Molière: sa vie, son œuvre en 10 points!

Qui était vraiment Molière? Pourquoi le français est appelé “la langue de Molière”? Comment cet auteur, 400 ans après sa naissance, continue de nous fasciner? C’est à ces questions et à d’autres que nous allons répondre dans cette vidéo et cet article!

  1. La langue de Molière
  2. Un homme de théâtre passionné
  3. Un génie comique
  4. Molière, critique de la société de son temps
  5. Un artiste protégé par le roi
  6. Molière ou le triomphe de l’amour
  7. Un regard moderne et universel
  8. Une fin légendaire et tragique
  9. Molière, un classique de la littérature française
  10. Un créateur toujours vivant

1. La langue de Molière

Le français est couramment désigné comme la langue de Molière.

L’usage de cette expression remonte au XVIIIe siècle, à une époque où les élites européennes étaient francophiles et francophones, où l’on jouait des pièces de théâtre en français dans toutes les cours princières.

Mais pourquoi Molière et pas un autre? Parce que Molière symbolise peut-être le mieux la richesse de la langue française. Dans la bouche de ses personnages, il utilise des registres de langue très variés: on y entend le peuple, la bourgeoisie, la noblesse, chacun s’exprimant dans son propre langage, avec ses expressions et ses tournures de phrases caractéristiques.

2. Molière, un homme de théâtre passionné

À la fois auteur, metteur en scène et acteur, Molière a eu toute sa vie la passion du théâtre.

Qui était Molière? Un grand écrivain du XVIIe siècle, un homme de lettres, auteur d’une trentaine de pièces encore très populaires aujourd’hui? Oui, mais pas seulement!

Molière était un homme de théâtre total: il mettait en scène ses pièces, dirigeait les acteurs et jouait lui-même le rôle principal. Ses contemporains le considéraient d’ailleurs comme l’un des plus grands acteurs de son temps.

Cette passion du théâtre lui était venue très tôt: dès l’âge de 21 ans, Molière, de son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin, avait fondé l’Illustre Théâtre, une compagnie de comédiens avec laquelle il joua des pièces en province pendant près de 10 ans, avant de revenir connaitre le succès à Paris.

3. Un génie comique

Comique verbal, comique gestuel, comique de répétition… Molière maitrisait toutes les formes du rire, pour le plus grand plaisir des spectateurs de ses pièces.

Jusqu’au XVIIe siècle, la tragédie est considérée comme le seul genre théâtral digne de ce nom. C’est Molière qui donne à la comédie ses lettres de noblesse, grâce aux succès que ses pièces remportent à Versailles, à la cour de Louis XIV.

Ironie, satire, parodie, jeux de mots, malentendus… Molière sait varier les effets pour provoquer les rires de son public. Il est capable de passer d’un rire subtil à un rire gras, d’un comique élaboré à un comique plus simple et efficace, comme ce calembour dans Les Femmes savantes:

– Veux-tu toute ta vie offenser la grammaire?

– Qui parle d’offenser grand-mère ni grand-père?

4. Molière, critique de la société de son temps

En tournant en ridicule ses contemporains, Molière se livre à une véritable critique sociale.

Chez Molière, le rire est aussi un moyen de critiquer la société de son époque. Dans Le Bourgeois gentilhomme par exemple, il se moque d’un riche bourgeois qui tente d’imiter le comportement des nobles. Dans Le Tartuffe, il crée la polémique en dénonçant les faux dévots, ces personnes qui se disent très religieuses mais sont en fait très hypocrites.

Molière s’en prend aussi à d’autres grandes figures de son temps : les médecins (Le Médecin malgré lui, Le Malade imaginaire), les hommes de loi (Les Fourberies de Scapin), les nobles (Le Misanthrope) ou encore ceux qu’on appellerait aujourd’hui les intellectuels, comme dans cet extrait des Femmes savantes:

Je vis de bonne soupe, et non de beau langage.

Vaugelas n’apprend point à bien faire un potage,

Et Malherbe et Balzac, si savants en beaux mots,

En cuisine peut-être auraient été des sots.

5. Un artiste protégé par le roi

Molière a pu connaitre le succès grâce à la protection de Louis XIV.

En 1658, au Louvre, Molière rencontre pour la première fois Louis XIV, alors âgé de 20 ans. Entre le dramaturge et le roi, c’est le début d’une relation privilégiée. Car le Roi-Soleil aime le théâtre et apprécie tout particulièrement les pièces de Molière, qui le font rire.

Grâce à la protection et à l’aide financière que lui apporte Louis XIV, Molière peut se consacrer pleinement à l’écriture et à la mise en scène. Ses pièces sont ainsi jouées à Versailles et l’amitié du roi lui permet une liberté de ton qui irrite certains membres de la noblesse ou de l’Église.

6. Molière ou le triomphe de l’amour

Dans ses pièces, Molière célèbre la puissance du sentiment amoureux.

Molière est un poète de l’amour: dans ses pièces de théâtre, il y a presque toujours des histoires d’amour, des intrigues sentimentales, des cœurs déçus ou enthousiastes. Dans Le Malade imaginaire par exemple, il critique les mariages forcés: le personnage d’Angélique aime un homme mais son père veut l’obliger à en épouser un autre. Finalement, l’amour triomphera et son père acceptera qu’elle épouse l’homme qu’elle aime.

Molière a également mis en scène le personnage de Dom Juan dans la pièce du même nom, dont voici un petit extrait:

Je me sens un cœur à aimer toute la terre; et comme Alexandre, je souhaiterais qu’il y eût d’autres mondes, pour y pouvoir étendre mes conquêtes amoureuses.

Retrouve d’autres citations de grands auteurs français en suivant Français avec Pierre sur Facebook et Instagram.

7. Un regard moderne et universel

Indémodables, les thèmes de Molière peuvent toucher chacun d’entre nous.

En mettant en scène des personnages typiques, Molière réussit à décrire les qualités et les défauts de l’âme humaine. En bon humoriste, il aime mettre le doigt là où ça fait mal. Il se moque de l’hypocrisie, de l’orgueil, de l’avarice, des gens qui pensent tout savoir et de ceux qui ont soif de pouvoir.

C’est un véritable psychologue, qui connait le cœur des hommes et des femmes. Harpagon, Tartuffe, Monsieur Jourdain, Dom Juan, Célimène… Ces personnages de comédie, créés au XVIIe siècle, n’ont pas pris une ride et semblent toujours parmi nous aujourd’hui.

8. Une fin légendaire et tragique

Si Molière a fait de la comédie toute sa vie, il a connu une mort assez tragique.

La légende dit que Molière est mort sur scène, en pleine représentation du Malade imaginaire, alors qu’il interprétait le rôle d’Argan, un homme hypocondriaque qui pense qu’il est malade et qu’il va bientôt mourir. Malheureusement, cette histoire est trop belle pour être vraie… En fait, Molière est mort dans son lit, quelques heures après être monté une dernière fois sur les planches.

À l’époque, les comédiens n’avaient pas le droit à une vraie sépulture, et c’est pourquoi l’Église refusa d’offrir à Molière les funérailles qu’il aurait mérité. Il fut donc enterré en catimini, de nuit, sans recevoir d’hommage particulier. Une fin bien triste pour ce génie drôle et subtil.

9. Molière, un classique de la littérature française

Molière est l’un des grands classiques des lettres françaises.

Comme Victor Hugo, Molière occupe une place à part dans les programmes scolaires en France. Tous les élèves français l’étudient à un moment ou à un autre de leur scolarité, que ce soit au collège ou au lycée. Et c’est normal: les comédies de Molière figurent au panthéon de la littérature française! Elles ont aussi l’avantage d’être écrites dans une langue classique qui n’a pas trop vieilli et qui reste largement compréhensible, malgré quelques tournures archaïques, comme celle-ci:

Lorsqu’un homme vous vient embrasser avec joie…

En français d’aujourd’hui, le pronom complément VOUS se place dans ce cas-là avant l’infinitif. On dirait donc:

Lorsqu’un homme vient vous embrasser avec joie…

10. Molière, un créateur toujours vivant

400 ans après sa naissance, Molière continue de faire rire dans le monde entier.

Né en 1622, Molière est toujours d’une grande vitalité. C’est aujourd’hui encore l’auteur français de comédies le plus joué à l’étranger. En France, tous les théâtres ou presque proposent régulièrement ses pièces les plus célèbres: Les Précieuses Ridicules, Le Misanthrope, L’Avare, Le Malade imaginaire, etc. Les jeunes acteurs et actrices apprennent leur métier en interprétant des rôles écrits par Molière. En 2007, un film sur la vie de Molière, avec Romain Duris et Fabrice Luchini, a rencontré un grand succès.

Bref, Molière est incontournable, et on le retrouve même sur YouTube, où l’on peut regarder en entier certaines de ses pièces. Si tu n’as pas l’occasion d’aller au théâtre ou de le lire, va donc voir quelques extraits sur internet! Peut-être que tu tomberas toi aussi sous le charme de ce grand écrivain!

Et si tu veux faire d’autres découvertes littéraires, je te conseille ce TOP 20 des livres pour apprendre le français. Il y en a pour tous les niveaux et pour tous les goûts: des classiques mais aussi des bandes dessinées ou des auteurs faciles à lire.

 

Pour obtenir gratuitement la fiche PDF avec l’article et la transcription:

17 réflexions sur “Molière: sa vie, son œuvre en 10 points!”

  1. Bonsoir a tous, j’aimé cette video il y a beaucoup des informations interessante e richi. J’ai une demande a vous, j’aimerai savoir quel est le secret de parler bien et ecrire bien le français, je me trompe tousjour, s’il vous plait aider moi.

  2. merci Charlotte pour ce bouillon de culture formidable, qui me donne envie de découvrir d’avantage la beauté et la richesse de la culture Française.

  3. Robert Taffet

    J’ai lu Le Bourgeois gentilhomme et Tartuffe en lycée il y a plus de 50 ans. Tout que je me rappelle c’est que ce fut une grande lutte. Mais apres cette vidéo je veux réessayer.
    Quand je t’écoute parler français, je me souviens pourquoi j’aime cette belle langue. Merci.

  4. Merci Charlotte , bravo pour votre explication formidable!
    J’aime des histoires de Molière ses vers, ses poèmes, sa vie , le poète de l’amour et du théâtre!!!
    Je t’embrasse!
    À bientôt!

  5. Elizabeth Aceiton Venegas

    Bonjour,
    Je voudrais reçevoir l’article pour amelioner peu a peu mon grande amour pour votre langue.

  6. Jorge Aviles

    Bravo, Charlotte ! J’ai beaucoup appris aujourd’hui. Lorsque je faisais mes études universitaires, il m’a fallu lire Tartuffe chez Molière. Magnifique !
    Merci encore une fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page