La prononciation en français peut être parfois difficile ! Dans cette vidéo, on va voir 3 erreurs courantes de prononciation à corriger pour améliorer énormément ta prononciation française.

❗️❗️📣 JUSQU’AU 11/06 SUR LE PACK “PRONONCIATION FACILE” : -20% AVEC LE CODE PROMO “PRONONCE” 👉 Clique ici !

Le podcast se trouve, comme toujours, à la fin de l’article et la transcription est sous la vidéo, après la fiche et l’exercice !

🤝 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !
🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud !
👉 Notre cours gratuit (niv interm. / avancé) – 👉 Notre nouveau cours gratuit pour débutants !
🖐 NOUVEAU ! Tu peux nous aider en contribuant à la traduction de nos vidéos : Titre, Description, Sous-titres, merci !

3 Erreurs de Prononciation en Français
Fiche Récapitulative

1) Attention à la lettre “E” en fin de mots !

De manière générale, on ne prononce pas le “E” final en français !
Par exemple, on dit : Un livre [livr] et pas  [livre].

Cependant, la lettre E se prononce dans les petits mots suivants : ce, de, je, le, me, ne, que, se, te.
Dans ces cas, tu dois la prononcer [ə] !

2) Les consonnes en fin de mots

Les consonnes muettes posent beaucoup de problèmes aux étudiants de la langue française !
Dans la plupart des cas, je te conseille d’utiliser cette astuce diabolique : LuCiFeR.

Eh oui ! En position finale, les consonnes sont généralement muettes sauf L, C, F, R. D’où la règle LuCiFeR ! :-)
Exemples : Un sac, un chef, de l’or, un fil, etc.
Quelques exceptions : Un autobus, un banc, un film, etc.

3) Digrammes et nasales

Les digrammes sont des combinaisons de deux lettres qui forment un son.
Exemples : Parler, enlever, juillet, des, fois, matin, rond, etc.
Il existe aussi des trigrammes : pain, teinture…
Tu dois alors faire bien attention à ne pas prononcer chaque lettre séparément et surtout, tu ne dois pas prononcer le N dans les nasales : ainsi, dans par ex. BONJOUR, on entend ni un N, ni un O mais la nasale “ON” :-)
(Sauf en cas de liaison : un bon ami ! ).

L’exercice 😉

Quelles sont les lettres muettes dans les mots suivants ? Attention, parfois, il n’y a aucune lettre muette !! :-)
Et attention, je ne considère pas qu’une lettre est muette si elle fait partie d’un digramme ou d’un trigramme !

La cheminée – Le chat – Ma famille – Le plomb – Une trousse – Un pot – Un général – Une année – Un estomac – Inhabité – Second – Blanc – Le corps – Sept –  Le désert – Bonjour.

 

La correction

La cheminée – Le chat – Ma famille – Le plomb – Une trousse – Un pot – Un général – Une année – Un estomac – Inhabité – Second – Blanc – Le corps – Sept –  Le désert – Bonjour.

 

👍👍👍 Si tu ne veux plus faire d’erreurs en français et parler français rapidement, nous avons plusieurs outils :

. Les cours de français adaptés à tous les besoins : tu les trouveras dans notre boutique !

. L’académie : avec l’achat de n’importe quel cours dans la boutique, tu pourras aussi utiliser l’académie, c’est une super communauté et certainement que d’autres élèves et des professeurs t’aideront ! Avec l’académie, tu peux aussi parler par Skype ou intégrer un groupe Whatsapp, recevoir plein d’informations sur du matériel pour le français, poser tes questions… ;-)

. Nous pouvons aussi proposer des professeurs particuliers pour des cours via Skype ! Si ça t’intéresse, contacte-moi : [email protected]

Tu as aussi mon cours gratuit pour commencer bien sûr 😉 :

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

 

3 Erreurs de Prononciation en Français
Transcription de la vidéo

– Bonjour !
– Bonjour ! Comment ça va ? Mais qu’est-ce qui t’arrive à ta voix, Noemi ?
– Oui, désolé ! Aujourd’hui, j’ai la voix comme ça parce que je suis un peu enrhumée, voilà !
– Tu as la voix cassée parce que hier, tu es sortie avec tes copines et tu as trop crié ?
– Mais non ! Je suis enrhumée ! Voilà. Alors parfois, il suffit de très, très peu de choses pour tout changer. Et c’est le cas pour la prononciation.
– Exactement ! Et c’est pour ça qu’aujourd’hui, on te propose de corriger trois grosses erreurs de prononciation que presque tous les étrangers font quand ils parlent en français.
– Et elles ne sont pas si difficiles à corriger, et ça change tout !
– Si tu veux apprendre le français, surtout n’oublie pas de t’abonner à notre chaine et comme ça, tu ne rateras aucune de nos vidéos !
– Et tu progresseras en français !
– Bien sûr ! Allez, on commence.

– Alors la première erreur qu’on va corriger, ça concerne la lettre E sans accent.
– Oui, alors j’espère que tu le sais, bon, si tu ne le sais pas, eh bien tu vas l’apprendre ! La lettre E finale, à la fin des mots, en français, normalement, elle est muette.
– Donc il ne faut pas la prononcer, mais surtout, surtout pas, il ne faut pas la prononcer comme un [e].
– Oui, ça c’est le pire ! Donc par exemple, on va dire un livre…
– …et pas un livret.
– Voilà ! Parce qu’un livret, c’est autre chose, c’est un petit carnet. On va dire par exemple : Je mange…
– …et pas : Je mangeais.
– Eh oui ! Parce que là, ça va être l’imparfait.
– Voilà. Bon en général, jusque-là ça va à peu près, mais ça se complique quand justement, il faut la prononcer cette lettre E finale.
– Oui, c’est la que c’est super important et que ça change tout si tu fais des efforts là-dessus. Donc dans certains mots, des tout petits mots mais très importants en français, par exemple les mots : je, de, ce, que, te, ne… Donc dans tous ces petits mots avec deux lettres, ou trois lettres pour “que”, eh bien il faut prononcer la lettre E finale. Sinon, on ne peut pas prononcer le mot quoi ! Et là, c’est hyper important de faire un effort pour la prononcer comme ça : [ə]. Alors pour bien la faire et exagérer un peu, tu peux mettre tes lèvres bien rondes, et alors tu fais bien [ə] et surtout pas [e] !
– Oui, et c’est très important parce que là, si tu le prononces mal, ça peut créer des confusions !
– Donc par exemple, avec le verbe ÊTRE, je dois dire “je suis” [ʒə sɥi], et surtout pas dire “j’essuie” [ʒesɥi] !
– Oui parce que là, on dirait que tu essuies la table. Le verbe ESSUYER.
– Voilà, ce n’est pas le même verbe !
– Oui, ou ça peut aussi nous confondre entre le singulier et le pluriel. Par exemple, au lieu de dire le garçon [lə garsɔ̃], si je dis les garçons [le garsɔ̃]…
– …c’est le pluriel.
– On dirait qu’il y a plusieurs garçons. Ou si je dis “ces chemins” [se ʃəmɛ̃], au lieu de “ce chemin” [sə ʃəmɛ̃].
– Exactement, avec le démonstratif, pareil. Et même, ça peut nous confondre entre les temps verbaux ! Regarde, je dis “je regarde” [ʒə rəgard], le présent, “j’ai regardé” [ʒe rəgarde]…
– …ça fait le passé composé, c’est vrai !
– Bon et on pourrait comme ça citer plein d’autres exemples, j’en mettrai d’autres dans le blog, mais il y a vraiment plein de cas où on peut se confondre. Et même si on ne se confond pas grâce au contexte, ça fait vraiment… Enfin ce E, il est fondamental en français ! Voilà. Et donc ça par exemple, c’est beaucoup plus important que de faire le R [r] parfait en français. Ce n’est pas que ce n’est pas important la lettre R, mais ça viendra après, c’est moins fondamental !
– Oui, donc il faut insister au début sur le plus important, et après, petit à petit, peaufiner. Et c’est d’ailleurs ce que tu expliques dans le cours : Prononciation Facile.

– Exactement ! Donc je vous rappelle que j’ai un cours, un pack, qui s’appelle “Prononciation Facile”, et là-dedans, je vous donne plein de conseils super pratiques ! Donc on focalise au début sur les choses les plus fondamentales, et petit à petit, on peaufine. Donc évidemment, si tu veux améliorer ta prononciation en français et ton français d’une manière générale, je te le conseille bien évidemment !
– Et il n’y a pas un petit code ? Une petite offre ?
– Oui, donc jusqu’à mardi, mardi 11 juin 2019, il y aura une offre, une promotion, sur ce pack. Donc il y aura 20% de réduction avec le code “promo”…
– …”PRONONCE” ?
– “PRONONCE”.

– Et on passe au deuxième problème, ce sont les consonnes finales muettes… Ou pas !
– Ou pas ! C’est bien ça le problème ! En fin de mots, non ? Ah, ces fameuses consonnes en fin de mots… Décidément, les fins de mots en français…
– …ça pose des problèmes !
– Notre problème, ce sont les fins de mots. En fait, il y a une petite règle sympathique, qui n’est pas parfaite, c’est un conseil pratique…
– Ah ! Je sais ! C’est “lucifer”.
– Exactement, parce que le français est diabolique ! Alors pourquoi “lucifer” ? Eh bien parce qu’on peut dire la chose suivante : que les consonnes en position finale dans les mots en français ne se prononcent pas, sauf le L de “Lucifer”, le C de “luCifer”, le F de “luciFer” et le R de “lucifeR”.
– Ah oui. Par exemple “un sac”.
– Oui, un sac-à-main, sac.
– J’ai mal, partir… Mais, ça ne pouvait pas être autrement, j’imagine qu’il y a des exceptions, à tous les coups !
– Non mais évidemment ! C’est une règle pratique, un truc quoi ! Mais je ne sais pas, par exemple évidemment “autobus”.
– Autobus, ce n’est pas dans “lucifer”, et on prononce le S. Oui, mais par exemple le verbe PARLER, ça se finit en R de “lucifeR” et on ne prononce pas le R, hein ? Je t’ai eu !
– N’importe quoi ! Ça n’a rien à voir ! Et justement, ça a à voir avec les digrammes et c’est la troisième erreur qu’on va corriger maintenant.
– Oui, et on va voir justement ces fameuses voyelles nasales.
– Oui, on va en parler.

– Bon, déjà on va commencer par : c’est quoi un digramme ?
– Un digramme ! Alors un digramme, c’est un mot bien scientifique presque, pour dire tout simplement que des fois en français, il y a besoin de deux lettres pour former un son. Donc par exemple justement, en fin de mots, le E, la lettre E, et le R, la lettre R, se combinent pour former un digramme et on entend pas “ERE”, on entend [e]
– Ok, donc “lucifer”, ça marche à moins que ce soit des digrammes !
– Évidemment ! Bien évidemment ! Donc c’est pour ça qu’on va dire “chanter” et ça pose des problèmes…
– Par exemple “boulanger” [bulɑ̃ʒe], si on prononce le R, ça devient le féminin “boulangère” [bulɑ̃ʒɛr] pareil que “ouvrier” [uvrije], “ouvrière” [uvrijɛr].
– Exactement ! Donc dans le masculin, on prononce [e] parce qu’il y a ce fameux digramme ! Mais dans le féminin, il n’y a plus de digramme parce qu’il y a un E après qui casse le digramme, et dans ce cas-là, on doit dire “boulangère” [bulɑ̃ʒɛr], “ouvrière” [uvrijɛr]. Mais il n’y a pas que le E et le R qui forment des digrammes. Par exemple le E et le T comme “juillet” [ʒɥijɛ] par exemple, d’accord ? Ou alors je ne sais pas, O et U en français, ça fait OU [u], d’accord ? Mais aujourd’hui, je voudrais surtout insister sur les nasales puisque les nasales sont des digrammes justement. Donc dans les nasales, on ne doit pas prononcer le N, la lettre N.
– Même si on l’écrit, hein ?
– Oui. Donc on va dire par exemple “bonjour” [bɔ̃ʒur], et ne dites pas “bonnejour” [bonjur], ça, c’est une erreur typique !
– Par contre, on dit “bonne journée” [bon jurne].
– Oui, on dit bonne journée parce que là, il y a un E après et du coup, on va dire que ça détruit le digramme, il n’y a plus de digramme, on entend le O, la lettre O, et on entend la lettre N. Mais dans “bonjour”, non, on entend la nasale ON [ɔ̃]. Donc là, on ne va pas focaliser sur le son nasal, ça je l’explique dans le pack.
– Il y a une autre vidéo !
– Oui, et en plus on en a fait une vidéo, mais je voudrais surtout insister sur le fait qu’on ne doit pas entendre ce N.
– Ou un autre exemple, ça peut être “Argentin” [arʒɑ̃tɛ̃]. Là, on entend pas le N.
– Exactement ! Un Argentin, le masculin, on ne va pas entendre le N alors que si je le mets au féminin justement, je vais dire une Argentine [arʒɑ̃tin]. Et cette fois-ci, comme il y a un E à la fin, ça casse le digramme et on entend I et la lettre N : Argentine. Comme le pays, l’Argentine.

– Donc finalement, en conclusion, avec ces trois conseils, ça peut améliorer beaucoup ta prononciation, et tu ne diras “Bonne jour ! J’ai m’appellé David”.
– Mais tu vas dire “Bonjour, je m’appelle David”.
– Voilà ! Et pour toi, c’est quoi le plus difficile dans la prononciation du français ?
– Tu nous le laisses dans les commentaires, d’accord ? Ça m’intéresse énormément ! Voilà, on a fini la vidéo ! N’oubliez pas la promotion sur le pack de prononciation jusqu’à mardi.
– Et on vous “embrassé très forte” ! Mais non ! On vous embrasse très fort ! À dimanche prochain, au revoir !
– Au revoir !

Si tu as aimé cette vidéo, je te conseille aussi de regarder celle-ci : 10 Mots que tu Prononces Mal en Français (3)