Napoléon et la langue française: 5 choses passionnantes à savoir

Qui était vraiment Napoléon Bonaparte? Pour le découvrir, regarde cette vidéo avec Charlotte, la sœur de Pierre! Retrouve ensuite dans l’article 5 faits passionnants sur Napoléon et la langue française!

SOMMAIRE

  1. Le français n’était pas la langue maternelle de Napoléon
  2. Napoléon a contribué à la diffusion de la langue française
  3. Les expressions françaises de l’époque napoléonienne
  4. Napoléon, grand personnage de la littérature française
  5. “Impossible n’est pas français” et autres mots de l’Empereur

1. Le français n’était pas langue maternelle de Napoléon

La langue maternelle de Napoléon n’était pas le français mais le corse.

Napoléon Bonaparte nait en Corse le 15 août 1769. L’Île de Beauté est alors française depuis quelques mois seulement. On y parle deux langues proches de l’italien: le corse et le génois. C’est en langue corse que Napoléon prononce ses premiers mots, qu’il communique avec les membres de sa famille pendant toute son enfance.

On ne sait pas à quel âge exactement Napoléon a commencé à apprendre la langue de Molière. Mais quand il quitte la Corse et entre à l’école militaire de Brienne, vers l’âge de 10 ans, on sait que Napoléon est déjà capable de parler français, malgré un accent corse prononcé et l’emploi de nombreux italianismes.

Ses camarades de classe se moquent d’ailleurs de son accent et le surnomment “la paille au nez”, en raison de la façon dont il prononce son propre prénom, Napoléon.

Toute sa vie, Napoléon conservera son accent corse. Il aura aussi certaines difficultés en orthographe, ce qui l’amènera à employer des secrétaires pour éviter de faire trop d’erreurs. Toutefois, ces fautes d’orthographe ne l’empêcheront pas de manier le français avec brio parfois, comme on le verra plus loin.

2. Napoléon a contribué à la diffusion de la langue française

Sous le règne de Napoléon, la langue française se diffuse en Europe.

Dès le XVIIIe siècle, la langue française est la langue de l’aristocratie européenne. Elle est considérée comme une langue de prestige et de culture. Le prince Frédéric II de Prusse accueille Voltaire à sa cour. Catherine II de Russie et Marie-Thérèse d’Autriche s’expriment dans un français excellent. Le Vénitien Casanova écrit ses mémoires en français. Toute l’Europe cultivée parle français.

C’est sur cet héritage que Napoléon va s’appuyer pendant sa conquête de l’Europe. Dans les territoires occupés, il s’appuie sur les élites francophones et francophiles pour assurer la domination française. L’usage du français est en général imposé dans l’administration et dans les tribunaux, ainsi que dans les écoles, où il cohabite souvent avec la langue du pays.

En 1802, Napoléon crée les lycées pour former les élites de la nation. Dans ces nouveaux établissements, l’instruction a lieu exclusivement en français et non en latin, qui était la langue d’éducation sous l’Ancien Régime. Napoléon s’inscrit ici dans l’héritage de la Révolution française, qui a fait du français la langue de la nation, à une époque où beaucoup de Français parlaient des langues régionales.

3. Les expressions françaises de l’époque napoléonienne

Certaines expressions françaises sont nées à l’époque de Napoléon.

La période napoléonienne a créé ou remis au gout du jour certains mots dans le domaine administratif, judiciaire, éducatif. Parmi les mots les plus utilisés encore aujourd’hui, citons le baccalauréat, surnommé le bac en langage familier, qui est l’examen que passent les Français à la fin du lycée, ou encore la préfecture, un lieu très important dans la vie bureaucratique française, puisque c’est là aujourd’hui qu’on récupère son passeport, sa carte d’identité, son permis de conduire…

Le règne de Napoléon a aussi donné à la langue française des expressions idiomatiques intéressantes. Mentionnons par exemple un vieux briscard, qui désigne une personne très expérimentée ou encore le mot de Cambronne, qui est une manière pudique de parler du mot “merde” sans le prononcer. Selon la légende, c’est le mot que Pierre Cambronne, général de l’armée napoléonienne, aurait prononcé devant les Britanniques après la bataille de Waterloo.

Autre expression à retenir : “C’est la Bérézina”, qu’on emploie pour parler d’une catastrophe, d’un échec. Cette expression fait référence à la retraite précipitée des soldats français après la campagne de Russie en 1812. Les journalistes sportifs aiment bien aussi utiliser le nom de Waterloo pour désigner une défaite française.

Pour finir, notons que pendant longtemps, on a cru que le mot “bistrot” remontait à l’occupation de Paris par les soldats russes en 1814. D’après la légende, les soldats demandaient à boire dans les cafés en disant “bistro, bistro”, ce qui signifie “vite, vite” en russe, d’où le nom de “bistrot” pour désigner en français un café, un lieu où l’on boit. Cette étymologie populaire est cependant fausse.

4. Napoléon, grand personnage de la littérature française

Napoléon a inspiré beaucoup d’écrivains français.

Les grands écrivains français du XIXe siècle ont presque tous utilisé la figure de l’Empereur dans leurs œuvres. Stendhal le mentionne à de nombreuses reprises dans Le Rouge et le Noir et La Chartreuse de Parme. Grand admirateur de Napoléon, il lui a aussi consacré deux essais, Vie de Napoléon et Mémoires sur Napoléon.

Honoré de Balzac a également été inspiré par Napoléon. On dit qu’il avait dans son cabinet de travail une statue de Napoléon sur laquelle il avait écrit :

Ce qu’il a commencé par l’épée, je l’achèverai par la plume.

Balzac évoque notamment Napoléon et l’époque napoléonienne dans Le Colonel Chabert, un court roman qui raconte le retour d’un soldat de Napoléon que tout le monde croyait mort…

Napoléon Bonaparte apparait également dans l’œuvre de Victor Hugo. On le retrouve dès les premières pages des Misérables, dans une scène assez cocasse:

Un jour que l’empereur était venu faire sa visite à son oncle, le digne curé, qui attendait dans l’antichambre, se trouva sur le passage de sa majesté. Napoléon, se voyant regarder avec une certaine curiosité par ce vieillard, se retourna, et dit brusquement :

— Quel est ce bonhomme qui me regarde ?

— Sire, dit M. Myriel, vous regardez un bonhomme, et moi je regarde un grand homme. Chacun de nous peut profiter.

L’empereur, le soir même, demanda au cardinal le nom de ce curé, et quelque temps après M. Myriel fut tout surpris d’apprendre qu’il était nommé évêque de Digne.

La liste des écrivains et poètes français ayant écrit sur Napoléon est longue. On pourrait y ajouter les noms de Musset, Chateaubriand, Madame de Staël, Michelet… On pourrait aussi la compléter avec de nombreux auteurs étrangers comme Heinrich Heine, Jane Austen, Léon Tolstoï

5. “Impossible n’est pas français” et autres mots de l’Empereur

Certaines phrases de Napoléon sont restées très célèbres.

Napoléon n’avait peut-être pas une bonne orthographe, mais il avait l’art de la formule. Parmi ses citations les plus célèbres, il y a évidemment celle-ci, qui est devenue un proverbe:

Impossible n’est pas français.

Il y a aussi cette phrase fameuse qu’il aurait prononcée pendant la campagne d’Égypte, devant les pyramides de Gizeh:

Soldats, songez que du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent.

D’autres citations témoignent du pragmatisme de Napoléon:

Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner.

La bonne politique est de faire croire aux peuples qu’ils sont libres.

On gouverne mieux les hommes par leurs vices que par leurs vertus.

Enfin, terminons par cette citation de Napoléon qui intéressera les étudiants de FLE:

La France, c’est le français quand il est bien écrit.

Alors si tu veux quelques conseils pour écrire aussi bien que Napoléon en français, voire mieux, rendez-vous sur cette vidéo!

 

Pour obtenir gratuitement la fiche PDF avec l’article et la transcription:

23 réflexions sur “Napoléon et la langue française: 5 choses passionnantes à savoir”

  1. Stella Maris

    Charlotte, j´apprécie énormément cette vidéo sur Napoléon , qui est très intéressant et instructive.
    Merci beaucoup!
    Stella Maris – Argentine-Mendoza

  2. Nous sommes tellement ravis de vous et vos cours nous aident beaucoup et nous donnent beaucoup d’envies de vous suivre . Merci pour tout!

  3. Charlotte,
    Grand merci pour ce video illustratif. Bien sur, Napoléon a contribué beaucoup au système administratif ( ses départements, ses cours de justice).
    En plus, n’ oubliez- pas ses effectifs dans le domaine
    du ‘ Code Napoléon’, dans le domaine de l ‘ administration des familles, du cadastre, de la propriété. Mais aussi : il a après tant de décennies de guerre, abandonné la France en pauvreté.
    Jos Jansen, Pays-Bas.

  4. Mahamoud Ahmed abdilahi

    Merci,Charlotte j adoré tes vidéos c’est un superbe histoire très intéressante.

  5. Je definitevement apprecie cette vidéo et je vous remercie d’avoir collecté ce matériel. Une prononciation exemplaire, quelques mots et phrases peu familiers et petits intrigues de sa vie privée rendent ce collage assez attrayant. Merci beaucoup pour la vidéo, Charlotte.

  6. J’adore tout cela. Je ne connais guère sur Napoléon et rien du tout sur sa famille.
    Alors c’était super intéressant et je voudrais vous remericer d’avoir présenté une clip géniale mais informative.

  7. Cette vidéo sur Napoléon a enrichi mes informations historiques.
    Tout le respect et grand merci🌸

  8. Salut Charlotte!!!
    Que puis-je dire? La vidéo est tout simplement géniale, merveilleuse, j’adore vos vidéos!!!
    En plus Napoléon est de loin carrément mon personnage préféré, sa vie est aussi controversé qu’intéressante.
    J’ai eu la chance de visiter le château de Malmaison et je suis tout á fait d’accord avec vous, ce petit domaine est éblouissant, je conseille fortement se rendre sur ce bel endroit en l’incluant dans l’itinéraire d’un voyage á Paris.

  9. Amanda Diaz

    J’adore tes vidéos d’histoire aussi que les de grammaire. L’histoire pour moi c’est très intéressant. Merci merci infiniment 🙏🙌

  10. Ditske van der Meij

    Merci Charlotte, j’ai apprécié cette vidéo!
    Je vous souhaite un très bon week-end.
    Ditske

  11. Merci beaucoup pour la vidéo.
    C’était très instructive !
    Je trouve que c’est une bonne idée de faire des vidéos dans lesquelles on évoque les personnalités importantes où bien des dates marquantes dans l’histoire de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour haut de page