LE VERLAN vous connaissez ? Alors aujourd’hui, on va expliquer ça avec une vidéo et sa transcription, une fiche, un exercice et un podcast !
Vous pouvez nous suivre sur la page Facebook ; j’y poste une petite astuce de FLE tous les jours !
Merci aussi pour votre soutien indispensable : les “like” ou pouces vers le haut, partages, commentaires et abonnements sur la chaine YouTube :-)
Vous serez peut-être intéressés aussi par LE TEST DE NIVEAU ou L’ACADÉMIE pour parler avec d’autres personnes en français ;-)

Le Verlan : liste de quelques mots et expressions

À part ces mots en verlan, vous apprendrez aussi des mots familiers, voire des gros mots :-) Et si vous voulez connaître plus de gros mots en français, c’est dans cet article !

Ouf = fou (Un truc de ouf !)
Relou = lourd = ennuyeux, embêtant…
Chelou = louche = bizarre
La reum = la mère
Une meuf = une femme
Un keum = un mec
La teuf = la fête
Pécho = choper (= attraper, draguer)
Une caillera = une racaille (= un délinquant)
Un rebeu = un beur = un arabe
Vénère = énervé
La beuh = l’herbe = la marijuana
La zicmu/ zic” (musique) = la music
Teubé = bête (= idiot, stupide)
Reuf = Frère
Reup = père
Auche = chaud = difficile
Méfu = fumer
Zarbi = Bizarre
Une tepu = Une pute (prostitué)
Chéper = c’est le verlan de perché = étrange, bizarre
Chanmé = méchant ou impressionnant
La teub = la bite = le zizi = le pénis
Fait ièch = fait chier = ça fait chier (=c’est embêtant, ennuyeux, ça dérange)
Nawak = n’importe quoi
Un keuf = Un flic (= un policier)
À oilpé = à poil = tout nu
Ripou = Pourri (il y a un très bon film qui s’appelle Les Ripoux)
Laisse béton (c’est une chanson de Renaud) = laisse tomber = laisse ça de côté, ne fais plus attention à ça.

Remarque. On dit qu’au début,  les prisonniers l’utilisaient pour que les gardiens ne les comprennent pas ou aussi les bouchers pour éviter de dire des choses un peu délicates devant leurs clients :-)

Le verlan – Exercice

Te souviens-tu du sens de ces mots et expressions ?

teuf , rebeu, vénère, meuf, zarbi, reum , caillera, pécho, chelou, teubé, ouf , laisse béton, relou, fait ièch.

Correction

Voir au-dessus :-)

Le verlan – Transcription de la vidéo

– Ouais vas-y va, j’suis trop vénère !
– Ben qu’est-ce qui te prend Pierre ?
– Dans la odévi d’aujourd’hui on va voir le verlan et c’est les jeunes des banlieues qui parlent le verlan souvent tu vois ?
– Mais Pierre, qu’est-ce qui te prend ? Tu sais, je ne veux pas te faire de peine mais tu n’as plus seize ans !
– Mais oui je sais mais je me suis habillé comme ça parce qu’aujourd’hui, on va parler du verlan !
– Du quoi ?
– Du verlan. Ça veut dire l’envers, en verlan !
– Ah oui !
– Le verlan, c’est un type d’argot, un type d’argot qui consiste à mettre, enfin à dire les mots mais à l’envers, c’est-à-dire qu’on inverse les syllabes, ou des fois des lettres.
– Ah oui, oui ! J’en connais, on entend souvent quand on dit, ouf !
– Oui !
– pour fou
– Oui ! Un truc de ouf ! Donc c’est en fait, fou ! Donc là, on n’inverse pas vraiment la syllabe mais bon, les lettres hein, c’est plus ou moins.
– Mais pourquoi tu fais le clown comme ça ?
– Le clown ! Mais non ! Je suis habillé en jeune. Parce qu’en fait, le verlan, à la base s’est créé, les mots apparaissent en verlan régulièrement chez les jeunes. Et particulièrement chez les jeunes défavorisés, c’est-à-dire les jeunes des banlieues comme on dit.
– D’accord !
– Donc là, je suis un jeune des banlieues. Je fais du rap !
– Mais moi, je l’ai vu même dans des vidéos de Cyprien ! Regarde cet extrait.
– Et en plus de mon nom chelou, mes parents ont eu la très bonne idée de me donner un prénom presque inconnu !
Alors là !
– Alors oui, effectivement ! Là, dans cet extrait, on a vu qu’il a utilisé chelou. Alors chelou, c’est le verlan de louche !
Et louche ça veut dire, dans ce contexte, bizarre. Il dit qu’il a un prénom bizarre.
– Donc en fait, ça se crée dans la banlieue, par des jeunes,
– Oui.
– Et après, certaines expressions deviennent à la mode.
– Oui, c’est ça ! En fait bon il y en a certaines qui restent dans la banlieue, mais il y en a d’autres qui en fait se contagient à toute la population
– Enfin, surtout jeune, non ?
– Oui, surtout jeune quand même mais bon, elles sont très populaires et on va les entendre dans les films, dans des vidéos sur YouTube, un peu partout, donc c’est important que vous connaissiez au moins les plus importantes et c’est celles-ci qu’on va voir dans la vidéo.
– D’accord. Mais tu nous feras aussi une petite liste dans le blog avec les principales …
– Ouais. Comme toujours
– … expressions
– une liste un peu plus complète dans le blog. Bon alors, toi par exemple, qu’est-ce que tu connais ? Est-ce tu as entendu des fois du verlan en France ?
– Oui ! Ce que j’entends souvent c’est ouf.
– Oui. Ben alors, ouf, d’accord. Ouf c’est très utilisé. Alors, peut-être qu’après ça va changer et ça ne sera plus à la mode, hein, parce que ça se démode assez rapidement, mais en ce moment on utilise ouf, qui veut dire fou.
Donc on va dire par exemple ?
– C’est un truc de ouf !
– Oui ! C’est un truc de ouf ! Pour dire, c’est un truc incroyable ! C’est quelque chose d’incroyable.
– J’entends aussi par exemple, relou.
– Ouais ! Alors …
– Il est relou !
– Il est relou. Alors relou ça veut dire lourd. Alors par exemple pour une personne, quelqu’un de lourd, c’est quelqu’un un peu
– Lourde.
– Un peu lourd, un peu, un peu ennuyeux, qui vous embête un peu, qui est … Alors ensuite, qu’est-ce que tu as d’autre ?
– Ben, chelou, on l’a dit, mais c’est vrai qu’on l’entend.
– Alors chelou, hein, on vient de le voir dans la vidéo de Cyprien.
– Ah ! Il y a un truc, j’entends aussi, ziva, ziva, un truc comme ça non ?
– Ziva ! Ziva ! Ça veut dire vas-y en verlan, en fait.
– Ah !
– Vas-y !
– Ok.
– D’accord ? Alors ensuite, tu connais par exemple reum.
– Non ! Ah oui ! C’est mère, à l’envers !
– Oui ! Alors, ta mère ! Ta reum ! D’accord ? Donc ça c’est un peu plus familier déjà, hein.
– Ah, j’en connais une autre, meuf ! On l’entend souvent ça !
– Oui c’est vrai ! Une meuf, c’est une femme. D’accord ? Alors ça c’est vrai que ça ne fait pas tout à fait qu’on inverse les syllabes, hein, mais c’est plus ou moins quoi, on adapte, donc femme, meuf. Donc on l’utilise pour une femme, pour une fille quoi.
– Mas si, c’est femme, meuf.
– Ouais, ouais, ouais.
– T’as vu la meuf ? Ah ouais ! Et dans le même style, il y a keum.
– Keum ?
– Pour un mec !
– Ah oui ! Un mec
– Tu sais ce que c’est un mec ?
– Oui. Un garçon.
– Oui. Un mec. C’est très utilisé dans le langage familier, c’est un garçon. Et donc, si on inverse, ça fait keum.
– Et il y a aussi teuf, pour dire une fête.
– Ouais ! Teuf, très utilisé. Alors on dit, ouais, hier j’ai fait la teuf, j’ai fait la fête, ça veut dire je suis sorti en fait, hein.
– C’était une teuf de ouf !
– C’était une teuf de ouf !
– Et j’ai entendu les jeunes dire des fois, pécho, non ?
– Pécho, ouais ! Ah là, il faut que j’explique parce que, alors ce qui est bien avec cette vidéo, c’est qu’on voit aussi du langage familier, des mots familiers importants donc. Pécho, c’est le verlan de choper.
– Oui. Attraper.
– Alors, choper, normalement, c’est attraper quelque chose mais souvent, dans un langage familier, on l’utilise pour dire, quand tu as dragué une fille …
– Ah ok.
– … et que tu es sorti avec une fille, tu dis, ah j’ai chopé !
– Et là, tu dis, j’ai pécho.
– Et, ou alors, j’ai pécho. Ah tu as pécho à la teuf de hier ? Ah, et tiens, tu connais caillera ?
– Caillera, c’est une chanteuse ?
– Non, non, non ! Caillera, tu l’as jamais entendu caillera ?
– Non.
– Non. Alors caillera, en fait, c’est le verlan de racaille, et alors racaille c’est un mot qui est assez à la mode maintenant, bon depuis une dizaine d’années. En fait, c’est, on utilise ce mot pour dire les délinquants quoi. Avant on disait les délinquants et maintenant on dit les racailles. C’est assez péjoratif, d’accord, mais ça s’est mis à la mode et puis donc en verlan, ça fait caillera.
– D’accord. Ah il y en a un c’est rebeu, un truc comme ça, non ?
– Rebeu, pour les arabes. Mais alors là, c’est assez compliqué aussi, parce que c’est un verlan d’un verlan !
Bon alors, j’explique. En fait, rebeu, c’est le verlan de beur.
– Beur.
– Alors, beur, d’où ça vient ? Ben beur, c’est le verlan de, arabe. Alors tu vas me dire, mais non
– Non !
– Non, mais parce qu’en fait, arabe en verlan ça faisait, be ara, be ara.
– Oui.
– Et en fait, on a sorti la fin et ça faisait beur. Donc en fait, beur c’est le verlan de, arabe
– Et ils ont sorti un A aussi alors.
– Ils ont sorti un A. Et après, on a fait le verlan du verlan ! Donc c’est-à-dire de beur on a fait rebeu.
– Ok.
– Donc ça des fois ça arrive aussi.
– Bon.
– Donc un rebeu c’est un arabe, et un beur aussi. Vous avez peut-être entendu l’expression, black, blanc, beur. La génération black, blanc, beur, ça veut dire qu’en France maintenant, il y a beaucoup de noirs, de blancs et d’arabes, c’était notamment la génération, l’équipe de France qui a gagné le mondial, on disait que c’était, l’équipe de France, elle était black, blanc, beur. Bon, c’était il y a déjà un moment mais bon.
– Et vénère ? Il n’y a pas vénère ?
– Vénère aussi ! Si, si ! Alors vénère, ouais, je suis vénère, je suis vénère !
– Tu es énervé non ?
– Oui, je suis énervé, d’accord ? Alors on dit vénère, bon on a sorti une syllabe, d’accord ? Mais énervé, vénère, d’accord ? Donc voilà. Bon, de toute manière, hein, on ne va pas faire une liste de cinquante mille, ça ce sont vraiment les principales, en ce moment, hein, ça peut changer, parce que ben ça évolue très vite ce langage de jeunes. Et …
– Voilà, c’est surtout jeune !
– Ouais.
– On n’entend pas les gens, les personnes âgées ou …
– Non. Non. Non, les personnes âgées ne disent pas, ne parlent pas en verlan, non. D’accord ? Mais bon, je laisse une liste plus grande dans le blog de toute manière.
Bon, ben ziva, ziva, surtout, n’oublie pas de t’abonner à la chaine YouTube !
– Et n’oubliez pas les like !
– On se retrouve dans une prochaine vidéo, merci !
– Au revoir !
– Au revoir !
– C’est bizarre, t’es trop chelou toi ! Je suis vénère maintenant !
– Ben allez ! Ouais, ziva, ziva ! Ziva !
– T’as pas une peclo ?  (= clope = cigarette) :-)

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !