Les expressions familières sont importantes si tu veux t’améliorer dans ton apprentissage du français. Aujourd’hui, nous allons voir 10 expressions familières de la vie courante que les Français utilisent tout le temps! Il faut absolument les connaître! C’est parti!

🖐 Sous la vidéo, vous retrouverez la fiche récapitulative et surtout un exercice interactif: vous pouvez le faire directement sur votre ordinateur, tablette ou téléphone! Bonne chance!

 

10 Expressions familières très courantes en français

 

1. Ça marche

Cette première expression signifie “d’accord/ça fonctionne”.
On l’entend très souvent mais elle ne fait pas partie du langage très familier, tout le monde pourrait l’utiliser!

Exemple.
– Eh Paul, à propos, on doit être à 17 h devant le café, on a rendez-vous avec Mathilde!
Ça marche!

2. Être à la bourre

L’expression “être à la bourre” signifie “être en retard”. Elle est extrêmement utilisée!

Exemple.
– Tu peux m’aider s’il te plait?
– Non, désolé je dois partir tout de suite, je suis à la bourre!

3. Ça me prend la tête

Voici une expression du langage familier qu’on entend tout le temps chez les jeunes!
“Ça me prend la tête” équivaut à dire “ça m’ennuie/ça me dérange/je n’aime pas ça”.

Exemples.
Je vais encore devoir travailler un dimanche! Ça me prend la tête ce dossier 23-B!

Ce type est franchement lourd! Il commence à me prendre la tête!

4. Quel bazar!

Cette expression signifie “c’est très en désordre/c’est très compliqué”.
Elle ne fait pas partie du langage très familier.

Exemples.
Quel bazar ici! Rangez-moi tout de suite votre chambre les enfants!

J’ai regardé le dossier 35-C, on n’y comprend rien! Quel bazar!

5. Ça me va (ça m’va)

“Ça me va” est une expression qui veut dire “je suis d’accord/c’est OK”. Tout style de personne pourrait l’utiliser!
On remarque qu’il y a deux façons de dire cette expression: Ça me va/Ça m’va (le E tombe et on entend [samva]).

Exemple.
– François propose qu’on se retrouve à 20 h devant le restaurant!
– Euh… Ouais ça m’va! (ça me va!)

6. C’est du n’importe quoi!

Cette expression fait partie du langage familier très courant et signifie “ce n’est pas bien/c’est mal”.

Exemple.
Les enfants, vous avez laissé tous vos jouets dans le jardin sans rien ranger! C’est du n’importe quoi! Allez me ranger ça immédiatement!

7. Faut voir

“Faut voir” signifie “il faut y réfléchir”. Cette expression ne fait pas partie du langage très familier.
Généralement, dans un langage familier, on enlève le “il” (même s’il est possible de dire “il faut voir”).

Exemple.
– Je pense qu’on peut dire la vérité à Jean maintenant!
– Je ne sais pas. Faut voir… Je n’en suis pas si sûr!

8. Ça l’fait (ça le fait)

Cette huitième expression signifie “ça marche/je suis d’accord”.
On s’aperçoit à nouveau qu’il y a deux façons de la dire: Ça le fait/Ça l’fait (quand on parle vite, on fait tomber le E et on entend [salfɛ]).

Exemple.
– Je te propose qu’on envoie tout de suite le dossier à Paul, comme ça, il nous donnera son opinion!
– OK, ça l’fait! (ça le fait!)

9. Ça me saoule!

“Ça me saoule!” veut dire “ça me dérange/ça m’ennuie/ça me prend la tête”.
Elle fait partie du langage un peu plus familier et c’est une expression qu’on entend beaucoup chez les jeunes!

Exemple.
Je dois encore aller chez David demain! Ça me saoule!

10. Je file (je me casse)

“Je file (langage familier plutôt sympathique)/Je me casse (langage familier plus dur)” signifient “je pars”

Exemples.
Il est déjà 8 h! Oh, faut que je file! (Comme c’est du langage familier, on omet pas le “il” de “il faut…”.)

Bon c’est nul ici, moi je me casse!

 

Expressions familières très courantes en français: l’exercice

Choisis l’expression la plus adaptée pour chaque cas.

 

Et si tu veux progresser en français, nous avons plusieurs outils :

Inscris-toi au COURS GRATUIT !! ( Choisis ton niveau )

 

🤝 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !
🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud !
🛒 Dans notre boutique tu trouveras tous nos cours complets qui répondent à tous les besoins.
👨‍🎓👩‍🎓 Avec l’achat de n’importe quel cours, tu pourras aussi avoir un accès à l’académie, C’est une super communauté dans laquelle d’autres élèves et des professeurs t’aident ! Tu peux aussi parler par Skype ou intégrer un groupe Whatsapp, participer au cours en live que je fais chaque semaine, recevoir plein d’outils pour le français, poser tes questions… ;-)

 

Expressions familières très courantes en français: transcription de la vidéo.

 

— Bonjour !
— Bonjour les étudiants motivés ! Vous êtes bien motivés n’est-ce pas ? N’oubliez pas, c’est le plus important.
— Aujourd’hui, on va voir 10 expressions familières que tu dois absolument connaître ! Tu verras, elles sont plus ou moins familières.
— Oui. Alors, il ne s’agit pas d’expressions idiomatiques, comme « prendre le taureau par les cornes » ou des choses comme ça. Il s’agit d’expressions vraiment de la langue commune qu’on utilise tous les jours.
— Oui, de la vie courante.
— De la vie courante que tous les Français utilisent tout le temps, donc tu dois les connaître.
— Abonne-toi immédiatement à la chaîne si ce n’est pas fait. Active la cloche et on commence.

1. Ça marche

— Première expression : « ça marche », ça veut dire « d’accord ».
— Oui, « d’accord », « c’est d’accord pour moi », « ça fonctionne ». Bon, on peut dire que ça c’est un langage, oui, c’est familier, mais ce n’est pas très familier, tout le monde pourrait l’utiliser.
— Oui, c’est vrai qu’on l’entend souvent celle-là.
— Très très souvent, comme toutes les expressions qu’on va voir. Allez, voyons un exemple.
— Eh Paul, à propos, on doit être à 17 h devant le café, on a rendez-vous avec Mathilde !
— Ça marche !

2. Être à la bourre

— Deuxième expression : « être à la bourre ».
— Oui. Alors, ça, bon, c’est langage familier aussi, mais c’est extrêmement utilisé.
— Ça veut dire : être en retard.
— Exactement ! Donc, nous allons voir un exemple tout de suite.
— Tu peux m’aider s’il te plaît ?
— Ah non, désolé, je dois partir tout de suite, je suis à la bourre !

3. Ça me prend la tête

— Troisième expression : « ça me prend la tête ».
— Oui. Alors, celle-là, on l’entend tout le temps.
— C’est un peu plus jeune peut-être, non ?
— Oui oui. Alors, celle-là… celle-là, oui, là c’est vraiment le langage familier plutôt chez les jeunes, effectivement. Alors, qu’est-ce que ça signifie ? Eh bien, ça veut dire : ça m’ennuie, ça me dérange, ça m’agace, je n’aime pas ça en fait.
— Alors, voyons deux exemples.
— Je vais encore devoir travailler un dimanche ! Ça me prend la tête ce dossier 23-B-là !
— Deuxième exemple : ce type est franchement lourd ! Il commence à me prendre la tête !

4. Quel bazar !

— Quatrième expression : « quel bazar ! »
— Alors, là, c’est un langage qui n’est pas vraiment très familier, d’accord, même… oui.
— Il est normal.
— Une personne adulte l’utiliserait. Et ça veut dire en fait qu’il y a beaucoup de désordre, que tout est mélangé, qu’on n’y comprend rien.
— On va voir des exemples.
— Premier exemple : mais quel bazar ici ! Rangez-moi de suite votre chambre les enfants !
— Et deuxième exemple : j’ai regardé le dossier 35-C, on n’y comprend rien ! Quel bazar !

5. Ça me va (ça m’va)

— Cinquième expression : « ça me va » ou « ça m’va ».
— Oui. Alors, ça, c’est un langage, pareil, familier, mais vraiment normal, beaucoup, beaucoup, beaucoup de personnes pourraient l’utiliser, tout style de personne.
— Oui, et ça veut dire : je suis d’accord, c’est OK pour moi.
— Et donc, on a marqué deux façons de dire cette expression, parce que très souvent il y a le E qui tombe, c’est comme ça qu’on dit. Au lieu de dire « ça me va », on entend : « ça m’va ».
— Voyons tout de suite un exemple. François propose qu’on se retrouve à 20h devant le restaurant.
— Euh… Ouais, ça m’va.

6. C’est du n’importe quoi !

— Sixième expression : « c’est du n’importe quoi ! » Celle-là, ta sœur la dit souvent je crois.
— Oui oui, elle le dit aux enfants en fait. Donc, bon, bah, c’est un langage familier, mais vraiment très… très courant, n’importe qui pourrait l’utiliser. Et donc ça veut dire, bah, « c’est du n’importe quoi », ça veut dire que c’est… c’est n’importe quoi, c’est très mal, c’est… vous faites n’importe quoi, vous faite tout à l’envers quoi.
— Voyons un exemple. Les enfants, vous avez laissé tous vos jouets dans le jardin sans rien ranger. C’est du n’importe quoi ! Allez me ranger ce bazar immédiatement.

7. Faut voir

— Septième expression : « faut voir ».
— Oui. Alors, là, c’est intéressant déjà, on ne dit pas le « il ». On peut le dire : « il faut voir », mais généralement quand c’est dans un langage familier, on enlève ce « il », et on dit directement : « faut voir ». Et ça signifie : je ne sais pas, il faut y réfléchir, il faut voir.
— Et c’est très très familier ou… ?
— Non, c’est familier très normal, courant.
— D’accord. Alors, voyons un exemple : je pense qu’on peut dire la vérité à Jean maintenant !
— Bah, je ne sais pas. Faut voir, je n’en suis pas si sûr !

8. Ça l’fait (ça le fait)

— Alors, huitième expression : « ça l’fait » ou « ça le fait ». En fait, quand on parle vite, on entend « ça l’fait ».
— Donc encore une fois, on fait tomber le E en fait. Bon, bah, ça signifie : d’accord, je suis d’accord, ça marche un peu, c’est la même chose que « ça marche » finalement. Allez, on va voir tout de suite un exemple.
— Je te propose qu’on envoie de suite le dossier à Jean, comme ça, il nous donnera son opinion !
— OK, ça l’fait.

9. Ça me saoule !

— Neuvième expression : « ça me saoule ! ». Celle-là, on l’entend très souvent aussi.
— Oui. Alors, là, c’est un langage quand même un peu plus familier, c’est plus chez les jeunes. Et en fait, c’est un peu la même chose que « ça me prend la tête », c’est-à-dire : ça me dérange, ça m’ennuie, ça me stresse et je n’aime pas ça.
— Alors, on va voir tout de suite un exemple. Je dois encore aller chez David demain, ça me saoule !

10. Je file (je me casse)

— Dixième et dernière expression : « je file » ou « je me casse ».
— Oui. Alors, les deux signifient je pars, je m’en vais, mais « je file », c’est langage familier mignon, sympathique ; et je me casse, c’est un peu plus dur.
— C’est moins mignon.
— Oui. C’est familier plus… Allez, voyons donc deux exemples.
— Il est déjà 8h, oh, faut que je file !
— Oui. Et ici, comme c’est un langage familier, c’est intéressant, on n’entend pas le « il » de « il faut ». On dit directement « faut », et on dit : « faut que je file ! »
— Un autre exemple.
— Bon, c’est nul ici, moi je me casse ! Bon, eh bien, vous, ne filez pas, il y a deux cours gratuits fantastiques qui vont s’afficher à l’écran ou vous pourrez cliquer dessus dans la description, et un super exercice dans le blog.
— Et ce n’est vraiment pas du n’importe quoi.
— Oui, ça ne vous prendra sûrement pas la tête ! Allez, on se retrouve dimanche prochain pour une nouvelle vidéo.
— Au revoir !
— Au revoir !

Pour compléter cette vidéo et si tu veux apprendre davantage d’expressions familières en français, je te conseille de regarder celle-ci : Langage familier en français : 5 expressions très courantes