Aujourd’hui, nous allons voir 5 expressions en français que tu dois absolument connaitre ! Avec comme toujours : une vidéo, la transcription, une fiche récapitulative, un exercice et le podcast à télécharger à la fin de l’article ! 
N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !

Expressions Indispensables en Français (2)
(Fiche Récapitulative)

1) Au cas où

“Au cas où” signifie : “si jamais….”, “dans l’éventualité où…” .

Exemples :

Prends ce parapluie au cas où il pleuvrait !

Soyez sur vos gardes au cas où l’inspecteur arriverait par surprise !

On voit que c’est le conditionnel qui doit suivre. Ceci dit, de nombreux Français mettent le subjonctif ou même le présent de l’indicatif !

Il est possible de terminer la phrase par “au cas où” en considérant que la suite est sous-entendue ;-) :

Je pends mon porte monnaie au cas où…

2) Carrément

“Carrément” s’utilise dans un langage familier. Ce mot signifie “totalement”, “absolument”, etc.

Exemples :

Il est carrément débile celui-là !

– Tu aimes le cinéma ?
– Carrément !!

3) Se marrer

“Se marrer” signifie “rire”, “rigoler”, “s’amuser”. On l’utilise aussi dans un langage assez familier.

Exemple :

– Pierre, on se marre bien en faisant ces vidéos ?
– Oh oui, carrément !

Et l’adjectif “marrant” signifie “drôle”, “amusant” ou même “bizarre” dans certains cas :

– Tu as bu de la bière?
– Non !
– c’est marrant parce que ça sent beaucoup l’alcool !

4) Compter

Quand une personne ou une chose compte beaucoup pour vous, cela signifie qu’elle est très importante pour vous :

Nos abonnés comptent beaucoup pour nous !

Être entouré de bons amis ça compte dans la vie !

Quand on compte sur quelqu’un cela signifie qu’on a confiance en elle, que l’on considère qu’elle va vous aider, etc.

Je peux toujours compter sur mon ami François pour me donner de bons conseils !

5) Tenir à

“Tenir à quelqu’un” ou “tenir à quelque chose” signifie que cela est important pour vous :

Je te prête ce livre mais fais attention, j’y tiens énormément !

Il existe aussi l’expression “j’y tiens comme à la prunelle de mes yeux” .

Exercice

Complète ces phrases avec une des 5 expressions vues plus haut.

1. Hier, à la soirée, on …………………… !
2. Ne t’inquiète pas Fabrice, on sera toujours là pour toi, tu pourras toujours …………………………. !
3. Ce film est …………………….. génial !
4. Si tu ……………….. ce pull, ne le laisse pas trainer partout, range-le !
5. Je préfère prendre le vélo, ……………………. il y aurait des embouteillages.

Correction

1. Hier, à la soirée, on s’est marrés !
2. Ne t’inquiète pas Fabrice, on sera toujours là pour toi, tu pourras toujours compter sur nous !
3. Ce film est carrément génial !
4. Si tu tiens à ce pull, ne le laisse pas trainer partout, range-le !
5. Je préfère prendre le vélo, au cas où il y aurait des embouteillages.

Et toi, tu peux compter sur moi pour prendre en charge ton apprentissage du français !  Jette un coup d’oeil sur MES COURS COMPLETS DE FRANÇAIS ! Et si tu veux, on en parle ensemble pour savoir quel cours serait le plus efficace pour toi. Contacte-moi : [email protected]

Tu as aussi mon cours gratuit pour commencer bien sûr :

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

 

Expressions Indispensables en Français (2)
(Transcription de la vidéo)

– Aujourd’hui, on continue notre série d’expressions et vocabulaire en français et on va voir 5 expressions très, très, très utiles, et qu’on utilise tout le temps ! C’est parti !
– Bonjour !
– Bonjour, comment ça va ? Donc on va commencer, mais avant je voulais vous dire, vous rappeler qu’il y a un cours entièrement gratuit que j’ai fait ! Il y a des gens qui me disent : “Mais Pierre, c’est vrai ? C’est gratuit ?” Oui, c’est gratuit, donc profitez-en !
– Et il est très bien !
– Oui, il est très complet. Donc voilà, je vous laisse le lien sous la vidéo, il apparaitra sur la vidéo, à la fin de la vidéo. Mais vraiment, profitez-en si vous n’en avez toujours pas encore profité.
– Et aussi, une autre chose, c’est qu’il y a beaucoup de gens qui nous disent : “Ah, j’ai raté le “Youtube Live” !” Alors pour être au courant, suivez-nous sur les réseaux sociaux. Il y a Instagram, non : “Instagram'” en français…
– Oui en français, ils disent “Instagram”. …Facebook, Youtube. Comme ça, vous êtes au courant quand on fait quelque chose : un concours, une promotion…
– …et les “live”, les “Youtube Live”, je ne peux pas les annoncer dans les vidéos, je ne peux pas à chaque fois annoncer tout ça donc vraiment, les réseaux sociaux ont ce rôle, au moins dans un, c’est là où je vais vous annoncer si : “Ah, mardi je fais un Youtube Live !” et j’ai que ce moyen de vraiment communiquer avec vous donc c’est pour ça que c’est important.
– Bon, vous avez tous les liens dans la description sous la vidéo ou dans le site et allez, on commence !
– Allez, on commence ! Alors première expression : “au cas où”.
– Ah oui, celle-là on l’entend tout le temps ! Alors explique-nous, qu’est-ce que ça veut dire exactement ?
– Bon alors c’est un petit peu difficile à expliquer, c’est comme dire : “si jamais”, “dans l’éventualité où”… Bon le mieux, c’est de voir un exemple ! Par exemple : “Prends ce parapluie Noemi, au cas où il pleuvrait”.
– D’accord ! Donc on anticipe une situation éventuelle qui pourrait arriver, non ?
– Exactement !
– Plus d’exemples ?
– Oui, un autre exemple : “Soyez sur vos gardes au cas où l’inspecteur arriverait par surprise !”
– Donc c’est toujours un conditionnel après ?
– Oui, c’est toujours un conditionnel si on parle bien français. Il y a énormément de Français qui se trompent et qui mettent un présent de l’indicatif ou un subjonctif.
– Oui, c’est ce qu’il me semble, j’ai entendu dire ! “Je vais prendre un sandwich au cas où j’ai faim” ?
– Oui… Mais normalement, quand on parle correctement, il faudrait mettre un conditionnel. Ceci dit, si vous mettez un présent ou un subjonctif, les gens ne vont pas vous dire : “Oh, ce n’est pas bien !” Ils ne s’en rendront même pas compte, je pense.
– Un dernier exemple ?
– Oui, je pourrais dire par exemple : “Tiens, je vais sortir. Je vais prendre mon porte-monnaie au cas où”.
– Ah oui ! Là en fait, tu ne finis pas la phrase parce que c’est “au cas où j’en aurais besoin”, par exemple.
– Enfin il y a un point, je finis la phrase, mais je ne dis pas en fait…
– …la suite !
– …la suite, parce que c’est sous-entendu et on le comprend. Et on l’utilise très, très souvent de cette manière, sans dire la suite en fait.
– D’accord. Mais c’est une expression familière ?
– Non, non, non ! C’est une expression neutre, dans tout style de langage.
– Ok, je voulais demander au cas-où.
– Oui, au cas-où. Tu as raison.
– Alors, deux : “carrément”.
– “Carrément”, oui. Alors là, c’est beaucoup plus facile d’expliquer parce qu’en fait, c’est un synonyme de : “absolument” ou “totalement”, mais en plus familier.
– Oui, on l’entend tout le temps cette expression ! Par exemple : “Il est carrément débile celui-là !”
– “Il est carrément débile celui-là !” Oui par exemple, ou alors je ne sais pas, je te dis : “Tu aimes le cinéma ?”
– “Carrément !”
– Voilà, on peut dire juste : “Carrément”. Et d’ailleurs, il y a une chanson d’Alain Souchon qui est un peu ancienne et qui disait : ♫ Carrément méchant, jamais content ! ♫ ♫ Carrément méchant ! ♫
– Très belle chanson ! Allez, on continue ! Troisième expression, c’est : “se marrer”. Celle-là, elle est facile. Ça veut dire qu’on rigole, qu’on s’amuse bien. Par exemple : “Eh Pierre, on se marre bien en faisant ces vidéos, hein ?”
– “Ah oui, carrément !” Donc c’est une expression un peu familière, et des fois, ça peut avoir le sens de : “un peu bizarre”. Comme : “Regarde cette voiture, elle est marrante !”
– Oui, là ça signifie plus qu’elle est originale, qu’elle est un peu différente…
– Un peu bizarre, un peu originale…
– Et on peut aussi l’utiliser dans un contexte. Par exemple, je te dis : “Eh mais, tu as bu de la bière, non ?”
– “Non, absolument pas !”
– “C’est marrant parce que ça sent l’alcool !” “Tu sens l’alcool !”
– Pourquoi tu as pris cet exemple ? Je ne bois jamais de bières ! D’accord. Donc là, pareil, ça a le sens de : “c’est bizarre”, “ce n’est pas normal”…
– Quatrième expression, c’est : “compter”. “Compter” : 1, 2, 3, 4, 5 ?
– Non, ça c’est le verbe normal ! Mais en fait “compter”, ce verbe, il est utilisé dans une expression comme par exemple : “Cette personne compte beaucoup pour moi”.
– Ou par exemple : “Nos abonnés comptent beaucoup pour nous !” C’est-à-dire : vous !
– Ah oui, vous comptez beaucoup ! Vous êtes le moteur de “Français avec Pierre” ! D’accord. Donc ça veut dire qu’une personne compte beaucoup pour toi, mais ce n’est pas forcément une personne. Ça peut être une idée, quelque chose… Par exemple, je peux dire : “Avoir de bons amis dans la vie, c’est quelque chose qui compte”.
– Ah oui, ça compte. Mais il y a aussi l’expression : “compter sur quelqu’un” ?
– Oui, alors c’est vrai, il y a aussi celle-ci ! Alors celle-ci, je l’ai mise sur Instagram.
– C’est vrai.
– Mais bon, on peut en parler. Quand tu comptes sur quelqu’un, c’est que tu lui fais confiance. Par exemple : “Noemi, je compte beaucoup sur toi pour m’aider pour mon cours d’espagnol demain, hein ?”
– “Bien sûr !” Ça veut dire que tu te confies…
– J’ai confiance dans le fait que tu vas m’aider demain, donc je prévois les choses en fonction de ça, pour que tu m’aides à faire mes devoirs d’espagnol par exemple.
– Et celle-là, elle est familière ? C’est une expression familière ?
– Non, ces expressions, elles sont neutres, elles sont normales, on peut les utiliser dans n’importe quel contexte.
– Et finalement, la cinquième expression c’est : “tenir à quelque chose ou à quelqu’un”
– Alors là, c’est un petit peu le même sens que l’expression qu’on vient de voir, mais on va tout de suite voir un exemple. Donc par exemple, je te dis : “Tu peux me prêter ton stylo Noemi, s’il te plait ?”
– “Oui mais attention, hein ? Parce que j’y tiens énormément à mon stylo”.
– D’accord. Donc là en fait, il y a le “Y” parce que ça va remplacer quelque chose introduit par la préposition “À”, c’est-à-dire que c’est : “tenir À quelque chose”, donc : “j’Y tiens énormément”, d’accord ? Ça veut dire que cette chose est importante pour vous.
– Oui ! Et il y avait une expression avec les yeux et les prunes ?
– Les “prunes”… N’importe quoi ! Oui, mais c’est : “J’y tiens comme à la prunelle des mes yeux”. La prunelle de tes yeux, c’est l’intérieur de l’œil. “Les prunes”, n’importe quoi !
– Bon eh bien voilà pour aujourd’hui, on a vu les 5 expressions ! Et n’oubliez pas que sur Instagram, vous avez plein d’expressions avec une petite image, l’explication, un exemple…
– Oui, dans les vidéos, je préfère expliquer des expressions qui sont difficiles à mettre en image. Mais sur Instagram, je ne sais pas, il y en a combien maintenant ? 60 ?
– Il y en a pas mal, vous pouvez aller voir ! Et au cas où vous l’auriez oublié, on tient à vous préciser qu’il y a un cours de français gratuit carrément super bien !
– Carrément gratuit, carrément super ! C’est carrément facile de s’inscrire, il suffit de cliquer sur le lien qui apparait à l’écran ou sous la vidéo, et si vous avez trouvé cette vidéo carrément bien, n’hésitez pas, on compte sur vous pour mettre des pouces vers le haut et vous abonner etc.
– Au revoir, à la prochaine !
– Au revoir, on se retrouve dans la prochaine vidéo !

 

Si tu as aimé cette vidéo sur les expressions indispensables à connaitre en français, je te conseille aussi de regarder celle-ci : 4 Expressions en français que tu dois connaitre !