Jeanne d’Arc, grande figure de l’Histoire de France

Pourquoi Jeanne d’Arc est-elle une figure incontournable de l’histoire de France? Comment cette jeune femme, qui a vécu au Moyen Âge, est-elle devenue un mythe national?

SOMMAIRE

  1. Jeanne d’Arc, une héroïne de la guerre de Cent Ans
  2. Un destin tragique
  3. Jeanne d’Arc, un personnage mystérieux
  4. Un mythe national

1. Jeanne d’Arc, une héroïne de la guerre de Cent Ans

L’intervention de Jeanne d’Arc a changé le cours de la guerre de Cent Ans.

Lorsque Jeanne d’Arc nait en 1412, le royaume de France est en crise. Le roi Charles VI est atteint de folie et, pour gouverner la France, deux camps s’opposent: les Armagnacs et les Bourguignons. Les Bourguignons s’allient bientôt aux Anglais, avec lesquels les Français sont en guerre depuis 1337.

À la mort de Charles VI, en 1422, son fils prend le titre de roi de France sous le nom de Charles VII. Mais son pouvoir est fragile et la présence des Anglais, qui viennent de conquérir le nord de la France et possèdent la région autour de Bordeaux, l’empêche d’être couronné.

C’est dans ce contexte qu’apparait Jeanne d’Arc, une jeune femme qui s’est promis de chasser les Anglais hors de France. Née en Lorraine dans une famille paysanne, elle rencontre Charles VII en février 1429. Le roi, qui n’a plus grand-chose à perdre, accepte l’aide de cette fille de 17 ans.

La suite lui donnera raison: l’intervention de Jeanne d’Arc va bouleverser le cours de la guerre de Cent Ans. Sa détermination, son courage, sa piété redonnent confiance aux troupes françaises. Le 8 mai 1429, Jeanne libère la ville d’Orléans du siège des Anglais. Le 18 juin, elle obtient une grande victoire militaire à Patay. Enfin, le 17 juillet, elle fait sacrer Charles à Reims, là où les autres rois de France ont été couronnés.

En quelques mois, Jeanne a réussi à montrer que les Anglais n’étaient pas invincibles et que le vrai roi de France était Charles VII, et non le roi d’Angleterre. Grâce à elle, les Français entament une reconquête qui s’achèvera en 1453, avec la dernière victoire de Charles VII sur les Anglais, qui met fin à la guerre de Cent Ans.

2. Un destin tragique

Le 30 mai 1431, Jeanne d’Arc est brulée vive à Rouen.

Après le sacre de Charles VII à Reims, Jeanne se donne pour objectif de libérer Paris, qui est aux mains des partisans du duc de Bourgogne. Mais le 23 mai 1430, à Compiègne, Jeanne est capturée par les Bourguignons, qui la vendent aux Anglais.

S’ouvre alors un procès contre Jeanne, un procès politique qui a pour but de montrer que Jeanne d’Arc n’est qu’une sorcière et que le roi de France doit son pouvoir à une hérétique envoyée par le diable.

Le procès est instruit par une assemblée de religieux et de théologiens dirigés par Pierre Cauchon. On reproche notamment à Jeanne d’avoir porté des habits d’homme et d’avoir fait la guerre comme un homme. Elle est finalement condamnée au bûcher et brulée vive à Rouen, à l’âge de 19 ans, le 30 mai 1431.

Les Anglais, soucieux que personne ne porte un culte à Jeanne d’Arc, dispersent ses cendres aussitôt. De son côté, il semble que le roi de France n’ait rien tenté pour la sauver. Il faudra attendre 25 ans pour que Jeanne d’Arc soit réhabilitée par un tribunal religieux.

3. Jeanne d’Arc, un personnage mystérieux

Près de 600 ans après sa mort, Jeanne d’Arc continue d’intriguer.

Jeanne d’Arc est un personnage plein de mystères. Très pieuse, elle justifie son action dans la guerre de Cent Ans par des voix et des apparitions qui l’invitent à bouter les Anglais hors de France et à aider Charles VII à récupérer son trône.

Pendant les combats, elle ne se sépare jamais de ses étendards où figurent les archanges Gabriel et Michel. Pour prouver qu’elle est l’envoyée de Dieu et non pas une sorcière, elle met également en avant sa virginité: ainsi est-elle encore connue aujourd’hui sous le surnom de la Pucelle d’Orléans.

L’existence de Jeanne a aussi donné naissance à de nombreuses légendes, dont la plupart ont été réfutées par les historiens. Parmi les légendes les plus farfelues, citons-en deux: Jeanne d’Arc aurait été la demi-sœur du roi Charles VII et elle ne serait pas morte à Rouen, où une autre femme aurait été placée sur le bucher à sa place.

Jeanne d’Arc, qui est reconnue comme une sainte par l’Église catholique depuis 1920, a aussi nourri l’imagination et la réflexion des écrivains, comme le montre cette phrase de Victor Hugo:

L’âme française est plus forte que l’esprit français, et Voltaire se brise à Jeanne d’Arc.

Cela signifie que Jeanne d’Arc représente l’âme de la France. Pour Victor Hugo, c’est une chose supérieure à l’esprit français, représenté par Voltaire.

4. Jeanne d’Arc, un mythe national

La Pucelle d’Orléans est l’un des personnages les plus importants de l’histoire de France.

Jeanne d’Arc occupe une place importante dans le récit national français, au même titre que Vercingétorix, Charlemagne ou Napoléon. Elle est sans aucun doute la femme la plus célèbre de l’Histoire de France.

Au XIXe siècle, la figure de la Pucelle est aussi bien célébrée par les républicains que par les royalistes, par la gauche que par la droite. L’historien Jules Michelet écrit:

Souvenons-nous toujours, Français, que la patrie chez nous est née du cœur d’une femme, de sa tendresse, de ses larmes, du sang qu’elle a donné pour nous.

En 1999, le succès du film Jeanne d’Arc, réalisé par Luc Besson, provoque des polémiques. La figure de Jeanne d’Arc ne laisse personne indifférent. Elle continue de susciter des passions, même si celles-ci sont moins fortes qu’au XIXe siècle. Comme le résume l’historien Olivier Bouzy, la Pucelle d’Orléans est “une figure suffisamment souple pour être utilisée par tous.”

Son parcours et sa volonté peuvent encore inspirer, comme en témoignent les propos d’un autre historien, Franck Collard, dans son livre La Passion Jeanne d’Arc:

Agir, pour elle, ce fut d’abord partir, c’est-à-dire s’arracher à son univers familier, à son village, à son foyer ; ce fut aussi s’arracher à sa condition doublement soumise de femme et de paysanne pour épouser une identité de pucelle en habit masculin, de villageoise vêtue en homme d’arme.

Autrement dit, Jeanne d’Arc avait quitté sa famille et son village pour accomplir sa mission et devenir ainsi la plus grande femme de l’Histoire de France.

 

Et si tu aimes l’histoire et que tu t’intéresses à la culture française, je te recommande cette vidéo sur Molière, un des plus grands écrivains de langue française.

 

Pour obtenir gratuitement la fiche PDF avec l’article et la transcription:

20 réflexions sur “Jeanne d’Arc, grande figure de l’Histoire de France”

  1. Merci infiniment madame pour cette belle histoire. De plus, votre langue est très clare, facile à comprendre et la manière dont vous racontez est très douce et tendre.

  2. Jorge Aviles

    Comme toujours, ce dernier article est super intéressant. Bravo, Charlotte… et merci de partager votre passion pour l’histoire française !

      1. Alba Salcedo

        Merci Charlotte pour cette vidéo sur Jeanne d arc. Vous parle très claire, pour nous comprendre.
        A la prochaine!

    1. Merci infiniment Madame Charlotte pour votre magnifique explication, l’histoire de Jeanne d’arc c’est très très intéressante! Merci pour partager votre passion pour l’histoire française comme tu sais seulement le dire!
      À très bientôt!
      Au revoir!
      María Jesús

  3. Merci Charlotte pour cette vidéo
    J’aime l’histoire et iamé cette épisode de l’histoire de France sur Jeanne D’arc, une figure trés marcant de France.

  4. Robert Taffet

    Merci Charlotte pour cette vidéo passionnante. Ce que je trouve intéressant, c’est que l’histoire de France remonte si loin dans le temps. Des siècles et même des époques où les personnages deviennent véritablement mythologiques. Les Français ont tous les droits d’être fiers de leur passé.

  5. Mr. Truong Hoang Dung

    Vive la France!
    J’aime l’histoire de la France.
    Je vous remercie, Charlotte, Pierre et tout votre équipe.
    Michel Truong Hoang Dung

  6. Bonjour.
    Merci beaucoup par votre belle article.
    J’aime Vos articles et je vais content receive leurs
    Bonne journée.
    Genady

  7. Enmeline Anarely Melendez Chinchilla

    C’est une belle histoire, j’aime beaucoup tout cela que vous faisez ici. Je vous remercie

  8. Merci beacoup .
    C’etait tres utile pour moi
    J’adore l’histoire ,specialment l’histoire de la France et j’ai beacoup lu sur “la grande revolution de la France”.A mon avis c’etait tres instructif et aussi terrifiant.Si possible postez une video a ce sujet,s’il vous plait

  9. Merci beaucoup pour votre excellente explications ça m’a fait rappeler mon cours d’histoire ma classe de deuxième secondaire
    Merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page