Les pronoms EN et Y en français vous posent toujours des problèmes ! 😒 Avec cette vidéo, vous aurez les clés pour ne plus vous tromper avec l’utilisation des pronoms EN et Y en français ! 🤓

🖐Sous la vidéo, vous retrouverez la fiche récapitulative et surtout un exercice interactif : vous pouvez le faire directement sur votre ordinateur, tablette ou téléphone ! Bonne chance !

 

Les pronoms EN et Y en français
Fiche Récapitulative

 

Dans cet article, nous allons traiter ensemble les pronoms EN et Y car ce sont tous les deux des pronoms personnels qui ne fonctionnent pas tout à fait comme les autres :

  • Ils ne varient pas en fonction de la personne grammaticale (je, tu, il…).
  • Normalement, ils ne remplacent pas des personnes.
  • Parfois, ils peuvent remplacer un lieu (pronoms adverbiaux).
  • Souvent, ils n’existent pas dans les autres langues.

 

LE PRONOM “EN”

On va voir, les différents cas où on peut utiliser le pronom EN en français et les éléments qu’il peut remplacer.

1. EN remplace quelque chose qui vient après le verbe et qui est introduit par la préposition DE et répond à la question “DE QUOI ?”

Dans ce cas-là, il s’agit donc d’un COI, et on peut le remplacer par le pronom EN.

Voyons par exemple la phrase suivante :

Il parle souvent de ce problème !

Ici, “de ce problème” répond à la question ” de quoi ?” -> Il parle de quoi ? De ce problème.

Et donc, on peut le remplacer par le pronom EN et on va dire : Il en parle souvent !

Il s’agit d’un pronom personnel, donc il se place avant le verbe.

Voici d’autres exemples :

Je me moque bien de ses diplômes ! -> Je m’en moque bien !
Je me souviens des jours heureux. -> Je m’en souviens.

Mais attention, ça ne fonctionne pas pour les personnes !

Claudine nous parle souvent de Nicolas. -> Claudine nous parle souvent de lui.

 

2. EN remplace un lieu qui vient après le verbe et qui est introduit par la préposition DE :

Dans ce cas-là, il répond à la question “D’OÙ ?”, il s’agit d’un complément de Lieu.

Je reviens de Paris. -> J’en reviens.

(Car Je reviens d’où ? -> Je reviens de Paris.)

 

3. EN remplace quelque chose introduit par le partitif : du, de la, de l’ et des :

Si vous ne savez pas ce qu’est le partitif en français, vous pouvez regarder cette vidéo !

Exemples :
Il mange duriz? -> Oui, il en mange tous les jours !
Paul a de la chance ! -> Oui, il en a tout le temps quand il joue aux cartes !
Tu prendras des rillettes ? -> Oh oui, j’en prendrais volontiers !

 

4. EN combiné avec une quantité :

4.1. Il est très courant de voir EN combiné avec une quantité, placée en fin de phrase : “il en veut trois” ;elle en achète beaucoup“, etc.

En effet, dans ces cas, EN remplace quelque chose introduit par des quantités dans lesquelles on retrouve DE (un peu de, beaucoup de, plein de, 1 Kg de, un tas de…).

J’ai beaucoupde livres à la maison ! -> J’en ai beaucoup !

4.2. Lorsqu’on combien ainsi EN avec une quantité, on peut aussi l’utiliser pour remplacer quelque chose introduit par un article indéfini ou un numéral :

Tu as une voiture ? -> J’en ai une (deux, dix…).
Tu as des livres chez toi ? Oh oui, j’en ai plein !
Tu as un cendrier s’il te plaît ? Oui, j’en ai même plusieurs, je les collectionne !

On retrouve obligatoirement les deux éléments EN et UNE dans la phrase.
On ne peut pas dire dans ces cas “j’ai une” ;”j’en ai” ; “j’ai trois” ;”j’ai plusieurs”, “j’ai plein”, etc.

On verra donc, en français, très souvent EN combiné avec ces différentes quantités :

J’en achète 1 kg ; j’en prends juste un peu ; j’en veux cinq ! Etc.

EN peut aussi se combiner avec “combien“, car on dit “combien de” :

Tu en as combien ?

Remarque.

On retrouve très souvent EN combiné avec ces quantités, même si ces quantités n’apparaissent pas dans la phrase originale.
Il lit des romans ? -> Oh oui ! Il en lit beaucoup !

Attention !

EN peut se combiner aussi avec la négation (PAS, PLUS, AUCUN(E)… ) :

Tu as un costume pour ce soir ? -> Non, je n’en ai pas/plus/aucun !

(Cela vient du fait qu’on dit : je n’ai pas/plus DE costume -> je n’en ai pas.)

 

5. EN apparaît dans diverses expressions

Dans ces cas-là, EN ne remplace rien en particulier :

Je m’en vais.

Il s’agit ici du verbe S’EN ALLER qui se combine toujours avec EN :

Il en veut à ses amis.

Il s’agit ici de l’expression “en vouloir à quelqu’un” qui se combine toujours avec EN. À ne pas confondre avec le verbe “vouloir”.

 

LE PRONOM “Y”

Nous avons vu que pour EN, la lettre D était la clé d’utilisation de ce pronom. En effet, on la retrouve dans De, Du, De la, Des… Même si ce n’est pas toujours le cas, nous allons voir qu’avec Y, il s’agit de la préposition À.

1. Y remplace quelque chose qui se trouve après le verbe et qui est introduit par la préposition À, et répond à la question “À QUOI ?”.

Dans ce cas-là, il s’agit d’un COI.

Voyons la phrase :

Il pense à ses affaires.

Ici, “à ces affaires” répond à la question ” à quoi?” -> Il pense à quoi ? À ses affaires.

Et donc, on peut le remplacer par le pronom Y et on va dire : Il y pense souvent.

Voyons d’autres exemples :

Je participe à ce projet. -> J’y participe de manière intensive !

Mais attention, ça ne fonctionne pas pour les personnes.

Il pense souvent à Paul. -> Il pense souvent à lui.

 

2. Y remplace un lieu introduit par une préposition (sauf DE !)

Dans ce cas-là, il répond à la question “Où ?”, c’est donc un Complément de Lieu.
Il s’agit souvent de la préposition À mais pas toujours !

Quelques exemples :

Je vais à Paris. -> J’y vais souvent.
Tu pars en France cet été ? -> Oui ! Je vais y aller au mois de juillet !
Je vais chez le coiffeur. -> J’y vais toutes les semaines !

La plupart du temps pour ce cas, il s’agit du verbe ALLER (ou des verbes de déplacement comme PARTIR, RESTER…) et de la préposition À.

Je vais à Bordeaux. -> J’y vais.
Je vais à la montagne. -> J’y vais souvent.

 

3. Y apparaît dans diverses expressions

Tout comme EN, dans ces cas-là, Y ne remplace rien en particulier.

  • Expression IL Y A : Il y a beaucoup de monde ici !
  • Expression ÇA Y EST : Ça y est, il est parti !
  • Verbe S’Y CONNAÎTRE dans quelque chose : Je m’y connais en architecture ! (À ne pas confondre avec le verbe connaître.)
  • Expression Y ALLER : On y va ? -> Ah oui, moi j’y vais !

 

Remarque importante !

EN et Y ne remplacent généralement pas des personnes mais la limite n’est pas forcément claire.

On pourra dire par exemple : De ce professeur, je m’en souviens encore ! En effet, il s’agit ici du professeur, donc de la profession et alors l’emploi du pronom EN n’est pas choquant !
On pourrait même entendre : De ses enfants, il en parle tout le temps ! car nous remplaçons ici un groupe d’individus, ce n’est pas comme s’il s’agissait du nom d’une personne bien définie.
On peut aussi dire : De cet homme, je m’en méfie plus que tout ! (se méfier d’une personne)
Ou encore : À cet homme, ne vous y fiez pas ! (se fier à une personne)

 

Fiche PDF – Exercice – Transcription


Nos différents outils pour progresser en français:

. 👨‍🎓👩‍🎓👨‍🎓 AVEC l’ACADÉMIE, tu pourras participer aux groupes de discussions réduits avec des étudiants et des professeurs via ZOOM, participer aux activités des groupes privés Telegram (c’est comme Whatsapp) et Facebook, recevoir du matériel exclusif de haute qualité chaque semaine (vidéos, exercices, fiches, etc.)… Quatre extraordinaires professeurs de français travaillent pour toi dans l’Académie. Clique ici pour voir les détails et les témoignages!

. 📚✏️📚 NOS COURS COMPLETS répondent à tous les besoins, tous les objectifs et tous les niveaux. Clique ici pour voir les détails et les témoignages!

. 🤝✏️🤝 Tu préfères commencer doucement par du matériel gratuit? Ceci est pour toi:

– N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook!
– Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud! 🎧