D’ailleurs, par ailleurs, ailleurs, à propos, d’autre part… Toutes les explications dans cette vidéo avec en plus le podcast, un exercice, la fiche récapitulative… Regardez-la bien jusqu’à la fin car il y a une séquence drôle au final 
Vous pouvez nous suivre sur la page Facebook ; j’y poste une petite astuce de FLE tous les jours ainsi que sur Instagram !
Merci aussi pour votre soutien indispensable : les “like” ou pouces vers le haut, partages, commentaires et abonnements sur la chaine YouTube :-)
Vous serez peut-être intéressés aussi par LE TEST DE NIVEAU ou L’ACADÉMIE pour parler avec d’autres personnes en français ;-)

Fiche Récapitulative

1) Ailleurs

“Ailleurs” est équivalent à “autre part”.

– Je pose les dossiers sur ce bureau ?
– Non pose-les ailleurs, je vais écrire et j’ai besoin de place.

2) D’ailleurs

“D’ailleurs” sert à introduire un argument qui renforce l’idée qu’on vient d’exposer.

Le mieux c’est de voir un exemple :
– Je suis nul pour dessiner !
– Ah bon ?
– Oui, d’ailleurs on me l’a souvent dit !

Remarque. “En effet” a un sens assez similaire :
C’était une personne très aimable ! En effet, tout le monde l’aimait au travail !

Autre exemple :
– Il n’a sûrement pas été renvoyé à cause de son manque de travail ! D’ailleurs personne ne lui a reproché cela.
– Non, je crois qu’il gênait, c’est tout !

Des fois aussi, on l’utilise pour intercaler une remarque avec le sens d’une concession/opposition :
Ce légume, d’ailleurs excellent pour la santé, est très peu consommé en Europe.
Mais là c’est plus formel !

Et des fois, ça peut avoir le sens de “à propos” :
– C’est un langage plus formel !
– Oui, c’est vrai et tiens, d’ailleurs, on va bientôt faire une vidéo sur le thème du langage formel, informel, etc.

3) Par ailleurs

C’est moins utilisé, plus formel, plus propre au langage écrit. Ça a le sens de “d’autre part”, “d’un autre côté” :

Il était footballeur et par ailleurs fou de tennis !
Il est très sympa mais par ailleurs bien radin.

Mais on peut l’utiliser pour changer plus ou moins de sujet :

– Mon lieutenant, L’armée anglaise va bientôt arriver aux portes de la ville de Brest.
– Oui, je suis au courant.
– Par ailleurs, nos soldats sont tout à fait au bord de l’épuisement.
– Oui, je sais aussi cela ! Qu’allons-nous faire !
– C’est comme D’autre part, d’un autre côté…

4) À propos

À propos sert à introduire quelque chose qui parle du même thème :

– Tiens, je me demande ce que devient Philippe !
– À propos, tu l’as appelé pour lui dire qu’on changeait la date des vacances ?
– Oh non, mince !

Exercice

Complète avec ailleurs, d’ailleurs, par ailleurs ou à propos.

1. Il n’aime pas cette ville et il voudrait vivre ………………… .
2. …………………, tu as demandé à Jean-Charles s’il venait ce soir ?
3. C’est évident, il a truqué les élections, ………………… il a été élu alors que personne n’allait voter pour lui !
4. Il est charmant quand il est dans un bon jour mais ………………… il peut se comporter comme un vrai tirant !
5. Ici ou …………………, c’est du pareil au même ! ………………… même ta femme le dit !
6. On regarde ce reportage ? ………………… tu as enregistré le documentaire sur les États-Unis ?

Correction

1. Il n’aime pas cette ville et il voudrait vivre ailleurs.
2. À propos, tu as demandé à Jean-Charles s’il venait ce soir ?
3. C’est évident, il a truqué les élections, d’ailleurs il a été élu alors que personne n’allait voter pour lui !
4. Il est charmant quand il est dans un bon jour mais par ailleurs il peut se comporter comme un vrai tirant !
5. Ici ou ailleurs, c’est du pareil au même ! D’ailleurs même ta femme le dit !
6. On regarde ce reportage ? À propos tu as enregistré le documentaire sur les États-Unis ?

Transcription de la vidéo

– Bonjour ! Et bienvenue sur Français avec Pierre.
– Alors aujourd’hui, une petite vidéo, ben, pour expliquer des expressions qui, souvent, vous posent des problèmes, comment dire, vous vous emmêlez les pinceaux.
– Alors, il s’agit de quoi ? C’est quoi qui pose problème ?
– Alors, ce qui pose problème aujourd’hui, ce qu’on va voir dans cette vidéo, c’est la différence entre ailleurs, par ailleurs et d’ailleurs. Mais bon, on va en profiter pour voir aussi, expliquer aussi d’autres expressions comme par exemple, à propos, hein, parce que ça ressemble.
– D’accord. Ok. On y va ?
– Allez ! On y va !
– Bon ben on commence par quoi Noemi ?
– Par ailleurs ?
– Tu veux dire, par “par ailleurs” ?
– Par ailleurs.
– C’est cela, oui, oui, oui.
– Bon. Donc on commence par ailleurs. Ok, alors, ailleurs, ben c’est facile, ça veut dire en fait, ben, autre part, dans un autre endroit, quoi.
– D’accord, oui.
– Ça, je crois que vous connaissez, tu as un exemple Noemi ?
– Oui, par exemple, je pose ces dossiers ici ? Et on me répond, non, non, pose-les ailleurs ! J’ai besoin de place pour écrire ici, non ? Un truc comme ça !
– Voilà, exactement. Bon. Ailleurs c’est facile. Bien. Donc on est bien d’accord, hein, ailleurs ça veut dire tout simplement, dans un autre endroit
– Un autre endroit !
– À une autre place, hein, d’accord.
– Bon maintenant, on va voir, pas ailleurs, mais d’ailleurs.
– D’ailleurs.
– D’ailleurs.
– Bon. Alors d’ailleurs, c’est pas simple à expliquer. Comment dire ? C’est comme, on l’utilise pour en fait, on va introduire un argument par rapport à l’idée qu’on vient d’exposer, en fait.
– Oui, un argument qui va renforcer un peu l’idée que tu viens de dire, non ?
– C’est ça, c’est ça ! Bon le mieux c’est de voir un exemple comme toujours.
– Oui, allez, on va voir un exemple.
– Tu sais, Noemi, je suis vraiment nul pour dessiner.
– Ah bon ?
– Oui, d’ailleurs on me l’a souvent dit, hein. Donc là c’est un peu comme dire, la preuve ou un argument supplémentaire, c’est qu’on me l’a souvent dit, voilà. C’est fichu, je suis nul !
– Voyons un autre exemple. Il n’a surement pas été renvoyé à cause de son manque de travail. D’ailleurs, personne ne lui a reproché cela.
– Non. C’est surement qu’il gênait.
– C’est ça ! Hmm. Et des fois, on l’utilise aussi pour intercaler une remarque, un truc comme ça, non ?
– Oui, oui. Alors, un exemple, alors je l’ai sorti du dictionnaire, c’est par exemple, ce légume, d’ailleurs excellent pour la santé, est très consommé en Europe.
– Oui. C’est comme une parenthèse un peu.
– Ouais. Et ça a un sens un petit peu, un petit peu formel, un petit peu quand même.
– D’accord, d’accord. Et des fois, j’ai remarqué, ça peut aussi avoir le sens de “à propos” non ?
– Oui, oui, c’est vrai ! Tiens, par exemple, quand tout à l’heure j’ai dit que ça c’était plus formel, non ?
– Oui. Oui.
– J’aurais pu dire, ah ça c’est plus formel, d’ailleurs on va bientôt faire une vidéo sur le langage formel et informel.
– D’accord, oui.
– À propos, justement,
– Oui.
– sur ce thème, je voulais rajouter
– Et c’est vrai en plus, on va la faire.
– Et c’est vrai, c’est vrai, c’est prévu.
– Et maintenant on va voir, par ailleurs. – Oui. Alors, par ailleurs, on peut dire que là aussi, c’est un langage un peu plus formel, on l’utilise peut-être un peu plus à l’écrit, et ça a le sens de, d’autre part.
– D’un autre côté.
– D’un autre côté, ouais.
– On voit un exemple ?
– Bien sûr ! Alors on peut dire, par exemple, il était footballeur professionnel, mais par ailleurs, un fou de tennis !
– Il est très sympa, mais par ailleurs, un peu radin !
– Un peu radin, oui. Radin, c’est ceux qui ne dépensent jamais leur argent.
– Mais par ailleurs s’utilise aussi pour changer de sujet, non ?
– Oui. Bon, voyons un exemple. Mon lieutenant, l’armée anglaise va bientôt arriver aux portes de la ville de Brest !
– Oui, je suis au courant.
– Par ailleurs, nos soldats sont au bord de l’épuisement.
– Oui, je sais aussi cela. Qu’allons-nous faire ?
– Donc voilà, vous voyez, c’est un petit peu comme dire, d’autre part,
– D’un autre côté
– D’un autre côté, exactement !
– Et finalement, on va voir, à propos.
– À propos. Bon alors, là, à propos, c’est pour introduire quelque chose, mais qui est dans le même thème, à peu près dans le même sujet, quoi …
– Oui
– … que ce dont on est en train de parler
– On va voir un exemple.
– Allez ! Tiens, je me demande ce que devient Philippe ?
– Oui, à propos, tu l’as appelé pour lui dire qu’on n’y va plus à son anniversaire ?
– Ah ! J’ai oublié !
– Bon, ben voilà pour aujourd’hui, j’espère que vous n’aurez plus de problèmes avec ces mots, et à propos, tu leur as dit qu’ils auront un exercice, la transcription, un podcast, tout ça, dans le blog ?
– Non, mais je crois que maintenant c’est déjà fait ! D’ailleurs, on peut rajouter que si vous avez aimé la vidéo, ben n’oubliez pas de mettre des pouces vers le haut, c’est très important, et puis vous pouvez laisser un petit commentaire, abonnez-vous à la chaine YouTube bien évidemment si c’est toujours pas fait, et puis vous avez aussi la page Facebook, et puis maintenant la page Instagram qui est très sympa aussi !
– Au revoir !
– Au revoir ! À la prochaine !

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

À propos, si vous avez aimé cet article, je vous conseille aussi celui-ci : 12 Erreurs que Même les Français Commettent  ;-)

À bientôt !