L’accord du participe passé en français est souvent une source d’erreurs pour les étudiants de français. Et il est vrai que ce n’est pas toujours évident! Dans cette vidéo, je t’explique en 5 minutes l’accord du participe passé! Tu ne pourras plus te tromper avec ce point de grammaire française!

👉 Sous la vidéo, retrouve la fiche récapitulative et un exercice interactif!

 

L’Accord du Participe Passé en Français

 

Quand il s’agit des temps composés, l’accord du participe passé pose souvent quelques problèmes.

Auxiliaire “avoir”

Avec l’auxiliaire “avoir”, il n’y a pas d’accord: Ils ont mangé.
En revanche, s’il y a un COD et que celui-ci est placé avant le verbe, on doit faire l’accord avec le COD:
Les pâtes que j’ai mangées hier soir.
Elle a perdu la robe que tu m’as offerte.
(la robe = COD placé avant le verbe -> accord)

REMARQUE 1
Attention! Avec le pronom “en”, on ne fait pas l’accord:
Des pâtes, j’en ai mangé.

REMARQUE 2
Attention! Dans le cas particulier où un verbe à l’infinitif suit un verbe conjugué, et que le COD est placé avant ce verbe, il faut faire l’accord avec le COD uniquement si le COD (placé avant le verbe) fait l’action du verbe à l’infinitif.
Les guitaristes que j’ai entendus jouer. (Ici, ce sont les guitaristes qui jouent.)
En revanche, si ce n’est pas le cas, on ne fait pas l’accord:
Ces airs que j’ai entendu jouer. (Ici, ce ne sont pas les airs qui jouent mais quelqu’un qui a joué ces airs, et on ne sait pas qui est cette personne.)
Par contre, lorsqu’il s’agit des verbes “laisser” et “faire” suivis d’un infinitif, il n’y a jamais d’accord:
Les prisonniers que j’ai laissé partir. Les pâtes que j’ai fait cuire.

Auxiliaire “être”

Avec l’auxiliaire “être”, on fait l’accord avec le sujet: Ils sont passés par là. Ils sont allés pêcher.

Cas des verbes pronominaux

Tout d’abord, voici une petite “astuce” (pas tout à fait vraie) pour simplifier les choses: avec les verbes pronominaux, tu peux faire l’accord avec le sujet:
Elles se sont lavées. Ils se sont échappés.

Ensuite, concernant la règle officielle, on fait l’accord avec le COD s’il est placé avant le verbe:
Ils se sont lavés.
Les mains qu’ils se sont lavées.
Ils se sont lavé les mains. (Ici, les COD est placé après le verbe donc on ne fait pas l’accord.)

Attention! Pour qu’il y ait accord, il faut impérativement qu’il s’agisse d’un COD:
Ils se sont regardés. (Regarder qui ?)
En présence d’un COI, l’accord ne fonctionne pas:
Ils se sont parlé. (Parler à qui ?)

REMARQUE 1
Attention! Si on ne peut pas analyser le pronom réfléchi, on fait l’accord avec le sujet:
Elle s’est échappée. Elles se sont tues. (“Se taire”.)

REMARQUE 2
Les règles qui ont été évoquées pour l’auxiliaire “avoir” s’appliquent également ici:
Des bonbons, ils s’en sont donné. (Pas d’accord avec le pronom “en”.)
Elle s’est sentie mourir. (Le verbe est suivi d’un infinitif et c’est “elle” qui meurt: on fait l’accord.)
Elle s’est senti piquer par un moustique. (Ce n’est pas “elle” qui pique: il n’y a pas d’accord.)
Elles se sont laissé abuser par le commerçant.
Elles se sont fait engueuler.
(Avec les verbes “laisser” et “faire” + infinitif: il n’y a pas d’accord.)

L’Accord du Participe Passé en Français
L’EXERCICE

Choisis la bonne proposition.

Et si tu veux progresser en français, nous avons plusieurs outils:

Inscris-toi au COURS GRATUIT!! ( Choisis ton niveau )

🤝 N’hésite pas à t’abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook!
🎧 Tu peux aussi nous écouter sur Itunes, Spotify ou Soundcloud!
🛒 Dans notre boutique tu trouveras tous nos cours complets qui répondent à tous les besoins.
👨‍🎓👩‍🎓 CONNAIS-TU L’ACADÉMIE FRANÇAIS AVEC PIERRE? Les membres de l’académie font des “Skype” / “Zoom” entre eux presque tous les jours! Les meilleurs, qui ont un niveau de professeur, encouragent et aident les autres! C’est un cercle vertueux!
Tu peux aussi intégrer un groupe Whatsapp/Telegram, recevoir plein d’informations sur du matériel pour le français, poser tes questions à un professeur de français, participer à mes cours en direct (1 fois /semaine), créer des rencontres dans ta ville pour parler. Nous te mettons aussi en contact avec les meilleurs professeurs particuliers (que j’ai personnellement sélectionnés) pour des cours via Skype/Zoom si tu en as besoin.

 

L’Accord du Participe Passé en Français
Transcription de la vidéo

Bonjour, comment ça va les étudiants motivés ? Alors aujourd’hui, nous allons voir l’accord du participe passé, en cinq minutes plus ou moins. N’oublie pas de t’abonner à cette chaine pour être au courant à chaque fois qu’une nouvelle vidéo sort. N’oublie pas que tu peux aussi t’abonner sur nos réseaux sociaux comme Instagram ou Facebook. Tu as tous les liens sous cette vidéo, dans la description. On commence.

Bon, alors, l’accord du participe passé avec le sujet ou le complément, c’est un problème quand il s’agit des temps composés.

Alors, si on est avec l’auxiliaire avoir, il n’y a pas d’accord. Je vais dire par exemple : ils ont mangé. Et « mangé » va s’écrire -E accent aigu à la fin. Mais s’il y a un complément d’objet direct, et si ce complément d’objet direct est placé avant le verbe, alors on doit faire l’accord avec le complément d’objet direct. Par exemple : les pâtes que j’ai mangées hier soir. « Mangées », -ÉES, parce que les pâtes, c’est féminin et c’est pluriel.

Mais attention, deux remarques très importantes ! Première remarque, avec le pronom EN, on ne fait pas l’accord, on va écrire : des pâtes, j’en ai mangé. « Mangé », E accent aigu.

Deuxième remarque, alors là attention, ça se complique un peu ! Si on est dans un cas assez particulier où on a un verbe à l’infinitif qui suit notre verbe conjugué et qu’on a un COD placé avant notre verbe. Alors là attention, il faut faire l’accord avec le COD uniquement si le COD, donc placé avant le verbe, fait l’action du verbe à l’infinitif. Bon, voyons tout de suite un exemple, ce sera plus simple : les guitaristes que j’ai entendus jouer. Alors « entendus », -US, on va faire l’accord avec « les guitaristes » qui est COD et qui est placé avant le verbe ENTENDRE. Pourquoi ? Parce que ce sont les guitaristes qui jouent, d’accord ? Par contre si je dis : ces airs que j’ai entendu jouer. Alors ici, ce ne sont pas « les airs » qui jouent mais quelqu’un qui a joué ces airs et on ne sait pas qui ! Donc dans ce cas-là, on ne fait pas l’accord, « entendu », -U. Et finalement attention, s’il s’agit des verbes LAISSER ou FAIRE, alors là, il n’y a jamais d’accord. On va dire par exemple : les prisonniers que j’ai laissé partir. « Laissé », E accent aigu. Les pâtes que j’ai fait cuire. « Fait », F-A-I-T.

Maintenant, si on est avec l’auxiliaire être, eh bien on fait l’accord avec le sujet. Par exemple : ils sont passés par là. « Passés » -ÉS, E accent aigu, S. Alors voyons un autre exemple : ils sont allés pêcher. Donc « allés », -ÉS.

Alors maintenant, ça se complique un peu, voyons avec un verbe pronominal. Bon, je vais te donner tout d’abord une astuce. Ce n’est pas totalement vrai, mais c’est une astuce si jamais tu veux faire les choses simplement. Eh bien tout simplement, tu fais l’accord avec le sujet. Par exemple : elles se sont lavées. « Elles », pluriel, donc « lavées » -ÉES. Ils se sont échappés. « Ils », pluriel, « échappés » -ÉS. Allez, maintenant on va voir la règle pour de vrai. Alors, on fait l’accord avec le complément d’objet direct s’il est placé avant le verbe. Donc si je dis par exemple : « ils se sont lavés », en fait, le complément d’objet direct, ici c’est le pronom SE. Pourquoi ? Parce qu’ils ont lavé quoi ? SE. D’accord ? Donc « lavés » -ÉS. Je vais dire aussi : les mains qu’ils se sont lavées. Ils ont lavé quoi ? Les mains. Dans ce cas-là, « lavées » -ÉES. Parce que « mains » c’est féminin – pluriel. Mais attention, si je dis : « ils se sont lavé les mains », Là, le complément d’objet direct, c’est « les mains » et c’est placé après le verbe. Donc, « lavé », -É, on ne fait pas l’accord. Et attention, il faut qu’il s’agisse d’un complément d’objet direct. Parce que par exemple, si je dis : « ils se sont regardés », -ÉS, parce qu’ils ont regardé qui ? Eux, ils. Mais si je dis : « ils se sont parlé », « parlé » -É parce que c’est parler à quelqu’un. Donc, dans ce cas-là, il n’y a pas de complément d’objet direct, il s’agit d’un complément d’objet indirect.

Alors deux remarques très importantes. Première remarque : si le pronom réfléchi est inanalysable, on ne peut pas l’analyser, on fait l’accord avec le sujet. Par exemple : elle s’est échappée. « Échappée », -ÉE. Elles se sont tues, c’est le verbe SE TAIRE, donc « tues », T-U-E-S. Bon, alors on voit bien que dans le verbe S’ÉCHAPPER ou dans le verbe SE TAIRE, le pronom, ici réfléchi, ne peut pas être analysé, ce n’est pas un complément d’objet direct.

Deuxième remarque : les règles que l’on a évoquées pour l’auxiliaire AVOIR s’appliquent aussi ici. Alors voyons cela avec des exemples, ce sera plus simple. Alors par exemple : des bonbons, ils s’en sont donné. Il n’y a pas d’accord puisqu’on utilise le pronom EN. Elle s’est sentie mourir, le verbe est suivi d’un infinitif et c’est bien « elle » qui meurt, on va faire l’accord. Elle s’est senti piquer par un moustique, ce n’est pas « elle » qui pique, pas d’accord. Elles se sont laissé abuser par le commerçant, pas d’accord avec le verbe LAISSER suivi d’un infinitif. Elles se sont fait engueuler. Pas d’accord avec FAIRE plus un infinitif.

Eh bien voilà, ce n’était pas si compliqué quand même. Bon, allez, n’oublie pas de t’abonner à cette chaine. Tu peux nous retrouver sur les réseaux sociaux aussi. Je vous embrasse très fort, et à bientôt !

Pour compléter cette vidéo, je te conseille de regarder celle-ci: Le participe passé en français