Ces 8 conseils vous simplifieront la vie pour apprendre du vocabulaire en français ou dans n’importe quelle langue ;-)
Vous pouvez nous suivre sur la page Facebook ; j’y poste une petite astuce de FLE tous les jours ainsi que sur Instagram !
Merci aussi pour votre soutien indispensable : les “like” ou pouces vers le haut, partages, commentaires et abonnements sur la chaine YouTube :-)
Vous serez peut-être intéressés aussi par LE TEST DE NIVEAU ou L’ACADÉMIE pour parler avec d’autres personnes en français ;-)

Voici le lien de la vidéo dont je parle dans cette vidéo !

Apprendre du Vocabulaire – Fiche Récapitulative

1) APPRENDRE EN CONTEXTE

2) TOUJOURS ÉCOUTER SI POSSIBLE

3) VARIER LES SOURCES

4) ÉCRIRE UNE LISTE ?

5) TOUJOURS PRENDRE DU PLAISIR :-)

6) APPRENDRE EN PRIORITÉ LES MOTS-CLÉS

7) METTRE EN PRATIQUE

8) NE PAS SE DÉCOURAGER

Exercice

Pour aujourd’hui, c’est très simple : je vous demande de mettre en pratique ces conseils ! :-)

Transcription de la vidéo

Bonjour et bienvenue sur Français avec Pierre ! Alors aujourd’hui on va voir 8 conseils pour apprendre plus facilement du vocabulaire en français. C’est parti ! Bien. Alors, avant de commencer, je voulais vous dire que dans cette vidéo, je vais faire référence, de temps en temps, à une autre vidéo que j’ai faite il n’y a pas très longtemps, qui s’appelle une technique simple et efficace pour vous améliorer en français, si je me souviens bien. Donc voilà, je laisserai le lien et vous pourrez aller y jeter un coup d’œil si vous voulez parce que c’est assez adapté justement pour le lexique, pour le vocabulaire.
Bien. Alors, le vocabulaire ça a quand même quelque chose d’assez particulier dans une langue, c’est que ce n’est pas forcément le point le plus difficile, c’est pas ça, mais comment dire, c’est un point un peu spécial, parce que, finalement, ça ne termine jamais. C’est-à-dire que, même pour les Français, ben, on peut apprendre du vocabulaire sans arrêt quoi.
Moi, j’apprends des mots nouveaux quand je lis des livres, hein. Donc voilà, ça a cette particularité, il faut être quand même assez patient et ce n’est pas quelque chose qu’on peut acquérir tout de suite, c’est le long de toute une vie d’accord ? Mais bon, là on va donner quelques conseils pratiques pour que, peut-être, les choses aillent un peu plus vite et que ce soit plus efficace.
Alors, conseil numéro un, toujours apprendre du vocabulaire en contexte ou, comment dire, dans une phrase au moins, d’accord ? Alors, je vais vous donner deux exemples. Admettons que vous êtes débutant et puis vous apprenez le verbe parler. C’est la première fois que vous le voyez en français.
Donc, si vous apprenez uniquement parler, ok admettons que vous soyez anglais et puis vous apprenez, parler, “to speak”. Ok. Si vous êtes espagnol, vous apprenez, parler, “hablar”. Bon. Ben, ça ne va pas être terrible parce que, ben, parler, par exemple vous pouvez dire, je parle à Jean ou, par exemple, je parle de cuisine.
Ou même, je parle de cuisine à Jean. Donc, par exemple, pour un verbe, c’est très important de savoir quelle préposition va accompagner le verbe. D’accord ? Donc on voit que pour ce verbe, il y en a au moins deux possibles.
Et en général, pour un verbe, je vous conseille de toujours l’apprendre, au moins, ben voilà, dans une petite phrase et puis avec une préposition et puis un complément.
Alors, j’aurais pu donner aussi un autre exemple, c’est évident, c’est pour les, cette fois-ci, les noms, les substantifs. Bon, alors, pour les noms, vous savez qu’en français, ça peut être masculin et ça peut être féminin. Donc, c’est évident qu’il faut apprendre toujours avec un article, par exemple, je ne sais pas, tiens, là où mes élèves se trompent souvent.
Ça, au bout du doigt, vous savez comment ça s’appelle ? Ça s’appelle un ongle, d’accord ? Eh bien, souvent, les élèves disent une ongle. Je ne sais pas pourquoi. Bon, même un exemple plus simple, voiture. Il y a beaucoup d’élèves qui pensent que c’est masculin. Ben non, c’est une voiture. Bon. Et en français, il n’y a pas une règle vraiment stricte, bon j’ai fait une vidéo avec quelques grandes règles, mais il n’y a pas vraiment une règle fixe, hein, quelque chose de carré pour savoir si un mot est masculin ou féminin.
Donc, toujours apprendre en contexte à travers une petite phrase, hein. Alors, ensuite, quand vous apprenez du vocabulaire, donc deuxième conseil, vous devez absolument l’entendre, parce que vous n’apprenez pas seulement des signes écrits, il faut absolument entendre le mot, la prononciation fait absolument partie du mot, d’accord ?
Donc je vous conseille toujours, si possible, d’entendre le mot, et l’idéal, c’est au moins de l’entendre aussi, là aussi dans une phrase. Par exemple, si vous apprenez les nombres, vous apprenez, vous allez apprendre un, deux, trois, etc. mais souvent avec mes élèves, quand je leur dis, allez, vous devez écrire le nombre, allez, trente-six, ils n’ont aucun problème.
Mais si je fais un autre exercice et que je leur dis, bon allez, maintenant, trente-six ans.
Vous voyez, quand je dis le nombre avec l’âge, dans un contexte comme ça, avec l’âge. Eh bien ils ont beaucoup plus de mal parce qu’il y a la liaison, trente-six ans, trente-six ans, et du coup ça, ça les déconcerte beaucoup. Voilà, donc apprendre le plus possible avec la prononciation. Bon bien sûr, si vous aimez lire des livres, les livres n’ont pas toujours un CD, et puis, vous, il y a des gens qui aiment bien lire tranquillement, hein, d’accord, je ne dis pas que c’est obligatoire, je dis qu’il faut toujours quand même essayer d’écouter, d’entendre au moins une fois le mot, et en contexte si possible. Alors si c’est un mot nouveau et que vous n’avez pas justement l’occasion de pouvoir l’entendre, si vous ne l’avez pas vu dans une vidéo YouTube, eh bien, ce que je vous conseille, et là je vais faire référence justement à ma vidéo dont j’ai parlé avant, hein, là, une technique efficace, je vous conseille d’écrire ce mot sur Google Translate, hein, en français, dans la partie française, et là vous pouvez l’entendre, hein, vous cliquez sur le haut-parleur et alors vous avez le robot, mais qui a une bonne prononciation hein, même si c’est un robot, en plus il s’améliore au fil du temps, et vous allez entendre le mot. Alors, troisième conseil, je vous conseille de varier les sources. Souvent les gens, quand ils pensent vocabulaire, eh bien ils se disent, bon ben le mieux c’est lire un livre par exemple. Ah la littérature, il y a beaucoup de vocabulaire. Pff. Moi, à moins que vous n’ayez un niveau extraordinaire, je vous conseille, si vous aimez lire, de lire des livres assez simples, comme le Petit Nicolas ou je ne sais pas, je peux vous laisser des liens, j’ai fait une vidéo de toute manière sur des livres que je vous conseille hein, il suffit de chercher dans YouTube, vous la retrouverez.
Et puis, variez les sources. C’est-à-dire pas seulement des livres. Donc, si vous regardez des vidéos sur YouTube par exemple, eh bien là aussi variez les vidéos. Si vous avez un niveau bas, évidemment vous allez commencer par des choses simples, mais après, si vous commencez à avoir un bon niveau, essayez de varier ce que vous regardez.
Si vous regardez par exemple des, des documentaires, ça va être assez facile, par contre si vous regardez une émission dans laquelle il y a des invités qui font des blagues et tout ça, oouh là ça va être plus difficile ! Si vous regardez le journal télévisé hein, le JT en français, quand le journaliste va vous, va parler, ça va être facile.
Mais quand ils vont aller dans la rue interviewer des personnes, vous allez voir que là c’est beaucoup plus difficile. Donc il faut varier ses sources. Et d’ailleurs, il faut aussi varier entre le monologue, quand quelqu’un vous parle seul, et le dialogue, d’accord ? Écoutez un petit peu les deux.
Alors, quatrième conseil, enfin c’est un conseil ou un peu comme une question. Est-ce qu’il faut écrire une liste de mots ? Bon. Alors déjà, si vous écrivez une liste, je vous conseille de l’écrire toujours à travers une petite phrase. Et ça, encore une fois, je vais faire référence à la vidéo que j’ai faite sur cette technique, d’accord ?
Donc je vous laisse le lien. Bon. Premièrement, l’écrire à travers une petite phrase, dans un petit contexte. Ensuite, cette histoire d’écrire des listes, euh ben si vous aimez faire ça, faites-le ! Mais si ça vous ennuie, si ça vous fatigue, que vous êtes en train, tranquillement, de lire un livre, et que vous n’avez pas envie d’écrire, ne le faites pas !
Pourquoi ? Parce que si quelqu’un vous dit, ouais, ouais, tu dois écrire une liste absolument, parce que c’est très efficace ! D’accord, c’est très efficace. Donc vous allez le faire un jour, deux jours, trois jours.
Et au bout de trois jours, c’est peut-être très efficace mais ça vous ennuie tellement que vous arrêtez. Et du coup, vous arrêtez tout et vous arrêtez de lire en français ! Mais c’est la pire chose qui puisse vous arriver. Donc, ok, c’est peut-être efficace d’écrire des listes, et encore, là je, il faut voir quelles listes, et je vous renvoie à l’autre vidéo, mais surtout, la règle numéro un, ça doit être que ça ne doit pas vous fatiguer ou vous ennuyer !
Sinon, ne le faites pas ! D’accord ? Alors, justement j’en viens à la, au conseil numéro cinq, c’est prendre du plaisir. Bon ça, c’est tellement général, parce qu’en fait c’est le conseil numéro un de toute la méthode, système, appelez-le comme vous voulez, enfin tout ce qui est notre fil conducteur dans Français avec Pierre. Pour tout apprentissage, que ce soit une langue ou n’importe quoi, si vous ne prenez pas de plaisir, c’est ce que je viens de raconter avant, vous allez abandonner. Si vous abandonnez, votre niveau il ne va pas progresser, c’est fini, il n’y aura rien, ce ne sera même pas un petit peu, ce sera rien ! Donc, il vaut mieux faire des choses qui soient peut-être un peu moins efficaces, mais avec lesquelles vous prenez du plaisir, donc vous avez plus de motivation, donc vous continuez et donc vous progressez.
Même si c’est lent, vous progressez. C’est mieux que complètement s’arrêter, non ? Donc voilà, toujours prendre du plaisir, et on est tous différents, donc il y a des gens qui vont préférer, ben, regarder des choses sur YouTube, il y en a d’autres qui vont préférer lire des livres, de la littérature classique, il y en a d’autres qui aiment bien les applications, il y a plein d’applications gratuites, euh, bon. Je vous conseille de varier de toute manière, mais de, quand quelque chose commence à être ennuyeux, ne vous obsédez pas, parce que vous risquez de toute de suite tout arrêter. Donc, changez, faites quelque chose que vous aimez. Alors, point numéro six, et alors ça, c’est vraiment très, très important ! J’en ai déjà parlé. Bon. Le vocabulaire, c’est vraiment très large. Le vocabulaire, c’est tout quoi, c’est, il y a plein de mots. Souvent, quand on pense à vocabulaire, on se dit, tiens, les pièces de la maison, la nourriture, ce sont des thèmes classiques. Bon. Mais en fait, le vocabulaire, ce sont aussi, c’est aussi le vocabulaire grammatical.
Alors, c’est notamment, ben, les prépositions, les conjonctions, vous savez ces mots-clés, là, qui servent de, ces connecteurs notamment, logiques.
Donc ça peut être aussi des adverbes. Il y a des adverbes très importants, qu’on retrouve très souvent dans la langue.
Et puis, et surtout, les verbes. Donc, je vous conseille de bien apprendre, en priorité, tous ces mots-clés qui sortent sans arrêt dans la langue. Premièrement, on n’arrête pas de les utiliser, donc il faut les connaître.
Deuxièmement, c’est, ce sont des mots qui, souvent, ce sont des mots-clés qui sont très difficiles à remplacer par un autre mot. Donc, du coup, s’il vous manque ce mot, ça va vraiment vous créer des problèmes. Donc, il n’y a pas énormément les mots grammaticaux. Bon, sauf les verbes. Mais même, les verbes les plus importants, finalement il n’y en a pas tant que ça. Je vois par exemple des élèves qui arrivent en quatrième année et qui ne connaissent pas le mot, ou l’expression, du coup. Du coup. Ils pensent que ça veut dire d’un coup, d’un seul coup. Non.
Du coup, ça veut dire par conséquent. Ok ? Et on l’utilise énormément ! Donc je n’arrive pas à comprendre comment au bout de quatre ans de français, ils ne connaissent pas ça !
Ben, ce mot, là, par exemple, c’est un connecteur logique, il vaut mieux apprendre ce mot que connaitre la liste complète des fruits et des légumes en français. Je vous l’assure ! Donc donnez la priorité aux mots importants qui sont très souvent utilisés dans la langue. Donc tous ces mots grammaticaux, les prépositions, conjonctions, certains adverbes, les verbes, etc.
Alors, conseil numéro sept, c’est mettre en pratique au moins un minimum.
Donc j’ai toujours des élèves qui viennent en cours, ils aiment beaucoup mes cours, ils sont très sympas, ils me disent, non, non, non mais j’aime tes cours, mais au moment où je leur dis, d’accord, mais maintenant on va mettre en pratique. Allez, donc on va faire une scène, hein. Dès le début, dès mes premiers cours, en première année, le premier jour, je mets toujours en pratique la langue.
On apprend bonjour, au revoir et un peu plus, et tout de suite, on fait une scène, on met en scène et mes élèves parlent et utilisent ce qu’ils viennent d’apprendre. Pourquoi ? Parce que, le fait de l’utiliser dans une situation, un petit peu, ça va, ça va déclencher quelque chose dans ton cerveau. Le fait de le mettre en pratique, ton cerveau va beaucoup plus l’enregistrer. D’accord ? Alors, si tu es en cours de français avec un professeur, c’est parfait, devant, si le professeur ne fait pas comme ça beaucoup d’oral, demande-lui d’en faire un peu plus.
Même s’il y a beaucoup d’élèves, vous pouvez faire des petits groupes. Mais, il faut à un moment, avoir parlé français. Moi je dis toujours à mes élèves, vous ne sortirez pas de mon cours de français sans avoir parlé ! Parce que si vous ne parlez pas, vous n’avez pas fait de français. C’est vraiment important. Si vous êtes seul à la maison, vous pouvez très bien faire cette technique que je vous je vous en ai parlé je ne sais pas combien de fois, vous inventez un petit dialogue dans votre tête, et puis vous le, vous faites la scène à voix haute.
Même si vous faites quelques erreurs, vous allez avoir mis en pratique ces mots que vous venez d’apprendre. Mais deux ou trois mots, mais ça va tout changer. Au niveau de la, pour apprendre le mot, il va être beaucoup mieux appris. Bon, si vous avez une mémoire incroyable et tout ça, peut-être qu’il n’y a pas besoin de faire ça.
Moi j’ai besoin de le faire quand, par exemple, j’apprends l’anglais. Bon allez, conseil numéro huit, et j’en reviens un petit peu à ce que je disais dans l’introduction, eh bien, il ne faut pas se décourager ! Alors c’est vrai, je reconnais que le vocabulaire, je le vois moi en, principalement en anglais, le vocabulaire c’est un peu décourageant quelque part parce que vous vous dites, mais c’est pas possible ! Comment je ne connaissais pas ce mot ! Ça fait dix ans que j’apprends l’anglais, ou le français et, eh oui, il y a toujours des mots, des mots, des mots, des mots, et même des fois des mots qui, finalement, sont, sont assez courants et qui vous ont échappés pour une raison ou une autre, et…
Mais c’est pas grave ! Il ne faut pas se décourager ! Jamais se décourager ! Apprendre quelque chose c’est toujours, ça va toujours être un plaisir, c’est agréable, vous ne perdez jamais rien à apprendre, ce n’est pas du temps perdu !
Et même si vous avez l’impression d’apprendre petit à petit, vous avancez ! Vous avancez. Je vois souvent des élèves qui me disent, je stagne, Pierre, et tout ça. Je leur dis, ok, tu sais ce qu’on va faire ?
Par exemple ils me disent ça vers septembre, octobre. Je leur dis, on va faire une petite vidéo ou alors je t’enregistre, ok ? Maintenant. Et puis après, en Juin, je te montre la vidéo. Et je lui montre, et je peux vous dire que là, il dit, ah ouais, non, là c’est vrai que j’ai progressé. On progresse tout le temps, donc ne vous inquiétez pas. Allez, je vous laisse, sinon ça va être trop long, je vous ai donné huit conseils, j’espère que ça va vous être utile, n’hésitez pas à donner votre avis dans les, dans les commentaires. Bon, n’oubliez pas les pouces vers le haut, n’oubliez pas de vous abonner à la chaine YouTube évidemment, et puis n’oubliez pas que je laisse, bien évidemment, toute cette vidéo, la transcription, un petit exercice, le podcast que vous pouvez vous télécharger dans le blog, d’accord, je laisse tous les liens de toute manière. Vous avez aussi évidemment la page Facebook, Instagram, etc.
Au revoir et merci !

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !