notre chaine !

– Première erreur, c’est confondre “cours” avec “année”, “niveau”.
– Oui, quand on dit par exemple… ça ce sont mes élèves, c’est typique, ils me disent : Pierre qu’est-ce qu’il faut faire pour passer en deuxième “cours”, ou en troisième “cours” ?
– Oui, pour dire en deuxième année.
– Alors déjà je leur dis, eh bien il faut éviter de faire cette erreur, d’abord. Donc non, on ne passe pas en deuxième “cours”. On dit, on passe en deuxième année, troisième année en général. En général, tout ce qui est cursus universitaire, l’école et tout ça, on parle d’années. Même si en fait il s’agit d’année scolaire, de septembre à juin, mais on parle d’années. Peut-être, à la rigueur, on peut parler de niveau. Mais en tout cas pas de cours ! Un cours c’est : Ah j’ai un cours d’anglais, j’ai un cours de mathématiques.
– Ce sont les leçons, non ? Voilà, c’est que je vais prendre une leçon de mathématiques avec un professeur donc j’ai cours de mathématiques !

– Alors deuxième erreur, c’est confondre le verbe “perdre” avec “rater”. Ou utiliser “perdre” au lieu de “rater”.
– Oui, notamment, on me dit souvent : Ah Pierre, je dois sortir du cours maintenant là parce que sinon…
– Je “perds” le train !
– …je vais “perdre” mon train. Non, non, tu ne vas pas perdre ton train parce que ça ça veut dire que tu ne sais plus où il est ton train, et ce n’est pas possible. Donc en fait, c’est : Je vais rater mon train, d’accord ? Là, on utilise le verbe “rater”.
– Il y a aussi beaucoup de personnes qui nous disent : Ah ! J’ai “perdu” l’offre !
– Oui voilà ! Quand il y a une offre, une réduction ou quelque chose comme ça, eh bien on dit : J’ai raté l’offre ! Comme : J’ai raté cette occasion, et pas “j’ai perdu”.

– Troisième erreur, on revient au thème de l’école, alors est-ce qu’on dit “j’ai passé un examen” ou “j’ai réussi un examen” ?
– Ah oui, alors ça c’est typique ! Donc en fait, faites bien attention, si vous dites : Hier, j’ai passé un examen, ça veut dire que vous avez fait un examen, vous êtes allés à l’examen, c’est tout !
– Mais on ne sait pas si on a réussi.
– Voilà, après si vous dites : Je suis content, j’ai réussi mon examen de français ! Ça, c’est que vous l’avez réussi ! Mais ce n’est pas que vous l’avez passé, c’est-à-dire que vous l’avez passé et vous l’avez réussi ! Mais “passer un examen”, ça ne veut pas dire systématiquement le réussir !
– C’est-à-dire qu’on peut passer un examen et le rater.
– Voilà, alors je voulais dire aussi l’autre… …eh bien quand vous n’avez pas réussi c’est que vous avez raté, d’accord ? Comme vous ratez le train.

– Quatrième erreur, c’est dire “je n’aime pas ça” -> “moi aussi”.
– Oui, par exemple. Ou alors l’inverse comme dans la chanson de Gainsbourg… “Je t’aime”, et il lui répond “moi non plus”. C’est très drôle.
– Voilà, c’est confondre “moi aussi” avec “moi non plus”.
– Alors quand on dit quelque chose de positif, une phrase affirmative, donc par exemple : Je t’aime, on va répondre, si c’est le cas aussi de l’autre, on va lui dire : Moi aussi. Et si jamais c’est une phrase négative, et si l’autre pense la même chose, on doit répondre : Moi non plus. Par exemple, je ne sais pas : Je n’aime pas le chocolat.
– Moi non plus !
– J’adore le chocolat !
– Moi aussi !

– On passe à la cinquième erreur, alors là, c’est une faute d’orthographe ! C’est confondre “votre” sans accent circonflexe, avec “vôtre” avec accent circonflexe.
– Oui , c’est le cas de “notre” et “nôtre” aussi. Oui, alors ça je n’arrête pas de l’avoir dans les emails que vous m’envoyez ! Bon, alors attention ! Si c’est sans accent circonflexe, il s’agit de l’adjectif possessif, d’accord ? Ou du déterminant possessif maintenant on dit.
– Par exemple : votre voiture.
– Votre ami, votre voiture, “Votre ami s’appelle Nicolas”, etc. Et si c’est le pronom, c’est là qu’on va mettre l’accent circonflexe, par exemple : Votre voiture est rouge, c’est la vôtre. Et là, “la vôtre” avec l’accent circonflexe ! Ou “le nôtre”, pronom, accent circonflexe.
– En fait, je crois que c’est plus simple si on transforme la phrase avec d’autres déterminants possessifs ou pronoms.
– Avec d’autres personnes tu veux dire.
– Oui, parce que du coup ils sont différents, par exemple, je peux dire : C’est son ami -> C’est le sien.
– Oui, là on voit bien la différence. Et toute l’ambiguïté, c’est qu’avec “nous” et “vous”, eh bien on ne voit pas la différence sauf l’accent, d’accord ?

– Alors sixième erreur, c’est sur la conjugaison et l’orthographe. Alors ça c’est mon grand problème, vivement ton pack sur la conjugaison parce qu’il me le faut absolument !
– Il arrive, il arrive…
– Alors c’est qu’à l’impératif, par exemple : Parle français.
– On ne va pas mettre de “S” parce que c’est un verbe en -ER. Le verbe “parler”, il termine en -ER à l’infinitif donc : Parle français, on ne met pas de “S”.
– Même si c’est “tu” la personne ?
– Même si c’est “tu”. Alors qu’au présent de l’indicatif on met un “S”. Mais si ce n’est pas un verbe en -ER, alors on doit mettre le “S”. Par exemple : Prends ce stylo, on met un “S”.
– On met “DS” dans ce cas.
– Donc “DS” oui. Donc : Prends ce stylo, avec un “S”. Parle français, on ne met pas de “S”.
– Bon, on passe à la septième erreur ?
– Oui ! Non, non, attends, attends ! Parce que regarde, ce que tu as dit c’est un peu bizarre.
– Qu’est-ce qu’il y a encore ?
– Le verbe “aller”.
– Oui.
– C’est bien un verbe qui finit en -ER ?
– Oui !
– Et pourtant à l’impératif, tu dis : Vas-y ! Il y a le “S” !
– Ah oui ! Mais ça, c’est juste à cause de la prononciation, parce que comme il y a le pronom “y”, d’ailleurs si c’était le pronom “en” aussi ce serait pareil, il faut rajouter ce “S” pour la prononciation, pour pouvoir dire [vazi]. Mais si je te dis par exemple : Va à la plage, il n’y a pas de “S”, d’accord ? Donc c’est uniquement dans ce cas de “vas-y”, c’est vrai que là, on le rajoute pour une question phonétique.
– D’accord.

– Alors oui, cette fois-ci on passe à la septième erreur ! C’est confondre “quelque(s)” en un seul mot avec “quel(les) que” en deux mots.
– Oui, alors par exemple, si je dis : Je veux quelques pommes s’il vous plait, là ça va être “quelques” en un seul mot et puis il va y avoir un “S”, d’accord ? C’est un nombre…
– Indéfini.
– …indéfini, pas très bien déterminé, de pommes. Par contre, si je dis : Quel que soit ton problème, on trouvera une solution.
– Voilà ! Il y a toujours des solutions !
– Voilà, donc là ça a un sens différent, ce n’est pas qu’il y a quelques problèmes c’est que quel qu’il soit, n’importe quel problème que tu puisses avoir, on trouvera une solution. Et donc là, c’est “quel”, et plus loin “que”. Et ce “quel” va s’accorder avec “problème” donc si c’est féminin ça va être -LLE, féminin pluriel -LLES, etc.

– Et on continue avec la huitième erreur, c’est “vous faites”, “vous dites”, et les écrire avec un accent circonflexe.
– Et voilà, alors ça c’est typique, typique, une erreur d’orthographe typique ! Eh bien non, vous voyez ce n’est pas si compliqué le français, il n’y a pas des accents circonflexes tout le temps, pas la peine d’en rajouter ! “Vous faites” et “vous dites” ne prennent pas d’accent circonflexe s’il vous plait. Et de toute manière avec la réforme orthographique.
– Oui, on n’en met plus sur les “i”.
– On n’en met plus sur les “i”.
– Mais là il n’y en avait pas depuis le début.
– Et voilà, et de toute manière il n’y en avait pas avant donc il n’y en a plus maintenant non plus, il n’y en a plus jamais, pas d’accent circonflexe !
– Je pense que c’est parce qu’ils se confondent avec vous “êtes”, là il y a un accent circonflexe sur le E.
– Tout à fait.
– Et du coup, peut-être qu’on a tendance à en mettre partout, “vous dîtes”, “vous faîtes” !
– Eh non !

– Neuvième erreur, c’est qu’il ne faut pas dire “c’est plus pire”.
– “C’est plus pire”, c’est terrible ! Eh bien non parce que “pire” en fait, ça signifie “plus mauvais”, d’accord ? Donc si vous dites “c’est plus pire”, ça veut dire “c’est plus plus mauvais”, ça n’a pas de sens ! Si vous voulez vraiment emphatiser, soit vous dites : c’est pire, c’est déjà pas bien. Soit vous dites : C’est bien pire ! Vous utilisez l’adverbe “bien”.
– Voilà, et c’est pareil pour “meilleur”. “C’est plus meilleur”, non. On dit : C’est bien meilleur !

– Et on finit avec la dixième erreur, dans le domaine de la comparaison toujours, c’est qu’il ne faut pas dire : il est aussi grand “comme” mon père.
– Mais oui, il faut dire : Il est aussi grand QUE mon père, ou QUE son père, d’accord ? Et même si c’était “il est plus grand que”, ce serait “il est moins que”, d’accord ? Là, on n’utilise pas “comme”. On va utiliser “comme” pour dire par exemple : Il est comme son frère. Là oui, bon !
– Oui.

– Et voilà les 10 erreurs, j’espère que vous n’allez plus jamais les faire !
– De toute manière je vous laisse un exercice, un résumé, tout cela dans le blog, le lien est sous la vidéo, dans la description.
– Voilà, et n’oubliez pas aussi que vous avez deux cours, gratuits, pour vous entrainer en français, débutant ou intermédiaire. Et aussi plein de cours très complets sur notre site.
– Oui, dans notre boutique. De toute manière, tous les liens vont apparaitre sur l’écran ou bien sous la vidéo, dans la description.
– On se retrouve dimanche prochain !
– Au revoir !
– À bientôt !

Pour compléter cette vidéo, je te conseille de regarder celle-ci : Arrête de Commettre ces 5 Erreurs en Français (6)