Aujourd’hui, nous allons parler de sept erreurs qu’il ne faut surtout pas commettre si tu veux apprendre une langue! Évidemment, en ce qui nous concerne, il s’agit de l’apprentissage du français mais cela peut être appliqué à d’autres langues! Éviter ces erreurs te permettra de gagner énormément de temps dans ton apprentissage!

🖐 Sous la vidéo, vous retrouverez la fiche récapitulative et surtout un exercice interactif : vous pouvez le faire directement sur votre ordinateur, tablette ou téléphone ! Bonne chance !

 

Apprendre une Langue : 7 Erreurs à Éviter

1. Trop de théorie et pas assez de pratique

Tout d’abord, sache que l’on peut comparer l’apprentissage d’une langue à celui d’un instrument de musique. Effectivement, si tu ne joues jamais, tu ne pourras pas progresser.
C’est exactement la même chose pour une langue, faire uniquement de la théorie ne suffit pas!
La pratique est très importante quel que soit ton niveau!
Par exemple, si tu es dans une académie, tu peux mettre en pratique une situation basique (mots simples, salutations,…) avec ton voisin.
En plus, le fait de l’avoir mis en pratique te donnera une grande satisfaction!

 

2. Ne pas faire du tout de théorie

À l’inverse, oublier de faire de la théorie n’est pas forcément conseillé non plus ! Même s’il est important de mettre en pratique et de parler tout de suite, il faut trouver un juste équilibre entre les deux ! Par exemple, la conjugaison permet de mieux comprendre à quoi sert un temps verbal, comment fonctionnent les différentes personnes, les différentes règles,… Et si tu les connais, ça te fera gagner un temps considérable!
Quand les choses sont organisées, c’est plus simple pour le cerveau de les comprendre et de les assimiler!

 

3. Ne pas prendre de plaisir

La troisième erreur c’est d’oublier de faire des choses sympathiques, qui te procurent un certain plaisir!
L’apprentissage d’une langue est un long chemin et il faut absolument que ce soit agréable!
Prendre du plaisir est primordial pour apprendre plus facilement et y trouver ton intérêt!
Il faut aussi privilégier ce qui est de ton niveau. Si tu fais des choses trop difficiles, tu risques d’abandonner.

 

4. Ne pas se donner d’objectifs

Pour apprendre, il faut être motivé ! Et pour être motivé, rien de mieux que de concevoir un plan sur la durée et se fixer des objectifs à court et moyen terme !
Avoir un objectif à atteindre va être une source de motivation et va te permettre en même temps de voir tes progrès! En effet, comme l’apprentissage d’une langue s’étale sur une durée assez longue, il est difficile de voir sa progression d’un jour à l’autre.
Ces objectifs peuvent être différents, par exemple :
– Se fixer un certain niveau à atteindre (comme être capable de raconter facilement sa journée).
– Passer un examen officiel (DELF, DALF, TCF,…).
Bref, il faut vraiment se fixer un cap à passer, ainsi tes progrès son mesurables, visibles! Et c’est très important pour garder ta motivation!

 

5. Être irrégulier

Il est fondamental d’avoir une routine ! Une routine c’est une succession d’actions répétées de manière automatique.
Par exemple, si chaque jour tu effectues un trajet pour te rendre à un endroit, tu peux écouter du français sur le trajet pendant que tu marches (ou à la radio si tu es en voiture)!
Tu peux aussi prendre des cours par Skype avec un professeur ! Dans ce cas là, tu auras un rendez-vous programmé par semaine à une certaine heure. C’est aussi pour ça que les gens s’inscrivent dans des académies. Ils se sentent obligés d’y aller, ça donne aussi un rythme et ça crée une routine!
La routine t’oblige à être régulier et te permet d’économiser du temps et de l’énergie consacrée à réfléchir à ce que tu devrais faire chaque jour!

 

6. Être impatient

Penser que l’apprentissage d’une langue est très rapide est complètement faux. Hormis certains cas exceptionnels, l’apprentissage d’une langue se fait dans la durée et il est préférable de l’avoir en tête dès le départ ! C’est exactement comme pour un instrument de musique, cela demande du temps!
Et tant mieux : plus ça dure, plus c’est bon :-)
Si tu pars du principe que tu vas réussir tout de suite et que ça ne sera pas long, tu vas te décourager et d’ici quelques semaines, tu vas finir par abandonner.

 

7. Penser qu’en payant plus, ce sera plus efficace…

Ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas aller dans des académies. Mais attention, qui dit plus cher ne dit pas meilleur !
Cela va surtout dépendre du professeur ! Par exemple, tu peux trouver une petite académie de quartier avec un professeur sympa, dynamique, qui fait participer tout le monde en créant une dynamique de groupe, c’est parfait!
Tu peux également voir tous nos cours et nos packs en cliquant sur Les cours de français !
Tu pourras également avoir accès à l’Académie, pour mettre en pratique ton français et échanger avec d’autres étudiants !
Mais aussi intégrer des groupes WhatsApp, Telegram,…

Il faut surtout bien réfléchir et se renseigner avant de prendre des décisions hâtives !

Apprendre une Langue : 7 Erreurs à Éviter
L’EXERCICE

Coche la / les bonne(s) proposition(s) :

Et si tu veux progresser en français, nous avons plusieurs outils :

Inscris-toi au COURS GRATUIT !! ( Choisis ton niveau )

🤝 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !
🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud !
🛒 Dans notre boutique tu trouveras tous nos cours complets qui répondent à tous les besoins.
👨‍🎓👩‍🎓 Avec l’achat de n’importe quel cours, tu pourras aussi avoir un accès à l’académie, C’est une super communauté dans laquelle d’autres élèves et des professeurs t’aident ! Tu peux aussi parler par Skype ou intégrer un groupe Whatsapp, participer au cours en live que je fais chaque semaine, recevoir plein d’outils pour le français, poser tes questions… ;-)

 

Apprendre une Langue : 7 Erreurs à Éviter
Transcription de la vidéo

 

Bonjour ! Comment allez-vous les super étudiants ? Alors, aujourd’hui une vidéo très importante, je vais parler de sept erreurs qu’il ne faut surtout pas faire si vous voulez apprendre une langue. Et évidemment, en ce qui nous concerne, le français. Bien. Alors, toutes ces erreurs, j’aurais énormément voulu qu’on m’en parle avant que je me mette à apprendre l’anglais et l’espagnol, ça m’aurait fait gagner énormément de temps, et donc c’est pour ça qu’aujourd’hui je veux vous en parler. N’oubliez pas de vous abonner à la chaîne, on pourrait dire que : de ne pas s’abonner, ce serait la première erreur.

1. Trop de théorie et pas assez de pratique

Bon, allez. Première erreur donc c’est : faire trop de théorie et pas assez de pratique. Bien. Alors, on va avoir pendant toute cette vidéo, qu’on peut comparer un petit peu l’apprentissage d’une langue à l’apprentissage d’un instrument de musique. Eh bien, là c’est pareil, c’est comme par exemple apprendre la guitare et puis ne jamais jouer de guitare. Faire que de la théorie ça ne suffit pas, bien évidemment. Alors, vous allez me dire : oui, mais Pierre si on est débutant complet, comment est-ce qu’on peut mettre en pratique ? Eh bien, je peux vous assurer que dans tous mes cours, même le tout premier jour, la toute première heure, on faisait de la pratique. Alors, si vous êtes dans une académie par exemple, vous pouvez parler avec votre voisin. Donc à un moment il faut mettre en pratique, vous apprenez un petit peu vos mots, vos salutations : bonjour, au revoir. Et puis, bah, vous le faites, voilà, ça dure dix secondes, mais vous faites : « bonjour, comment tu t’appelles ? » « Je m’appelle […] et toi, comment tu t’appelles ? » « Je m’appelle comme ça » « Ah ! Merci, au revoir » « Au revoir ». Mais le fait d’avoir dit les choses oralement, de l’avoir mis en pratique, déjà ça va vous donner une grande satisfaction, et ça c’est très important, on va en reparler, et en plus votre cerveau enregistre beaucoup plus.

2. Oublier de faire de la théorie

Allez, deuxième erreur, et c’est justement l’autre extrême : c’est justement de ne… absolument pas faire de théorie. Alors, comme je l’ai dit dans la première erreur, je trouve que c’est très important de mettre tout de suite en pratique, et il faut parler tout de suite. Mais ça ne veut pas dire qu’il faut passer dans l’autre extrême et dire que la théorie c’est épouvantable, c’est horrible, ça ne sert à rien ; ce n’est pas vrai. Je pense qu’il faut vraiment trouver un bon équilibre entre la théorie et la pratique. Le cerveau humain il est comme ça : quand on est assez grand, je ne parle pas des enfants tout petits à deux ans, trois ans, on en reparlera après. Mais quand les choses sont davantage organisées, pour le cerveau, c’est beaucoup plus simple de les apprendre, de les comprendre et de les assimiler. Imaginez par exemple la conjugaison : ça permet de beaucoup mieux comprendre à quoi sert un temps verbal, les différentes personnes, et comment ça fonctionne, ça a certaines règles. Ces règles, si vous les comprenez, ça va vous faire gagner énormément de temps. Attention, je ne parle pas ici des enfants d’un an, deux ans, trois ans, etc. Mais ce n’est pas comparable. Premièrement, le cerveau d’un petit enfant n’est pas pareil que le cerveau d’un adolescent ou d’un adulte. Deuxièmement, un enfant, évidemment qu’il apprend en assimilant tout comme ça, on ne va pas lui apprendre la conjugaison. Donc bien sûr qu’il faut utiliser ce que l’on peut utiliser de l’apprentissage des enfants, par exemple mettre énormément en pratique des choses comme ça, mais il ne faut pas tout confondre.

3. Oublier qu’il faut prendre du plaisir

Alors, troisième erreur c’est : oublier de faire des choses agréables, sympathiques et qui vous procurent un certain plaisir. Alors, l’apprentissage d’une langue c’est quelque chose d’assez long, à long terme, on en reparlera après, et donc, il faut absolument que ce soit agréable. Alors, tout ne peut pas être absolument agréable, il y a des moments où il faut faire des efforts, mais il faut que vous essayiez d’écouter des choses que vous aimez, de lire des choses que vous aimez. Si vous préférez écouter plutôt que lire, bah, écoutez. Enfin, il faut vraiment que ce soit le plus agréable possible. Imaginez si à chaque fois que vous apprenez du français, bah, ce serait comme si vous vous retrouviez tranquille sur une chaise longue au soleil, sur une île avec la mer, le soleil, et puis on vous fait des massages. Vous iriez apprendre le français tout le temps. Donc, ne faites pas non plus des choses trop difficiles, il faut essayer de faire des choses qui soient de votre niveau, parce que sinon, là aussi, ça risque d’être trop difficile et vous risquez d’abandonner.

4. Oublier qu’il faut des objectifs

Alors, quatrième erreur, c’est de ne pas avoir un plan ou un objectif à court et moyen terme, qui va vous permettre d’avoir plus de motivation, parce que vous allez avoir un objectif à atteindre, et surtout, qui va vous permettre de voir vos progrès. Et comme ça s’étale sur une durée assez longue, eh bien, c’est difficile de voir ses progrès. Chaque jour, c’est très difficile de voir d’un jour à l’autre ses progrès. Il y a un jour où on est plus fatigué, on a l’impression de parler moins bien, donc on a l’impression qu’au contraire on a régressé. Il y a d’autres jours où on est plus motivé, on parle plus, etc. Donc c’est pour ça que je vous conseille d’avoir des objectifs, par exemple à trois mois ou six mois. D’accord ? Alors, ça peut être beaucoup de choses. Si jamais, vous parlez avec un professeur par Skype par exemple, vous lui dites qu’il vous fasse des petits tests ou qu’il vous dise : « ah, bah là, tu es plutôt A2 », tu vois ? Et puis, six mois après, il va dire : « ah, mais là, ça y est tu arrives bientôt au B1, on peut faire un test si tu veux ». Ça peut être aussi, tout simplement, eh bien, avoir l’objectif de passer un examen officiel, comme le DELF, le DALF le TCF. Enfin, en tout cas essayez de vous fixer, voilà, un cap à passer ou un objectif, c’est très important pour la motivation.

5. Ne pas penser à avoir une routine

La cinquième erreur, c’est de ne pas avoir de routine ou un protocole. Alors, cette erreur elle peut paraître plus subtile, et on peut se dire : bah, attend, qu’est-ce qu’il dit là, c’est quoi ça ? Oui, la motivation je comprends, mais la routine. Eh bien, c’est fondamental ! Par exemple, je dois tous les jours aller nager, je dois faire de la natation tous les jours parce que j’ai eu des problèmes de dos, j’en ai parlé dans une vidéo. Et donc, tous les jours je dois aller à la piscine. Eh bien, avant j’allais à la piscine à vélo, parce que j’aime bien faire du vélo, mais ce que je fais maintenant c’est que je n’y vais plus à vélo, j’y vais à pied pour pouvoir écouter de l’anglais pendant que je marche. D’accord ? À vélo ce n’était pas vraiment possible, donc j’ai décidé d’y aller à pied. Et comme je dois tous les jours aller nager, eh bien, du coup, tous les jours je vais devoir écouter de l’anglais. D’accord ? Une autre façon, ça peut être par exemple prendre des cours par Skype avec un professeur. Donc si vous avez les moyens, eh bien, ça vous oblige à… je ne sais pas moi, tous les jeudis à 5h, vous avez votre leçon. C’est aussi pour ça que les gens s’inscrivent à des académies, parce qu’au moins ils se sentent obligés d’y aller, et ça leur donne un rythme et une routine.

6. Oublier qu’il faut être patient

Sixième erreur, c’est penser que l’apprentissage d’une langue c’est quelque chose de très rapide, qu’on va boucler ça en deux trois mois, et voilà, je vais savoir parler parfaitement le français, c’est super, on me l’a dit sur YouTube, j’ai vu des vidéos, on peut apprendre une langue en trois jours, alors c’est bon. Alors, évidemment il y a certaines personnes, c’est des génies, voilà, qui, c’est vrai, arrivent à apprendre une langue en 10 jours, en 3 mois, etc. Oui, il y a des Kasparov, il y en a, il y en a, oui. Mais pour la plupart des mortels, eh bien, non, l’apprentissage d’une langue c’est quelque chose qui se fait dans la durée. Et je pense que c’est mieux de le savoir dès le début, c’est quelque chose, c’est comme exactement comme apprendre un instrument de musique : vous allez prendre du temps, mais tant mieux ! Plus c’est long, plus on prend du plaisir. Alors, pourquoi c’est important de ne pas faire cette erreur, pourquoi ? Bah, parce que tout simplement au bout de trois mois, vous allez dire : je suis nul, je n’arrive rien à apprendre, je ne progresse pas, c’est nul, j’abandonne. Alors, bien sûr il y aura certaines personnes qui vont avoir besoin du français immédiatement, parce que par exemple, je ne sais pas, dans trois mois elles vont partir en France, et pour un nouveau poste de travail, il faut qu’elles sachent se débrouiller en français. Mais en général, il vaut mieux penser ça comme quelque chose à long terme, voilà, on a plein de chemin à faire, et tant mieux, et c’est très bien comme ça.

7. Oublier que plus cher n’est pas plus efficace

Allez, la toute dernière erreur à ne pas faire, c’est la septième, et c’est la dernière, et ça c’est très important aussi, je le vois sans arrêt. Alors, c’est de penser que de prendre des cours dans une académie, un institut plus officiel, et surtout plus cher, ça va être mieux et plus efficace. Je vais vous raconter l’histoire d’une amie qui avait un ami, et les deux voulaient booster leur anglais. Alors, il y en a une, elle a décidé de prendre des cours par Skype, voilà, elle en prenait tous les jours une heure. Et son copain, ce qu’il a fait c’est qu’il est allé s’inscrire à un institut très prestigieux anglais, d’accord ? Bon, dans l’institut anglais ils étaient 10 dans la classe, d’accord ? Et je peux vous dire qu’il payait un prix, mais extrêmement élevé. Sa copine, elle a pris des cours par Skype, elle a trouvé un professeur pas trop cher, et elle parlait tous les jours. Au bout de deux mois, à votre avis qui a progressé le plus ? La réponse c’est évidemment la fille, et c’est un exemple très très bon et très concret et qui en dit long sur ce thème. Alors, ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas aller dans des académies, si vous aimez ça vous pouvez y aller, mais ce n’est pas parce que l’académie est chère qu’elle est mieux. En fait, ça va énormément dépendre notamment du professeur. Vous pouvez trouver une petite académie dans votre quartier, où ils viennent juste d’embaucher un professeur, un français qui était là de passage et qui est là pour un an, qui est super sympa, qui est jeune, qui est dynamique, qui fait parler les élèves dans tous les cours, et voilà, et qui crée une bonne ambiance, tout ça, c’est très important. Et vous pouvez, évidemment aussi, utiliser tous nos cours, tous nos packs. Vraiment, le premier prix c’est 50 €, et en plus quand il y a des offres c’est encore moins cher, vous avez un accès à vie à l’Académie dans laquelle vous pouvez parler, mettre en pratique votre français, faire partie de groupes WhatsApp ou Telegram, Skype, etc. Donc voilà, c’est encore un autre exemple, ce n’est franchement pas cher pour ce que c’est, et vous pouvez vraiment bien apprendre le français. Donc je n’ai pas dit non plus que des cours chers c’était forcément des cours mauvais, d’accord ? Mais réfléchissez bien, demandez combien vous êtes dans la classe, comment est le professeur, est-ce qu’on fait de la pratique aussi, etc.

Voilà, donc si j’avais évité de commettre toutes ces erreurs pour apprendre l’espagnol et l’anglais, je pense que j’aurais gagné énormément de temps. Donc voilà, je voulais partager avec vous toutes ces erreurs à ne pas faire, d’accord ? Et surtout, ne les faites pas et vous allez progresser beaucoup plus vite. Allez, on se retrouve dans une prochaine vidéo, n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne, je vous rappelle que vous avez deux cours totalement gratuits sur « Français avec Pierre », je pense qu’ils vont s’afficher sur la vidéo, donc profitez-en. Et je vous embrasse, gardez la motivation, c’est le plus important.

Pour compléter cette vidéo, je te conseille de regarder celle-ci : Comment j’ai appris le français ?