Sous la vidéo, retrouve l’exercice et la transcription ! Tu peux aussi télécharger le podcast :-)

L’exercice

Complète avec QUE, QUI ou QU’.

1. Je connais une personne ……. parle très bien chinois.

2. La voiture ……. tu as achetée est une Renault.

3. Le chien ……. j’ai eu pour Noël s’appelle Fifi.

4. Ton copain ……. travaille chez Google est ingénieur ?

5. Tu me parles du livre ……. Antoine m’a prêté ?

6. Nous ne savons pas si c’est ton oncle ……. dit la vérité.

7. Vous pensez aller à l’hôtel ……. nous avons visité ?

8. Ils ont un chat ……. a des oreilles noires et une queue toute blanche.

 

Correction

1. Je connais une personne qui parle très bien chinois.

2. La voiture que tu as achetée est une Renault.

3. Le chien que j’ai eu pour Noël s’appelle Fifi.

4. Ton copain qui travaille chez Google est ingénieur ?

5. Tu me parles du livre qu’Antoine m’a prêté ?

6. Nous ne savons pas si c’est ton oncle qui dit la vérité.

7. Vous pensez aller à l’hôtel que nous avons visité ?

8. Ils ont un chat qui a des oreilles noires et une queue toute blanche.

Et surtout, si tu ne me suis pas encore sur Facebook, fais vite un “LIKE” pour faire partie de la communauté “français avec Pierre” !

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

La transcription :

Bonjour ! Encore une fois, aujourd’hui je vais essayer de répondre à une question que vous me posez très souvent, sur Facebook par exemple. Donc, la différence entre QUI et QUE. C’est parti !

Alors, voyons ça. Tu vois, j’ai mis un garçon qui est en train de réfléchir. En fait, c’est toi. Et souvent, bah tu te poses la question, voilà : pourquoi dans ces trois phrases nous avons QUI, après QUE, et après aussi QU’. Bien. Donc, voyons ces trois phrases. « Le garçon qui mange du chocolat », tatata. Bon, ça continue hein après, mais j’ai pas mis. « Le garçon que je vais voir demain »… ou « Le garçon qu’elle va voir demain ». Bon. Alors, pourquoi ? Alors, tout d’abord, qu’est-ce que c’est QUI et QUE ? Rapidement, donc ce sont des pronoms relatifs. Bon, ça nous est un peu égal le nom, mais enfin bon, c’est mieux de le savoir.

Mais surtout, à quoi ça sert ? Alors, ils servent à éviter des répétitions, principalement, pour faire simple. Donc, regarde cette phrase : Cette fille parle anglais. Elle part demain en France. Alors, c’est un peu long, alors on va dire plutôt : la fille qui parle anglais part demain en France. D’accord ? Donc voilà, ça évite des répétitions et puis ça fait un langage un peu plus sympa, un peu plus fluide. D’accord ?

Donc, avant d’aller plus loin, une chose importante. Ne pas confondre, donc à ne pas confondre avec les mots interrogatifs QUI, d’accord ? Parce que ça peut être aussi des mots interrogatifs, QUI et QUE. Par exemple : Qui va là ? Ou : Que veux-tu ? D’accord ? Donc ça, on ne va pas en parler aujourd’hui. OK ? Donc, c’est quelque chose de différent.

Ou aussi la conjonction. Par exemple : Je veux que tu partes. Donc ici, QUE c’est une conjonction, ça n’a rien à voir. D’accord ? Donc ça, on ne va pas en parler aujourd’hui. OK. Donc, allons-y.

QUI ou QUE, pourquoi ? Bon, alors voilà. Donc : « Le garçon qui mange du chocolat ». Alors, qu’est-ce qui se passe ici ? C’est que le garçon, il est sujet. Eh bah oui, c’est le garçon qui mange du chocolat. D’accord ? Donc, c’est le sujet. Et c’est pour ça qu’on va utiliser le pronom relatif QUI et pas le pronom relatif QUE, parce que c’est un sujet.

Bon, voyons la phrase 2, la deuxième phrase, celle dessous : « Le garçon que je vais voir demain ». Alors là, on utilise QUE parce que le garçon, il est complément d’objet direct, COD. Alors regarde, effectivement, je vais dire : je, je c’est le sujet, je vais voir qui ? Le garçon. D’accord ? Donc le garçon c’est un complément d’objet direct. Voilà. Eh bien c’est la raison pour laquelle le garçon qui mange du chocolat, on va mettre QUI. Le garçon que je vais voir demain, on va mettre QUE.

Alors pourquoi QU’ ? Eh bien, voyons la phrase dessous. « Le garçon qu’elle va voir demain » par exemple. Eh bien parce que QUE se transforme en QU’ devant un mot qui commence par une voyelle. Voilà. D’accord ? Bien.

Alors attention, voilà, on a notre professeur qui vient nous dire : attention. Alors, qu’est-ce qu’il nous dit ? Il nous dit : QUE se transforme en QU’ devant voyelle ; mais attention, QUI ne se transforme pas devant voyelle. D’accord ? Donc uniquement QUE. D’accord ? Alors ça, c’est le professeur, c’est la théorie. Maintenant, on va voir dans la vraie vie. Dans la vraie vie. J’aime bien cette expression.

Alors, dans la vraie vie, qu’est-ce qui se passe ? Eh bien c’est vrai, QUE se transforme en QU’ devant voyelle, mais aussi des fois, dans un langage familier, QUI se transforme aussi en QU’ devant voyelle, devant un mot qui commence par une voyelle. Bon, ou un H muet aussi. Bien. Donc, la théorie dit que c’est incorrect. OK, d’accord. Mais la réalité, c’est qu’on le fait. Donc, ce qui est important, c’est que toi tu apprennes comment les Français parlent. Parce que sinon, après, tu ne vas pas les comprendre. D’accord ? Alors, on ne le fait pas toujours, mais très souvent à l’oral. Donc on va dire par exemple : « c’est Luc qu’arrive demain ». Voilà, parce que c’est beaucoup plus rapide que « qui arrive demain ». D’accord ? Donc voilà. Principalement à l’oral quand même.

OK, on continue, on va voir d’autres exemples. Donc par exemple : je prends le train qui part à 11h. Donc, le train est sujet, donc je dois mettre QUI. D’accord ? Alors évidemment, il y a un autre sujet dans toute cette phrase, je, c’est « je prends ». D’accord ? Mais pour le verbe partir, c’est le train qui part. Donc, c’est le train qui est sujet par rapport au verbe partir. Donc le train qui part à 11h.

Deuxième phrase : le verre, le verre hein, tu sais, pour boire. Le verre que tu as cassé ne valait rien. Ne t’inquiète pas, il ne coutait pas cher. Donc, le verre que tu as cassé ne valait rien. Donc TU, c’est le sujet. Tu as cassé quoi ? Le verre. Le verre, complément d’objet direct, je dois utiliser le pronom relatif QUE.

Le cousin qu’ils voient le plus souvent, c’est Jean. D’accord ? Donc là, c’est plusieurs personnes. Ils ont des cousins, mais celui qu’ils voient le plus souvent, qu’ils voient le plus souvent, c’est Jean. Donc ici, Jean est complément d’objet direct. Ils voient qui ? Jean. OK ? Donc QUE est devant voyelle, QU’. Qu’ils.

Il a un prof, professeur hein, de maths, mathématiques, qui explique très bien. Donc là, pareil, « professeur de maths » c’est le sujet du verbe expliquer. Donc le prof de maths qui explique. Très bien.

Allez, je continue. Donc finalement, tu… je pense que tu l’as compris. Mais enfin, je vais te le dire quand même : le choix de QUI ou QUE dépend de la fonction sujet ou complément d’objet direct, mais pas de la nature. C’est-à-dire que ce soit une personne ou une chose qu’il remplace. Ça, ça peut arriver pour d’autres cas, pour d’autres choses, mais ici, non. Ça dépend de la fonction. Bon.

Et deuxième petit point : il existe plein d’autres pronoms relatifs. Alors justement, très bonne nouvelle, dans une semaine, je voulais te l’annoncer aujourd’hui. Dans une semaine va sortir le pack : Français progressif 2. Donc, dans une semaine. Aujourd’hui, on est le 16 octobre 2016, donc le 23 va sortir Français progressif 2. Donc ça va être la suite de Français progressif 1. Et ça va permettre de terminer toute la grammaire du français, Français Langue Étrangère, du FLE. Donc il y aura tous les contenus. Bref, je t’en reparle mercredi de toute manière. Et dimanche, le pack sortira avec une super offre. Donc voilà, je voulais te le dire.

Alors, comme toujours, je te propose un exercice sur le blog, par rapport au point de grammaire que l’on a vu. Donc, tu peux faire l’exercice en cliquant ici sur le lien sur la vidéo, ou sous la vidéo si ça ne fonctionne pas. Tu retrouveras l’exercice, la correction, le podcast et toute la transcription de la vidéo. D’accord ? Allez, n’oublie pas de venir nous rejoindre dans le groupe Facebook, d’accord ? C’est très sympa, on met plein de matériels, les gens discutent, s’entraident, voilà. Donc vraiment, je te conseille de venir nous rejoindre sur le groupe Facebook « Français avec Pierre » et puis n’oublie pas de t’abonner à la chaîne. Pour moi, c’est très bon, et pour toi ça te permettra d’être au courant à chaque fois que je sors une nouvelle vidéo. Merci, on se retrouve bientôt, au revoir !