-RAI ou -RAIS ? Futur ou Conditionnel ? Ne te trompe plus grâce à cette vidéo + une fiche + un exercice et le podcast à télécharger !N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook !

Remarque : le concours pour la tasse est terminé maintenant ;-)

-RAI ou -RAIS ? Futur ou Conditionnel ?
Fiche Récapitulative + Exercice/Concours !!

1) Futur (-RAI) ou conditionnel (-RAIS) ?

On confond très souvent le futur et le conditionnel présent car ils ont une conjugaison très similaire et quasi identique à la 1re pers. du singulier (JE).
Par exemple, pour le verbe FINIR :
FINIR au futur : je finirai, tu finiras, il finira, nous finirons, vous finirez, ils finiront.
FINIR au conditionnel présent : je finiraiS, tu finirais, il finirait, nous finirions, vous finiriez, ils finiraient

Je finirai (futur) et je finirais (cond) se prononcent presque pareil : finirai = [finiRe]  / finirais [finiRε].
En plus, dans la vie pratique, les Français ont tendance à prononcer les deux de la même manière, en général [finiRe].

Une astuce pour ne plus te tromper, c’est de remplacer la 1re pers. par la 2e : je finirai –> tu finiras // je finirais –> tu finirais.

2) Quelques cas courants d’utilisation du futur

Quand je serai grand, je serai pilote d’avion !
j’espère que tu iras mieux demain !
S’il pleut, j’irai chez Manu.

3) Quelques cas courants d’utilisation du conditionnel (-RAIS)

Si je gagnais au loto, je partirais au Japon.
Demain, il devrait faire beau sur toute la France.
J’aimerais beaucoup que tous les apprenants de français s’abonnent à notre chaine YouTube :-)

Exercice (qui était à la base dans le concours !)

Est-ce que je dois écrire -RAIS ou -RAI dans ces phrases ?

Demain, j’i… voir ma mère.
D’après l’horoscope, je dev……. rencontrer l’amour de ma vie cette semaine !
Si on arrive à un million d’abonnés, je fe…… la plus belle fête de ma vie !
Si je n’avais pas les enfants, j’i……… avec mes copines 3 semaines en vacances à la plage.

Correction.

Demain, j’iRAI voir ma mère.
D’après l’horoscope, je devRAIS rencontrer l’amour de ma vie cette semaine !
Si on arrive à un million d’abonnés, je feRAI la plus belle fête de ma vie !
Si je n’avais pas les enfants, j’iRAIS avec mes copines 3 semaines en vacances à la plage.

Si tu ne veux plus faire d’erreurs en français et parler français rapidement, je te conseille MES COURS COMPLETS DE FRANÇAIS ! Ils sont extrêmement efficaces ! :-)

Tu as aussi mon cours gratuit pour commencer bien sûr :

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

 

-RAI ou -RAIS ? Futur ou Conditionnel ?
Transcription de la vidéo

– Bonjour à vous nos super “suiveurs” !
– “Suiveurs”… Mais on ne dit pas “suiveurs” en français !
– Ça va l’académicien ! Tu sais, les temps sont modernes maintenant !
– Ce n’est pas la question ! Dans le dictionnaire français, “suiveur”, ça n’a pas ce sens !
– Mais ce n’est pas grave… La réalité est toujours en avance par rapport au dictionnaire ! Allez, dis bonjour à nos “suiveurs” ! Qu’est-ce qu’il y a ? Il faut que je dise nos “followers” ?
– Non… Je ne sais pas, on a qu’à dire nos “abonnés” ! C’est comme ça qu’on dit en France, nous les Français qui parlons français !
– Et s’ils regardent nos vidéos mais qu’ils ne sont pas abonnés, hein ?
– Eh ben justement, ça, c’est ce qu’il ne faut pas faire ! Si vous regardez les vidéos, il faut s’abonner !
– Oui, mais ça ne résout pas le problème ça.
– Ça, ce n’est pas faux…
– Bonjour à vous nos super étudiants ! Bon alors, aujourd’hui, on va commencer une nouvelle série qui s’appelle : “Tu écris comme ça en français ?”.
– Oui, on va vous donner des astuces pour l’orthographe mais aussi, on va parler de règles qui vous serviront même pour parler. Et attention, à la fin de cette vidéo, il y aura un petit exercice pour voir si vous avez bien compris !
– Alors l’idée, c’est qu’on va vous mettre un lien sous la vidéo ou bien sur la vidéo ou dans l’article du blog et, vous cliquez sur le lien, et vous allez pouvoir répondre à l’exercice. Et parmi toutes les personnes qui auront la bonne réponse, eh bien on va tirer au sort et vous allez pouvoir gagner une tasse ! Voilà, et sur cette tasse, il y aura le logo “Français avec Pierre”, mais il va y avoir surtout aussi, de l’autre côté, la règle de grammaire que l’on va traiter aujourd’hui.
– Comme ça, vous n’oublierez jamais !
– Voilà, tous les matins, au petit-déjeuner ou pour le thé, eh bien vous pourrez regarder la règle, d’accord ? Donc voilà, il y aura une personne qui sera tirée au sort parmi celles qui ont bien répondu à l’exercice et elle recevra la tasse !
– Voilà ! Mais à propos Pierre, aujourd’hui on parle de quel thème ?
– Alors on va parler du conditionnel et du futur. On va régler définitivement ce problème de savoir s’il faut écrire à la fin d’un verbe -RAIS ou -RAI.
– Eh bien justement, c’est génial parce que c’est exactement le problème que j’ai à chaque fois ! Je ne sais pas “J’irai” -AI, -AIS ?
– Ne t’inquiètes pas, il y a plein de Français qui ont ce problème et il y a plein d’apprenants de FLE, de français, qui ont ce problème. Donc le problème se pose concrètement dans une phrase comme par exemple : “J’irai/J’irais en France”.
– Mais oui ! Le problème, c’est la conjugaison parce que vous prononcez pareil deux temps verbaux ! “J’irai” : futur, “J’irais” : conditionnel… C’est pareil ! Alors c’est quoi la conjugaison des…
– En fait, c’est surtout identique à la première personne du singulier. C’est ça qui nous pose un problème parce que bon, si on regarde les deux conjugaisons là, elles vont peut-être apparaitre à l’écran, on va voir comment on peut faire mais bon, le futur, c’est : “J’irai, tu iras, il ira, nous irons, vous irez, ils iront” alors que le conditionnel, c’est : “J’irais, tu irais, il irait, nous irions, vous iriez, ils iraient”. Donc en fait, ce sont les deux premières personnes, c’est-à-dire la première personne du conditionnel et la première personne du futur, qui sont quasiment identiques !
– “Quasiment” identiques ? Moi j’entends pareil ! Il y a une différence ?
– Bon alors, la théorie dit que normalement, le futur -AI, c’est davantage fermé c’est-à-dire : “J’irai”. Alors que le conditionnel doit être un petit peu plus ouvert, donc c’est : “J’irais”.
-“J’irai” et “j’irais” !
– Bon, le problème c’est qu’en fait, dans la réalité concrètement, les Français ne font très souvent pas la différence, ils ont tendance à plutôt prononcer tout assez fermé quand même…
– Plutôt “J’irai” ?
– Ouais !
– Mais attends, tu peux dire à nouveau les deux sons parce que…
– Oui. Alors le futur : “J’irai” et le conditionnel : “J’irais”. Oui, on est bien d’accord, c’est quasiment la même chose !
– Du coup en plus, si ça s’entend pareil, le problème c’est que souvent on ne sait pas si c’est un conditionnel, un futur… Du coup, on ne sait pas comme l’écrire !
– Exactement !
– Alors, c’est quoi ton truc Pierre ?
– Eh bien c’est tout simplement que tu vas remplacer la première personne qui pose problème, le JE, par par exemple la deuxième personne TU.
– D’accord. Alors par exemple, dans ces deux phrases : “Quand je serai grand, j’irai à New York.” ou “Si j’avais le temps, j’irais à New York”. Donc on remplace et ça fait ?
– Eh bien si tu remplaces, tu vas dire : “Quand tu seras grand, tu iras à New York”, donc c’est le futur, et : “Si tu avais de l’argent, tu irais à New York” et là, tu vois bien qu’on est encore dans le conditionnel.
– Oui, donc ça permet de comprendre si c’est un conditionnel ou un futur. Et si c’est un conditionnel, on met un S ?
– On met : -AIS et le futur : -AI.
– Ah ouais, c’est super pratique !
– Eh oui, tu vois ! Cette astuce en fait, elle est largement suffisante pour des Français. Mais pour des étudiants de FLE, les étrangers qui apprennent le français, des fois, ça va au-delà d’un simple problème d’orthographe…
– Oui parce qu’en fait, c’est un problème de savoir si il faut utiliser un conditionnel ou un futur et des fois, ce n’est pas forcément évident !
– Eh oui, pour les étrangers des fois, il peut y avoir aussi ce problème. Donc, nous allons faire un rappel rapide de comment on utilise le conditionnel et le futur. Quand est-ce qu’on l’utilise, dans quels cas.
– On utilise le conditionnel dans l'”hypothèse”. Par exemple : “S’il pleuvait plus souvent, j’aurais des beaux légumes”. Par contre, dans le cas de ce qu’on appelle la “condition”, on utilise le futur. Par exemple : “S’il pleut, j’irai m’abriter dans un restaurant”. Là, c’est le futur.
– Exactement ! Donc je ne sais pas si vous avez bien compris la différence, c’est un peu subtile.  Donc pour l’hypothèse en fait, c’est comme si c’était un cas hypothétique. On peut imaginer quelque chose qui va arriver ou non dans ce cas-là, alors que dans la condition, on est plus dans une condition… Dans une situation réelle où quelqu’un me dit : “Oui d’accord, on va faire ça mais imagine s’il pleut, qu’est-ce qu’on va faire ?” “Ne t’inquiètes pas, s’il pleut, on ira s’abriter dans un restaurant”.
– Oui, c’est un peu un cas logique. Si A, alors B. Là, c’est le futur !
– Voilà ! Et donc là, si je remplace avec on : “On ira s’abriter”, on voit que c’est le futur.
– Oui et dans la première phrase, le premier exemple, aussi si on remplace par ON, ça ferait : “S’il pleuvait plus souvent, on aurait plus de bons légumes !”. Donc “on aurait”, on voit que c’est un conditionnel.
– Voilà !
– On utilise aussi le conditionnel dans une situation qui n’est pas certaine comme par exemple dans la météo, on peut dire : “Demain, il devrait faire beau”, hein ?
– Oui, tout à fait. Et on utilise le futur évidemment pour parler d’une situation dans le futur. Alors je sais qu’il y a aussi le futur proche qui est très utilisé en français mais ce n’est pas le thème de la leçon d’aujourd’hui donc on ne va pas en parler aujourd’hui.
– Donc attention, le futur s’utilise dans des phrases comme : “Quand il fera beau, on ira à la plage” ou “J’espère que tu iras mieux demain !”.
– Par exemple, exactement !
– Et on a fini pour aujourd’hui, hein ?
– Pas tout à fait ! Maintenant attention, le grand jeu concours !
– Donc on vous laisse un lien où vous pourrez répondre aux questions, faire l’exercice, et on donnera une tasse au gagnant !
– Voilà ! Donc parmi ceux qui auront bien répondu à l’exercice, il y en aura un qui sera tiré au sort et qui recevra la tasse, d’accord ? Donc on vous laisse le lien sous la vidéo, sur la vidéo, enfin vous le trouverez. Vous arriverez à une page où vous pourrez répondre aux questions de l’exercice. C’est parti ! Donc dans ces phrases, est-ce qu’à la fin du verbe, la partie manquante, je dois écrire -RAI ou -RAIS ?
– Alors première phrase : “Demain, j’irai(-s) voir ma mère”.
– Deuxième phrase : “D’après l’horoscope, cette semaine, je devrai(-s) rencontrer l’amour de ma vie !”.
– Mais tu l’as déjà rencontré mon amour…
– Bien sûr !
– Troisième phrase :
– “Si on arrive à un million d’abonnés, je ferai(-s) une fête de fou, j’inviterai(-s) tous les abonnés !”.
– C’est vrai ça ?
– Bon… Je ne sais pas si je pourrai ! Et dernière phrase :
– “Si je n’avais pas les enfants, j’irai(-s) trois semaines avec mes copines à la plage”.
– Sans moi ?
– Euh… Ouais !
– Donc n’oubliez pas, vous cliquez sur le lien et vous allez avoir la possibilité de répondre à cet exercice et vous aurez peut-être la possibilité de gagner une tasse…
– …avec les règles ! Pour ne pas oublier !
– Voilà ! Pour ne jamais oublier !
– Est-ce que vous avez aimé cette nouvelle série de : “Tu écris comme ça en français ?”. Si oui, laissez-nous un commentaire et dites-nous si ça vous plait.
– Oui ! Ou alors vous pouvez “liker” la vidéo et si on a beaucoup de “likes”, ça voudra dire que vous aimez.
– Si ça vous plait, on en fera d’autres et sinon, ben non !
– Au revoir !
– Au revoir ! Et dans la prochaine vidéo, on donnera le nom du gagnant bien sûr et la réponse à l’exercice !
– Voilà ! À la prochaine fois !
– Au revoir !

Si tu as aimé cette vidéo sur le futur et le conditionnel, je te conseille aussi celle-ci : Se souvenir, Se rappeler, Rappeler