Se disputer (et se réconcilier) peut arriver même quand vous parlez en français ! Vous trouverez ici des verbes et expressions expliqués sur ce thème, avec une vidéo + transcription, fiche, exercice, podcast !

Vous pouvez nous suivre sur la page Facebook ; j’y poste une petite astuce de FLE tous les jours !
Merci aussi pour votre soutien indispensable :  les “like” ou pouces vers le haut, partages, commentaires et abonnements sur la chaine YouTube  :-)
Vous serez peut-être intéressés aussi par MON TEST DE NIVEAU ou L’ACADÉMIE pour parler avec d’autres personnes en français ;-)

Fiche Récapitulative

1. Se disputer

Vocabulaire

La dispute, se disputer, s’engueuler, se faire la tête, bouder, tirer la tronche, se faire engueuler, se faire gronder, gronder un élève, être rancunier(-ière), en vouloir à quelqu’un…

Exemples

– Pourquoi Catherine fait la tête ?
– On s’est disputés et elle est très rancunière alors elle boude !

Hier avec Charlotte, on s’est disputés ! Après, elle a fait la tête pendant au moins 3 heures et puis finalement, je lui ai demandé pardon et on s’est réconciliés.

Il a été vraiment méchant : je ne suis pas rancunière mais là, je lui en veux, vraiment !

Attention !

Discuter = parler ! (Ne le confondez pas avec se disputer !)

Remarque. Si ça t’intéresse, tu as d’autres explications d’erreurs courantes ici :-)

2. Se réconcilier

Vocabulaire

Se réconcilier, s’excuser, parler, s’expliquer, reconnaître ses torts / ses erreurs, au temps pour moi, s’entendre bien ou mal avec quelqu’un…

Remarque. Dans la vidéo je dis “je m’excuse” et c’est ce que disent très souvent les Français mais cette formule est critiquée par les puristes à juste titre car il faudrait dire : excuse-moi” ou “excusez-moi”. ;-)

Exemples

Pierre ne reconnait jamais ses erreurs !

Je me suis trompé ! Au temps pour moi !

– Tu t’entends bien avec tes collègues au travail ?
– Oh non, pas du tout on s’entend très mal, c’est horrible, il y a une très mauvaise ambiance !

Exercice

Complète avec les verbes se disputer, se réconcilier, gronder, s’entendre bien, reconnaître, bouder correctement conjugués.

1. Hier, avec Jean-Claude, nous …………………….. et il ………………. toute la soirée !
2. C’est idiot de se faire la tête comme ça, vous devez absolument vous …………… !
3. C’est insupportable ! Ma mère est incapable de ………………… ses torts !
4. Avec ton frère, vous ………………………… ?
5. Hier, la maîtresse …………………… Nicolas.

Correction

1. Hier, avec Jean-Claude, nous nous sommes disputés et il a boudé toute la soirée !
2. C’est idiot de se faire la tête comme ça, vous devez absolument vous réconcilier !
3. C’est insupportable ! Ma mère est incapable de reconnaître ses torts !
4. Avec ton frère, vous vous entendez bien ?
5. Hier, la maîtresse a grondé Nicolas.

Transcription

– Et voilà, on s’est disputés et maintenant il faut faire la vidéo !
– Moi, j’ai même plus envie de la faire tu vois.
– Écoute, fais un effort ! Il faut bien qu’il y ait une vidéo qui sorte dimanche prochain
– Ben alors tu t’excuses !
– Bonjour !
– Bonjour ! Bienvenue sur Français avec Pierre. Alors aujourd’hui, on va voir un thème qui est tout de même assez important, hein, dans la vie de tous les jours, c’est
– la dispute !
– La dispute ! Se disputer, hein, quand on est, quand on se fâche, et on va voir aussi un autre thème, c’est
– la réconciliation
– La réconciliation aussi ! Donc on va voir des expressions, on va voir aussi des exemples.
– Et après on va aussi voir un peu la culture française, parce que vous, les Français, en termes de disputes, vous êtes pas mal aussi, non ?
– Oh, on se dispute souvent les Français ?
– Un peu !
– Bon. Ben on verra ça dans une troisième partie. Bon, donc on va commencer par le thème de la dispute. Donc le substantif, ben c’est féminin, la dispute ou une dispute, hein, et puis ben c’est peut-être le verbe le plus important, donc le verbe, généralement, est sous la forme pronominale, on dit, se disputer.
– Oui ! Et on dit aussi là, s’engueuler, non ? C’est plus familier ?
– Ah oui, oui, oui ! On dit aussi beaucoup s’engueuler ! C’est plus familier mais on l’utilise énormément ! Donc tu pourrais nous donner un exemple ?
– Oui, par exemple, Paul et Marie se sont disputés, se sont engueulés, et depuis ils ne se parlent plus !
– Ben oui, exactement ! D’accord. Donc, avec s’engueuler, il y a une autre forme aussi qui est très importante, c’est avec le verbe faire, se faire. Tu sais, cette forme ?
– Ah oui ! Se faire engueuler !
– Oui !
– Mais ça n’a pas le même sens, là !
– Non ! Alors par exemple, cet élève s’est fait engueuler par son professeur.
– Oui, le prof l’a grondé
– Voilà ! On peut dire aussi gronder. Il s’est fait gronder par son professeur. D’accord ? Ou le professeur gronde l’élève. Bon, en tout cas, une fois qu’on s’est disputés, généralement, après, il arrive qu’on ne se parle plus, qu’on ne soit pas contents, alors on dit qu’on fait la tête. Faire la tête.
– Ah oui ! Tu me fais souvent ça toi !
– Alors il y a d’autres, il y a d’autres mots importants, on dit aussi bouder.
– C’est la même chose ?
– Oui. On boude. On n’est pas content, faire la tête. Et dans un langage plus familier, on va dire faire la gueule, d’accord ?
– D’accord.
– Ce mot gueule, il est familier, il sert en général pour dire la tête, le visage.
– C’est la tête d’un animal normalement non ?
– Ouais, ouais. Plutôt. On peut dire aussi tirer la tronche, parce que la tronche c’est aussi la tête.
– Là, c’est familier aussi ?
– C’est familier aussi.
– D’accord. Je donne un exemple. Par exemple, pourquoi Catherine fait la tête ? On s’est disputés et alors comme elle est rancunière, elle boude.
– Ben oui, voilà. Alors tiens, rancunière justement. Donc, être rancunier
– Oui.
– C’est un adjectif, ou rancunière donc, pour le féminin. Donc tu sais ce que ça signifie ?
– Oui ! C’est quand quelqu’un t’a fait quelque chose et même si après on s’est réconciliés, tu lui gardes, tu n’oublies pas et tu gardes des mauvais sentiments envers cette personne.
– Oui, tu es encore énervé contre elle pendant très longtemps, tu y penses, c’est quelqu’un de rancunier. Et le contraire, c’est quelqu’un qui dit, bon c’est fini, qui n’y pense plus et qui ne garde pas de la rancœur envers quelqu’un.
– Oui.
– Et alors là, il y a une expression très importante, c’est en vouloir à quelqu’un. Justement, quand on a de la rancœur envers quelqu’un, quand on n’est pas content, on dit en vouloir à quelqu’un.
– Oui.
– Tu pourrais nous donner un exemple ?
– Oui ! Il a été vraiment méchant, alors franchement, je ne suis pas rancunière, mais là, je lui en veux vraiment hein !
– D’accord, d’accord. Bon alors, pour la réconciliation, on a tout d’abord, ben, le vocabulaire classique, par exemple le verbe se réconcilier, on peut dire aussi s’excuser bien sûr !
– Ah c’est important ça !
– Oui ! On peut dire parler, hein, parler pour s’expliquer justement. Bon, un exemple, bon on s’est engueulés mais après il s’est excusé et du coup on n’est plus fâchés ! Par exemple, d’accord ?
– Oui.
– Tiens, une autre expression très intéressante, c’est au temps pour moi ! Alors, ouais, alors
– Je ne connais pas !
– Attention ! Ça s’écrit au, plus loin temps, comme le temps qu’il fait, hein, ou le temps que ça dure, et au temps pour moi. Alors, on l’utilise en fait pour dire, ah désolé, c’est pour reconnaitre justement qu’on a fait une erreur.
– Ah !
– D’accord ? Alors on va faire un exemple ?
– Oui.
– Allez, voyons. Par exemple, six fois cinq, trente-cinq.
– Trente-cinq ?
– Oh pardon ! Six fois cinq, trente ! Au temps pour moi !
– Ah ! D’accord, d’accord ! Une autre expression importante, dans ce thème, c’est s’entendre bien ou mal avec quelqu’un.
– Ouais ! S’entendre bien ou mal, ouais, ouais ! Comme entendre mais
– ça veut dire que quand tu as du bon feeling avec quelqu’un, tu t’entends bien avec quelqu’un.
– Et quand tu t’entends mal avec quelqu’un, c’est que le courant ne passe pas, on dit aussi des fois.
– Oui ! Et on s’entend mal !
– Ouais, d’accord. Donc un exemple, ce serait, par exemple dans le domaine du travail, ah quelqu’un te dit, il y a une bonne ambiance au travail ? Non, non, non, entre les collègues, on ne s’entend pas très bien, et du coup, il y a une très mauvaise ambiance.
Et donc finalement, je crois que Noemi tu voulais dire un petit mot par rapport aux Français ? Sur la culture française ?
– Oui, oui ! Alors moi je crois que, vous les Français, c’est peut-être pas que vous vous disputez plus souvent que d’autres peuples, mais je trouve que, facilement, vous vous frappez !
– La bagarre !
– Oui ! Par exemple, en voiture, j’ai vu en France, je ne sais pas, ils se klaxonnent, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, et le monsieur de la voiture sort et il veut tout de suite frapper l’autre ! Des choses comme ça !
– C’est vrai que par rapport à d’autres pays, peut-être un peu plus. Peut-être qu’en Espagne, c’est vrai qu’ils parlent beaucoup, blabla, mais ils en viennent très rarement aux mains, peut-être. C’est vrai ! Après, je ne sais pas si … mais en tout cas, peut-être, faites attention, c’est vrai, si jamais quelqu’un vous klaxonne, des fois il peut être gentil et très poli, mais ça peut arriver, c’est vrai que ça peut vite tourner à une bagarre !
Donc si vous n’êtes pas habitué, ça peut arriver, ça peut arriver !
– Voilà ! Ce que je trouve par contre, c’est que les Français râlent beaucoup !
– Oui ! C’est vrai qu’ils râlent souvent les Français ! Des fois on a l’impression qu’ils sont très en colère et puis finalement, pas tant que ça. Mais ils ont cette habitude de râler facilement !
Bon, en tout cas, vous, ne vous énervez pas, ne vous engueulez pas !
– Réconciliez-vous !
– Réconciliez-vous ! C’est beaucoup mieux, ça vaut le coup de se réconcilier, de s’excuser, et puis n’oubliez-pas, ben, comme toujours, de liker, de vous abonner, de partager la vidéo. Et on se retrouve dans une prochaine vidéo !
Au revoir !
– Au revoir !
– Eh ! Mais à propos, tu ne t’es toujours pas excusé, non ?
– Comment ça ? M’excuser de ?
– Oui ! Je t’ai dit, alors tu t’excuses !
– Oui alors écoute … bon … je m’ex… ! Je m’exc… ! Je m’excuse !
– D’accord !

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !