J’ai fait cette vidéo non pas pour expliquer tous les pronoms en français (cela prendrait plus de 5 heures !) mais pour faire un petit résumé des pronoms et particulièrement des pronoms personnels.

Retrouve les tableaux récapitulatifs, un exercice et la transcription sous la vidéo. Le podcast à télécharger se trouve à la fin de cet article ;-)

Et n’hésite pas à me suivre sur la page Facebook ; j’y poste une petite astuce de FLE tous les jours !
Merci aussi pour ton soutien indispensable :  les “like” ou pouces vers le haut, partages, commentaires et abonnements sur la chaine YouTube  :-)

En attendant, MOI, JE TE dis à bientôt et surtout, n’oublie pas que tu peux t’inscrire gratuitement à mon cours de français GRATUIT ;-)

Tabeaux Récapitulatifs

pronoms personnels français

pronoms français

Exercice

Complète avec le pronom qui convient.

1. j’ai vu Marc mais je ne …….. ai pas demandé son téléphone.
2. Il est allé en vacances exactement là  …….. je voulais partir !
3.  …….. , on voulait la paix alors que  …….. , tu voulais la guerre.
4. Julien va souvent à Londres pour ses affaires ; il  ……..  va au moins deux fois par semaine.
5. Ce paquet est trop lourd, je  …….. déposerai à la poste demain.
6. Elle aime le lait de soja ! Elle  …….. boit tous les jours.
7. C’est  …….. ce jeune homme ?
8. Nous avons plein de stylos alors si votre stylo ne marche pas, prenez donc  ……..  !
9. C’est le livre  …….. Patricia faisait allusion l’autre jour !
10. Nous  …….. sommes bien reposés pendant ces vacances !

 

Correction

1. j’ai vu Marc mais je ne lui ai pas demandé son téléphone.
2. Il est allé en vacances exactement là je voulais partir !
3. Nous, on voulait la paix alors que toi, tu voulais la guerre.
4. Julien va souvent à Londres pour ses affaires ; il y va au moins deux fois par semaine.
5. Ce paquet est trop lourd, je le déposerai à la poste demain.
6. Elle aime le lait de soja ! Elle en boit tous les jours.
7. C’est qui ce jeune homme ?
8. Nous avons plein de stylos alors si votre stylo ne marche pas, prenez donc le nôtre !
9. C’est le livre auquel Patricia faisait allusion l’autre jour !
10. Nous nous sommes bien reposés pendant ces vacances !

Et pour ne plus jamais faire d’erreurs avec les pronoms, je te conseille ces cours !

Transcription de la Vidéo

Bonjour ! Comment ça va ? Moi ça va très bien, merci beaucoup !
Aujourd’hui, je voudrais te présenter les pronoms en français.
Alors, les pronoms c’est un thème assez vague, et c’est, enfin, très large plutôt, mais ce que j’aimerais, c’est aujourd’hui, justement, faire comme un résumé des pronoms en français.
Et particulièrement des pronoms personnels. Ok ? Alors j’ai mis un petit exemple que tu vois sur ton écran, il lui raconte un secret !
On voit que dans cette phrase on a deux pronoms. Le pronom il, qui est un pronom personnel sujet et le pronom lui, qui est un pronom personnel complément d’objet indirect. On commence. Et on commence par les pronoms personnels en français.
Alors les pronoms personnels français, il y en a beaucoup et en plus ils se ressemblent souvent.
Et c’est pour ça que je trouve que c’est important de voir, à un moment, un résumé, un tableau général de tous ces pronoms personnels afin d’avoir les idées claires.
Tu vas voir, j’espère que cette vidéo va t’aider.
Alors, on commence par les pronoms sujets.
Donc les pronoms sujets c’est ce que l’on met devant le verbe généralement, et ils sont obligatoires en français, d’accord ? N’oublie pas. Il faut absolument le mettre, à moins qu’il n’y ait un autre sujet hein, mais sinon le verbe doit être accompagné de son sujet, de son pronom sujet.
Donc je vais les prononcer, je, tu, il, elle, on, je vais expliquer on après, nous, vous, ils, elles.
Alors, le pronom on peut toujours remplacer nous ! C’est-à-dire, au niveau de la réalité, ça remplace plusieurs personnes, mais le verbe vaêtre conjugué au singulier, ok ?
Bien. Je te rappelle que, il, elle, singulier, se prononcent pareil que ils, elles, pluriel, ok ?
Allez, on continue, je ne rentre pas dans les détails, hein, c’est pour faire un résumé.
Donc ensuite on a les pronoms réfléchis. Alors, les pronoms réfléchis on les utilise quand on utilise un verbe pronominal.
Donc un verbe pronominal c’est un verbe, c’est quand par exemple on fait quelque chose sur soi-même.
Par exemple, je me lave, ok ? Quelque chose comme ça.
Bon, alors, voyons-voir, ces pronoms réfléchis c’est me, te, se, nous, vous, se, ok ?

Ensuite, nous avons les pronoms toniques.
Alors les pronoms toniques, souvent, ils posent des petits problèmes aux étrangers qui étudient le français parce qu’ils sont assez propres à la langue française.
Alors quand est-ce qu’on utilise les pronoms toniques ? Bon après on va voir un exemple, hein, on va commencer à voir des exemples.
On utilise les pronoms toniques quand, par exemple, on veut insister sur sa personne. Par exemple, moi, je vais travailler, et toi, tu vas faire des courses, ok ? Souvent comme ça on désigne deux personnes, on a tendance à insister.
Si on veut insister, on rajoute un pronom tonique avant le pronom sujet.
Ça sert aussi, on les met, toujours, les pronoms toniques, après les prépositions et après les conjonctions à toi, à moi, toi et moi, lui et elle, ok ?
On les utilise aussi pour montrer. Lui ! Elle ! D’accord ? Je ne vais pas rentrer dans tous les détails, mais grosso modo, c’est ça. Donc, les toniques, donc moi, toi,lui, elle, nous, vous, eux, elles.
Alors, on va voir deux exemples. Moi, je me baigne et vous, vous vous douchez.
Nous, on aime le foot. Football.
Alors, moi, je me baigne. On a le tonique, le sujet et le réfléchi, ok ? Et vous, vous vous douchez. Donc ici, on a vous, vous, vous, ok, mais avec la virgule, parce qu’on a le tonique, le sujet et le réfléchi qui ont les mêmes formes, les trois.
Ensuite, j’ai mis, nous on aime le foot, pour montrer que le pronom tonique nous, c’est celui qui correspond à on.
Ok ? Nous, on aime le foot. Nous, nous aimons le foot, c’est pareil. Ok ? Allez, on continue !

Donc après, on a les pronoms personnels compléments d’objet direct.
Donc, ils vont remplacer un complément d’objet direct. Par exemple, alors je vais les prononcer avant. Me, te, le, la, nous, vous et les, les, ok ? Donc, par exemple, je lis ce livre. Je lis ce livre. Je le lis souvent. Il remplace le mot.
Il remplace ce livre, ok ?Et on voit que c’est une construction directe parce qu’après le verbe lire, je lis, il n’y a pas de préposition, c’est je lis ce livre. Donc c’est pour ça que si on veut remplacer le nominal, ce livre, il faut le remplacer par un pronom personne de complément d’objet direct, donc le. Ok, on va continuer.

Donc après on a les compléments d’objet indirect, pronoms personnels compléments d’objet indirect, me, te, lui, nous, vous, leur. Alors j’ai mis un exemple.Il parle à son frère. Il lui parle de ses vacances.
Donc, ici, lui remplace à son frère. C’est indirect parce qu’il y a la préposition à.Il parle à son frère.
Pourquoi il y a la préposition à ? C’est le verbe qui dit ça. Parce que le verbe parler a besoin de la préposition à, d’accord ?
Le verbe ressembler aussi,le verbe téléphoner, ok ? Mais ça ne dépend pas du complément, ça dépend du verbe, ok ?
Donc comme le verbe utilise la préposition à et qu’après on a une personne, on va utiliser le pronom personnel complément d’objet indirect, il lui parle de ses vacances, ok ?
Alors qu’est-ce qu’on a après ? On a quelque chose qui vous fait très peur, les étrangers, quand vous apprenez le français, ce sont les pronoms personnels y et en, on les appelle des fois les pronoms adverbiaux.
Bon, c’est vrai que ces pronoms sont un petit peu difficiles. Ils sont très propres au français mais finalement c’est pas si difficile. Alors j’ai commencé par mettre comme exemple en, donc je vais expliquer en avant.
Alors déjà, ils ne remplacent pas des personnes physiques, ils remplacent plutôt des choses ou des concepts.
Bon il y a des exceptions mais c’est très rare. Donc par exemple, avec en, je veux du gâteau, j’en veux beaucoup !
Alors, en remplace un groupe qui est introduit en général par de, du, des,de la, de, l apostrophe.
Et généralement il s’agit très souvent des partitifs.
Donc généralement, en remplace quelque chose qui est introduit par un article partitif.
Que sont les partitifs ? Ce sont des articles que l’on met quand on introduit quelque chose qu’on exprime dans une quantité indéfinie. Par exemple ici, je veux du gâteau, ça nous est égal de savoir si je veux une part de gâteau, un kilo de gâteau, deux cent grammes de gâteau, je veux du gâteau, une quantité indéfinie. Et pour ça c’est l’article, partitif, je veux du gâteau. Ok ? Donc comme c’est introduit par du ici, si on veut remplacer gâteau, comme c’est introduit par un partitif, on doit mettre en. J’en veux beaucoup, ok ? Donc c’est un peu difficile, je ne vais pas rentrer dans les détails, expliquer tout ça de en et de y, mais retiens que en remplace des choses qui sont introduites par de, du, des, de la. La clé, le truc, c’est la lettre d, ok ? De, du, de la, etc., ok ?
Ensuite y. Bon, y, voilà, la plus grande partie des cas, la majorité des cas, il remplace un lieu ok ? En fait il est, il remplace quelque chose introduit par la préposition à.
Pas une personne, hein ! Quelque chose. Mais la grande majorité des cas, dans la grande majorité des cas, il remplace un lieu. Par exemple, j’aime la France, j’y vais souvent, ok ?
Donc ici ce n’est pas introduit par à, c’est introduit par en, je vais en France, mais ça remplace, ce qui remplace quand même en France, c’est y, ok ?
Mais très souvent c’est par à. Par exemple, je vais à Paris. J’y vais, ok ?
Et très souvent c’est avec le verbe aller,puisque c’est un endroit où on va, ok donc, j’aime la France et j’y vais souvent.
Donc, souviens-toi que y remplace principalement un lieu, un endroit, ok ?
Allez, on va continuer ! Donc en fait,j’ai fait cette vidéo pas pour parler uniquement des pronoms personnels, même si c’est le point le plus important, mais je vais rapidement parler des autres pronoms en français.
Donc en français on a d’autres pronoms,on a par exemple les pronoms relatifs, que, qui, où, dans, duquel, auquel, etc.
Alors, par exemple, le film que je regarde, est génial ! Ok ?
Alors, ce qui vous pose souvent problème, les étrangers, c’est la différence entre que et qui.
Alors, qui remplace quelque chose qui et sujet, alors que, que remplace quelque chose qui est complément d’objet direct. Par exemple, le film que je regarde.
Alors que, parce que je regarde le film, le film est complément d’objet direct. Je ne vais pas rentrer dans les détails, où remplace généralement un lieu ou une époque et dont remplace quelque chose introduit par de.

Je continue, alors on a les indéfinis bien sûr, ça remplace des choses de manière indéfinie, comme son nom l’indique, donc par exemple, tout, plusieurs, aucun, chacun, quelque chose, quelqu’un, etc. Par exemple, plusieurs sont partis ce matin.
On a aussi les démonstratifs bien sûr, celui, celle, ceux, ça, cela, celui-ci, etc., hein, il y en a d’autres.
Par exemple, quelle robe tu préfères ?Celle-ci ? Ou celle-là ?
Et après on a aussi les possessifs, le mien, le tien, la tienne, le sien, les vôtres, les leurs, etc.
Je vous rappelle que les vôtres et les nôtres, vôtre et nôtre ont un accent circonflexe quand il s’agit du pronom.
Ok ? Si c’est le déterminant, l’adjectif possessif on ne doit pas mettre d’accent circonflexe, ok, sur notre et votre.
Alors par exemple, sa robe est plus belle que la mienne.Les interrogatifs aussi, qui, que, quoi,lequel, etc. Laquelle, lesquelles. Que fait Marie ?

Et puis il ne faut pas oublier qu’il y a aussi les numéros. Donc par exemple, un, deux, trois, etc.
Alors, ça peut être des nombres, hein, mais ça peut être aussi des pronoms, numéros, donc par exemple, j’en veux trois.
Donc trois remplace quelque chose, forcément. C’est trois de quelque chose. Donc dans ce cas-là, il est pronom.
J’en veux trois. Et dans ce cas, on a toujours, c’est toujours accompagné de en, qui va avant le verbe, quand il y a une quantité à la fin. Bon. Le but ici n’était pas d’expliquer en détail comment fonctionnent les pronoms, mais de faire un peu un récapitulatif. Ok ? Surtout des pronoms personnels.

Bon, j’espère que tu as aimé cette vidéo et surtout n’oublie pas que je donne des cours de français, de FLE, de français de langue étrangère, gratuits sur internet avec des vidéos, tu peux t’inscrire, c’est complètement libre.
Alors, je laisse les liens pour s’inscrire en bas de cette vidéo, donc n’hésite pas, si tu veux tu peux aussi me suivre sur Facebook, comme ça tu seras informé, tu seras au courant de tout ce que je mets comme matériel didactique, et tu peux me suivre aussi sur la chaine Youtube et puis tu peux aller aussi visiter le blog de FrancaisavecPierre.com

Voilà, j’espère que tu as aimé cette vidéo.
Je vous embrasse ! Au revoir !
À bientôt !

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !