Aujourd’hui, on va expliquer l’utilisation de BEAUCOUP, TRÈS et TROP en français avec une vidéo sympa :-)
N’hésitez pas à vous abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche et à nos pages Instagram et Facebook :-) Et depuis peu, nous avons même créé un compte Pinterest ;-)

BEAUCOUP, TRÈS, TROP en Français – Fiche Récapitulative

1) BEAUCOUP

Tout d’abord, faites attention : avec un nom, il faut toujours utiliser DE après “beaucoup” :
Il y a beaucoup de fraises !
Il a beaucoup d’amis !
On peut dire alors aussi : Il y en a beaucoup !
On utilise aussi “beaucoup” avec un verbe et dans ce cas, le verbe va avant : Il parle beaucoup !
Remarque. La liaison n’est pas obligatoire avec “beaucoup” !

2) TRÈS

“Très” va, lui, modifier un adjectif ou un autre adverbe :
Il est très fatigué !
Il court très lentement.
Il est très tôt !

Attention, la liaison est obligatoire avec “très” !

3) TROP

“Trop” a une valeur négative sauf cas particulier qu’on verra plus tard !
Il peut modifier un nom, un verbe, un adj. ou un adv. ( comme n’importe quel adverbe normal !! ). Lorsqu’il est suivi d’un nom, il doit être accompagné de DE :
Il y a trop de monde ici, j’étouffe ! (–> avec un nom il faut toujours mettre DE !!)
Il mange trop, il va grossir !
Il est trop stupide, il ne réussira pas ce test !
Il boit trop vite, il va avoir mal au ventre !
–> “Trop” est invariable comme tous les adverbes en français (sauf exception).
Remarque. La liaison n’est pas obligatoire avec “trop” !

Notez aussi  !
“Trop” dans un langage familier peut avoir un sens positif, comme s’il remplaçait “super” par exemple :
C’est trop top ici ! – Il est trop mignon !

Il existe aussi une expression intéressante :
Lui, il en fait toujours trop ! = il exagère, il est lourd… Il veut impressionner la galerie !

Voilà alors si vous n’êtes pas trop fatigués, pensez à vous abonner à notre chaine YouTube et à activer la cloche, si toutes les personnes qui regardent nos vidéos s’abonnent on arrive au million !  Ce serait trop génial !  ;-)

 

Si tu ne veux plus faire d’erreurs en français et parler français rapidement, je te conseille MES COURS COMPLETS DE FRANÇAIS ! Ils sont extrêmement efficaces ! :-)

Tu as aussi mon cours gratuit pour commencer bien sûr :

optin-sidebar-FAPnu

Clique ici pour t’inscrire à mon cours de français gratuit !

 

BEAUCOUP, TRÈS, TROP en Français – Exercice

Complète avec “beaucoup”, “très” ou “trop” !

1. Je n’aime pas cette plage au mois d’août, il y a ……………. de monde !
2. Ne parle pas à Cédric maintenant, il est ……………. énervé !
3. C’est super cette fête, il y a ……………. de monde !
4. Si Emmanuel Macron nous prête le château de Versailles, on pourra inviter tout le monde, ce sera ……………. bien ! (langage familier)
5. Il fait ……………. beau aujourd’hui !
6. J’aime ……………. cette ville, les gens sont ……………. sympas.

Correction

1. Je n’aime pas cette plage au mois d’août, il y a trop de monde !
2. Ne parle pas à Cédric maintenant, il est très énervé !
3. C’est super cette fête, il y a beaucoup de monde !
4. Si Emmanuel Macron nous prête le château de Versailles, on pourra inviter tout le monde, ce sera trop bien ! (langage familier)
5. Il fait très beau aujourd’hui !
6. J’aime beaucoup cette ville, les gens sont très sympas.

BEAUCOUP, TRÈS, TROP en Français – Transcription de la vidéo

– Juste un petit message avant de commencer la vidéo, je me suis aperçu que 75% des personnes qui regardent nos vidéos régulièrement ne sont pas encore abonnées à la chaine. Donc voilà, vraiment, s’il vous plaît ça ne coûte rien du tout, c’est juste un petit clic, vous vous abonnez à la chaine, vous serez au courant à chaque fois qu’une nouvelle vidéo sort et pour nous, ce serait génial. Si on pouvait atteindre un jour 1 million d’abonnés, je vous jure, on fait une fête de fou. Allez, on vous invite tous en France ! On vous invite au château de Versailles allez, comme a fait Macron avec Google, Samsung etc.
– On commence Pierre ?
– Ah, je dois y aller ! Bon, c’est une blague mais franchement je vous jure, on va faire un truc de fou si un jour on arrive à 1 million d’abonnés je vous le jure ! À tout de suite !
– Bonjour tout le monde !
– Bonjour, bienvenue sur “Français avec Pierre” ! Donc aujourd’hui, on va répondre à une question que vous nous posez très souvent dans les commentaires.
– “TRÈS” souvent ou “BEAUCOUP” souvent ? Eh bien, justement, c’est exactement ce que l’on va voir aujourd’hui ! Nous allons voir la différence entre les adverbes “TRÈS”, “BEAUCOUP” et “TROP”.
– Allez, c’est parti ! Alors, on commence par “BEAUCOUP”.
– Oui, alors “BEAUCOUP”, d’abord, il faut savoir que c’est utilisé avec soit un nom, soit un verbe, d’accord ? Nom, c’est-à-dire substantif et verbe. Alors on va commencer par le nom. Quand il est utilisé avec un nom, il va avant le nom et on doit utiliser “DE”.
– Ah, oui ! Par exemple : “Il y a beaucoup de fraises”
– “Il y a beaucoup de fraises”, oui.
– “Tu as beaucoup d’amis”
– Ah, c’est bien ! “J’ai beaucoup d’amis” ou “Il a beaucoup d’amis”. On peut dire aussi : “Il en a beaucoup”.
– Ah oui.
– Si on utilise “EN” pour remplacer “D’AMIS”.
– Et avec les verbes alors ?
– Alors avec les verbes, cette fois-ci attention parce que “BEAUCOUP” doit aller après le verbe.
– Ah oui, par exemple : “Tu parles beaucoup”.
– Voilà, je parle beaucoup !
– Mais avec “BEAUCOUP”, ça se finit en “P”, est-ce qu’on fait une liaison ?
– Bon, c’est une liaison facultative et, en général, on ne la fait pas beaucoup. Par exemple, on va dire, on peut dire : “J’ai beaucoup appris” mais ça fait très formel, un peu ancien quoi. Maintenant, en général, on dit : “J’ai beaucoup appris”.
– D’accord.
– Bon, ben on passe à “TRÈS” ?
– Oui, alors “TRÈS” cette fois-ci lui, il va modifier un adjectif ou un adverbe.
– D’accord. Par exemple : “Il est très fatigué”
– “Il est très fatigué” donc pour un adjectif, là.
– Oui et un adverbe : Il est très tôt”
– “Il est très tôt”, oui.
– Ou : “Il marche très lentement”.
– Exactement !
– Et là, avec “TRÈS”, on fait la liaison ou c’est facultatif aussi ?
– Euh non, là c’est… On peut dire obligatoire ! On dit : “Il est très énervé”.
– Ah, d’accord, on ne dit pas :”il est très énervé” mais “très énervé”
– “Très énervé”, là, on la fait tout le temps.
– D’accord. Bon ben on passe à “TROP”, le dernier ?
– Ouais, “TROP”.
– Alors “TROP”, c’est un peu… Ça a une connotation un peu négative, non ?
– Oui, “TROP”, c’est plus qu’il n’en faut, c’est trop !
– C’est trop !
– Voilà, c’est trop !
– Bon, “TROP” on l’utilise plutôt avec des verbes, avec des adjectifs…
– Non, “TROP”, c’est on va dire un adverbe “normal” c’est-à-dire qu’il peut s’utiliser avec un adjectif, avec un nom, avec un verbe et avec un autre adverbe.
– Ah, avec tous, d’accord. Bon alors voyons le premier exemple avec un nom, un substantif. Donc dans ce cas-là, c’est comme beaucoup, il faut l’utiliser avec “DE”.
– Ah oui, par exemple : “Il y a trop de monde ici, j’étouffe !”
– Alors après, avec un verbe, donc là, “TROP” va après le verbe comme “BEAUCOUP”.
– Ah oui : “Pierre, tu manges trop, tu vas grossir !”
– D’accord, donc après avec un adjectif ?
– “Il est trop stupide, il ne réussira jamais !”
– D’accord, il est trop stupide ! Et finalement, avec un adverbe ?
– Avec un adverbe : “Pierre, tu manges trop vite ! Tu vas avoir mal au ventre !” Mais en fait, tous ces adverbes, ils sont invariables ? On accorde pas un genre, un nombre…
– Non, on accorde pas parce qu’en français, par définition normalement, un adverbe, il est invariable, c’est dans la définition des adverbes.
– Ah, d’accord.
– C’est une de leurs caractéristiques en français, il y a quelques exceptions mais très rares !
– D’accord. Alors “TROP”, ça se dit pas “TROPE” ?
– Non, bien sûr ! Il ne faut pas prononcer le “P”.
– Par contre, est-ce qu’on fait la liaison ? Alors, la liaison, c’est un peu comme “BEAUCOUP”, c’est-à-dire que on peut la faire, mais ça fait un petit peu… Ça fait très formel, par exemple : “Il est trop important”. Bon, on la fait des fois.
– Je l’ai entendu des fois !
– Oui, ça fait un petit peu, bon, les gens qui parlent bien comme ça : “C’est trop important” mais c’est vraiment pas obligatoire et souvent on dit : “C’est trop important”. On peut faire les deux.
– Eh mais moi, j’ai beaucoup entendu “TROP” dans un sens positif ! “Oh, il est trop mignon…”
– Ah oui, c’est vrai. Souvent les jeunes, dans un langage un peu familier, ils l’utilisent beaucoup.
– Et moi j’ai entendu une expression, par exemple : “Il en fait toujours trop”
– Oui, ça c’est une expression intéressante “Il en fait trop”, ça veut dire que il exagère, il en fait plus que nécessaire, même il est un peu lourd. Oui, on l’utilise : “Il en fait trop”. Eh bien voilà, donc c’est bientôt la fin. Si vous n’êtes pas trop fatigués, je vous rappelle que vous pouvez vous abonner, on pourra peut-être un jour arriver à un million !
– Oui, ce serait trop génial !
– Ce serait trop génial ! Et on les invite au château de Versailles ?
– Mais quoi ? Macron ne va pas nous le laisser !
– Oh, peut-être que Macron, il dira que oui !
– Macron, tu nous prêtes le château de Versailles s’il vous plait ?
– Et tu paies le voyage aux 1 million d’abonnés ?
– Allez !
– Je vais lui écrire une petite lettre, je suis sûr qu’il va dire oui. Bon, allez !
– On compte sur toi Macron !
– On vous embrasse et comme toujours, je vous laisse tous les liens sous la vidéo. Au revoir !

Si tu as aimé cette vidéo sur les mots “beaucoup” “très” et “trop”, je te conseille aussi cette vidéo : Homophones Grammaticaux (2)